C'était pas censé se passer comme çaVoilà une comédie survoltée avec des personnages déjantés ! Très sympa à lire, même si parfois le ton est surjoué et un peu lourd.

En fait, il y a davantage de séquences rocambolesques que de moments pour glousser de plaisir. Les petites histoires d'amour susceptibles d'exister ne sont pas renversantes non plus. Je ne voulais sans doute pas de bluette romantique mais disons que je n'ai rien contre les bim bam boum à la Sophie Kinsella par exemple.
Après lecture, j'ai comme l'impression d'avoir partagé une aventure fofolle avec une héroïne hyperactive - en l'occurrence Léo. Échaudée par une rupture amoureuse, coincée dans un boulot sans reconnaissance, Léonore accompagne sa coloc pour un weekend en famille où elle fait la rencontre de Camille / sosie de Chris Hemsworth. Séduction explosive et électrique entre eux ! (Sans papillons de ventre... hélas).
Les chapitres sont ensuite alternés avec le cas de Renata, qui est psychologue et vit en couple avec Henri (frère de la coloc de Léo). En visite chez sa belle-famille, elle reçoit un accueil frigorifique car ses nombreuses phobies la font paraître hautaine et en total décalage avec l'esprit bohème des Stradavine. Du coup le couple aussi est proche de la dérive et tente de sauver les meubles...

Finalement, comme l'ambiance générale est dispersée, on survole aussi l'histoire des uns et des autres. On aime bien mais on ne s'attache pas car on ne fait que passer. C'est un peu frustrant car j'avais envie de me tailler une place parmi cette tribu turbulente et excentrique. C'était sans doute trop bordélique pour moi... ☺
Sans oublier les références à Disney... trop, trop, trop mais chut !
On prend vite rendez-vous avec d'autres romans de cette amatrice de moments entre amis, de fous-rires, de bons repas et d'apéros précédant les bons repas. On tope dans la main.

Harlequin, coll. &H (2019)