16/09/20

Du lard ou du cochon (Agatha Raisin enquête #22), de M. C. Beaton

du lard ou du cochonLe succès d'Agatha Raisin ne se dément pas, mais la série s'essouffle. Je ne dis pas le contraire : la lecture reste sympathique malgré une intrigue redondante.

Preuve encore dans ce nouveau tome. Agatha s'ennuie, Agatha cherche des clients pour son agence, Agatha se mêle de la vie de son entourage... Avec elle, un simple barbecue devient le lieu d'un crime. Sa relation avec sa jeune assistante connaît des hauts et des bas. Autre détail : Agatha semble enfin avoir tiré un trait sur les hommes de sa vie. Aucun éparpillement hormonal à l'horizon. Ahem.

Enfin, pour se consoler, Agatha veut dicter les choix amoureux de Toni. Mauvaise pioche. La réaction de celle-ci n'est plus nouvelle non plus : la demoiselle est agacée et menace de démissionner. À ce stade, les personnages sont hélas tous catalogués et enfermés dans leurs rôles en servant les clichés attendus.

C'est un peu lassant car la série tourne en rond et les prochains tomes à paraître ne prévoient vraisemblablement guère de révolution. Autant se résigner : les livres se suivent et se ressemblent mais le rendez-vous demeure incontournable.

Et puis, j'adore toujours autant l'interprétation de Françoise Carrière donc je privilégie le format audio pour être à la page.

Par contre, il ne faudrait pas non plus que AUDIBLE abuse de la tendance actuelle car ses tarifs augmentent : presque 20€ pour ce volume 22, alors que les premiers tomes de la série coûtaient entre 10-12€.
Soyez corrects SVP, merci.

©2020 Albin Michel (P)2020 Audible Studios

Noël a été décevant dans les Cotswold, fief d'Agatha Raisin. Pour réchauffer les cœurs et les estomacs, le petit village de Winter Parva propose une fête avec costumes, danseurs folkloriques et cochon de lait rôti.

Amatrice de barbecue, Agatha Raisin se jette sur l'occasion. Le tournebroche qui grésille a de quoi ravir les foules par cette journée brumeuse ! Mais la fête tourne au cauchemar lorsquon découvre que la bête n'est autre qu'un homme assassiné et embroché. 

 ⭐⭐⭐


15/09/20

Opale (Lux #3), de Jennifer L. Armentrout

Opale Lux 3 audible12 heures d'écoute pour suivre la mise en place d'une mission qui occupe beaucoup les esprits et qui finalement se concrétise en 15 minutes... euh ? Oui, c'est trop long. Surtout que le reste du temps, tout n'est que niaiserie.

Et entre nous, la relation entre Daemon et Katy est désespérément mièvre et puérile. Ça ne m'embarque pas du tout dans leur bulle. Quid du garçon au charme ombrageux ? Je le cherche encore.

Bref. Ce troisième tome est d'un ennui. Par contre le dénouement est tellement... tellement... J'avais carrément envie de m'esclaffer et de toper dans la main du chef d'orchestre. Mouahahah ! 😆

©2012 / 2016 Jennifer L. Armentrout / Les éditions J'ai Lu. Traduit de l'anglais par Cécile Tasson

(P)2019 Audible Studios

Résumé (avec spoilers) : Si elle a été sauvée in extremis par les pouvoirs de Daemon, Katy n'est désormais plus tout à fait la même. Et il lui faudra du temps pour apprivoiser sa nouvelle nature.

Néanmoins, la communauté des Luxens a des problèmes plus urgents à régler dans l'immédiat : un deuil qui fait dissension, le retour inattendu de Dawson, et la recherche d'un plan visant à tromper la surveillance de la Défense.

⭐⭐⭐.5

Posté par clarabel76 à 10:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11/09/20

The Loop, de Ben Oliver

THE LOOPVoilà un premier tome surprenant et rudement accrocheur !

J'ai tout de suite adhéré au cadre pénitentiaire et à son univers opaque et glaçant. Même le personnage est attachant - Luka, seize ans et incarcéré depuis deux ans au Loop.

