11/10/18

Le journal de Chloe Snow, 2 : Confessions toujours plus catastrophiques, d'Emma Chastain

Confessions toujours plus catastrophiquesAprès une première année catastrophique, cf les confessions de Chloe Snow, au moment d'entrer au lycée, notre demoiselle avait dans l'optique de trouver un amoureux et d'échanger son premier baiser. Mais son plan était parti en cacahuète, avec une solide réputation à la clef. Cette fois, Chloe a de l'expérience et de la sagesse à revendre. Et se dit que son année ne peut pas être pire.
N'est-ce pas ?
Ses parents entament une procédure de divorce. Sa mère vit au Mexique. Son amie Hannah est tombée sous le charme de Reese, alias Kaa le serpent. Son pote Tris a le cœur en miettes. Son ancien béguin souffle le chaud et le froid. Son père sort avec sa prof d'anglais. Et les auditions pour la comédie musicale tournent au vinaigre. On rappelle aussi que son journal s'ouvre sur cette phrase prophétique, ou pas : Au secours. Je crois que Mike est amoureux de moi.
Voilà, voilà. On rembobine tout ça en accéléré, on inspire un bon coup et on plonge tout de go dans cette lecture... rafraîchissante et hyper drôle ! Car oui, c'est totalement déculpabilisant à lire : on adore le ton mordant de Chloe, ses confessions sans filtre et ses questions qui se bousculent dans sa tête. À quinze ans, on confond l'amitié et l'amour, on a besoin de réconfort, on se gave d'illusions et on oublie l'essentiel, là, sous notre nez.
La nouvelle version de Chloe Snow est aussi beaucoup plus douce et attachante. L'adolescente est certes paumée et se sent délaissée, car elle a perdu de nombreux repères dans son entourage (amitié, famille, amour) mais elle dégage toujours autant d'audace et de causticité. Ses confessions sont donc rapportées en toute liberté et sans complexe. C'est extrêmement plaisant à lire, même si ça peut parfois surprendre et choquer. No harm done.
Je trouve que ça fait du bien dans le paysage actuel, et pour les nostalgiques de Georgia Nicolson, et autres séries du même acabit, ça comble un manque. Chloe Snow est une adolescente bien d'aujourd'hui, bourrée de charmants défauts, qui clame haut et fort ce que pensent toutes ses comparses. Emballez, c'est pesé ! Totalement impudique et culotté. On adore.

Gallimard jeunesse (2018) - traduit par Faustina Fiore

 

Posté par clarabel76 à 12:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Billy Blaireau, Tome 2 : Son plan hurluberlu-farfelu pour sauver oncle Shawn (qui n'en a pas besoin) de A. L. Kennedy

Billy Blaireau Son plan hurluberlu pour sauver oncle shawn

On pensait notre ami Billy Blaireau et sa bande de lamas en sécurité chez l'oncle Shawn, surtout après avoir frôlé la mort dans l'épisode précédent, cf. Son enlèvement (presque) réussi mais finalement raté.
On les imaginait donc si heureux qu'ils en avaient des chatouillis dans les orteils, en train de savourer de la limonade et des crêpes.
Eh bien, non. Un terrible danger va de nouveau s'abattre sur ce paradis terrestre. Un sinistre individu aux cheveux luisants rôde non loin. Planqué dans des buissons, il prend des notes sur tout ce qu'il observe en douce. Et il est profondément agacé.
Celui-ci se présente en tant que Dr. G'Nakr, spécialiste mondial de la loufoquerie. Il parcourt toute la lande écossaisse au volant de son fourgon grisâtre pour prendre en charge les cas les plus graves. Agir vite et bien, voilà son credo. Selon lui, la loufoquerie est une maladie contagieuse et très dangereuse.
Au cours de son périple, le Dr. G'nakr comprend qu'il aura fort à faire avec le dénommé oncle Shawn, que tous décrivent comme le type le plus incroyable et farfelu de la contrée. Et comme le véritable dessein de notre pseudo spécialiste c'est éliminer toute trace de bonheur en écrabouillant la loufoquerie, il doit faire disparaître cet oncle Shawn.
Caramba ! Ce dernier n'est pas dupe et échafaude un plan... sans prévenir ses compères à la ferme. Résultat, Billy Blaireau et les lamas sont chamboulés par les paroles mielleuses et hypnotisantes du docteur G'nakr. Bim... le piège est tendu, tordu. Nos amis mordent à l'hameçon.
Et quel micmac ! Par contre, ça vous tricote une petite intrigue rigolote avec des rebondissements insensés et pas mal de détails saugrenus. Les plus jeunes, dès 8-9 ans, apprécieront l'audace et la farce ! Ce qui m'a plu, en particulier, ce sont les illustrations et les commentaires après chaque ouverture de chapitres (Où il y a une pause déjeuner sans déjeuner, ce qui est toujours très triste. Et des yeux écarquillés et des propos un peu malpolis. Et aussi de la Loufoquerie !). Voilà, voilà.
La série est sympa, surtout si on aime les héros hurluberlus et les lamas un peu dingues.

Casterman (2018) - traduit par Valérie Le Plouhinec

illustrations de Gemma Correll

 

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Lili Goth : La symphonie sinistre, de Chris Riddell

Lili Goth La symphonie sinistreDans cette nouvelle aventure, la jeune Lili trouve un faune endormi dans son placard et apprend qu'un festival de musique se tiendra prochainement au manoir des frissons frissonnants.
L'effervescence gagne rapidement la maison et ses occupants. Et déjà les artistes font leur entrée, tous plus extravagants les uns que les autres. Les invitations sont envoyées en masse. Et la grand-mère de Lili débarque en compagnie de trois demoiselles à la mode, toutes trois prétendant au titre de nouvelle lady Goth !
Lili et ses amis du club du grenier vont naturellement mettre leur grain de sel. Et garder un œil sur le garde-chasse d'intérieur, l'épouvantable Maltravers, jamais avare de combines douteuses.
En bref, la lecture est sans surprise mais naturellement facétieuse, avec sa galerie de personnages fantasques, ses illustrations adorables et ses clins d'œil cocasses. L'univers de Chris Riddell impose son style exubérant et nous fait parfois oublier qu'il y a aussi une histoire derrière tout ça ! 
De toute façon, la série est pleine de charme et propose une ravissante excursion à travers cet esthétisme soigné (couverture cartonnée, vert métallique ornant les pages). Tout est léché, peaufiné, chouchouté. C'est absolument délicieux, même si je garde une petite préférence pour Apolline et M. Munroe.

Milan (2018) - traduit par Amélie Sarn


Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,