Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les mots sont, les mots font, les mots disent Les mots coulent, les mots roulent sur un fil
24 avril 2018

Pêle-mêle BD en séries : Jack le téméraire - Pile ou face - Le journal d'Aurore

Jack le temeraire face au roi des gobelinsSuite et fin des aventures de Jack, après une première découverte Dans les griffes du jardin maléfique !
Nous retrouvons notre jeune héros et son amie Lilly à la poursuite d'un monstre kidnappeur d'enfant. La petite Maddy a été enlevée sous leurs yeux. Choqué, son frère est parti bille en tête et a escaladé un haricot géant avant de débarquer dans un monde inconnu, peuplé d'ogres et de gobelins.
Mais le temps est compté, et les ennuis ne font que se succéder. Les enfants doivent affronter des hordes de rats dégoûtants, encaisser des coups et des blessures, être séparés dans leurs périples. Une chose est sûre : action, émotion, suspense. Ce trio gagnant déborde de chaque page.
Voilà un deuxième volume bouillonnant d'énergie ! Il est également beaucoup plus visuel - on peut parfois tourner des pages sans texte, juste avec une mise en page époustouflante de couleurs et d'action.
Il y a clairement une grande volonté d'intensifier le rythme et de laisser le lecteur à bout de souffle. Cela fait d'ailleurs son petit effet, car on se laisse embarquer par le dynamisme ambiant.
En s'inspirant librement du conte, Jack et le Haricot magique, l'auteur a réussi une petite prouesse et a combiné sa passion pour la bande dessinée et celle des super héros. Lisez jusqu'au bout, vous comprendrez, clin d'œil aux amateurs de Zita, La Fille de l'espace... ;-)
En bref, c'est vif et intrépide. Une série en 2 tomes épatante pour jeunes lecteurs avides de scènes sensationnelles. 

Jack le téméraire 2. Face au roi des gobelins, de Ben Hatke

rue de sèvres, 2018 

****************************************

 

Pile ou face cap sur l'ile aux tresorsEncore une suite & fin d'une découverte dénichée avec talent par les éditions Rue de Sèvres. Retour donc sur les aventures Pile ou Face dans lesquelles les jumeaux Alex et Cléo tiennent le premier rôle.
Les enfants sont enfin réunis mais n'ont pas dit leur dernier mot pour retrouver le pactole familial. Ils voguent donc sur les océans et comprennent que leur escale finale est auréolée de mystère et de danger.
Toujours à leurs trousses, le pirate Worley multiplie les coups bas et les ruses pour damer le pion. Il va vicieusement profiter du léger conflit fraternel pour distiller son venin et profiter du désœuvrement de l'un pour flouer l'autre.
Une fois encore, le récit nous embarque à la façon d'un roman d'aventures ambiance 19e siècle (pirates, voyages en mer & chasse au trésor). Le scénario est captivant. Il étoffe les personnages, rend plus floue la frontière entre le bien et le mal et souffle un peu de sentimentalisme pour justifier leurs motivations.
C'est bien fait, et les illustrations sont superbes. Seuls manquent à l'appel les frangins Edwin et Silas. Snif, snif.
Encore un beau succès pour cette série en seulement 2 tomes qui invite les lecteurs à l'évasion et l'aventure !

Pile ou Face 2. Cap sur l'île aux trésors, de Hope Larson & Rebecca Mock 

rue de Sèvres, 2017

****************************************

 

le journal d'aurore rien ne va plus

Clap de fin également pour la série adaptée des romans de Marie Desplechin. Pour rappel, le premier tome du Journal d'Aurore avait été une lecture jubilatoire ! ☺ 

Au menu de ce deuxième album : des bouderies, des bouderies et encore des bouderies. Aurore - qu'on ne présente plus - est une adolescente revêche, toujours d'humeur maussade et au regard sans complaisance. Sa famille, ses amis, les garçons, ses cours de français, ses lectures, son groupe de rock... tous passent sous son scan implacable. La demoiselle est impitoyable et n'y va pas avec le dos de la cuillère.
Pour exprimer ses émotions, Aurore a souvent recours à la chanson. Elle écrit, elle dégaine, elle chante haut et fort ce qui lui trotte dans la tête. Cela va de ses sentiments contradictoires pour le batteur du groupe au licenciement abusif de sa mère qu'elle dénonce avec véhémence. Bref, la vie d'Aurore défile, saison après saison, sous le même air faussement rebelle et délicieusement attachant.
Le régime global peut sembler usant, mais l'humour est dérisoire. Et la lecture salvatrice. On papillonne gracieusement dans l'univers d'Aurore - vu par Agnès Maupré - et c'est un tel bonheur pour les yeux. La rencontre avec la tendresse malicieuse de Marie Desplechin se solde évidemment sur un joli succès.
La journal d'Aurore se veut le portrait piquant et authentique d'une ado bien dans son époque. On accuse le choc des générations ou on se fond une place dans le décor avec aisance. On passe, en vrai, un super moment et on regrette la dernière page qui se tourne. La roue tourne, et quand « mes journées sont bourrées d'événements, plus ou moins minuscules, je ne peux plus à la fois vivre des choses à longueur de journée et les écrire. »
Et donc, au revoir, cher petit journal. Certificat d'authenticité. “A été jeune un jour. Incroyable mais vrai.” À plus tard, dans le temps...

Le Journal d'Aurore 2. Rien ne va plus ! de Marie Desplechin & Agnès Maupré

rue de Sèvres, 2017

****************************************

Commentaires
Les mots sont, les mots font, les mots disent Les mots coulent, les mots roulent sur un fil
Newsletter
2023 Reading Challenge
Clarabel has read 8 books toward her goal of 200 books.
hide
Sauveur & fils
Quatre sœurs : Geneviève
Audrey Retrouvée
Le sourire étrange de l'homme poisson
Calpurnia et Travis
L'homme idéal... ou presque
Trop beau pour être vrai
Tout sauf le grand amour
Amours et autres enchantements
Ps I Love You


Clarabel's favorite books »