On apprend doucement à connaître son histoire mais on sait déjà que c'est un grand lecteur et qu'il écoute stoïquement un prisonnier hurler son nom tous les soirs en l'avertissant qu'il va lui faire la peau.

Le Loop est une prison ultramoderne tenue par une intelligence artificielle (Happy) qui contrôle les détenus. Tous les jours, Luka se plie à la même routine : repas, exercices physiques, lectures, discours abrutissants et Récolte de son énergie.

Son seul salut, c'est d'apercevoir Wren la gardienne qui lui file des bouquins en douce en échangeant quelques mots pour tromper sa solitude.

La folie rôde dans les couloirs et des rumeurs se propagent. Les dernières convocations aux Reports ont mis la puce à l'oreille. En fait, les détenus servent de cobayes à de nouvelles expériences scientifiques. Mais il semblerait que les récentes études ont chamboulé la donne. Luka et ses congénères pressentent que la fin est proche.

Face à cette mise en place alléchante, qui soulève des tas de questions et qui cultive le flou, pour endormir le lecteur, j'étais donc intriguée. Et j'ai mordu à l'hameçon. Un très bon point, pour moi. L'histoire est mystérieuse à souhait et ne tombe jamais dans la mièvrerie.

Du suspense, de la tension qui gonfle sournoisement et puis boum... l'action vous cueille à chaque coin de page. Vraiment, cette lecture est efficace et prenante !

La Martinière J. (2020) - Traduit par Christophe Rosson

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 18:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Pêle-mêle Albums : Mini Cowboy - Silex - Elle et moi - Mon île - Les Chiens Pirates : Adieu côtelettes !

Mini cowboy

Mini Cowboy a un souci de taille et peine à gagner le respect de ses pairs... mais il ne s'avoue pas vaincu non plus ! Et croyez-moi, il leur fera bientôt avaler les 10 dollars de récompense promise pour sa capture. Non mais.

Très, très chouette lecture aux illustrations grandioses, colorées et vivifiantes ! J'adore l'ambiance du Far-West et j'ai savouré cette histoire d'un petit bonhomme qui va trouver la combine parfaite pour asseoir sa réputation.

C'est fin, c'est rusé, c'est savoureux. ON ADORE ! ♥

Mini Cowboy, de Daniel Frost

l'école des loisirs, 2020

==========================

 

Silex

Encore une histoire de complexe d'infériorité... injuste et cruelle ! Sauf que les histoires ont de la rouerie sous la plume et projettent des héros astucieux qui feront mordre la poussière aux plus bêtes !

Sur la planète Homo-Dino, Silex est pointé du doigt car il est haut comme trois pommes. Ce n'est pas digne d'un chasseur... se moquent ses camarades. Rouge de colère, Silex décrète qu'il parviendra à ramener au camp trois redoutables bestioles. Tout ça, en moins de sept lunes.

En plus d'une histoire drôle et palpitante, on applaudit l'univers graphique dont les nuances beige & caramel font revivre une époque préhistorique assez débonnaire et impitoyable. Là, sous les traits de Silex, on sent notre sang bouillir dans les veines, notre cœur battre la chamade, on vit pleinement l'aventure & c'est génial ! Je recommande fortement.

Silex, de Stéphane Sénégas

Kaléidoscope, 2020

==========================

 

elle et moi

Petit moment de tendresse avec cette lecture qui reprend les thèmes fétiches de l'auteur : différence, amitié, tolérance...

Un scarabée solitaire rencontre une petite chenille qui se tape l'incruste sur son rocher. Au lieu de s'en offusquer, le scarabée lui offre un bon repas. Et les jours passent, et ils deviennent inséparables.

Aussi, le matin où il réalise la disparition de son amie, notre scarabée ramasse les morceaux de son cœur brisé pour partir à sa recherche. Pensant apercevoir son corsage rouge dans la verdure, il s'envole aussitôt... baluchon sur le dos.

