04/02/20

Encore et toujours des 📚 : Aaatchoum ! - L'Or bleu des Touaregs - Noël au printemps - La Maison de Madame M - Le lac de Singes

Aaatchoum

C'est de saison : le nez coule, ça tousse, ça éternue, ça éclabousse et ça se mouche ! (On n'oublie pas de se laver les mains aussi, merci.) Bref. C'est tout petit - petit par son format - l'album est tout cartonné et nous fait l'inventaire : des bébés, des souris, des serpents, des ours et des oiseaux... oui, tout ce monde est dans la panade.

Le nez chatouille... le A se répète... et plouf on arrose droit devant soi ! Entrez dans la ronde (ou pas).

C'est simple, c'est drôle et puis voilà ! Sous le pseudonyme de The Cabin Company, se cache le duo de créateurs japonais, Kentaro Abe et Saki Yoshioka.

AAATCHOUM ! par The Cabin Company

seuil jeunesse, 2020

*******************

Un livre pour savoir à quoi ça ressemble

Cet album vous met au défi de ne pas craquer pour son histoire ! Yep. Pari tenu.

Son auteur, Henry Blackshaw, a un message important à passer : chaque adulte a un enfant qui vit à l'intérieur de lui. Oui, oui. C'est enfoui, profond, inaliénable. Mais cet enfant resurgit à des moments, pour danser ou pour désirer le dernier gadget à la mode par exemple. En tout cas, c'est cette âme d'enfant qui vous rend plus fort, plus sensible, plus gai, plus vaillant. Cherchez bien, cherchez l'enfant en vous, prenez-en soin surtout !

Avec ses illustrations pleines de facétie et de tendresse, le message passe crème. Cet album vous touche en plein cœur et vous rappelle que la vie d'adulte devient plus (facile) amusante quand on cajole l'enfant qui roupille en nous. Totalement vrai ! Ou comment concilier l'acte de grandir avec le puer aeternus sans devenir un handicap.

Un numéro d'équilibriste réussi et mâtiné de douce nostalgie... j'aime !!!

Un livre pour savoir à quoi ça ressemble d'être un adulte, par Henry Blackshaw

seuil jeunesse, 2020

*******************

L'Or bleu des Touaregs

Amzin a sept ans et c'est le fils du chef des touaregs. La tribu a coutume de se déplacer dans le désert car ce sont des nomades. Ils voyagent à dos de dromadaires, sous un soleil écrasant et dans des conditions parfois très rudes. La sécheresse, puis la tempête de sable, finissent par contraindre les hommes à regagner la ville. Une autre vie les attend, moins épanouissante.

Amzin et sa famille doivent installer leur tente aux abords des maisons, vendre leur troupeau, faire la queue durant des heures pour puiser de l'eau dans le puits et surtout travailler sur des chantiers en se brisant le dos. Mais les solutions existent ! En réfléchissant bien, en récitant les anciennes fables, ils se mettent à creuser la terre pour un filet d'eau et parviennent à labourer les champs. Leurs efforts font ainsi renaître l'espoir.

Dans le désert, l'or bleu c'est l'eau... C'est ce que nous enseigne cette belle histoire, magnifiquement illustrée. Elle nous montre aussi les difficultés de la vie dans le désert, des traditions à préserver, de la vie des nomades, du courage et de la persévérance... Dans cet album engagé, on partage donc un bout de chemin auprès d'un enfant qui voue une admiration sans borne pour son père. Et c'est vrai que son travail est remarquable ! C'est une très belle lecture, qui fait réfléchir et qui est pleine d'espérance pour un avenir fort. Bravo.

L'or bleu des touaregs, de Donald Grant

seuil jeunesse, 2020

*******************

Noel au printemps

C'est le quatrième titre de cette série que je suis avec des étoiles dans les yeux ! À la recherche du Père Noël, Les bonhommes de neige sont éternels, Un Noël pour le loup... chaque année, ce rendez-vous avec Monsieur Thierry Dedieu est incontournable. Pour ses illustrations magiques. Pour ses histoires enchanteresses. Vraiment, vraiment.

