31/05/17

Bilan du mois : Mai 2017 ♪♫•*¨*•...•*¨*•♫♪

Holly in tea

Entre jours fériés et longs weekends à buller... lire ou ne pas lire ...

Voici mes préférences du mois !

 

♣ Vieux, râleur et suicidaire - La vie selon Ove, de Fredrik Backman #

♣ Le témoin invisible, de Carmen Posadas #

♣ Là où tu iras j'irai, de Marie Vareille #

♣ Amuse-bouche, de Stéphane Carlier #

♣ Célibataire longue durée, de Véronique Poulain #

♣ Celle que vous croyez, de Camille Laurens #

♣ Marilyn 1962, de Sébastien Cauchon #

♣ Ça peut pas faire de mal - Balzac, Flaubert, Zola, Maupassant lus par Guillaume Gallienne #

♣ 

♣ Bye Bye Bollywood, d'Hélène Couturier #

♣ Everything everything, de Nicola Yoon #

♣ Les Super Méchants : Opération Cochon d'Inde, d'Aaron Blabey #

Posté par clarabel76 à 18:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Comment tomber amoureux... sans tomber, de Susie Morgenstern

Collection Médium poche - 7,80€ - Date de sortie pour cette édition : Mai 2017 
Année de 1ère parution : 2014

COMMENT TOMBER AMOUREUX

Samuel est américain, ne parle pas français et doit passer son Bac dans un lycée parisien. Annabelle, brillante élève en Terminale S, se voit proposer de le chaperonner. Une année riche et excitante s'annonce pour notre duo devenu inséparable, mais aussi pour leur famille aux vies bien mouvementées.

Chez Annabelle, son père a sciemment mis les voiles pour bousculer son épouse accro à son boulot. Et pourtant, ces deux-là s'aiment encore et devront trouver un compromis pour recoller leur famille éparse.
Marguerite, la grand-mère, est également une boulimique du boulot - elle vise la deuxième étoile pour son restaurant dans le Sud. Toutefois, fantasque et rêveuse, elle ne réfléchira pas à deux fois lorsque l'amour se présentera sous son nez, en la personne du grand-père de Samuel !

L'américain, lui, est complètement dingue d'Annabelle, qui le considère comme un véritable ami. Son obsession, c'est sa réussite au Bac. Rester concentrée. Et butiner quelques grammes de légèreté à dose homéopathique. Sauf que l'amour, c'est une affaire de famille ! Même son jeune frère Anatole va plonger dans la marmite les deux mains devant.

Et qu'est-ce que c'est bon ! Je me suis surprise à bouquiner avec allégresse ce roman léger et charmant, qui papillonne de bonheur à vous parler du sentiment amoureux sous toutes ses coutures, en famille, entre amis ou entre amants.
C'est aussi et avant tout une jolie comédie familiale, pétillante et insouciante, avec des personnages attachants, qui nous embarquent chaleureusement dans leur univers. 
C'est lisse, quasi parfait et proprement invraisemblable, à réserver donc en lecture idéale pour les vacances. 

« Je tombe, tu tombes, nous tombons amoureux. C'est bien trouvé ! Il n'y a pas d'amour sans tomber ! Sans planer ! Et c'est tant mieux ! »

 

heart

 

Posté par clarabel76 à 15:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Rébellion chez les poules, de Béatrice Fontanel & ill. par Adrien Albert

REBELLION CHEZ LES POULES« Trois poules plutôt délurées en avaient leur claque du poulailler dans lequel elles vivaient avec un coq prétentieux qui les réveillait trop tôt le matin. »

Ainsi commence cette incroyable histoire de basse-cour, avec dans le rôle des rebelles : Coquette, Suzie et Rébecca. Ces dernières ne supportent plus l'ambiance “cour de Versailles” de leur poulailler - comprenez, le coq royal, dressé sur ses ergots, se pavanant devant ses fidèles suivantes, qui picorent dans son sillage en frétillant du postérieur. Nos poulettes décident donc de se tailler en douce. Seulement, à peine échappées de leur enclos, elles essuient une pluie diluvienne, manquent un arrêt cardiaque en découvrant le chemin de fer, montent à bord du train et évitent de justesse de finir dans la casserole. Que d'émotions au programme ! Nos trois intrépides cocottes en viendraient-elles à regretter leur échappée belle ? Doivent-elles se résigner à rentrer au bercail et ranger leur orgueil dans leur poche ? Clopin-clopant, elles errent donc sur les routes de cette Amérique profonde des années 30, avec leurs nombreuses vélléités en bandoulière. 

