15/04/20

Qui m'aime me le dise ! de Sophia Peignot

Qui m'aime me le diseUne petite lecture qui nous fait voyager et réfléchir sur la vie qui passe trop vite... Ça tombe bien en période de confinement !

Après le décès de sa grand-tante, Céleste découvre un secret de famille qui l'incite à partir en vadrouille avec un modeste inconnu à l'autre bout du monde. Elle confie son atelier de pâtisserie à sa collègue et plie bagage pour s'envoler dans l'ouest américain. Son partenaire n'est autre qu'un vieux monsieur grincheux avec qui l'entente est assez houleuse.

Mais au fil de leurs péripéties, un autre lien va se créer... tendresse, complicité, tout ça. En fait ce roman nous embarque pour une tranche de vie rigolote et rien que ça. Les personnages font un semblant de bilan de parcours pour un résultat sans surprise mais mouvementé. C'est d'ailleurs une comédie pleine de pep's et de bonne humeur qui ne verse pas dans la romance. Le coup du charmant infirmier... je vous préviens, c'est un leurre ! Ne mordez pas à l'hameçon, sauf pour pousser un rire démoniaque.

Pour un premier roman, l'intention est sincère, la lecture attachante.

HarperCollins Poche (2020)

Avec petit prix attractif pour inciter à la découverte !

 

 

 

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Trouble-fête (Agatha Raisin enquête #21), de M.C. Beaton

Trouble-fêteCertes, ce roman a été lu dans une bulle de brouillard.

Mais j'ai pu saisir quelques bribes de l'histoire... après tout on y retrouve les mécanismes habituels avec une Agatha qui râle, se plaint et se mêle à une enquête (policière) qu'on lui refuse. Encore des meurtres, encore des suspicions et encore des pièges.

Encore du James Lacey aussi... mais également du Charles Fraith ! Le petit monde d'Agatha est désormais ancré dans ses rituels même si les dossiers de notre détective prennent de plus en plus un tour burlesque (perdent parfois beaucoup de sens).

Techniquement ce n'est pas grave car la lecture est purement récréative. La série approche de la fin (30 tomes) donc chaque aventure avalée est un onguent pour un moral en berne. Merci Françoise Carrière pour la version Audible Studios très à la pointe et complètement déjantée.

©2020 Albin Michel (P)2020 Audible Studios

Le village de Carsely s'apprête à fêter Noël. Sauf que John Sunday, membre de la Commission de santé et de sécurité, menace de mettre fin aux traditions si chères aux habitants. L'arbre de Noël sur le toit de l'église ? Un danger public. Les décorations accrochées aux réverbères ? Inutiles. Les jouets réalisés par une villageoise ? Nocifs pour les enfants. Foutaises ! protestent les membres de la Société des dames du village : il faut mettre ce trouble-fête hors d'état de nuire ! Qu'à cela ne tienne : son corps est retrouvé, lardé, tel un gigot, à coups de couteau de cuisine.

 

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Un Matin ordinaire, par Marjorie Tixier

Un Matin ordinaireAttention... Ce roman m'a mise k-o. L'histoire est pourtant assez ordinaire mais elle a une portée bouleversante. C'était trop dur ! 😖

Un matin, Laurence ne rentre pas de son jogging habituel. La voisine s'en inquiète et prévient le mari. Celui-ci comprend qu'il est arrivé un malheur et alerte la police. Tout le monde semble avoir son mot à dire... Or, Laurence est bel et bien tapie dans les bois, terrorisée et traumatisée par une mauvaise rencontre. Dans sa tête, tout est déglingué (et on la comprend). Comment retourner à sa vie, affronter le regard des autres et sa famille ? Impossible. Laurence se replie sur elle-même, se coupe de l'extérieur, refuse d'en parler. C'est tout son univers qui s'effondre... elle qui a grandi dans ce village où chacun connaît son papa, la maladie de sa maman, ses deux filles, son mariage sans nuage, son métier d'infirmière, son rituel matinal... Alors ce drame vient tout pulvériser.

Qu'est-ce que c'est dur ! En fait j'ai davantage besoin d'évasion en ce moment et je n'ai pas pu encaisser le drame de ce livre. J'avais des frissons rien qu'en le lisant... trop douloureux, trop triste, trop poignant. C'est un roman choral qui laisse apercevoir comment des vies banales basculent en enfer après une tragédie, comme des ondes sismiques, les effets ne s'arrêtent jamais et font énormément de dégâts. Mais hélas c'était trop pour moi... Que de souffrances. Je me sens encore trop fragile pour m'y attacher.

Fleuve éditions, 2020

 

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

En théorie tout va bien, de Sarah Bussy

en théorie tout va bien sarah bussyEn tableau, la famille Lauper incarne l'harmonie parfaite : l'homme attentif, la femme glamour, les enfants charmants, les pains au chocolat du dimanche... Leurs soirées sont toujours délicieuses et conviviales. Les gens se bousculent pour les fréquenter.

Nul ne pourrait supposer que l'épouse verse de grosses larmes le soir, derrière la porte de sa chambre vide. Nul n'imagine qu'un lourd secret pèse sur cette famille... et c'est vers l'âge de douze ans que Cassis Lauper va brutalement y être confrontée.

La révélation n'est pas cataclysmique. C'est seulement l'impact qu'elle aura sur les uns et les autres au fil du temps qui est assez sidérante. Genre, le frère de Cassis va tout ignorer jusqu'au jour de son mariage !

Sous l'innocence et les non-dits, on déniche finalement des drames et de l'amertume. Trop de désespoir pour une lectrice à fleur de peau (moi)... donc déception au moment de refermer ce roman peut-être trop commun mais qui dépeint l'enfance et les souvenirs avec une tristesse immense.

JC Lattès, 2019

 

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,