L'île aux mensongesJ'ai tout aimé dans ce roman : son atmosphère, son écriture et son histoire hors du commun. Je peux comprendre que certains n'y adhèrent pas du tout car c'est l'exemple typique d'une lecture qui exerce ce pouvoir d'attraction dès les premières pages et auquel tu ne peux résister ou qui te semble complètement indéchiffrable. En bref, c'est instinctif. Pour ma part, j'ai totalement succombé.

L'histoire se déroule au cours d'une saison froide et pluvieuse de l'année 1860. Avant que le scandale éclabousse sa famille, le révérend Erasmus Sunderly (célèbre naturaliste de son époque) décide de s'exiler sur une petite île aux larges des côtes anglaises. Il a été invité à rejoindre des fouilles que des notables de Vane ont entreprises. Malheureusement l'accueil promis est aussi cinglant qu'une gifle. Et très vite les Sunderly comprennent que les rumeurs d'escroquerie ont déjà traversé les mers et percuté les insulaires. La jeune Faith est sensible à cette disgrâce et veut soutenir son père coûte que coûte. Seulement, ce dernier se renferme dans son atelier et ses petits secrets. Il claque la porte et se montre intraitable. Les domestiques ont tôt fait d'alimenter sa sombre réputation. C'est pourquoi le drame survient et ne nous surprend guère !

La lecture est un mélange de thriller et de conte fantastique. On accompagne l'héroïne dans sa quête de la vérité mais on parcourt aussi une terre foulée par les duperies. Ambiance très XIXe siècle et frémissements scientifiques. On explore un monde parfois archaïque et dépeint avec exactitude. L'hostilité envers les femmes ou l'inconnu est flagrante. On avance souvent à tâtons ou comme dans un brouillard. En fait, c'est tout ce qui me fascine - ambiance brumeuse et impénétrable dans un milieu clos et pas très glamour. L'intrigue également m'a convaincue. Oui, oui j'ai été conquise. Totalement. ♥

Gallimard Jeunesse (2017) - Traduit par Philippe Giraudon

⭐⭐⭐⭐