La chouette, le rouge-gorge, le mulot, le hérisson et l’écureuil sont cinq amis inséparables. Mais à l'approche de l'hiver, le hérisson doit se retirer dans son nid, se rouler en boule avant de dormir cinq longs mois. Son absence est un poids pour ses amis et pour lui aussi, car le hérisson loupe la plus belle fête au monde. Noël, bien entendu. Ils ont cherché par tous les moyens à le retenir, à compenser sa présence avec une marionnette, et puis non... ça ne prend pas. Le hérisson manque !

Alors, ils lancent une idée folle : organiser Noël au printemps, avec des cadeaux, de la neige, des décorations, des gourmandises... tout sera réuni pour rendre le 7 avril mémorable et formidable. Promis, c'est grandiose. ♥

Noël au printemps, par Thierry Dedieu

seuil jeunesse, 2019

*******************

La Maison de madame M

Toc-toc-toc. Êtes-vous bien sûrs de pénétrer dans cette étrange demeure ? Attendez un instant, écoutez, chut !

Oui, vous pouvez faire le tour du propriétaire. Profitez-en pendant son absence (paraît-il). Ooooh, bizarre, vraiment. Le salon, la cuisine, la salle de bains, la chambre... c'est élégant, vraiment charmant. Quoi ? fouillez les placards, ouvrez les tiroirs, sniffez le bouillon sur le feu, observez bien... vous êtes observés ! Ouhlala. Quelle ambiance...

Mais une ambiance délicieusement glauque et frissonnante ! On se régale à découvrir les petites merveilles de Clotilde Perrin : ses flaps, ses tirettes, ses créations, ses inventions... Tout est sordide, fabuleusement excentrique. Pour se plonger dans notre sempiternel #challengehalloween, ceci est l'album PARFAIT ! Une mystérieuse maison (hantée), avec une tout aussi fascinante sorcière dans une mise en scène impressionnante. Moi je dis, bravo !!!

 La Maison de Madame M., par Clotilde Perrin

seuil jeunesse, 2019

*******************

Le lac de singes

Les jours de fatigue, la maman de Pilou mélange souvent les mots, elle confond, elle inverse, elle réinvente un monde à part. Comme de ranger son chandail dans le lac de singes (au lieu du sac à linge !). Le soir venu, l'enfant s'endort sur ce malentendu cocasse et fait des rêves qui le transportent en terre inconnue...

Ainsi s'égare notre aventurier, dans une forêt aux couleurs chatoyantes, parmi des animaux fantômes. Ses pas le guident vers un lac couvert de brume. Or un gardien le prévient de ne pas s'approcher, attention aux singes, ils mordent ! En vérité, l'homme est un scélérat. Du moins, c'était avant d'avouer qu'il aimerait tant se baigner dans le brumage - « ce mot est si doux qu'il me rappelle ma mère ». Le garçon n'hésite plus et plonge en se bouchant le nez. Les tigres peuvent bien approcher... Pilou est joyeux (et un peu inquiet, mais chut). Au petit matin, une surprise attend notre ami. 

Une histoire tout en poésie qui raconte les extravagances du langage, avec parfois des dérapages étonnants qui font carburer l'imagination des enfants ! Cet album est stupéfiant... et fabuleusement illustré. 

Le lac des singes, d'Élise Turcotte & Marianne Ferrer

la martinière jeunesse, 2020

*******************


Dans notre pile de 📚 : Une histoire de vampire - Lottie et Walter - Les Bijoux du Maharadjah - Un Noël (presque) parfait

une histoire de vampire

Vladimir est né vampire, avec sa peau bleue et ses petites dents qui ne demandent qu'à croquer la chair fraîche. Ses amis, pourtant, ne se prêtent guère à l'exercice. Qu'il s'entraîne sur des enfants, après tout, c'est son destin... Mais Vladimir ignore tout de cette engeance. Il se rend donc, en pleine nuit, dans le plus proche village. Les maisonnées sont bien calmes. Pas une lumière, pas une âme qui vive. Que signifie cette mascarade ?

