La mort leur va si bienDeuxième titre de la série Roy Grace qui ne m'inspire pas grand-chose... ni plus ni moins.

C'est bien tourné, action et rythme, suspense et rebondissements, bons personnages, Brighton en toile de fond et un fil rouge pas piqué des gaufrettes, non vraiment c'est pas mal et ça se lit vite, ponctué de scènes riches en descriptions bien sanglantes, avec un supplément de sensualité, servez-vous, c'est gratuit !

Sympa, donc mais pas indispensable non plus.

Le truc, c'est que je voudrais savoir pourquoi Sandy a disparu et ce qu'elle est devenue ! Le soir de ses trente ans, la belle s'est volatilisée dans la nature. Son homme n'a rien vu venir (eh oui, il est policier). Il a également confié son désespoir à une kyrielle de voyants et autres extralucides prompts à éclairer sa lanterne. Tous ont fait chou blanc.

Le pauvre gars devient fou. Et on le comprend ! D'ailleurs, pour la première fois, l'époux éploré succombe au chant des sirènes - une légiste sexy en diable, qui cache bien son jeu. Imaginez le retour de Madame ? ... sacré micmac en perspective. En attendant, le mystère reste entier.

Lira... lira pas la suite ? Tel est mon dilemme. 

Sinon, pour ceux que ça intéresse, c'est l'histoire d'un type qui trouve un CD dans le train et qui aurait tout gagné à le laisser sur la banquette, car son petit monde va basculer en enfer ! ...

©2006 Pocket, pour la traduction française (P)2018 Lizzie