cursed la rebelleEn comparaison de la série TV sur Netflix (🤮🤮🤮), le livre est tellement meilleur et plutôt habile dans sa revisite des légendes de la Table Ronde.

On y découvre l'histoire de Nimue, qui a longtemps eu conscience de sa différence au sein de son village. C'est après le massacre orchestré par les Paladins Rouges qu'elle embrasse son destin sans faillir : retrouver Merlin et lui confier une épée. Enfin la magie noire qui grouille en elle trouve peu à peu son explication.

Ceci dit, elle réalise également qu'elle dispose de maigres ressources (du temps, du soutien, des explications...). Foin de tout ça. Elle peut ranger sa confiance dans sa poche et oublier Arthur, ce chevalier un brin opportuniste, qui cherche à dérober son cœur pour ses ambitions personnelles.

Le monde est en plein chaos. Celle qu'on surnomme la Sorcière Sang-de-Loup découvre son rôle et ses origines avec une violence qu'elle n'était pas prête à encaisser. Et ainsi file le rythme du roman - intense et poignant, brouillon et saccadé.

Si vous connaissez déjà la série TV, cette lecture aura le goût de réchauffé. L'adaptation est très fidèle et donne des images à un imaginaire bouillonnant. Pour moi, la distribution des acteurs est catastrophique et la mise en scène sonne parfois cacophonique. Les épisodes m'ont semblé trop longs. J'ai finalement préféré plonger dans le livre même si l'univers graphique n'apporte pas grand-chose. 

Au final, je suis à deux doigts de penser que le buzz a été surestimé car cette découverte n'est pas aussi explosive que prévue. C'est toujours fascinant de lire une nouvelle version des légendes arthuriennes. Ici, il s'agit bien d'une évocation de la Dame du lac. Mais le résultat est bancal, parfois inégal. (Katherine Langford n'est vraiment pas l'incarnation idéale du personnage... quelle déception.)

Gallimard jeunesse, 2019 - Traduit par Nathalie Peronny

L'art mythique du grand Franck Miller et la plume acérée de Thomas Wheeler.

⭐⭐.5