Quelle folle aventure, aussi étonnante que drôle à lire ! Ce roman nous régale avec son casting de choc, ses illustrations vigoureuses et éloquentes, au service d'une fuite en avant délicieusement extravagante. Notez aussi un vocabulaire soigné, qui nécessite peut-être un accompagnement pour le jeune lecteur dès 7 ans, mais la lecture n'en est que plus savoureuse et distrayante. 

Mouche de l'École des Loisirs, 2017

 

Posté par clarabel76 à 15:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Marcel le cowboy : Toni Tornado la Terreur, d'Eva Muszynski & Karsten Teich

MARCEL LE COWBOY

Avis de tornade au Far West ! Le vent souffle fort sur la ferme de Petit-Bonheur, où Marcel le cowboy, Rose le cochon et Lisa la vache boivent du chocolat chaud en attendant l'accalmie.
Quand ils peuvent enfin pointer le bout de leur nez, ils découvrent l'étendue du désastre - le linge à sécher et les cactus se sont envolés, à la place un bananier crâne fièrement dans le jardin ! Lisa et Rose finissent par se consoler en récoltant toutes les bananes...
Mais au petit matin, tout a disparu ! Après une diligente enquête, Marcel démasque le voleur - un petit singe adorable, particulièrement gourmand et turbulent. Toni Tornado fait en effet les quatre cent coups. Il jongle avec la vaisselle et est capable de sortir des tas d'animaux de son drôle de chapeau.
C'est finalement en se rendant au cirque nouvellement installé que toute la bande va percer le secret de leur nouveau pensionnaire.

Je découvre cette série, qui en est déjà à son sixième tome, et j'applaudis bien fort cette jolie trouvaille, pleine d'humour et d'imagination. L'histoire combine le folklore du western avec les joies du cirque - deux thèmes séduisants pour les jeunes lecteurs. Ajoutez un vocabulaire accessible, un ton joyeux et enlevé, une histoire virevoltante, des personnages attachants et des illustrations cocasses qui font plonger le nez dans cette lecture franchement réjouissante ! 

Casterman, 2017 - Trad. de l'allemand : Julien Lapeyre de Cabanes

♥ TOUTE LA SÉRIE À DÉCOUVRIR : Marcel le cowboy 

Au Far West, tous les cowboys s'appellent Bill ou Jim et ils galopent sans cesse pour attraper des vaches avec leur lasso. Marcel, lui, n'a ni cheval ni lasso ! Mais il compte bien vivre des aventures dignes des plus grands héros du Far West...

Posté par clarabel76 à 14:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Pêle-Mêle : Le rendez-vous - Au-delà de la forêt - La vie de Smisse : à la maison

le rendez vous

Un adorable petit lapin est assis sur un gros caillou, sans rien dire, il attend, tout simplement. Un écureuil passant par là décide de se joindre à lui et s'installe à son tour. Viennent successivement un rouge-gorge, un blaireau, une grenouille, un renard, un chat, un ours, une chouette et un cerf. Tous se demandent ce qu'ils attendent, mais suivent le mouvement, attirés par l'effet de groupe. C'est peut-être un nouveau jeu, façon Roi du Silence, car Lapinou exhorte ses amis à ne pas faire de bruit, mais l'attente est longue, la patience mise à rude épreuve et la curiosité titillée à fond. On devine, sans peine, l'arrivée du Marchand de Sable, à travers cette interprétation facétieuse, illustrée avec tendresse et déclinée dans des couleurs douces, qui apaisent efficacement les enfants au moment de se coucher. De plus, les expressions des animaux sont affolantes de drôlerie. Une lecture doudou par excellence. ADORABLE. ♥

♥♥♥ Le Rendez-vous, de Julie Colombet ♥♥♥

Seuil jeunesse, 2017

 

Au dela de la foret

Un père et son fils vivent dans une ferme, au milieu d'une clairière, entourée d'une forêt dense et sombre, qu'on suppose hantée par des loups, des ogres et des blaireaux géants. Monsieur Lapin a pourtant toujours rêvé de connaître ce qu'il y a au-delà de la forêt. Pour y parvenir, il décide de construire une tour, d'où son plan ingénieux. Grâce à sa récolte de blé, il se rend au moulin pour moudre le grain, obtenir une farine puis préparer une pâte à pain. Le lendemain matin, la bonne odeur de mie chaude embaume toute la clairière et les clients affluent. Monsieur Lapin demande juste à être rétribué en pierres, et après chaque vente, son fils et lui se lancent dans leur chantier. L'histoire est forte, l'histoire est belle, l'histoire est percutante et montre que rien n'est impossible quand on s'entraide ! L'ambiance vintage et la prose en vers confortent un charme supplémentaire à ce bel et grand album, au scénario parfaitement ficelé, dont la chute est pleinement réjouissante. Une lecture élégante et solidaire. ☺

