Hotel des musesUn cadre magique pour une histoire d'éternelle seconde chance... c'est ici, un rendez-vous alléchant par ce joli temps printanier. Servez-vous, ça a aussi un effet bénéfique durant le confinement.

Malgré une sérieuse blessure à la jambe, dès son jeune âge, Maeve a toujours nourri une totale fascination pour les requins. D'où son métier (biologiste marine) qui l'amène à parcourir les océans à travers le monde - et une rupture sentimentale qui l'a incitée à s'éloigner le plus loin possible. Pour ses 30 ans, Maeve rentre au bercail et découvre que son frère jumeau va publier un roman, que leur grand-mère a embauché un nouveau cuisinier et qu'il s'agit de son ancien fiancé.

Beaucoup de bouleversements en perspective, de retrouvailles amères, de souvenirs qui remontent à la surface, de cicatrices indélébiles, mais aussi de nouveaux espoirs, de liens inaliénables, de familles formidables et de sens du pardon. Bref. On peut voir venir le scénario... mais peut-être pas le dénouement. Il faut simplement se préparer à une lecture qui privilégie le contexte, l'ambiance, le message... Pour le coup, l'enchantement est garanti.

Autre détail : en lisant les remerciements, j'ai eu la très bonne surprise de découvrir qu'il s'agit de la fille de Sue Monk Kidd auteure du formidable Le secret des abeilles ! Une preuve s'il en est que le talent est dans les gènes. 😄

Calmann Levy, 2017 - Traduit par Christine Barbaste