Amuse boucheAprès les réjouissances prodiguées dans Les Perles noires de Jackie O., roman qui m'a ainsi permis de découvrir le ton allègre de Stéphane Carlier, j'ai plongé avec délectation dans cette nouvelle parution, au ton et au style égaux, à la richesse scénaristique étourdissante et exaltante !

Voici Julien Fontana, jeune conseiller aux Affaires étrangères, promis à un bel avenir. Avec son  physique avenant, il décroche aisément son entrée dans les beaux quartiers et les réceptions huppées, de quoi enrichir son réseau relationnel. Un soir, il croise ainsi Philippe Rigaud, un haut fonctionnaire proche de la retraite, qui lui propose de soutenir sa candidature pour un poste à New York. De retour quelques heures plus tard dans son bureau, notre sémillant Julien confond sa belle amoureuse, Pauline, et le respectable Rigaud, en envoyant un texto cru mais risible. De ce quiproquo, va découler une cascade d'événements aussi pathétiques que jubilatoires. L'intrigue fait en effet croiser Marie-Ange Rigaud, l'épouse minaudeuse qui part en quête d'un grand peut-être et qui, finalement, va se découvir elle-même, un joueur de ukulélé, sœur d'une artiste peintre exilée à Madère, un piscinier d'origine thaïlandaise, des secrétaires nigaudes, des allergiques aux passe-droits et des vies qui vont être chamboulées comme jamais !

L'orchestration est impeccable, bien huilée, ficelée avec soin et distillée avec humour. On sourit tout du long à la lecture de ce roman léger, pimpant et insouciant. Ce sont 300 pages de butinement exquis et indolent. 300 pages de crises et d'entourloupes grinçantes, cocasses et dérisoires. Une farce contemporaine sous couvert d'une comédie vaudevillesque. On glousse pas mal à se gausser des petits travers de notre société trop privilégiée. Rien que le titre... tellement ingénieux après lecture ! Bref. J'ai passé un très bon moment. C'est sans prétention, parfait pour la détente. ☺

cherche midi éditeur, 2017