07/06/17

Pêle-Mêle : Ma cabane de feuilles - Vite, à la maison ! - Le petit chat de Lina

Ma cabane de feuilles

Aya joue dans le jardin quand les premières gouttes de pluie viennent la surprendre. Ploc, sur la joue ! Ploc ploc, sur les pieds ! Pas de temps à perdre, Aya court se réfugier dans sa cabane de feuilles. Mais celle-ci est loin d'être inhabitée, puisque Aya y croise une mante religieuse, un scarabée, un papillon blanc, une coccinelle et même une fourmi. C'est finalement plus rigolo de s'abriter ensemble, puis de rentrer chacun chez soi pour retrouver sa maman ! Les illustrations adorables de ce petit album cartonné donnent un charme fou à la lecture, délicieuse et gentillette, avec une jolie héroïne qui découvre la nature, sa faune et sa flore, par temps de pluie. Simple, mignon, craquant. 

Ma cabane de feuilles, par Akiko Hayashi & Kiyoshi Soya

L'école des loisirs, 2017 / Trad. du japonais par Corinne Atlan

 

Vite à la maison

Après une longue journée d'école, c'est bon de rentrer à la maison ! Le petit garçon de l'album le crie d'ailleurs haut et fort : coucou, je suis là ! Son chien lui fait la fête en aboyant de joie, les poissons rouges bloupent bloupent de bonheur, le chat et ses bébés ronronnent de contentement... Dans sa chambre, son robot fait la danse du biiip pour annoncer l'heure de la détente. Enfin, ses parents accueillent le retour du bambin dans le calme du salon de coiffure qu'ils tiennent en couple. Un sentiment de plénitude se détache de cette lecture, où la douceur est mise au service d'une histoire qui célèbre le retour de l’école comme un moment de fête et de joie. C'est tout bonnement adorable. J'aime définitivement l'ambiance des albums japonais. ♥

Vite, à la maison ! de Yuichi Kasano

L'école des loisirs, 2017 / Trad. du japonais par Diane Durocher

 

le petit chat de lina

En entendant miauler derrière la porte, Lina et sa maman découvrent un chaton maigrichon, qui cherche à être adopté. Attendrie, la maman de la fillette prend toutes les précautions pour le soigner et le nourrir. Lina est attentive à ses moindres gestes et pose de nombreuses questions. Mais, très vite, elle sent le poids des responsabilités sur ses frêles épaules, surtout quand sa maman doit s'absenter faire quelques courses, c'est elle seule qui doit veiller sur le bébé chat. Et lorsque l'animal disparaît, Lina aussitôt panique et repense à ce jour où elle-même a perdu sa maman dans le grand magasin. Vite, vite, elle fouille partout dans la maison et s'imagine une catastrophe, pour finalement retrouver la petite bête nichée dans son pull, en train de roupiller dans le placard ! Quel soulagement. Lina en pleure de bonheur et jure de ne plus jamais se séparer de son nouvel ami. L'histoire est charmante et débordante de délicatesse, elle rappelle aussi le lien invisible mais invincible qui se tisse entre l'animal et l'enfant. Il y a décidément beaucoup d'amour dans cet album, par ailleurs illustré avec élégance et sensibilité !

Le petit chat de Lina, de Komako Sakaï & Lee

L'école des Loisirs, 2017 / Trad. du japonais par Corinne Atlan

•••••

Trois conversations secrètes avec la nature et les animaux

Posté par clarabel76 à 16:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


Pêle-Mêle : Le Bouquet d'arc-en-ciel ! - Copains câlins - Un goûter sur la lune - Mon petit doigt m'a dit

le bouquet d'arc en ciel

Quand l'imaginaire est capable de sublimer le quotidien... Voici Dodo un dauphin joyeux. Son truc, c'est de distribuer des bouts de son arc-en-ciel imaginaire à son père en train de cuisiner, à sa mère en train de bouquiner et à sa copine qui, en échange, lui offre généreusement un énorme gâteau au chocolat, et des étoiles pour tenir compagnie au soleil de Dodo. C'est un festival de couleurs et de bonne humeur. On en sort avec des yeux exorbités et un sourire éclatant sur le visage. Un chouette album, riche en tonalités et rayonnant de bonheur ! ☺

Le Bouquet d'Arc-en-ciel ! de Benoît Charlat

L'école des Loisirs, coll. Loulou & Cie, 2017

 

copains calins

C'est la journée du câlin-doudou pour Hibou, Poussin et Corbeau, qui dorlotent leurs bouts de chiffon en se roulant en boule sur le tapis. Mmmm, cette bonne odeur ou cette douceur qui rappellent un peu les bras de maman... Quand Piou-Piou rejoint le groupe et les découvre en pleine séance de câlin-doudou, il se sent soudain triste car il n'a pas de doudou. Qu'importe, ses copains l'encerclent aussitôt et déclarent que c'est maintenant la journée des copains-câlins ! Tendresse, amitié et délicatesse sont à l'honneur dans ce merveilleux album cartonné, aux illustrations qui inspirent également la sérénité et invitent à se poser (et faire des câlins). Une lecture adorable, avec effet cocooning très appréciable.

