02/11/17

Keep me in mind, de Jaime Reed

Keep me in mindGravement blessée à la tête, après une chute accidentelle, Ellia se réveille sur un lit d'hôpital avec une amnésie antérograde. Elle n'a aucun souvenir des deux dernières années écoulées et s'imagine avoir toujours quatorze ans. Elle ignore donc qui Liam, pourtant présent à ses côtés au moment de son accident, et tombe des nues de savoir qu'il est son petit copain.
Or, c'est aussi en cachette de ses parents qu'elle peut le rencontrer - tôt le matin, lors de ses sessions de jogging, ou avec la complicité de sa meilleure amie Stacey. Liam est-il responsable de son état ? Que cache-t-il des événements de ce jour tragique ? Ils étaient ensemble, et puis... ?
Tout est encore embrouillé dans l'esprit de la jeune fille. Elle se sent larguée par les émotions qu'on lui demande de ressentir, et surtout dépassée par les facettes de sa personnalité qu'elle redécouvre au compte-gouttes. 
La Ellia de seize ans ne semble plus lui convenir. 
De son côté, Liam ne désespère pas de reconquérir le cœur de sa dulcinée. Il passe ses soirées à écrire le “roman de leur romance” et nourrit de folles espérances pour raviver la flamme endormie. 
Entre séduction, charme, doute et incompréhension, leur histoire tisse des liens fragiles et néanmoins tenaces. On sent de part et d'autre une volonte d'avancer et de démêler les nœuds d'une relation passionnelle qui aurait été rompue par inadvertance.
Du moins, Liam s'y accroche comme un beau diable. Il a face à lui une adolescente perturbée et en pleine renaissance, mais frustrée parce que son personnage lui échappe. Elle cherche aussi à combler les zones floues de son accident, de percer les relations conflictuelles avec ses parents, de (re)tomber amoureuse de son petit ami impatient et d'interroger tout court ses sentiments à son sujet.
C'est super attachant, tendre et intrigant à lire. On craque facilement pour Liam dans le rôle du bel intello qui a décroché le pompon en sortant avec la mythique Ellia Dawson et qui est toujours prêt à soulever des montagnes pour la retrouver. Ellia, qui apparaît indécise et distante, est avant tout attentive à ses propres besoins. Elle choisit ainsi de prendre du temps pour se soigner au lieu de se jeter dans les bras du garçon. Et là je dis bravo.
Voilà un roman qui interroge concrètement sur les liens amoureux, les rapports de force, la dépendance affective, les refuges palliatifs, la colère contenue et les histoires de famille désunie. Cependant, l'histoire nous sert également une belle sérénade sentimentale, avec des dialogues justes, des esprits brillants et des personnalités radieuses. 
Une lecture sensible et plus réfléchie qu'on imagine.

La Martinière J., 2017 - Trad. Frédérique Fraisse

Posté par clarabel76 à 09:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,