05/05/20

La Vie à portée de main, de Katherine Center

La Vie à portée de main

Le hasard dicte merveilleusement mes choix de lecture en ce moment ! Encore une très bonne pioche avec ce roman dont la couverture orange assure déjà notre dose de vitamines. Au sommaire : une histoire de reconstruction avec des personnages qui vacillent mais s'accrochent, tout en savourant les petits bonheurs de la vie. Simple et efficace.

Libby a perdu son mari dans un accident et se retrouve sans maison avec ses deux enfants. Contrainte de retourner chez sa mère, elle a le moral à zéro et accueille avec soulagement la lettre de sa tante Jean qui lui propose de travailler dans sa ferme. Sa mère ne décolère pas (vieille rancune entre les frangines) tandis que Libby fait son baluchon manu militari. Direction le trou paumé d'Atwater, une petite ville du Texas où la communauté entière voue une adoration pour cette tante qu'elle ne connaît pas. Chez elle, le confort est spartiate et son mode de vie entier est tourné vers la nature. Libby n'est plus sûre de son choix mais tante Jean lui met aussitôt le pied à l'étrier en lui confiant la traite des chèvres en compagnie du “gérant” au physique improbable.

Si vous aimez les ambiances cocooning et les personnages excentriques évoluant dans un petit coin oublié du globe terrestre, vous trouverez sûrement de quoi vous sustenter avec cette lecture ! C'est comme faire une pause dans un quotidien qui part en vrille, un refuge pour couper les ponts avec la réalité, un onguent aussi pour soulager les cœurs lourds. Mais c'est aussi un roman drôle et parfois décalé qui raconte une histoire de rencontres placées sous le signe de la providence. Moi, ça m'a beaucoup plu. C'est doux et miraculeux... très précieux !

Milady (2019) - Traduit par Nathalie Guillaume

Titre VO : The Lost Husband

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,


Un Été dans le pré, de Lucy Diamond

Un été dans le préToujours en plein défrichage de mes rayonnages de livres, je mets la main sur ce roman de Lucy Diamond : frais, léger, délicieusement bucolique ! Et puis cette histoire de deux sœurs qui ne se comprenaient plus et qui se retrouvent le temps d'un été en parvenant à effacer les vieilles rancunes ne pouvait que me plaire ! #familyismycupoftea

Polly menait une brillante carrière à Londres et ne prenait plus le temps de voir sa famille, bien consciente du fossé qui se creusait entre elle et eux. Jusqu'au jour où Polly débarque avec ses valises chez ses parents pour “un congé sabbatique”. En vérité, elle a tout perdu : son job et son appartement. Elle a besoin de se mettre au vert pour rebondir. Seulement, elle est trop fière pour tout avouer. Sa sœur Clare est méfiante mais lui propose quand même de s'installer dans sa petite maison avec ses enfants. Elle est divorcée et ne s'entend plus avec son ex. Elle galère pour joindre les deux bouts. Par contre elle est extrêmement douée à concocter des produits de beauté bio qui vont séduire une grande chaîne d'hôtellerie. Entre les sœurs, la relation aussi va gagner en douceur et sérénité car un fantôme plane sur leur famille et nul n'a jamais eu le cœur d'avouer ce traumatisme.

Ce retour aux sources est non seulement bénéfique pour notre citadine un brin bêcheuse (qui va évoluer et s'adapter... merci Harry Potter !). Mais c'est aussi vivifiant à lire, en tant que confinée résignée sur son sort depuis deux mois : imaginez la campagne anglaise, les jardins verdoyants, le soleil qui cogne, le calme environnant, le bonheur de vivre en toute simplicité... Quel bien fou !
Voilà, merci le hasard d'avoir permis cette rencontre.

Presses de la Cité, 2013 - Traduit par Cécile Arnaud

 

Posté par clarabel76 à 11:40:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

Petites Recettes de bonheur pour les temps difficiles, de Suzanne Hayes & Loretta Nyhan

Petites Recettes de bonheur pour les temps difficilesCampagnes américaines, années 40, clichés d'un autre monde... j'ai adoré cette ambiance vintage. Et puis les personnages ont achevé de me convaincre.

Gloria Whiteman et Marguerite Vincenzo font connaissance à travers les lettres qu'elles s'échangent entre janvier 1943 et mai 1945. L'une vit dans le Massachusetts, l'autre en Iowa. Elles sont mariées et mères de famille. Leurs compagnons sont au front. Et elles s'écrivent pour tromper leur solitude et pour dire ce qu'elles ont sur le cœur en ces temps difficiles.

En fait, tout est éclatant dans ce roman ! La jovialité des deux épistolières nous éclabousse et nous imprègne : leurs lettres sont vives, spontanées, animées d'espoir et parfois de blues. Elles aussi se font surprendre par leur élan et développent une amitié exceptionnelle et sans faille, quand l'une est fragile, l'autre bondit avec ses recettes et ses anecdotes pleines de sourires. C'est imparable. Même quand il faut houspiller ou rappeler à l'ordre toute dispersion éventuelle... ça ne loupe pas.

Ce roman est un vrai régal à lire ! Il est d'ailleurs contagieux de bonheur et de tendresse : j'ai ri et j'ai pleuré tout du long (et j'ai adoré ça) ! Quelle classe folle ont ces deux femmes ! Glory et Rita sont formidables, je suis encore émue par cette belle rencontre ! Vraiment. ♥

Pocket (2015)

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,