Au-delà de la forêt, de Nadine Robert & Gérard DuBois

Seuil jeunesse, 2017

 

smiss à la maison

Smisse est un petit bonhomme de trois ans, qui déborde d'énergie. Comme souvent à cet âge, son imagination s'exprime avec grandiloquence et fracas. Ainsi, quand Smisse reste à la maison, l'enfant joue avec son singe, se transforme en éricoptère ou en camion poubelle, fait le travail sur l'ordinateur de papa, avale son goûter, joue au coiffeur et fait de l'art pour mettre du soleil sur les murs... Un vrai tourbillon d'idées et d'activités. La mise en page est aussi éclatante d'audace, d'aventure, de bêtises et de jeux. C'est coloré et turbulent. Une vraie cacophonie en images, mais une lecture rafraîchissante, qui met en scène l'enfance, son insouciance et sa jovialité avec une impression de frénésie.

La vie de Smisse : À la maison, de Isabelle Chavigny, Ivan Grinbert & Marie Caudry

Seuil jeunesse, 2017

 


30/05/17

Miss Peregrine et les enfants particuliers, de Ransom Riggs & lu par Benjamin Jungers

Miss PeregrineAprès avoir été décliné en bande dessinée, voici que le roman de Ransom Riggs pénètre dans le sérail du livre audio grâce à cette édition lue par Benjamin Jungers, à qui l'on doit de belles prestations comme Tom, petit Tom, tout petit homme, Tom ou La dernière fugitive

Abraham Portman, le grand-père de Jacob, est un vieil homme nostalgique de son enfance, accueilli dans un orphelinat, loin de la guerre, des persécutions contre les juifs et des “monstres”. Ses folles histoires, toutes plus passionnantes, ont longtemps captivé le garçon jusqu'à ce qu'il juge avoir grandi, passé l'âge d'être bon public et conclu que son grand-père racontait des sornettes. La mort d'Abraham n'en demeurera pas moins un choc. Jacob réalise combien son grand-père était secret, loin d'être dément, et qu'il a désormais emporté ses nombreux mystères. Dans le cadre de sa thérapie auprès du Dr Golan, Jacob obtient donc le droit de se rendre sur Cairnholm, l'île du Pays de Galles où se situerait le fameux orphelinat de son grand-père, sauf que sur place, le garçon ne découvre que des ruines ! 

La plongée dans l'univers de Miss Peregrine est juste ensorcelante. On retrouve dans cette lecture audio tout le charme et toute la magie de cette série sibylline - l'esthétisme en moins - et ce, grâce à l'interprétation animée de fougue et pleine de théâtralité du comédien. L'histoire est merveilleusement étrange, émouvante, palpitante, plantée dans une ambiance gothique - qui a inspiré le réalisateur Tim Burton (sortie du film en 2016). Une lecture audio fondamentalement enthousiasmante, dès les premières minutes d'écoute. 

©2011 / 2016 Ransom Riggs. Traduit par Sidonie Van Den Dries pour Bayard Éditions. 

(P)2017 Audiolib / Texte intégral (durée : 8h 40)

 

Posté par clarabel76 à 08:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Un truc truc comme un biscuit craquant, d'E. Lockhart

Un truc truc comme un biscuit craquantCette petite brique de 500 pages comprend en fait deux romans préalablement publiés sous les titres L'amour avec un grand Z (ou Journal d'une allumeuse) et L'art de perdre les pédales (Le grand livre des garçons). Casterman croit au potentiel de cette série - moi aussi - car elle est à la fois pétillante, pleine de charme et de lucidité, beaucoup moins girly et frivole qu'en apparence. 

