Un peu, beaucoup, à la foliePerplexe, je suis.
Liane Moriarty a repris le même principe que dans ses autres romans, cf. Le Secret du mari ou Petits secrets, grands mensonges, à savoir distiller un interminable suspense autour d'un événement anodin.
Ici, trois couples évoquent un barbecue auquel ils ont participé. Qui, comment, pourquoi... on nous explique tout très lentement. Seule certitude : un indicible malaise va en découler. Sur papier, l'idée est alléchante car on s'attend à se creuser les méninges et à retenir notre souffle. Mais concrètement la lecture est plate. Trop diluée. Elle donne le sentiment d'un plat réchauffé qui aurait perdu toute sa saveur.
Deux amies d'enfance vont se retrouver autour d'un désir d'enfant mais font également remonter à la surface des traumatismes de leur passé. Passant au crible leur mariage, leurs mères, leurs voisins ou leurs carrières, elles donnent une couleur assez terne au roman. Beaucoup d'amertume et de non-dits. De la frustration et peut-être de la jalousie.
Au final, nul n'est franchement sympathique dans le lot, à part le couple qui organise le barbecue sans réaliser dans quel bourbier ils ont mis les pieds. Eux aussi ont leurs petits secrets et estiment être assez en confiance pour s'épancher. Dommage que l'ambiance n'y est pas du tout. C'est tellement froid, très distant et acerbe. Je n'étais guère en empathie. 
Les dernières révélations surviennent maladroitement : elles apportent une dramaturgie surjouée à un enchaînement de circonstances malheureuses. En bref, tout ça pour ça. Un peu décevant.

©2018 Éditions Albin Michel. Traduit par Sabine Porte (P)2019 Audiolib

Excellente lecture de Sophie Frison pour Audiolib : une écoute simple mais efficace. Très agréable.