Les habits rouges de Monsieur Loup, par Isabelle Bonameau

les habits rouges de monsieur loup

C'est une excellente journée qui commence pour Monsieur Loup car, ce matin, il neige ! Chic... Monsieur Loup sort aussitôt (sans même s'habiller) et se roule de bonheur dans la neige. Au bout du compte, Monsieur Loup grelotte. Brrr... il fait froid !

Hop, au passage, il saisit le bonnet d'Isidor, les bottes de Gorfi et les moufles d'Anastasia. Monsieur Loup est maintenant bien au chaud... et tout de rouge vêtu. Ça lui donne une idée !

Pourtant, les elfes ne sont pas contents d'avoir été spoliés de leurs accessoires douillets et veulent retrouver le Loup. Celui-ci s'est replié dans sa maison et drapé dans un déguisement charmant : et si on fêtait déjà Noël ? Mais attention aux usurpateurs, car l'authencité fait loi. Il suffirait d'une visite surprise et d'une distribution de cadeaux bleus pour réconcilier tout le monde.

Un album rigolo qui anticipe les fêtes de fin d'année et qui rappelle qu'un enfant sage est aussi un enfant comblé ! Cette histoire est arrosée d'un zeste d'humour, forcément.

(L'école des loisirs, Loulou & cie, 2019)

==========================

La souris qui voulait peindre, par Aude Picault

la souris qui voulait peindre

Ludivine et sa famille viennent d'emménager dans un atelier d'artiste - l'occasion pour notre petite souris de découvrir les pinceaux, la peinture, les toiles. Bref. Tout ceci finit par lui donner envie de dessiner ! Après des essais peu encouragés par ses proches, qui se moquent, qui rouspètent ou qui appellent à la prudence, notre artiste en herbe laisse éclater son inspiration et s'échappe du cocon familial pour faire les choses en grand.

Trop accaparée par sa passion, Ludivine met finalement les siens en danger car elle est surprise hors de sa cachette et comprend que leurs jours sont comptés. Impossible de sortir leur museau, de partir en quête de nourriture, tous pensent déjà au prochain départ. Mais Ludivine possède un vrai sens artistique et sa créativité n'a pas échappé à l'œil des experts... 

Une sacrée belle aventure pour cette famille de souris, entre passion dévorante, émancipation et création, voilà une histoire palpitante qui fera battre le cœur des plus jeunes !

(Kaléidoscope, 2019)

==========================

La valise, par Chris Naylor-Ballesteros

la valise

Face à cet étranger poussant sa lourde valise, visiblement épuisé de son long périple, les animaux s'interrogent... qui est-il ? que fait-il ici ? d'où vient-il ? et que cache sa valise ? L'inconnu leur explique qu'il transporte une tasse, mais aussi une table et une chaise en bois, et une cabane d'où l'on peut voir la mer. Puis il s'écroule à leurs pieds et plonge dans un profond sommeil.

Seulement, voilà... les animaux sont dubitatifs. Une table, une chaise, une cabane, et puis quoi encore ? Les animaux sentent l'arnaque et décident d'ouvrir la valise sans demander l'avis de l'étranger. La vérité, eh bien, les mettra terriblement mal à l'aise. D'où cet élan de générosité spontané pour montrer qu'ils ne sont pas que des nigauds craintifs mais des êtres accueillants et solidaires.

En écho avec l'actualité, cette lecture aborde le thème des migrants pour expliquer aux enfants que la peur de l'autre est réelle. Il faut cependant apprendre à dépasser ses préjugés et tendre la main aux plus démunis. Un album tendre et poétique, très poignante.

(Kaléidoscope, 2019)

==========================

Le livre des erreurs, par Corinna Luyken

le livre des erreurs

On ne soupçonne pas le potentiel de ce MAGNIFIQUE album ! Croyez-moi, vous allez être éblouis sur place.

Tout commence par une erreur... un tache d'encre, un œil mal dessiné, puis rattrapé, et ainsi de suite. C'est comme mettre le lecteur dans la confidence, l'inviter dans les coulisses de la création, comment inventer une histoire, comment illustrer cette histoire, envers et contre tout. Comment on rebondit d'un cou trop long, d'un coude trop pointu, d'une jambe trop longue, d'un chat qui ressemble à une vache ou d'un buisson trop foncé...

Quelle ingénieuse idée de proposer au lecteur de se pencher sur les petits riens, les détails, les loupés, les raccommodages d'une œuvre en mouvement ! C'est très, très beau. On tombe sous le charme, car le reste de l'histoire n'en finit plus de s'épanouir et de surprendre, toujours et encore, et la boucle tourne sur elle-même. Fantastique ! Cette ode à l'imagination est une prouesse de chaque instant, chaque indice compte, c'est formidable !

(Kaléidoscope, 2019)

==========================

Imagine un Loup, par Emmanuel Lecaye & Marc Majewski

imagine un loup

Imagine un loup perdu dans une forêt qui découvre un arbre magique quand soudain…
Imagine un cheval intrépide galopant à travers le monde faire halte face à un spectacle incongru…
Imagine une sirène solitaire qui vit dans une ville au fond de l’océan quand un matin…

Douze bouts d'histoires qui se terminent par trois petits points, car c'est au lecteur d'inventer sa propre histoire ! Un bel exercice de style, tout d'abord surprenant, et puis finalement épatant. La lecture ouvre à la divagation, au rêve ou à la fantaisie. Au moins, aucune déception quand à la fin de chaque histoire... puisque c'est à toi de raconter la suite !

(Pastel, 2019)

==========================