halloween tricks treats

Ce mois-ci, côté lecture, on a adoré :

♥ Broadway Limited T1 : Un dîner avec Cary Grant, de Malika Ferdjoukh ♥

Rien ne va plus sous les étoiles, de Jenny McLachlan

Le journal de Chloe Snow : Confessions toujours plus catastrophiques, d'Emma Chastain

Les Dix vœux d'Alfréd, de Maude Mihami

Ne la quitte pas des yeux, de Linwood Barclay

La Faute, de Paula Daly

Vintage, de Grégoire Hervier

Mort sur le Nil, d'Agatha Christie & lu par Samuel Labarthe

 

♪♫•*¨*•...•*¨*•♫♪...♪♫•*¨*•...•*¨*•♫♪

 

Côté séries TV, on n'a pas chômé non plus, avec...

Beau Séjour (série belge néerlandophone diffusée en 2017)

hotel beau sejour

Une adolescente se réveille dans une chambre d'hôtel, couverte de sang, et comprend qu'elle est morte. Sans souvenir de sa soirée, elle erre comme une âme en peine dans la petite ville de Dilsen-Stokkem et cherche à démasquer le coupable. Non, ce n'est pas un zombie. Est-ce du paranormal ? Non plus, et on s'en fiche un peu de savoir l'explication de ce phénomène. Pour pimenter la sauce, Kato est vue par une poignée de proches (son père, sa meilleure amie, le cousin de son petit copain etc.). Pourquoi, comment, etc. L'histoire est sombre, poignante mais rapidement prenante. Histoire de familles brisées, non-dits, trahisons, trafics, on comprend que la vie à Dilsen-Stokkem n'est pas calme et innocente. Ce que la série révèle, au fil des épisodes, est inattendu. La tension dramatique tient sur un fil tendu du début à la fin. C'est très, très bon.

 

La Forêt (mini-série française diffusée en Belgique puis en France courant 2017)

la forêt netflix

C'est encore l'histoire d'une adolescente portée disparue, dans la petite ville de Montfaucon, dans les Ardennes. Une affaire qui rappelle d'autres disparitions inquiétantes survenues quelques années auparavant et liées à la forêt qui encercle la ville... Les habitants retiennent leur souffle, tandis que l'enquête dévoile secrets et drames qui ébranlent la communauté. Encore une fois, l'ambiance m'a totalement muselée. J'ai enchaîné les épisodes, curieuse de connaître le dénouement, atterrée par les révélations et les rebondissements. Samuel Labarthe et Frédéric Diefenthal, entre autres, sont excellents.

 

The Mist (série US inspirée d'après la nouvelle de Stephen King, diffusion 2017)

the mist netflix

Un épais brouillard tombe sur la ville de Bridgton et sème la panique en provoquant hallucinations, violences et phénomènes paranormaux. Quelques habitants trouvent refuge dans le centre commercial, d'autres dans une église et encore dans le bureau de police. Forcément, l'âme humaine est faillible : survive face au danger devient mission impossible. Les nerfs lâchent, la suspicion galope à vitesse grand V et les crimes se perpétuent. Halte là : c'est vraiment mauvais, mauvais. Même si on retrouve le noyau dur du grand Stephen King, la réalisation est affligeante : acteurs médiocres, scénario tiré par les cheveux... j'ai halluciné plus d'une fois. Paradoxe : j'ai regardé les dix épisodes jusqu'au bout. Et poussé un cri d'horreur à la dernière minute. No way. Je jure qu'on ne m'y reprendra plus.

 

The Haunting of Hill House (série US diffusée en 2018 sur Netflix & inspirée d'après un roman de Shirley Jackson)

the haunting of hill house

Lorsque la famille Crain s'installe à Hill House, elle tombe sous le charme de cette imposante demeure chargée d'histoires. Cependant, les enfants sont rapidement imprégnés par son aura et deviennent sujets à des cauchemars, des apparitions, des terreurs nocturnes... Le climat devient lourd, une nuit, quand le père charge ses trois filles et deux garçons dans la voiture jusqu'à l'hôtel voisin, avant de rentrer au petit jour, la chemise couverte de sang. Son épouse est morte. Quel drame a eu lieu à Hill House ? Une vingtaine d'années plus tard, la plus jeune de la fratrie manifeste des troubles de la personnalité et retourne dans la maison de leur enfance... où elle se suicide. Ce nouveau drame vient chambouler Steven, Shirley, Theodora et Luke, tous forcés à se réunir pour les funérailles et mettre à plat non-dits et mensonges familiaux. Résultat, la série tient la distance, c'est flippant, poignant, éprouvant. Beaucoup d'intensité dramatique, un scénario élaboré et des personnages convaincants... mais je n'en suis pas sortie fatalement conquise (action lente et longue).

 

The Paradise (série BBC diffusée entre 2012-2014 & inspirée d'après le roman de Zola)

Paradise BBC

Une jeune campagnarde est embauchée dans un grand magasin où elle se fait rapidement remarquer pour ses idées et son ambition. Elle tape dans l'œil du grand patron, au grand dam de ses collègues... et surtout de la fiancée du bellâtre ! Au départ, j'ai regardé la série par curiosité mais n'en suis pas tombée amoureuse car des détails me chiffonnaient. Malgré tout, j'ai enchaîné les deux saisons... pointant toujours du doigt les mêmes défauts (les acteurs principaux peu charismatiques) et néanmoins intriguée par les petits rebondissements de l'histoire, les personnages secondaires plus attachants, l'époque et l'ambiance anglaise particulièrement savoureuse... Ce n'est pas excellent, pour un programme BBC j'ai vu mieux, mais ce n'est pas rédhibitoire non plus car le charme est présent, la fascination BBC aussi. Parmi mes préférences, j'aimerais citer Katherine Glendenning, la fausse méchante du casting. ☺

 

The Crown (série américano-britannique créée par Peter Morgan, diffusée depuis 2016 sur Netflix)

the crown

Est-ce utile de présenter cette série déjà culte ?
En tout cas, je vous dis : couronne britannique, secrets d'alcôve, acteurs brillants, glamour & émotions. C'est tout bon.
Suis absolument accro. Même le compte Instagram est excellent !