Le Club des lemmings très distingués

Pour appartenir au Club des Lemmings très distingués, il faut tout d'abord être un lemming (ça coule de source) et se montrer distingué en toute circonstance (et croyez-moi ce n'est pas donné à tout le monde). En effet, le Club s'illustre d'une flopée d'interdictions... comme marcher à quatre pattes, grogner ou jouer dans la boue. Non, vraiment, aucune décence à avoir un comportement trop animal et sauvage. C'est très loin de la classe affichée par nos lemmings très distingués.

Les règles aussi ont été écrites pour être respectées à la lettre (gare aux rebelles) : vivre en communauté et partager leurs activités constituent leur lot quotidien et le sel de leur existence. Ainsi, tout baigne chez les lemmings, heureux et sans cesse affairés. Seul le dénommé Bertie semble sortir du lot. En effet, notre jeune lemming est de plus en plus las de cet esprit de groupe, du brouhaha constant, du confinement, du regard des uns et des autres, du manque de liberté, du règlement strict.

Un jour il décide de s'échapper pour prendre l'air à la surface. Là, il tombe museau contre museau avec un ours ! Un énorme et imposant ours brun. Graou... l'animal le scrute avec attention, avec curiosité, avec gourmandise. Qui sait ? Le monstre ouvre grand la bouche et sort sa langue. Ça va saigner chez les lemmings ? Pas du tout. Notre gros nounours a juste besoin de câlins et d'affection. Lui aussi est en quête de nouveaux amis. Il adore se rouler dans l'herbe, grimper aux arbres, se lécher les pattes... Bertie est fasciné, envieux et intrigué.

Il décide de présenter son camarade auprès des lemmings... qui sont assez frileux de valider sa candidature pour rejoindre leur Club. Et puis, les vacances approchent et tous veulent aller à la mer - une autre péripétie incroyable et qui va donner des frissons au lecteur ! Car ceci est une histoire passionnante, en plus d'être drôle et merveilleusement illustrée. On y parle de tolérance, de différence et d'acceptation de l'autre avec un air de ne pas y toucher. On trouve également beaucoup de fantaisie et de bonne humeur au sommaire. En bref, c'est décalé et follement original. On ne peut qu'adorer ! ♥

Casterman, 2019