10/12/19

L'Enfant du lac, de Kate Morton

L'Enfant du lacJ'ai un faible pour les histoires de famille, de vieilles maisons et de campagnes anglaises... ce roman de Kate Morton ne pouvait donc que me plaire !
En Cornouailles, une belle demeure abandonnée, Loeanneth, porte les stigmates d'une tragédie survenue durant les années 30 : un enfant a mystérieusement disparu avant d'être déclaré mort. Les Edevane n'ont jamais surmonté le drame et ont quitté les lieux pour ne plus y revenir.
Sadie Sparrow, en vacances chez son grand-père, tente de chasser ses idées noires après son fiasco au cours d'une enquête criminelle. Elle tombe par hasard sur cette affaire et commence à fouiller dans les archives pour remonter le fil du temps : un couple amoureux, des fillettes épanouies, un jardinier séduisant, la guerre...
Rares sont désormais les témoins, si ce n'est Alice Edevane, l'une des sœurs devenue écrivain à succès et qui refuse de recevoir Sadie pour évoquer le passé. Culpabilité ? remords ? non-dits ? On va et vient entre les époques, dénichant les pistes, débusquant des révélations, rebroussant chemin pour revoir ses suppositions. On est alors face à une intrigue à tiroirs très habile et efficace !
Dense et adepte de chausse-trappes, le roman en devient vite passionnant. Par contre j'ai été un poil déçue par le dénouement - ce dernier lapin sorti du chapeau, non vraiment, c'était le coup de trop ! Sinon c'était un bon moment de lecture : romanesque et émouvant. On se laisse aisément bercer par le flux et le reflux du courant.
La lecture assurée par Catherine Griffoni est également très agréable et réussie.

©2016 Presses de la Cité, pour la traduction française. Titre original : The Lake House. Traduit par Anne-Sylvie Homassel (P)2019 Lizzie

"Kate Morton tire habilement sur toutes les ficelles du genre - mystère, culpabilité, liaisons secrètes, passé qui fait des croche-pieds. Si vous aimez Daphné du Maurier, vous allez adorer ce roman dont le héros est un manoir."
ELLE

 

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Playmobil : Si l'Histoire m'était contée..., par Richard Unglik

Playmobil si l'histoire m'était contéeDepuis les hommes préhistoriques jusqu’à la conquête spatiale, découvrez l’Histoire comme on ne vous l’a jamais racontée...
Mieux encore, ceci se révèle être
 un sympathique balayage du paysage historique et culturel de notre monde... auquel on doit son originalité par sa mise en scène spectaculaire : rien qu'avec des figurines Playmobil !

Une perspective qui touche pile poil les plus jeunes, non ?
Après tout, les enfants adorent les Playmobil (si ce n'est pas le cas, adoptez-en ou échangez-les !). Mais j'avoue avoir aussi été attirée par cette lecture : nostalgie, enfance, tendresse etc.
J'ai plongé les deux mains jointes.

Le contenu du livre vaut le coup d'œil. Après tout, l'auteur nous invite pour « un voyage poétique dans un monde exotique, dans lequel les couleurs les plus éclatantes côtoient des gris peu glorieux, un monde parfois presque enfantin avec ses gentils et ses méchants ».
Ce n'est donc pas un documentaire pompeux et barbant (du style, succession de dates à retenir, catalogue des grandes périodes et  autres personnalités emblématiques). Cela se présente plutôt comme un conte basé sur des faits réels, « avec ses oublis, ses exagérations, ses partis-pris et ses sauts dans le temps ».
On y croise des figures légendaires... Charlemagne, Gutenberg, Christophe Colomb, Jeanne d'Arc, Jean de La Fontaine et j'en passe... mais aussi des personnages inattendus, contemporains ou pas, issus de la fiction, du cinéma, de la musique, de la pop-culture... bref : préparez-vous à croiser Dom Pérignon, les Misérables, Scarlett O'Hara, Oliver Twist, King Kong ou Matthieu Chedid !!!

Oui, c'est totalement ahurissant.
Rien que pour ça, on en redemande. J'ai aimé ce mélange des cultures, cette possibilité d'apprendre en s'amusant et cette créativité à chaque page en découvrant chaque nouvelle adaptation. C'est une lecture riche en promesses et assez excitante car les explorations ne manquent pas !
Ceci n'est pas une nouveauté (date d'il y a un an) mais pourquoi pas... ?!

Casterman (2018)

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,