Crossing the LineRyan est passionné de boxe mais se sent incompris chez lui : sa mère noie son désarroi dans l'alcool, son beau-père (flic) est tyrannique et plein de mépris. Le garçon fuit donc au volant de sa voiture, avec ses maigres économies en poche, pour franchir la frontière du Mexique. Son but : rencontrer un boxeur d'anthologie et le convaincre de devenir son entraîneur. Au lieu de ça, c'est sur Dalila Sandoval qu'il se cogne.

Dalila a toujours évolué dans un monde préservé : son père est un grand avocat, sa mère œuvre pour le bonheur familial. Son destin est tout tracé car elle a prévu de poursuivre ses études de médecine pour devenir chirurgien cardiaque. Par contre, elle ne supporte pas d'être surprotégée ou de paraître faible. C'est une coriace, comme elle le répète souvent. La preuve, elle n'hésite pas à rembarrer quiconque aurait l'indécence d'agir héroïquement auprès d'elle.

La rencontre entre Ryan et Dalila est forcément explosive. Ils n'étaient pas voués à se connaître, mais le destin en a décidé autrement. Le monde autour d'eux s'effondre, la guérilla entre gangs est plus redoutable que jamais, la jeune fille s'inquiète pour ses proches, suspecte son père et s'interroge sur son ami d'enfance. Je ne sais pas ce que cherche à raconter l'auteur mais c'est cousu de fil blanc. En fait, tout est déjà vu, archi vu et revu. On nous ressort les mêmes vieux clichés en se disant que ça va émoustiller la lectrice : un beau gosse au sang chaud et une petite nana survoltée, deux galaxies opposées, bing bang assuré. Ajoutez une obsession pour la boxe : des coups, de la sueur, des pectoraux et du swing (car la boxe est affaire de rythme et de chorégraphie, amigo). Ça peut fonctionner auprès d'une audience débutante, moi je regrette les frères Fuentes. C'était plus rigolo, quand même. Là, on a une fin courue d'avance et servie sur un plateau d'argent. Tellement prévisible. J'ai à peine haussé un sourcil.

La Martinière J. (2019) - traduit par Isabelle Troin

Résultat de recherche d'images pour "resigned sigh gif"