Copains-câlins, de Frédéric Stehr

L'Ecole des Loisirs, coll. Pastel, 2017

 

Un goûter sur la lune

Nono a une fabuleuse idée qu'il soumet à ses copains - et s'ils allaient tous prendre le goûter sur la lune ?! Exclamations de joie. Les potes enfilent leur combinaison, sauf Popov au gabarit un peu trop costaud. Tant pis, il attendra le retour de ses amis et leur souhaite de bien s'amuser. Le voyage est expéditif, toute la bande s'éclate avec la pesanteur, avale le goûter en gloussant, et c'est déjà l'heure du retour... Nos toutous surprennent alors Popov en train de manger un délicieux gâteau dans son coin. Vite, vite... la lune, c'est bien, mais le chocolat c'est tout de même mieux ! Ce rendez-vous avec la bande de Nono, Micha, Zaza, Alex, Kaki, Pedro, Popov, Jane et Omar est désormais incontournable. L'histoire est drôle, un peu folle et invraisemblable, mais la joie et l'insouciance règnent, et c'est toujours un régal de suivre leurs nouvelles aventures. De plus, suite aux récents exploits de Thomas Pesquet, cette lecture ne peut que faire rêver davantage les plus jeunes ! ☺

Un goûter sur la lune, de Dorothée de Monfreid

L'école des loisirs, coll. Loulou & cie, 2017

 

Mon petit doigt m'a dit

Soledad Bravi propose de revoir ses classiques, en mettant en scène 15 situations avec le mot “doigt” dans des expressions comme “filer entre les doigts”, “être comme les 5 doigts de la main”, “croiser les doigts” ou “avoir les doigts de pied en éventail”. Ses illustrations pleines de fraîcheur et d'humour font de cette lecture une véritable partie de plaisir et permettent d'apprendre tout en s'amusant. La compréhension n'en est que plus limpide et facile aux yeux des jeunes lecteurs, qui retiennent la leçon “comme sur des roulettes”. Un album distrayant, cocasse et ingénieux. 

Mon petit doigt m'a dit, de Soledad Bravi

L'école des loisirs, coll. Loulou & cie, 2017

 

Jack le téméraire, T. 1 : Dans les griffes du jardin maléfique, de Ben Hatke

jack le temeraireLes vacances d'été approchent, mais Jack connaît d'avance son programme - surveiller sa jeune sœur Maddy, une fillette autiste et mutique, pendant que leur mère bosse du matin au soir et peine à joindre les deux bouts. Un jour de marché, Jack et Maddy croisent le stand d'un individu qui leur propose une boîte pleine de graines à planter, en échange des clefs de la voiture familiale. Croyant entendre la voix de sa sœur, le garçon fait affaire avec l'inconnu avant d'essuyer la colère de sa mère. Mais le plus étrange reste à venir, car Jack et Maddy vont découvrir les effets magiques de ces mystérieuses graines, lesquelles vont produire un jardin luxuriant ... hélas peuplé de créatures maléfiques !
L'histoire a encore des réserves de surprises et d'émotions au compteur. Piochant son inspiration dans le conte populaire, elle s'en détourne finalement en proposant un univers, certes ancré dans notre réalité, mais paré d'auras sombres et inquiétantes. Menée avec panache, l'aventure est ponctuée de suspense et d'action, riche en intensité et en magie. Elle introduit aussi trois jeunes héros qui vont apprendre à grandir vite en se confrontant à des événements angoissants. Jack, ne voulant pas tracasser davantage sa mère, ne va pas oser lui confier la dangereuse influence qu'exerce le jardin sur Maddy... Au lieu de ça, ce sera sa voisine, Lilly, qui va mettre son grain de sel et se faufiler en douce pour mener ses propres expériences. La jeune fille sera néanmoins un soutien appréciable pour résister aux attaques des citrouilles carnivores ou des escargots géants, en plus de posséder une aptitude au tir à l'arc, elle est redoutable avec une épée à la main, grâce à ses frères qui lui ont tout appris.
Tout est désormais en place pour se lancer à l'assaut de cette lecture aussi fraîche que colorée, dynamique et captivante ! Une bande dessinée qui ne manque pas de punch pour plaire à un public féru de sensations et de frissons. Par l'auteur de Zita la fille de l'espace.

Rue de Sèvres, 2017 - Trad. Fanny Soubiran (Mighty Jack)

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,