En fait, les enfants dorment la nuit. Première leçon de Vladimir. Sauf deux silhouettes surgissent à une fenêtre et lui font des grimaces en s'esclaffant. En voilà des manières ! Les villageois sont désormais tous réveillés et le supplient de déguerpir. C'était la deuxième leçon de Vladimir : les enfants n'ont pas peur des vampires, les parents oui. Et pour boucler cette nuit riche en enseignements, vite, vite, ne pas traîner sa mauvaise mine dans les rues pavées, car le soleil pointe déjà ses rayons... 

Pour les amateurs de contes à mourir de rire : testez, c'est approuvé ! Grégoire Solotareff s'inspire du mythe vampirique pour servir une intrigue espiègle et rigolote. Le résultat est extra !

Une histoire de vampire, par Grégoire Solotareff

l'école des loisirs, 2020

*********************

Lottie et walter

Lottie a une peur bleue de la piscine... car un requin vit planqué au fond du bassin et attend son repas avec gourmandise. C'est Lottie qu'il souhaite dévorer ! Pas ses camarades, pas sa maman, pas son petit frère. Non, juste elle. Lottie n'ose se confier à personne et reste des heures figée sur place à scruter l'eau. Comment sauver sa peau ? Demandez Walter ! Ce morse sympathique est le Mitch Buchannon de la piscine. Il accompagne Lottie dans sa maison, tout en chantonnant. C'est son meilleur ami. Il comprend sa détresse et se dévoue pour plonger dans le grand bain afin d'assurer les arrières de la fillette !

Quel fabuleux duo ! Lottie et Walter sont solidaires pour nous raconter une histoire de complexe, de trouille, d'ami imaginaire, d'aquaphobie et de confiance en soi ! C'est un album lumineux, attachant et très didactique dans sa façon de présenter les petits soucis et leurs solutions. Et pour bien faire, les illustrations sont ravissantes. Vraiment, une belle découverte !

Lottie & Walter, par Anna Walker

Kaléidoscope, 2020

*********************

LES BIJOUX DU MAHARADJAH

La vie d'un Maharadjah peut parfois être ennuyeuse : les réunions, les discussions, la politique... bof, bof. Notre jeune ami a d'autres rendez-vous à honorer. Chaque soir, il retrouve une mystérieuse panthère qui se faufile dans son palais et qui l'aguiche avec son sourire enjôleur avant de s'éclipser dans la nature. Cette fois, la panthère a chipé les bijoux du Maharadjah ! Le prince a saisi le message et se lance à sa poursuite pour jouer à cache-cache. Mais il va se perdre dans la jungle. Pire ! il tombe dans une embuscade. Voilà des pirates qui le kidnappent pour le jeter dans une cage suspendue. Rholala.

Quelle formidable aventure ! Magnifique album, aux illustrations sublimes, et intrigue palpitante qu'on suit avec des yeux ronds comme des billes. Oui, oui, oui. C'est génial. Je dis OUI à cette lecture exotique, passionnante, drôle et inattendue. Une belle et chouette découverte, qui confirme aussi tout le talent de Magali Arnal (Capitaine Maman). ♥ Viiiite... n'attendez plus !

Les Bijoux du Maharadjah, par Magali Arnal

L'école des loisirs, 2018

*********************

Un noel presque parfait emily gravett

Sunny le suricate rêve d'un Noël différent (dans son désert du Kalahari, on fait avec les moyens du bord). Lui souhaite un Noël plus traditionnel, à l'image de son magazine qui publie des photos magnifiques avec des paysages enneigés, un sapin décoré, des étoiles et des guirlandes, des lumières partout et un barbu en costume rouge. Bref. Sunny fait son petit baluchon et part pour un tour du monde des saveurs. En route, il multipliera les expériences qu'il partagera en envoyant de sympathiques cartes postales. Avec toujours pour objectif de toucher son rêve. Certes, il s'y approche, mais à chaque fois un détail cloche.

