Mensonges au ParadisAprès Les Sœurs de l'océan - lecture magique et bouleversante - je n'ai pas hésité pour découvrir ce deuxième roman de Lucy Clarke. Une fois encore, le dépaysement est au rendez-vous : cadre paradisiaque et esprit bohème. C'est du petit lait à boire.
Deux amies décident de partir à l'autre bout du monde pour un long voyage. Elles font la connaissance d'un équipage qui parcourt l'océan austral à bord d'un voilier et acceptent de les accompagner pour la suite de leur périple. L'ambiance est insouciante, festive et sans attache. L'entente au sein du groupe est au beau fixe. Tout est beau dans le meilleur des mondes.
Et puis tout dérape lors d'une soirée trop arrosée en cocktails. Gueule de bois au réveil bientôt précédée par la découverte de la disparition de l'un d'entre eux. 
Les questions se bousculent, le doute s'installe et la tension est exacerbée.
Face au capitaine tyrannique, aux non-dits de la bande et à la volte-face de son amie, Lana choisit finalement de retourner sur la terre ferme. Mais au bout de quelques mois, elle apprend que le voilier a fait naufrage et que les secouristes luttent pour repêcher ses anciens camarades.


Le roman joue donc sur deux temps - le présent nous fait vivre l'attente avec ses questions (que s'est-il passé, combien de survivants, que raconter aux enquêteurs...), tandis que le passé remonte les événements et raconte le rêve devenu cauchemardesque. Sur tous les plans, le suspense est entier et savamment distillé ! J'ai tourné les pages, comme une folle. J'étais aussi totalement subjuguée par l'exotisme de l'histoire : non seulement le décor est idyllique et invite à l'évasion, mais chaque élément est palpable. On sent les rafales qui fouettent le visage, les vagues qui se déchaînent sous les pieds, la chaleur du soleil qui brûle la peau... C'est tout simplement grandiose.
Cette lecture renferme beaucoup de potentiel - secrets et mensonges sous les tropiques. L'affiche fait rêver et on passe un très bon moment !

City éditions, 2016 - Traduit par Jocelyne Barsse