Présentation de notre héroïne : Ruby Oliver, 15 ans, 5 crises d'angoisse en 10 jours, 11 rendez-vous chez le psy et 4 grenouilles en céramique. En se confiant à l'impassible Docteur Z., l'adolescente prend conscience de son problème - elle est obsédée par les garçons mais ne récolte que de fâcheuses expériences. Dans le cadre de sa thérapie, Ruby doit dresser une liste de ses prétendants, pas forcément ses amoureux, juste les garçons qui ont compté dans sa vie. Et ils sont au nombre de 15, allant des rumeurs, des erreurs de parcours, des illusions, des quantités négligeables et le reste... C'est un casse-tête à décortiquer. Pas de bol pour elle, la liste est chapardée, reproduite et glissée dans le casier de tous les élèves de son lycée. Sa réputation est scellée - Ruby Oliver n'est qu'une allumeuse ! Ses meilleures copines la traitent en lépreuse. Notre héroïne est seule, plus désemparée que jamais, mais se débat pour laver son honneur. 

Si l'intrigue traite vulgairement de batifolages, de baisers baveux et de pelotages en douce, elle ne reste pas non plus au ras des pâquerettes et révèle la détresse profonde et sincère de Ruby, à ne pas traiter à la légère. On y décèle, à travers les lignes, une grande sensibilité, des bouffées d'angoisse et des passages à vide, lesquels s'accompagnent de perte de confiance en soi, de trop-plein émotionnel et de tourbillon affectif. Ruby a néanmoins des réserves d'intelligence et de mauvaise foi pour sauver la face, beaucoup de répartie et un sens aigu du sarcasme, d'où un récit caustique, croustillant et jubilatoire à lire. Son parcours, jalonné de hauts et de bas, illustre à sa façon décomplexée la difficulté de jongler entre relations amicales et amoureuses chez les ados sans pitié et prompts à condamner. Après tout, la vie « c'est finalement un truc truc comme un biscuit craquant » !

Une série à ne pas sous-estimer. Elle renferme un ton subtil et touchant, en plus d'être drôle, et fait le portrait d'une jeune fille qui se vautre dans l'ironie pour masquer sa vulnérabilité. Une lecture distrayante et pleine de pep's, avec une héroïne hyper attachante.

Casterman, 2017 pour la présente édition

Trad. Antoine Pinchot (The Boyfriend List / The Boy Book)

Posté par clarabel76 à 07:45:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29/05/17

Amuse-bouche, de Stéphane Carlier

Amuse boucheAprès les réjouissances prodiguées dans Les Perles noires de Jackie O., roman qui m'a ainsi permis de découvrir le ton allègre de Stéphane Carlier, j'ai plongé avec délectation dans cette nouvelle parution, au ton et au style égaux, à la richesse scénaristique étourdissante et exaltante !

Voici Julien Fontana, jeune conseiller aux Affaires étrangères, promis à un bel avenir. Avec son  physique avenant, il décroche aisément son entrée dans les beaux quartiers et les réceptions huppées, de quoi enrichir son réseau relationnel. Un soir, il croise ainsi Philippe Rigaud, un haut fonctionnaire proche de la retraite, qui lui propose de soutenir sa candidature pour un poste à New York. De retour quelques heures plus tard dans son bureau, notre sémillant Julien confond sa belle amoureuse, Pauline, et le respectable Rigaud, en envoyant un texto cru mais risible. De ce quiproquo, va découler une cascade d'événements aussi pathétiques que jubilatoires. L'intrigue fait en effet croiser Marie-Ange Rigaud, l'épouse minaudeuse qui part en quête d'un grand peut-être et qui, finalement, va se découvir elle-même, un joueur de ukulélé, sœur d'une artiste peintre exilée à Madère, un piscinier d'origine thaïlandaise, des secrétaires nigaudes, des allergiques aux passe-droits et des vies qui vont être chamboulées comme jamais !

L'orchestration est impeccable, bien huilée, ficelée avec soin et distillée avec humour. On sourit tout du long à la lecture de ce roman léger, pimpant et insouciant. Ce sont 300 pages de butinement exquis et indolent. 300 pages de crises et d'entourloupes grinçantes, cocasses et dérisoires. Une farce contemporaine sous couvert d'une comédie vaudevillesque. On glousse pas mal à se gausser des petits travers de notre société trop privilégiée. Rien que le titre... tellement ingénieux après lecture ! Bref. J'ai passé un très bon moment. C'est sans prétention, parfait pour la détente. ☺

cherche midi éditeur, 2017

Posté par clarabel76 à 12:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26/05/17

Capitaine Maman, de Magali Arnal

Capitaine maman

Capitaine Maman est une célèbre archéologue, qui parcourt le globe à la recherche d'antiquités perdues dans les entrailles de la Terre. Elle n'hésite pas à enfiler sa combinaison pour sonder les fonds sous-marins et ainsi décrocher la timbale - la précieuse tête de la Reine de Pierre ! Quelle aubaine.