Ce que Emily Gravett nous propose, c'est évidemment d'être du voyage et de partager la correspondance de notre ami. On suit son épopée avec délice. Bien évidemment, le champ des explorations est vaste et étonnant. On sourit beaucoup face à l'ingéniosité de l'album et on aime son esprit ludique ET cocasse. Vraiment TOP comme évasion.

Un Noël presque parfait, par Emily Gravett

Kaléidoscope, 2019

*********************

En poche ! Charmant, de David Safier

ALERTE VILAINE COUVERTURE !!

Charmant pocketDéprimée suite à la trahison de son petit copain, Nellie Oswald perd un peu la tête et dérobe un vieux carnet lors d'un vernissage. C'est au moment de croquer le portrait de son prince charmant qu'elle réalise que ce carnet est magique. Sitôt son dessin exécuté, le dénommé Rétro d'Amanpour lui fait face.
Et il n'est pas content du tout.
Véritable cliché ambulant (le type porte cotte de mailles, pantalon de cuir, bottes, cape en fourrure et épée), il croit aussi dur comme fer à son histoire de royaume perdu, de compagnons en déroute et de quête à mener à terme. D'où le choc. Il est abasourdi par le monde qui l'entoure, trouve Nellie incongrue et parle droit devant lui.
Ce type n'a aucun filtre, aucune limite et se retrouve souvent dans des situations embarrassantes. Mais qu'est-ce que c'est drôle !
Pour Nellie, la situation aussi est tendue car elle doit se dépatouiller de cette galère au plus vite. Là voilà donc en train de courir dans toute la ville pour échapper à des mercenaires, fuir la police et sauver le monde. Voilà, voilà. C'est un peu la joyeuse pagaille, mais on a désormais l'habitude avec David Safier, l'auteur de Maudit Karma.

Lecture complètement dingue et loufoque, oh oui ! Avec son ton enlevé et son ambiance bon enfant, l'histoire part dans tous les sens. C'est parfois excessif et improbable. Pourtant on passe un vrai bon moment.
On savoure aussi les nombreuses références à Harry Potter, Star Wars ou Hunger Games... tout en redécouvrant le potentiel héroïque de Donald Duck. Si, si. L'héroïne est calée en pop culture et en comics.
Bref. Les surprises ne manquent pas et on referme le livre en éprouvant un bien-être fou ! Très sympa.

Pocket (2020)

 

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

En poche ! Valentine ou la belle saison, d'Anne-Laure Bondoux

Valentine Pocket

Une héroïne dans le creux de la vague, un retour aux sources et des fantômes dans les placards... Ce roman d'Anne Laure Bondoux nous plonge dans une douce introspection familiale : celle d'une sœur et d'un frère qui découvrent le secret de leurs parents, mais qui doivent aussi panser leurs propres blessures (séparation, divorce, carrière en berne).

En s'installant dans la maison de Monette, à la campagne, Valentine et Fred retrouvent de vieux amis avec lesquels ils forment une petite bande de pieds nickelés fort sympathiques. Entre parties de vélo et séances de running, tous cherchent un nouveau souffle, parlent de politique (campagne électorale 2017) et prennent la vie comme elle vient, avec son lot de promesses (brisées, déçues) ou d'espoirs (des grands, des beaux, des forts).

Cette lecture, sans prétention, va donc nous faire doucement mariner dans notre jus. L'histoire est tranquille, l'ambiance paisible, on se croirait dans du Anna Gavalda ou du Barbara Constantine, pour l'esprit communauté solidaire et famille d'adoption. Les personnages ici ne sont pas des naïfs, rêveurs ou inconscients, mais ils veulent saisir leurs secondes chances, ou du moins ce que la vie peut encore leur offrir. Et ils y croient.

Résultat, la lecture est sympa. Parfait pour la détente et pour oublier le quotidien morose. On s'évade avec nonchalance et on suit le parcours d'âmes désœuvrées en quête de paix intérieure. Un rendez-vous très intéressant et ultra positif !

Pocket (2019)

 

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,