10/04/19

Illuminae : Dossier Alexander - 01, par Amie Kaufman & Jay Kristoff

Illuminae dossier alexander

Quelques heures plus tôt, Kady avait pris la décision de rompre avec son copain Ezra. Et puis tout a dérapé au cours de la journée : des vaisseaux ont ouvert le feu sur leur base minière, contraignant une fuite générale dans un désordre sans nom. Kady et Ezra auront la vie sauve mais vont embarquer à bord de deux navires différents, l'un sur Alexander, l'autre sur Hypatia. Consciente du climat délétère, la jeune fille va rapidement pirater le système pour entrer en communication avec son ex : ce sont ainsi sept brèves minutes quotidiennes à se taquiner et à raconter ce qui se trame autour d'eux. Et autant dire que ça ne va pas très fort : un virus est en train de se propager sur Alexander, les victimes tombent comme des mouches et les zombies sont mis en quarantaine. Mais ce n'est pas tout ! Car l'Intelligence Artificielle censée protéger l'équipage est en train de retourner sa veste et partir en roue libre. 

Techniquement, ce gros pavé de 600 pages annonce du lourd en nous expédiant dans l'espace pour vivre de palpitantes aventures. La forme de l'ouvrage est également pas banale : cela ressemble à un énorme dossier compilant rapports, mails, notes secrètes, vidéosurveillance, croquis, compte à rebours etc. L'effet visuel est curieux et épatant. Cela donne encore plus envie de jeter un œil et de décrypter tout ce bazar. De là à imaginer que ce plaisir se fait au détriment de l'histoire... Hello darkness my old friend. Cette lecture peut s'avérer déconcertante car elle n'est finalement dense et palpitante qu'en apparence. En vérité, l'histoire m'a semblé longue et un peu compliquée. J'avais aussi l'impression de tout vivre par procuration, d'assister en différé à des événements majeurs, de prendre sans discuter et de pas être au diapason avec les personnages. Trop de décalage, trop de fouillis, bref c'est assez frustrant. Ceci dit, je suis sans doute passée à côté du phénomène car les avis sont unanimes et la série suscite une enthousiasme débordant. Je me réserve pour la suite avant de juger.

Casterman (2016) Traduit par Corinne Daniellot 

Maquettistes : Kelly Heather, Jay Kristoff

 

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


L'invitation, par Elizabeth Day

L'invitation audibleBen Fitzmaurice et Martin Gilmour ont fréquenté ensemble Cambridge et sont devenus des amis inséparables, alors que tout semblait les opposer. La famille de Ben appartient à l'élite, tandis que Martin a grandi dans un foyer modeste auprès d'une mère célibataire. Ben est extraverti et chaleureux, Martin plus sombre et complexé. Mais l'ambition et la fascination ont fait le reste. Vingt ans plus tard, Martin et sa femme Lucy se rendent à l'anniversaire de Ben organisée par son épouse Serena. Ébahis par le faste des lieux et des invités, ils montrent aussi une certaine lassitude. En grattant bien la surface polie, le couple est en réalité aigri et beaucoup moins sensible à la séduction déployée. En clair, on est loin de l'union sacrée car l'ambiance va se révéler explosive.

Un drame va donc éclater au cours de la soirée. Interrogé par deux inspecteurs de police, Martin commence alors à raconter sa rencontre avec Ben et livre les dessous de leur amitié a priori parfaite. Évidemment, sa confession fait vite apparaître des traces d'aigreur et de bassesse. On remarque aussi que des sentiments troubles et troublants ont lié le quatuor durant des années - l'envie, la jalousie, la frustration, l'amertume, la haine. En bref, tous ces désirs refoulés ont généré une violence sourde. La menace est d'ailleurs palpable, dès les premières lignes, on ressent en vrac la tension et le cynisme de cette relation toxique. De plus, l'histoire déroule son fil avec lenteur, le narrateur ne se sépare jamais de son flegme, le climat est détestable et on scrute chaque figurant sans la moindre compassion. Il n'empêche que ce roman est envoûtant : il a su m'accrocher de bout en bout, inspirer une curiosité malsaine et créer une attente angoissante. J'aurais voulu un dénouement plus percutant, mais bon... je n'en demeure pas moins conquise et satisfaite par l'exercice.

©2018 Belfond (P)2018 Audible Studios

        L'invitation Elizabeth Day

Posté par clarabel76 à 18:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,