Là aussi, le rendez-vous est pétri de douceur et de poésie... engagez-vous sur son chemin, croisez la route du scarabée et offrez-vous une sage discussion dans un décor raffiné : c'est mignon, un peu cocasse, vous ne regretterez pas le détour !

Elle et moi, de Chris Naylor-Ballesteros

Kaléidoscope, 2020

==========================

MON ÎLE

On ne va pas se mentir : cette couverture est superbe et fait carrément de l'œil pour découvrir le contenu ! Ma foi, le résultat est également à la hauteur des espérances car la lecture est magique !

Une tempête met en péril l'embarcation d'une famille qui trouve refuge sur une île... enfin, c'est ce qu'ils pensent avant de réaliser que celle-ci se met à bouger et les entraîner vers un voyage incroyable, entre rencontres amicales et terribles dangers, eaux tropicales et mers glaciales, suivant au loin la grande migration. L'histoire nous en fait voir de toutes les couleurs et le message est fascinant : curiosité sur le monde qui nous entoure, bienveillance et préservation de notre écosystème, écoute et prévention envers les plus fragiles, main tendue aux démunis, partage des connaissances et promesse de transmettre le message...

En bref, l'aventure est aussi belle qu'instructive... elle invite à rêver et réfléchir. Très belle découverte !

Mon île, de Mark Janssen

kaléidoscope, 2020

==========================

 

Chiens pirates Adieu côtelettes

Si d'aventure vous croisez la route des Chiens Pirates, fuyez ! Ils affirment être « la terreur des cinq océans, la pire canaille ayant jamais navigué » ! Entre nous, ils nous font bien rire.

Nos pirates sont tiraillés par une faim tenace. Ils doivent au plus vite prendre d'assaut le premier navire dans leur lorgnette pour chiper leurs victuailles. Justement, ils tombent sur l'embarcation d'innocentes petites filles. Des proies faciles, tellement naïves. Oh oui... mais voilà, les demoiselles sont redoutables. Angéliques en apparence, mais délicieusement finaudes. Elles vont tenir la dragée haute à nos joyeux lascars et les mener en bateau.

Qu'est-ce que c'est drôle ! L'histoire est croustillante, palpitante et hilarante. Elle est également bien copieuse et peut se lire sur plusieurs soirs pour les enfants. Promis : vous allez frissonnez de plaisir ! C'était tellement drôle. ♥

Les Chiens Pirates : Adieu côtelettes ! de Clémentine Mélois & Rudy Spiessert

l'école des loisirs, 2019

Grande nouvelle : un deuxième tome est disponible avec des Chiens Pirates Prisonniers des Glaces... brrr !

==========================

 

 

10/09/20

Cursed (La rebelle), de Thomas Wheeler & Frank Miller

cursed la rebelleEn comparaison de la série TV sur Netflix (🤮🤮🤮), le livre est tellement meilleur et plutôt habile dans sa revisite des légendes de la Table Ronde.

On y découvre l'histoire de Nimue, qui a longtemps eu conscience de sa différence au sein de son village. C'est après le massacre orchestré par les Paladins Rouges qu'elle embrasse son destin sans faillir : retrouver Merlin et lui confier une épée. Enfin la magie noire qui grouille en elle trouve peu à peu son explication.

Ceci dit, elle réalise également qu'elle dispose de maigres ressources (du temps, du soutien, des explications...). Foin de tout ça. Elle peut ranger sa confiance dans sa poche et oublier Arthur, ce chevalier un brin opportuniste, qui cherche à dérober son cœur pour ses ambitions personnelles.

Le monde est en plein chaos. Celle qu'on surnomme la Sorcière Sang-de-Loup découvre son rôle et ses origines avec une violence qu'elle n'était pas prête à encaisser. Et ainsi file le rythme du roman - intense et poignant, brouillon et saccadé.

