16/03/21

"C'est beau le rouge" (Pour briser le tabou des règles), de Lucia Zamolo

C-est-beau-le-rouge

Il est bon de rappeler que les règles sont naturelles. Et que ça ne devrait poser aucun problème de parler de douleurs menstruelles, de tampons ou de seins sensibles sans rougir jusqu'aux oreilles. Non, ce n'est pas tabou. Ce n'est pas non plus un sujet inapproprié ou quelque chose de sale.

Il est temps de briser ce cercle vicieux, dans lequel s'enferment la honte et la bienséance dans une lutte à mort, hahaha. Ça ne devrait pas exister. Ce n'est pas non plus une question de pudeur, juste un phénomène à banaliser. Et pour ce faire, il faut expliquer les règles, parler du corps, évoquer les hormones en folie, dénoncer les signes qui ne trompent pas, déculpabiliser les jeunes filles, panser et cajoler des générations affligées par ce flux menstruel.

Youhou. Lucia Zamolo a écrit un livre qui retrace tout : l'arrivée en fanfare, les situations gênantes, les boutons sur le visage, les migraines, la fatigue et les petits conseils entre copines. Solidarité féminine etc. En plus, elle dépoussière les vieilles idées reçues, selon les cultures et les pays. Diantre, les règles ne sont pas un poison non plus. Mais le monde est archaïque dès qu'il est question de sang, de femme et d'intimité.

Ce petit ouvrage est audacieux, drôle et pragmatique. Il s'adresse également à tout le monde, histoire que la société bouge un peu - un peu de compassion, d'émotion, d'éducation et de compréhension. Ça ne ferait pas de mal, tiens. Et puis ça permettrait de bousculer les mentalités, de libérer la parole et de désacraliser un sujet dit sensible. Que nenni. Pour finir, dites-vous bien qu'au-delà de l'inconfort et des courbatures, les règles sont un cadeau de Dame Nature, un gage de bonne santé et la possibilité de donner la vie. C'est pas sympa, ça ? 

Tentez cette lecture intelligente et très poétique ! Ça rend le monde plus beau. ♥

La Martinière Jeunesse / 2021

Bande annonce : https://youtu.be/3WxpWkACS1w

 

Posté par clarabel76 à 15:30:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


Ash House, de Angharad Walker

Ash House

J'aime beaucoup la couverture et j'aimais bien la présentation du roman. Je m'attendais à une histoire étrange, un peu flippante et très vaporeuse. Au final je suis déçue.

Et malheureusement je n'ai quasiment rien compris au livre. Pff.

C'est donc l'histoire d'une maison occupée par des enfants. Sol arrive “dans l'espoir que quelqu'un aurait les réponses à ses interrogations”. Au lieu de ça, il ne récolte que des mystères et encore des mystères.

De plus, son admission à Ash House n'est pas actée. Les autres pensionnaires sont réfractaires à sa présence car Sol parle trop et remet en cause les préceptes de leurs Obligeances. Seul Dom a choisi d'être son ami et aimerait convaincre ses camarades d'adopter ce garçon un peu rebelle.

De son côté, Sol se plaint d'avoir mal au dos. Il voudrait consulter un Docteur. Et maintenant qu'il a fait le tour du propriétaire, il souhaiterait repartir. Mais voilà que c'est chose impossible !

Bref. Que dire, que penser de ceci. Flou total.

Quand on nous promet un roman exceptionnel à l'inquiétante étrangeté, on ne s'imagine pas à quel point le pari est insensé. Car à un moment, il ne suffit pas de créer une atmosphère cryptique pour que le lecteur morde à l'hameçon. Un peu de matière aussi, ou on s'y perd. Concernant ce roman, c'est clair, il m'a perdue.

En gros, il est trop, trop bizarre. L'atmosphère est angoissante, mais la fantasmagorie autour me laisse perplexe. La fin ouverte est cependant pertinente.

Casterman, 2021 - Traduit par Maud Ortalda

⭐⭐.5

Une bande annonce est disponible (très efficace) :

https://youtu.be/Uh4lWa4MA60

 

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Meurtres et pépites de chocolat (Hannah Swensen #1), de Joanne Fluke

MEURTRES ET PÉPITES DE CHOCOLATJ'ai lu les dix premiers chapitres de cette nouvelle série (à paraître chez Le Cherche Midi en Avril). Il semblerait que les éditeurs se chamaillent pour éditer des romans policiers dans la veine des Agatha Raisin : une héroïne ordinaire, des crimes dans une petite ville et une enquête conduite au petit bonheur la chance. No stress. Du pur "cosy mystery" donc.

Hannah Swensen vit et travaille à Eden Lake, dans le Minnesota, où elle possède une boutique de cookies. Un matin, elle découvre le cadavre de son livreur de lait. Et comme son beau-frère est également l'adjoint du shérif, elle accepte de lui rendre service en fouinant à droite et à gauche pour trouver des indices. Hmm. Du peu que j'ai lu jusqu'à présent, l'histoire manque de conviction et le personnage de Hannah ne m'est pas très sympathique.

C'est une jeune femme abrupte et mordante (on comprend sa lassitude face à sa mère qui veut la caser avec le dentiste). Mais il y a tout de même des clichés d'un autre temps, cf. la séance de maquillage et la robe de femme fatale. Sa propension à se mêler et avoir le dernier mot sur tout me gave un peu. Et son abord est plutôt froid. Je ne sais pas. Je suis encore sur la réserve.

Pour l'instant je suis moins sous le charme et mes séries anglaises conservent toute ma préférence, cf. Les détectives du YorkshireSon Espionne Royale mène l'enquête ou Flavia de Luce.

Le Cherche Midi, 2021 - Traduit par Florianne Vidal

Titre VO : Chocolate Chip Cookie Murder

Extrait disponible sur Netgalley
https://www.netgalley.fr/catalog/book/218035

 

Posté par clarabel76 à 10:00:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,