J'aime le tourbillon fantastique auquel carburent les romans jeunesse, à l'instar de cette nouvelle série de Jacqueline West (dont j'avais déjà eu le plaisir de découvrir La Maison des secrets).

LES VOLEURS DE VŒUX

On retrouve pour héros un jeune garçon solitaire et intrépide, plus petit que son âge et atteint de surdité : Van, dont la maman est chanteuse d'opéra et voyage à travers le monde. Le garçon est donc habitué à changer d'école et se fondre dans la masse. Ce qu'il aime aussi, c'est collectionner des petits objets insolites. Il a la manie de les chiper dès que le besoin se fait ressentir. Un jour, au parc, il surprend une fille en train de ramasser des pièces dans une fontaine à vœux. Mais celle-ci s'enfuit. Il va la recroiser à plusieurs occasions et toujours dans des circonstances étranges. L'enfant est curieux et la piste... d'où son introduction dans le monde insoupçonné des Collectionneurs !

Si rien que la lecture du premier chapitre vous donne des frissons de joie - une araignée pend au-dessus de la table d'un restaurant bondé - c'est gagné pour la suite. Vous venez de décrocher votre ticket pour une aventure étonnante et débordante de peps. Où l'on côtoie des personnages mystérieux, des héros attachants, des choix cornéliens, des apparences trompeuses, des créatures adorables, des vœux par milliers, des missions périlleuses, des kidnappings nocturnes, des sourires qui vous glacent le sang et d'autres qui font froncer les sourcils. La lecture est fabuleuse avec une intrigue riche en rebondissements (j'ai failli être bernée plus d'une fois). C'est assez original et tellement enchanteur... j'ai franchement beaucoup aimé.

Milan (2019) - Traduit par Leslie Damant-Jeandel

Titre VO : The Collectors