03/05/21

The Block (The loop #2), de Ben Oliver

the blockDans cette suite de The Loop, nous retrouvons Luka toujours en mauvaise posture.

Sa tentative d'évasion a tourné court. Le garçon est de retour en cellule, sous le contrôle d'une intelligence artificielle (Happy) qui se montre redoutable. Désormais, Luka subit torture sur torture pour qu'il avoue où se cachent ses amis résistants.

Son cerveau est donc noyé sous un flot d'images improbables qui brouillent tous ses repères. Le garçon ne sait plus reconnaître la réalité de la fiction. Mais il refuse de lâcher prise et s'enferme dans un processus éreintant en laissant son esprit divaguer.

Ce nouveau scénario est encore plus retors et arbitraire. Certes, on plonge au cœur de l'action mais il faut s'accrocher car les tours de passe-passe se multiplient. Non seulement il fallait se farcir un flot de technologies à se coller un mal de tête ; on a maintenant une avalanche de faux-semblants à décrypter.

Cette lecture est franchement dingue. Si vous aimez l'univers sombre et angoissant des centres pénitentiaires, les intelligences artificielles qui partent en roue libre, les personnages qui cherchent un peu de salut dans la dérision, la folie, les drames et la sensation d'urgence qui collent à la peau, eh bien installez-vous.

Et méditez l'extrait suivant : « Voir l'humanité comme un virus informatique, c'est estimer qu'on peut la reprogrammer. » Rien que ça. Hmm.

Dans l'attente du troisième tome... bonne lecture !

La Martinière J. (2021) - Traduit par Christophe Rosson

⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Tu me dois un meurtre, par Eileen Cook

tu me dois un meurtreÇa commence comme un film de Hitchcock : deux inconnues se rencontrent dans un avion et échangent quelques verres en imaginant le crime parfait. Pour y réussir, elles devraient échanger leurs victimes. L'une éliminerait son ex, l'autre sa mère.

Elles pactisent en gloussant. Après quoi, enivrée par l'alcool, Kim s'effondre dans son fauteuil sans trop y réfléchir.

Ce n'était qu'un délire conçu pour chasser de longues heures d'attente dans une aéroport et la frustration énorme d'avoir à supporter son bourreau des cœurs et sa nouvelle conquête. Ni plus ni moins.

Malheureusement ce voyage à Londres va virer au cauchemar. La mort de Connor va en effet précipiter l'héroïne dans l'horreur. Kim comprend rapidement qu'elle est désormais associée à un crime et qu'elle a perdu le contrôle de la situation.

Car Nicki va se rappeler à elle. Exiger sa part du contrat. Elle va s'y employer sournoisement. La harceler et la menacer.

Pour Kim, l'étau se resserre. Spirale infernale. Doutes. Tension implacable. Et j'en passe.

On tourne les pages du roman en soutenant le rythme. Mais on s'interroge aussi face à l'attitude déconcertante de l'héroïne. Cela ressemble fort à de l'hystérie paranoïaque. Qui sait ? Kim a pas mal de secrets sous le coude, après tout.

Enfin bref. Ce roman YA se lit d'une traite et joue adroitement avec les codes du suspense. Le spectre hitchcockien et le cadre londonien lui confèrent également beaucoup d'attrait. Seule la fin vient froisser mes exigences en matière de dénouement impitoyable. J'attendais plus de clash.

Cela reste toutefois une bonne découverte en matière de thriller pour jeunes adultes.

Casterman, 2021 - Traduit par Samuel Sfez

⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

Catcheur d'amour, de Gala Vanson

8912120E-ACF2-4F47-9795-7221BFAD45FF 

Je n'ai pas résisté à l'appel de cet album : mystérieux, drôle et inattendu.

Nous suivons en direct le combat entre Catcheur d'Amour et Brique de Pierre. Deux légendes qui vont briller sur le ring.

Attention, tous les coups sont permis.

De page en page, les adversaires vont donc se contourner, s'attaquer, se livrer une danse ensorcelante qui réduit le public au silence. La chorégraphie est soignée en une succession de pas et d'acrobaties étourdissantes. La foule est ainsi suspendue à leurs gestes. Le souffle coupé. Tous s'interrogent sur le potentiel gagnant d'un tel défi. Suspense, suspense.

Le dénouement de l'histoire est plutôt cocasse et achève une lecture qui n'a pas cessé de jouer sur la mise en scène, la dramaturgie, le sens du détail, l'attente et la surprise. C'est vraiment grandiose.

Les illustrations sont remarquables. Elles apportent une touche de poésie et d'élégance à un ensemble qui aurait pu emprunter un chemin trop abrupt (après tout, c'est une histoire de catch). Et puis, pas du tout. C'est drôle, tendre et renversant.

D'où ce sentiment d'avoir assisté à numéro d'équilibristes parfaitement exécuté, avec de jolies pirouettes et des artistes au sommet. Bravo.

Seuil Jeunesse, 2021

 

Posté par clarabel76 à 11:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

Wolf Girl, tome 1 : La vie sauvage, par Anh Do

Wolf Girl 1Ce petit roman est étonnant. Action. Émotion. Aventure. Je n'avais rien soupçonné au moment de l'ouvrir, d'où la surprise quand j'ai réalisé son potentiel dramatique et son rythme entraînant.

Gwen et sa famille doivent quitter leur maison en catastrophe. Ils ont à peine le temps de charger la voiture puis de prendre la route pour suivre une longue file d'automobilistes déjà en fuite.

