08/06/17

La plus grande chance de ma vie, de Catherine Grive

La plus grande chance de ma vie« C'est toujours moi qui gagne. Le billet trouvé par terre, la fève dans la galette, la dernière paire à ma taille, c'est pour moi. C'est comme ça, j'ai de la chance. C'est dans mes gènes, mes parents travaillent à la Française des jeux. »

Juliette a toujours cru en sa bonne étoile, jusqu'à ce que l'ambiance à la maison vire à la soupe à la grimace. Son père est intenable, fait des remarquables piquantes, insinue que sa fille n'est pas sa fille, puis claque la porte de l'appartement et demande le divorce. Sortez les violons. Mère et fille se serrent les coudes, elles sortent ensemble, font du shopping, mangent des éclairs au chocolat, oublient leurs soucis et encaissent les coups durs. Lorsque son père demande un test de paternité pour réclamer la preuve de son lien avec Juliette - eh ouais - c'est une autre bombe qui leur tombe sur la tête. Les résultats révèlent que l'adolescente n'est ni sa fille, ni celle de sa mère. Qui est-elle alors ? Après enquête, elles apprennent qu'une infirmière un peu dingue a inversé deux bébés après leur naissance. L'affaire éclate au grand jour, cellule de crise en perspective et six personnes chamboulées. 

Pour Juliette, les questions se bousculent dans la tête, lui donnent des idées noires, la projettent dans la perspective d'une autre vie et lui broient le cœur d'imaginer sa maman en préférer une autre, etc. Ce portrait de jeune fille vulnérable, en équilibre précaire, est très touchant, frappant de vérité, tour à tour poignant, sincère et vrai. Pour dire, je reconnaissais à maintes reprises des traits de ma propre fille, avec ce caractère à fleur de peau, cette volonté farouche de réclamer de l'attention, ce besoin de comprendre et d'être rassurée... J'ai beaucoup aimé ce roman, il est court - 140 pages - mais a cette capacité de vous absorber dans sa bulle tout en délivrant une histoire bouleversante et qui interpelle. Après tout, “l'amour est un choix, il ne faut pas se forcer”. 

Rouergue Jeunesse, coll. doAdo, 2017

Posté par clarabel76 à 18:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Ma grand-mère est une terreur, de Guillaume Guéraud

Ma grand mere est une terreur« Elle est forte et elle fout la trouille, ma grand-mère, elle passe pas son temps à traîner au lit comme celle du Petit Chaperon rouge. Et elle aurait pas peur de se faire dévorer par les loups, s'il y en avait autour de chez elle, au contraire, je peux même vous garantir que c'est elle qui les mangerait. »

Louis doit passer une semaine de vacances chez sa terreur de mémé, une femme qui a grandi dans les montagnes de Sibérie, parmi les loups, et qui vit désormais dans une maison isolée dans la forêt. Chez elle, pas de télé ni d'internet. Louis implore muettement la clémence de ses parents et prie pour que le temps passe trèèès vite, car sa grand-mère lui donne des sueurs froides. Finalement, son séjour va lui réserver de bonnes surprises ! En effet, en apprenant le projet de la mairie qui souhaite raser la forêt pour construire une route, Mémé Kalashnikov va montrer les dents et réveiller son passé de “sorcière rouge”, moitié sorcière moitié activiste politique. Avec son chaudron, ses incantations, sa faucille et son marteau, notre mémé va conduire sa propre révolution !

Cette petite lecture est franchement savoureuse. Elle raconte avec beaucoup d'humour les ruses et autres combines d'une vieille dame au caractère farouche, qui refuse l'urbanisation à outrance et considère les nouvelles technologies comme du poison pour notre société. Avec son mode de vie archaïque, elle campe fièrement sur ses positions. Au grand dam de son petit-fils de dix ans, qui adore les petits gâteaux et les matches de foot à la télé. Louis va cependant passer une semaine détonnante chez sa mémé, en découvrant une vie plus authentique, une manière de s'occuper autre que de baver devant un écran, et en apprenant aussi des secrets sur le passé de son aïeule ! L'histoire est tourbillonnante, drôle, inattendue et fringante. Elle sert avec beaucoup de talent du rire, de l'aventure et un soupçon de fantastique pour les jeunes lecteurs. ♪♫ Nous ne sommes rien soyons tout, bidou bidou dou ♫♪

Rouergue, coll. dacOdac, 2017

illustrations de Gaspard Sumeire

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Adieu croquettes ! / Adieu caresses ! de Rachel Corenblit

Adieu croquettes Adieu caressesLa collection Boomerang permet aux jeunes lecteurs de découvrir deux courts romans dans un même livre, deux histoires recto-verso à lire ensemble ou séparément dans un sens ou dans l'autre ! Dès 7 ans.

Que d'humour dans ce petit bouquin de 60 pages ! D'un côté, il est question de Pacha, un gros matou qui revendique sa lignée avec le tigre, d'où son besoin de rouler des mécaniques et d'impressionner les habitants du quartier en devenant ENFIN cette bête féroce et carnassière, crainte et respectée par tous. Notre matou tente donc plusieurs approches, auprès du facteur, du chien du voisin et de la fillette de la maison. Gnak gnak gnak... ça va saigner !

Autre profil d'histoire, voici Pipou, le gentil toutou d'Axel qui entend rappeler qu'il appartient à la famille des loups. Cherchez bien et comparez... Son profil sauvage et terrifiant est certes bien planqué sous sa frêle carrure de petit chien qu'on adore cajoler, mais il est temps que ça cesse et Pipou va leur montrer à tous de quoi il est capable ! Tremblez, braves gens.

Le ton des deux histoires est plein de dérision et cultive une ambiance électrique très habilement. On plonge tour à tour dans des récits ménageant judicieusement le suspense, avec une mise en scène rigoureuse, et un vocabulaire choisi exprès pour donner l'illusion d'une intrigue poignante, mystérieuse et redoutable. C'est très, très drôle. Un poil ironique. De plus, on frissonne, on vit l'histoire à fond et on attend le dénouement avec excitation. Une vraie réussite. 

Rouergue jeunesse, coll. Boomerang, 2016

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,