Si vous connaissez déjà la série TV, cette lecture aura le goût de réchauffé. L'adaptation est très fidèle et donne des images à un imaginaire bouillonnant. Pour moi, la distribution des acteurs est catastrophique et la mise en scène sonne parfois cacophonique. Les épisodes m'ont semblé trop longs. J'ai finalement préféré plonger dans le livre même si l'univers graphique n'apporte pas grand-chose. 

Au final, je suis à deux doigts de penser que le buzz a été surestimé car cette découverte n'est pas aussi explosive que prévue. C'est toujours fascinant de lire une nouvelle version des légendes arthuriennes. Ici, il s'agit bien d'une évocation de la Dame du lac. Mais le résultat est bancal, parfois inégal. (Katherine Langford n'est vraiment pas l'incarnation idéale du personnage... quelle déception.)

Gallimard jeunesse, 2019 - Traduit par Nathalie Peronny

L'art mythique du grand Franck Miller et la plume acérée de Thomas Wheeler.

⭐⭐.5

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


08/09/20

Hippocampus, tome 1 : Le laboratoire secret, de Bertrand Puard

Hippocampus tome 1 Le laboratoire secret

Cette lecture qui commence par un accident de voiture nous entraîne rapidement dans un redoutable casse-tête.

Confrontée à la mystérieuse disparition de son père, Ada doit brusquement prendre en charge sa clinique privée (qui traite des cas les plus rares en matière de neurologie) mais découvre surtout l'existence d'un laboratoire secret au sein duquel l'éminent professeur passait de longues, longues heures.

Car les agissements de Jules Varole vont s'avérer beaucoup plus louches lorsque sa fille comprend qu'il exerçait certaines expériences en trafiquant la mémoire de trois patients. Mais pourquoi un auteur de romans policiers, un commissaire à la retraite et une ingénieure des ponts et chaussées ?

Quel rapport avec la mort de sa mère ? Et quelles autres magouilles se trament au cœur même de l'Hippocampus ?

La mise en place peut sembler longue et le rythme bancal (le roman est très court aussi) mais on mord finalement à l'hameçon en suivant cette enquête à la tournure démentielle. Une fois qu'on a pris place à bord, c'est carrément exaltant et on n'en perd pas une miette. Vivement la suite annoncée pour le mois d'octobre...

Seuil jeunesse, 2020

illustration de couverture : Anna Maria Riccobono

⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

La rumeur qui me suit, par Laura Bates

la rumeur qui me suitAnna et sa mère s'installent dans une petite ville en Écosse pour un nouveau départ... la mort du père, le harcèlement scolaire dont l'adolescente a été victime. C'est donc une fuite vers l'inconnu pour toutes les deux. Anna s'inscrit au lycée sous une nouvelle identité et cherche à raser les murs pour ne pas attirer l'attention. Sauf que les regards vont rapidement se tourner vers elle.

Lorsque son passé revient brutalement lui rappeler que ses démons sont toujours là, Anna n'a pas le temps de dire ouf que la spirale infernale l'entraîne dans son tourbillon. Quel cauchemar. L'acharnement déployé à la briser est sidérant. Vraiment flippant. Plus d'une fois j'avais envie de dire stop à la masse grouillante et imbécile qui condamne un simple moment d'égarement... (la fille avait envoyé une photo dénudée à son petit copain mais son intimité a été bafouée en devenant virale).

C'est triste et affligeant. Car le phénomène prend une ampleur terrifiante avec les réseaux sociaux. On vit dans un monde qui ne tourne plus rond. Pfff !

En parallèle on suit également une vieille histoire de chasse aux sorcières car la maison qu'occupe Anna aurait abritée l'une d'elles. En retrouvant ses affaires abandonnées dans le grenier, Anna va enquêter pour connaître sa destinée. Et montrer que les femmes - trop libres ou différentes des autres - sont depuis toujours des victimes incomprises.

