Un été dans le préToujours en plein défrichage de mes rayonnages de livres, je mets la main sur ce roman de Lucy Diamond : frais, léger, délicieusement bucolique ! Et puis cette histoire de deux sœurs qui ne se comprenaient plus et qui se retrouvent le temps d'un été en parvenant à effacer les vieilles rancunes ne pouvait que me plaire ! #familyismycupoftea

Polly menait une brillante carrière à Londres et ne prenait plus le temps de voir sa famille, bien consciente du fossé qui se creusait entre elle et eux. Jusqu'au jour où Polly débarque avec ses valises chez ses parents pour “un congé sabbatique”. En vérité, elle a tout perdu : son job et son appartement. Elle a besoin de se mettre au vert pour rebondir. Seulement, elle est trop fière pour tout avouer. Sa sœur Clare est méfiante mais lui propose quand même de s'installer dans sa petite maison avec ses enfants. Elle est divorcée et ne s'entend plus avec son ex. Elle galère pour joindre les deux bouts. Par contre elle est extrêmement douée à concocter des produits de beauté bio qui vont séduire une grande chaîne d'hôtellerie. Entre les sœurs, la relation aussi va gagner en douceur et sérénité car un fantôme plane sur leur famille et nul n'a jamais eu le cœur d'avouer ce traumatisme.

Ce retour aux sources est non seulement bénéfique pour notre citadine un brin bêcheuse (qui va évoluer et s'adapter... merci Harry Potter !). Mais c'est aussi vivifiant à lire, en tant que confinée résignée sur son sort depuis deux mois : imaginez la campagne anglaise, les jardins verdoyants, le soleil qui cogne, le calme environnant, le bonheur de vivre en toute simplicité... Quel bien fou !
Voilà, merci le hasard d'avoir permis cette rencontre.

Presses de la Cité, 2013 - Traduit par Cécile Arnaud