Capitaine Maman doit rejoindre son bateau, où l'attend sa fidèle partenaire, Quartier-Maître Mémé, et rassembler son matériel -  aspirateur à sable, lampe frontale, mousquetons, sangles, ballons de remontée... C'est alors qu'une drôle de surprise l'attend à bord de son sous-marin. Trois passagers clandestins. Trois petits chatons qui souhaitaient partager un peu d'aventure avec leur maman. Mais Capitaine Maman est fâchée. Une discussion s'impose, mais d'abord elle a du boulot !

Seulement, sa mission va s'annoncer plus ardue que ses tâches ordinaires. Des crevettes, des murènes, un mérou... tous viennent semer la zizanie et provoquer l'accident. Catastrophe, catastrophe. Sur le bateau, les chatons et leur grand-mère comprennent qu'il n'y a plus de temps à perdre. Il faut sauver Capitaine Maman ! En avant, moussaillons ! ...

Et quelle lecture extraordinaire ! Avec son grand format, de belles illustrations étalées, un scénario captivant, des héros entiers et dévoués, de l'amour partout, partout, partout... On ne peut qu'applaudir ce bel album de Magali Arnal qui met à l'honneur une maman admirable, mais pas infaillible, et qui peut se vanter d'avoir des intrépides matelots pour veiller sur elle. Pour la tranquillité, finalement, on repassera. ;-) C'est adorable, avec de belles couleurs et des rebondissements qui donnent des étoiles dans les yeux. Superbe. 

L'École des Loisirs, 2017

Posté par clarabel76 à 09:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Pêle-Mêle : Au secours, maman fait un régime - Je ne suis pas ta maman

Au secours maman fait un régiome

Retour sur notre bout de banquise où nous attend la famille Pingouin, déjà croisée dans Papa est connecté.

Après avoir dévoré ses magazines préférés, maman prend conscience d'avoir des kilos en trop. Elle décide alors de mettre tout le monde au régime - adieu les burgers de colin, bonjour la soupe de glaçons. Et gare à celui que se plaint ! Mais le moral de maman est en chute libre, lorsqu'elle constate qu'elle n'en finit plus de s'arrondir. Affaiblie, maman s'évanouit de désespoir. Rendez-vous est pris chez le médecin, lequel délivrera un diagnostic explosif !

Cette série est délicieusement drôle et illustrée avec fraîcheur. On y découvre une communauté de pingouins en train de mener une vie tout à fait ordinaire, en zoomant sur notre famille fétiche, cette fois confontrée à un souci de taille - soutenir maman dans son combat pour obtenir la silhouette parfaite. C'est follement cocasse, réjouissant, délirant. Un très bon moment de lecture. 

Au secours, maman fait un régime, de Philippe de Kemmeter

De la Martinière J. , 2017

 

Je ne suis pas ta maman

De bon matin, pressé par le temps, Otto l'écureuil sort de sa maison et trouve devant sa porte une drôle de boule verte avec des piquants. Quelques heures plus tard, la boule n'a pas bougé d'un pic. Otto continue de ne pas y prêter attention. Le soir même, alors qu'il se prépare un bol de lait chaud, Otto entend du bruit dehors. Il glisse un œil pour découvrir un être minuscule à l'intérieur de la boule ouverte !

Rhoo... Non, non, non, s'exclame Otto, je ne suis pas ta maman. Mais le soir tombe et l'écureuil ne se résout pas à le laisser seul dans le noir. Juste pour une nuit, mais demain il cherchera la maman de cette créature. Les jours passent, la bestiole grossit, grossit, Otto insiste, non, non, non, je ne suis pas ta maman, il parcourt l'arbre de fond en comble, il questionne, mène son enquête, nul ne sait d'où vient cette boule verte.

Otto s'épuise, mais n'abdique pas... n'osant pas s'avouer qu'il est également très attaché à cette nouvelle compagnie.

Parfois, la maternité revêt des formes inattendues ! Cet album tendre et drôle en est une preuve extraordinaire. Il y a de la tendresse, de la chaleur, de la générosité et de l'amour dans cette histoire judicieusement mise en scène par Marianne Dubuc. Très attendrissant.

Je ne suis pas ta maman, de Marianne Dubuc

De la Martinière J., 2017

 

Posté par clarabel76 à 09:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,