Ce cadre fantastique apporte une touche magique et fascinante à cette lecture qui inspire avant tout un mélange de colère, d'agacement et de fatalisme. Mais ce roman est absolument indispensable dans tous les collèges et lycées !!! « C'est vous qui avez fait de moi une traînée. Vous tous. Je n'ai rien à voir là-dedans. »

Casterman (2020) - Traduit par Céline Laurent

Titre VO : The Burning

⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07/09/20

Quand je suis toi & tu es moi, par Preston Norton

Quand je suis toi et tu es moi

Ambiance limite hystérique pour cette histoire à la Freaky Friday - deux camarades qui se détestent se réveillent dans le corps de l'autre... sauf que l'un est un garçon (Ezra), l'autre une fille (Wynonna). Le cauchemar peut commencer.

Entre les fabuleux mystères de la machine corporelle aux terribles émois amoureux qu'ils nourrissent secrètement, nos deux cobayes vont expérimenter le pire et le meilleur du sexe opposé et se détester davantage car ils ne sont pas emballés d'être ainsi mis à nu.

On plonge également au cœur d'une mise en scène de Shakespeare (Twelfth Night) adaptée au goût du jour. (Les personnages ont pour obligation de participer à un atelier théâtre lequel deviendra LE lieu de rencontres et d'échanges... évidemment.) C'est habile aussi pour prêter main forte au destin ! ;-)

Vous avez compris le délire ? Mélange des genres et confusion des sentiments... la roue tourne et s'active avec frénésie. Au final, je ressors de cette lecture... perplexe. Malgré quelques bonnes séquences rigolotes et autres réflexions bien pensées, le roman m'a semblé trop décousu et décalé pour une simple comédie bubble-gum. Dommage.

La Martinière J. (2020) - Traduit par Rosalind Elland-Goldsmith

Ezra Darvent est un garçon tourmenté et insomniaque qui passe ses nuits à interroger sa place dans l’univers et ses journées à penser à Imogen, une fille énigmatique qu’il rêve d’inviter au bal du lycée. Mais comment approcher Imogen quand la meilleure amie de celle-ci, Wynonna, s’obstine à ridiculiser chacune de ses tentatives ?

Un soir d’éclipse totale de soleil, pourtant, l’impensable se produit : Ezra se retrouve dans le corps de Wynonna et Wynonna dans celui d’Ezra.

La fille devient garçon et le garçon devient fille.

Et si c’était l’occasion pour chacun d’eux de découvrir enfin qui il/elle est vraiment ?

⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 19:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Cette fois peut-être, de Kasie West

Cette fois peut-êtreEn voilà un bon roman jeunesse ! ...

Sophie est une nana pugnace et qui n'a pas l'habitude d'être contrariée. En rencontrant Andrew, dont l'aisance naturelle semble pour elle une constante provocation, tous ses réflexes défensifs sont en alerte. La demoiselle voit rouge et catalogue hâtivement le fils du célèbre cuisinier comme un parasite (trop snob et trop arrogant).

En fait, le garçon est beaucoup plus prévenant et attentif aux détails. Ses remarques se veulent constructives même si elles se heurtent à une furie sourde et bornée. Franchement, leur duo est drôle et explosif dans le genre. Résultat : on papillonne des cils en tournant les pages et en gloussant comme une dinde.

J'ai aussi beaucoup aimé me plonger dans l'ambiance des cocktails et des mariages - Sophie est la fleuriste attitrée. Même l'ambiance petite ville américaine est attachante avec ses traditions, ses excentricités et ses personnages pittoresques. Je comprends pourquoi Andrew envisage d'y poser ses valises pour un moment - la sensation de plénitude dure sur 300 pages et fait un bien fou.

Très, très joli roman pour une lecture adorable. Vraiment. ♥

Hugo New Way (2020) - Traduit par Estelle Flory

Mariages, enterrements, fêtes de fin d’année, quelle que soit l’occasion, Sophie Evans est là pour vous servir ! De toute manière, elle n’a pas trop le choix depuis qu’elle travaille pour le fleuriste local de sa petite ville natale. Et croyez bien qu’elle arrange les bouquets et gère les drames familiaux comme personne.

Mais voilà qu’Andrew Hart arrive comme une cerise sur le gâteau, avec son arrogance et ses faux airs BCBG. Le fils chéri du nouveau chef en vue de la région accompagne son père sur tous les événements du coin.

