La série suit son cours et reprend exactement où nous en étions, à la fin du Jardin des âmes

La Symphonie du temps

Céphise a agi sous le coup de la vengeance, mais semble désormais regretter son geste. Elle ne s'enfuit pas, n'est pas non plus condamnée. Au lieu de ça, elle bénéficie de la protection des dieux. Elle se retrouve propulsée au poste de Premier Violon de l'orchestre impérial et côtoie maintenant le gratin de la cour. Une véritable aubaine pour ses plans de destruction massive.

Cependant, les sentiments qui l'unissent à Verlaine ne cessent de la troubler. Tous deux ont un passé en commun. Une histoire à fouiller. Pour ce faire, ils doivent plonger dans un outre-monde à travers des rêves qui explorent cette vie antérieure. Ils ont alors de nouvelles identités et évoluent dans une dimension précédant le monde qu'ils connaissent. Les premiers pas sont donc perturbants avant de trouver leur sens.

Mais ces expériences affaiblissent le jeune homme. De plus, l'Ombre remet en question l'autorité de son père et ne se plie plus aux exécutions hebdomadaires. Son frère Héphaïstos va toutefois le surprendre, en plus de couvrir la jeune Rapiécée aux yeux de l'Empereur (de plus en plus méfiant). Dans le même temps, des heures sombres s'annoncent, car la rébellion est plus farouche que jamais.

Au cœur de la Cité d'Acier, la pauvre population prend à revers la légion et monte une solide résistance. Céphise elle-même se fera surprendre. Consciente d'être prise entre deux feux, elle cautionne un rôle discutable (et suspect). Entre les alliances d'hier et les enjeux à venir, les faux-semblants et les complots, les trahisons, les meurtres, les sacrifices... l'étau se resserre.

Si j'ai certes trouvé l'action plus lente dans ce deuxième tome, je n'ai bien évidemment pas regretté les rebondissements qui rendent la lecture stupéfiante. À travers les nombreux flashbacks, ce sont aussi des occasions pour peaufiner l'intrigue, les personnages et l'univers. Cela renforce le mélange romantique et poignant, le fait d'évoluer dans un monde gothique et désespéré. Oui, les masques tombent et font trembler nos certitudes. Mais c'est fascinant. Je suis impatiente de découvrir la suite et fin de cette série !

©2020 Les éditions J'ai lu (P)2021 Audible Studios

Petite note technique : je n'aime pas les voix des comédiens car elles ne correspondent pas à l'idée que je m'étais faite de Céphise, de Verlaine et des autres. Sans être une atteinte à leur travail (très bon), ceci est une simple observation personnelle.

De plus, la sélection des comédiens revient souvent dans le catalogue Audible, si bien que j'associe leurs voix à d'autres personnages, d'autres séries. Soit c'est perturbant, soit c'est lassant. C'est mon seul bémol mais ça a plombé parfois ma lecture.

⭐⭐⭐⭐