08/02/19

L’aventure de Castle Rock, de Natasha Farrant

l'aventure de castle rock

Complètement sous le charme de cette couverture, aux faux airs des romans de Enid Blyton, j'étais impatiente de découvrir cette petite merveille. Même les premières pages sont magiques ! C'est l'histoire d'une fille qui avait perdu sa mère et sa maison, qui avait peur de perdre son père, et qui avait besoin de se trouver elle-même. L'auteure a une façon particulière de présenter son histoire, un mélange de poésie et d'humour, une grande maîtrise du teasing et un goût fabuleux pour l'aventure. En tout cas, on embarque aussitôt à bord et avec impatience. 

Alice Mistlethwaite doit quitter la maison de son enfance, trop chargée en souvenirs, pour rejoindre le pensionnat de Stormy Loch, un vieux château écossais tenu par une équipe de tendres excentriques. Sa tante a estimé qu'il serait temps pour elle de vivre de vraies histoires passionnantes au lieu de simplement les imaginer. Son père, un acteur obscur, doit retourner à Londres mais promet de lui écrire le plus souvent. Seulement, Barney ne va pas tenir parole et faire douter sa fille (d'où l'épopée à venir). D'un tempérament calme et solitaire, Alice va néanmoins s'attacher l'amitié de deux garçons aux caractères très opposés, en l'occurrence Fergus et Jesse, l'un ne manque pas de courage tandis que l'autre craint jusqu'à son ombre. Du moins, ils forment un trio inattendu et fort original. Contre toute attente, ils vont aussi multiplier les frasques et enfreindre les règles de leur école. Comme se rendre sur une île voisine, le paradis des macareux, en réponse à une invitation énigmatique reçue sur carte postale timbrée en Italie. Que de mystère... et vous n'avez pas tout vu !

Cette lecture est extraordinaire, elle a le goût de l'enfance, des rêves et des escapades palpitantes, perdues au milieu de nulle part. Les personnages sont adorables, un peu farouches et maladroits, souvent prompts à édulcorer la vérité et à trahir pour parvenir à leurs fins. Mais ils ont beaucoup à nous raconter et c'est formidable de les écouter ! J'ai bigrement aimé ce rendez-vous, riche en émotions et véritable promesse d'évasion. On tombe fou amoureux de ce coin de paradis écossais, battu par les vents et les tempêtes, mais tellement romantique et magique. On sent le souffle de la liberté nous transporter très loin, et pour notre plus grand bonheur. Il y a certes un certain charme vintage derrière tout ça... irrésistible et réjouissant. J'ai adoré. ♥

Gallimard jeunesse (2019) - traduit par Marie Leymarie

Couverture illustrée par David Bean

 

Posté par clarabel76 à 12:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Pêle-mêle : Mon cochon dingue - Ballade en mer - Les Dinosaures n'existent pas !

Mon cochon dingue

Pour oublier le gris et la tristesse, rien de mieux qu'un cochon dingue ! Cette petite boule de poils va ravir le cœur de notre fillette et apporter joie et couleurs dans son cœur. Tout paraît plus merveilleux, plus doux, plus drôle. Car le bonheur est contagieux : il n'y a qu'à regarder autour de soi, « des fois que la joie passe par là, je voudrais pas la louper » !

Un petit album absolument génial sur la complicité entre un enfant et son animal de compagnie, mais aussi sur la force des émotions (quand on peut broyer du noir un instant puis rire aux éclats en un clin d'œil). Les enfants sont les champions du monde pour ça ! On adore la tendresse et la fantaisie de Christine Roussey, son univers est espiègle, avec sa touche de poésie et son humour dévastateur. Une vraie bonne dose de vitamines, miam.

Mon Cochon Dingue, de Christine Roussey

de la Martinière jeunesse, 2019

=======================

 

Ballade en mer

Quelle étonnante aventure ! À lire comme une chanson, tendre et poétique, qui raconte l'incroyable odyssée d'un fragile équipage en pleine mer. Un enfant et son ami montent à bord d'une petite barque pour une escapade ensoleillée, mais bientôt la tempête s'annonce et la promenade vire au cauchemar. Heureusement, les poissons et les oiseaux viendront à leur secours pour guider leur chemin jusqu'à la terre ferme.

Cette jolie ballade est non seulement passionnante, mais aussi très apaisante à lire (au-delà des intempéries et des vagues en folie). On tombe fatalement sous le charme des illustrations et de l'atmosphère sucrée de cet album ravissant. Un bonheur pour les yeux.

Ballade en Mer, de Nina Laden & Melissa Castrillon

de la Martinière jeunesse, 2019

=======================

 

Les Dinosaures n'existent pas

Tim et Jules sont deux vaillants aventuriers. Un soir, ils décident de partir à la chasse au dinosaure. Ils sont décidés, ils vont capturer un dinosaure géant. Le plus grand prend rapidement la tête de l'expédition, tandis que le plus jeune le suit à la trace mais avec la trouille au ventre. Il a de moins en moins confiance dans les chuchotis et les ombres autour de lui. Il a beau se dire, tout ça n'existe pas, sauf que la vérité est ailleurs ! Ha, ha. Fox Mulder, sors de cette histoire.

En vrai, attendez-vous à une lecture rigolote et spectaculaire ! Car cet album est FANTASTIQUE ! Son atmosphère très sombre peut rebuter, d'ailleurs l'histoire fait vraiment peur même si tout est mis en scène exprès pour susciter frissons et tremblements. Notez aussi la dérision car l'auteur en rajoute des tonnes. Même son graphisme est remarquable (avec des volets qui s'ouvrent pour donner une dimension xxl au monstre de l'histoire). Je ne vous ai rien dit, par contre. En bref, c'est un album surprenant et prodigieux, riche en sensations, en sourires et en dents pointues... mais chut !

Les dinosaures n'existent pas ! de Mark Janssen

de la Martinière jeunesse, 2018

=======================