selfiesL'ambiance n'est plus à la fête au Département V qui est menacé de fermeture ! Carl ne décolère pas et reproche à Rose de délaisser son travail en multipliant ses frasques et caprices. Assad cherche à intervenir et veut amadouer le caractère renfrogné de son chef... mais trop tard. Rose claque la porte du service et disparaît de la circulation. En vrai, on la sait au plus mal. Son moral est sur la tangente, ses démons du passé la saisissent à la gorge. La jeune femme est internée de toute urgence et parle de mettre fin à ses jours. Assad et Gordon sont effondrés, tandis que Carl comprend qu'il a dépassé les bornes. Cherchant à faire bonne figure, il fouille dans ses dossiers et relève l'enquête d'un ancien collègue qui n'aurait jamais abouti à une conclusion... sans se douter que l'actualité criminelle viendrait y faire écho. Un chauffard est en train de semer la zizanie dans les rues de Copenhague, visant des jolies jeunes femmes fauchées dans la rue. En fait, le lecteur connaît déjà  le coupable : une fonctionnaire des services sociaux, devenue aigrie et amère par son travail, qui se lance dans une vendetta en apprenant qu'elle est gravement malade. Ses cibles sont toutes indiquées : trois nanas sans cervelle, vivant du système et rêvant de gloire et d'argent facile. Elles font aussi des plans insensés mais vont se confronter à leur conseillère détestée. L'histoire est poignante, glauque, pathétique mais captivante. L'auteur impose son rythme et embarque son lecteur dans un enchaînement de circonstances fort sinistres. Certaines révélations sont explosives (concernant Rose) et doivent impérativement être réutilisées dans la suite de la série ! À savoir pour quand... ? Le prochain roman de Jussi Adler-Olsen - L'unité Alphabet - n'a strictement rien à voir avec l'équipe du Département V. Mais il me tarde... il me tarde.

©2014 / 2017 Jussi Adler-Olsen / Éditions Albin Michel. Traduit par Caroline Berg (P)2018 Audiolib