Traduction : Sophie l’a dans les pattes en permanence. Pourtant, elle ne désire qu’une chose : faire son travail correctement pour pouvoir se payer son école de design l’année prochaine. Mais dès qu’elle tourne le dos, Andrew se débrouille pour lui rendre la vie infernale. Jusqu’au jour où elle se demande si les complications ne rendent finalement pas la vie plus épicée...

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 10:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

02/09/20

Off-Campus, par Elle Kennedy

Avalanche de torses nus ! Chaud devant. 😝

The dealUne chouette rencontre entre ce couple qui se chamaille et qui s'aime sans forcer sur le sirop !

Hannah est une très bonne élève. Garrett est la star de l'équipe de hockey de l'université, mais ses résultats scolaires sont en chute libre et il risque de perdre sa place dans l'équipe.

Ils passent donc un accord. Elle lui donne des cours et il l'aide à séduire le quaterback de l'équipe de football.

Et nous, on tombe sur une lecture très distrayante et vraiment rigolote.

Trop de scènes chaudes pour moi... ça me saoule (la couverture aussi... pfff !).

Sinon Garrett n'est pas mal dans son genre mais ce n'est pas un rocker ! 😝

  • The Deal / Off-Campus #1

The mistakeBeaucoup aimé, comme pour The Deal !

Logan est une star de l'équipe de Hockey et saute toutes les filles qu'il veut. Quand il rencontre Grace, étudiante en première année, il se dit qu'elle sera la fille idéale pour lui changer les idées. Mais Grace le repousse à cause de son comportement et John va devoir se mettre en quatre s'il veut la récupérer.

La lecture est drôle, légère et pimentée... avec un petit souci de rythme qui rend le début bordélique et la fin précipitée.

Mais globalement on se fend la poire !

Mention spéciale pour la scène de la méridienne en velours rouge. Logan et ses copains hockeyeurs sont franchement impayables.

Au vu de ma rapidité à engloutir ce deuxième volume, ça sent les symptômes de l'addiction.

  • The Mistake / Off-Campus #2

The score

Allie Hayes, Dean Di Laurentis, waouh.

La dynamique du couple est fabuleuse : lui est cynique et saute tout ce qui bouge, elle est en plein doute (après avoir rompu avec son copain) mais n'envisage pas de succomber à son numéro de charme.

Et c'est justement parce que c'est interdit ou impossible que c'est encore plus tentant et irrésistible. Miam, miam.

Ces deux-là nous font vraiment glousser (et rougir) parce qu'ils se lancent dans une relation purement sexuelle qu'ils veulent cacher à leurs proches et qu'ils prétendent pouvoir interrompre à tout moment. Mais bien sûr.

Ma scène fétiche, cette fois, c'est celle du bain... ça m'a fait tellement rire !!!

De manière générale, cette lecture est odieusement insolente et totalement décomplexée... au diable les mots crus, vive la tendresse à deux balles.

Fous rires garantis et tutti quanti. ♥

  • The Score / Off-Campus #3

the goalSabrina James est en dernière année de fac. Elle a depuis longtemps planifié son avenir. Quand elle croise Tucker, encore une star du hockey, elle craque pour une nuit.

Mais elle tombe enceinte et refuse son aide. Sauf qu'il compte bien assumer son rôle de futur papa et devra faire preuve de ténacité pour la convaincre de sa sincérité.

Couple pas du tout attachant et histoire un peu chiante... j'ai été déçue par ce dernier tome de la série.

Maigre consolation avec le rappel de la fameuse scène du bain (j'en ris encore) et l'évocation hyper touchante de Beau Maxwell. ♥

Au final mes préférences vont définitivement à The Deal et The Score.

Sinon je me lance avec grand plaisir dans la série dérivée Briar Université 🎉

  • The Goal / Off-Campus #4

Hugo Roman, coll. New Romance, 2016

⭐⭐⭐⭐ 

Posté par clarabel76 à 16:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,