une histoire de vampire

Vladimir est nĂ© vampire, avec sa peau bleue et ses petites dents qui ne demandent qu'Ă  croquer la chair fraĂźche. Ses amis, pourtant, ne se prĂȘtent guĂšre Ă  l'exercice. Qu'il s'entraĂźne sur des enfants, aprĂšs tout, c'est son destin... Mais Vladimir ignore tout de cette engeance. Il se rend donc, en pleine nuit, dans le plus proche village. Les maisonnĂ©es sont bien calmes. Pas une lumiĂšre, pas une Ăąme qui vive. Que signifie cette mascarade ?

En fait, les enfants dorment la nuit. PremiĂšre leçon de Vladimir. Sauf deux silhouettes surgissent Ă  une fenĂȘtre et lui font des grimaces en s'esclaffant. En voilĂ  des maniĂšres ! Les villageois sont dĂ©sormais tous rĂ©veillĂ©s et le supplient de dĂ©guerpir. C'Ă©tait la deuxiĂšme leçon de Vladimir : les enfants n'ont pas peur des vampires, les parents oui. Et pour boucler cette nuit riche en enseignements, vite, vite, ne pas traĂźner sa mauvaise mine dans les rues pavĂ©es, car le soleil pointe dĂ©jĂ  ses rayons... 

Pour les amateurs de contes à mourir de rire : testez, c'est approuvé ! Grégoire Solotareff s'inspire du mythe vampirique pour servir une intrigue espiÚgle et rigolote. Le résultat est extra !

Une histoire de vampire, par Grégoire Solotareff

l'Ă©cole des loisirs, 2020

*********************

Lottie et walter

Lottie a une peur bleue de la piscine... car un requin vit planqué au fond du bassin et attend son repas avec gourmandise. C'est Lottie qu'il souhaite dévorer ! Pas ses camarades, pas sa maman, pas son petit frÚre. Non, juste elle. Lottie n'ose se confier à personne et reste des heures figée sur place à scruter l'eau. Comment sauver sa peau ? Demandez Walter ! Ce morse sympathique est le Mitch Buchannon de la piscine. Il accompagne Lottie dans sa maison, tout en chantonnant. C'est son meilleur ami. Il comprend sa détresse et se dévoue pour plonger dans le grand bain afin d'assurer les arriÚres de la fillette !

Quel fabuleux duo ! Lottie et Walter sont solidaires pour nous raconter une histoire de complexe, de trouille, d'ami imaginaire, d'aquaphobie et de confiance en soi ! C'est un album lumineux, attachant et trÚs didactique dans sa façon de présenter les petits soucis et leurs solutions. Et pour bien faire, les illustrations sont ravissantes. Vraiment, une belle découverte !

Lottie & Walter, par Anna Walker

Kaléidoscope, 2020

*********************

LES BIJOUX DU MAHARADJAH

La vie d'un Maharadjah peut parfois ĂȘtre ennuyeuse : les rĂ©unions, les discussions, la politique... bof, bof. Notre jeune ami a d'autres rendez-vous Ă  honorer. Chaque soir, il retrouve une mystĂ©rieuse panthĂšre qui se faufile dans son palais et qui l'aguiche avec son sourire enjĂŽleur avant de s'Ă©clipser dans la nature. Cette fois, la panthĂšre a chipĂ© les bijoux du Maharadjah ! Le prince a saisi le message et se lance Ă  sa poursuite pour jouer Ă  cache-cache. Mais il va se perdre dans la jungle. Pire ! il tombe dans une embuscade. VoilĂ  des pirates qui le kidnappent pour le jeter dans une cage suspendue. Rholala.

Quelle formidable aventure ! Magnifique album, aux illustrations sublimes, et intrigue palpitante qu'on suit avec des yeux ronds comme des billes. Oui, oui, oui. C'est gĂ©nial. Je dis OUI Ă  cette lecture exotique, passionnante, drĂŽle et inattendue. Une belle et chouette dĂ©couverte, qui confirme aussi tout le talent de Magali Arnal (Capitaine Maman). ♄ Viiiite... n'attendez plus !

Les Bijoux du Maharadjah, par Magali Arnal

L'Ă©cole des loisirs, 2018

*********************

Un noel presque parfait emily gravett

Sunny le suricate rĂȘve d'un NoĂ«l diffĂ©rent (dans son dĂ©sert du Kalahari, on fait avec les moyens du bord). Lui souhaite un NoĂ«l plus traditionnel, Ă  l'image de son magazine qui publie des photos magnifiques avec des paysages enneigĂ©s, un sapin dĂ©corĂ©, des Ă©toiles et des guirlandes, des lumiĂšres partout et un barbu en costume rouge. Bref. Sunny fait son petit baluchon et part pour un tour du monde des saveurs. En route, il multipliera les expĂ©riences qu'il partagera en envoyant de sympathiques cartes postales. Avec toujours pour objectif de toucher son rĂȘve. Certes, il s'y approche, mais Ă  chaque fois un dĂ©tail cloche.

Ce que Emily Gravett nous propose, c'est Ă©videmment d'ĂȘtre du voyage et de partager la correspondance de notre ami. On suit son Ă©popĂ©e avec dĂ©lice. Bien Ă©videmment, le champ des explorations est vaste et Ă©tonnant. On sourit beaucoup face Ă  l'ingĂ©niositĂ© de l'album et on aime son esprit ludique ET cocasse. Vraiment TOP comme Ă©vasion.

Un Noël presque parfait, par Emily Gravett

Kaléidoscope, 2019

*********************