Le danger n'est pas loin. Des avions sillonnent le ciel et bombardent à tout-va. Sur ordre de sa mère, Gwen part en courant se réfugier dans la forêt. Mais elle chute et perd connaissance.

À son réveil, elle se retrouve seule au monde. Complètement paumée et effrayée. C'est alors qu'une drôle de petite chienne se pointe devant elle et lui apporte un peu de réconfort. 

Ce roman va ainsi nous raconter les doutes et les angoisses d'une jeune fille livrée à elle-même. Qui dit survie, dit courage et débrouillardise, angoisse et lassitude.

Mais l'histoire montre surtout les liens solides entre Gwen et la petite chienne (qui va devenir une louve). D'autres animaux vont rejoindre leur cercle. De nouvelles amitiés vont se tisser. Les échanges vont se réinventer. Et c'est juste incroyable !

C'est aussi un beau message de résilience qui nous parle. Le format du roman est d'ailleurs très sympa, car de nombreuses illustrations ponctuent l'histoire et rendent la lecture plus vivante. J'ai été agréablement séduite. C'est plein de tendresse et riche en rebondissements. Très mignon !

Le deuxième tome doit paraître au cours du mois de mai 2021.

La Martinière J., 2021 pour la traduction - traduit par Christophe Rosson & illustré par Jeremy Ley

 ⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 11:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02/05/21

The chase (Briar Université #1), par Elle Kennedy

The chase Briar UniversitéEn découvrant que le spin-off de la série Off-Campus était désormais disponible en format audio, j'ai immédiatement tenté le coup !

Mais j'ai été un petit peu déçue. J'avais tellement d'attentes aussi. Les personnages s'annonçaient fort sympathiques (en partie). D'où la grosse désillusion.

Summer est la petite sœur de Dean dans The Score. Elle avait fait un passage éclair et croisé les joueurs en flashant direct sur Colin Fitzgerald. Depuis, la belle a intégré l'université et connu quelques déboires. Comme d'être virée de sa sororité.

Dans l'obligation de trouver un plan de secours en catastrophe, elle se retrouve à cohabiter chez les hockeyeurs, dont Fitz. Ce dernier trouve la situation inconfortable. Entre Summer et lui, l'attirance physique est évidente. Pourtant il ne cesse de repousser ses avances et trouve des prétextes idiots pour dresser un mur entre eux.

Sait-on pourquoi ? Non. Entre nous, ce garçon est assommant.

Il a pourtant tout pour plaire : barbu, musclé et tatoué. C'est surtout un geek, passionné de jeux vidéo, qui aime sa tranquillité et qui fuit les conflits en raison d'une enfance marquée par le divorce de ses parents. Pour lui, Summer est une source de problèmes. Ou disons qu'elle lui faire perdre les pédales et qu'il ne sait pas gérer ses émotions.

De son côté, la belle se sent blessée par son attitude et ses jugements hâtifs. Elle a compris qu'il la trouvait superficielle alors qu'elle a toujours lutté contre les préjugés. Summer est radieuse, blonde et sexy. Elle est habituée à cristalliser l'attention et les désirs. Elle vit très bien avec son image tout en défendant qu'elle n'est pas qu'une simple enveloppe.

Fitz a néanmoins le culot de la faire tourner en bourrique - ses nombreux rétropédalages sont insensés. Mais cela force mon admiration pour cette étonnante jeune femme qui s'accroche et suit ses objectifs coûte que coûte. Leur relation bancale et parfois brutale finit par laisser un goût de frustration. J'espérais mieux de Fitz, très honnêtement.

Pour le reste, la lecture coule toute seule. C'est super léger, rigolo, avec de chouettes clins d'œil, des moments cocasses et des personnages secondaires qu'on adopte sur le champ - Hollis ou Hunter, pour ne pas les nommer. Et bien évidemment, il me tarde de lire l'histoire entre Brenna & Jack maintenant !

©2019 Hugo Publishing pour la traduction française. Traduit de l'anglais par Lucie Marcusse (P)2021 Audible Studios

 ⭐⭐⭐

Love Forever, l'Intégrale ; par Alfreda Enwy

Love ForeverTrès agréablement surprise par ces deux histoires (compilées en un seul volume) !

Dans Love Deal, nous rencontrons une jeune maman célibataire, Poppy, qui jongle entre ses études et ses petits boulots avec beaucoup de cran et de fierté. Mais un nouveau coup dur la pousse à accepter l'offre d'Eren Dunn - jouer la petite amie idéale le temps d'un weekend familial à Paris.

Celui-ci est un sportif populaire qui cherche à redorer son blason auprès des siens. Il ignore l'existence de la petite Charly dans la vie de Poppy (qu'elle protège comme une louve) et voit en la jeune femme une candidate idéale, charmante, drôle et indépendante. Donc il insiste grossièrement pour qu'elle cède à sa proposition car il est tombé sous son charme.

Ce que j'ai aimé dans l'histoire, c'est le caractère franc et décidé de Poppy, combiné à l'humour du galant, coquin et nonchalant. Franchement l'alchimie du couple est exemplaire. Eren ne se montre jamais lourdaud mais très patient. Et puis il n'y a aucun drama insensé dans leur relation. Quoi d'autre ? C'est une lecture adorable et qui donne le sourire. Et c'est juste formidable.

Lire Love Play, le deuxième roman de cette intégrale, c'est prolonger le plaisir en retrouvant les personnages même si l'histoire est centrée sur la meilleure copine de Poppy et sur le pote d'Eren.

Johanna et Ryan se cherchent depuis leur première rencontre, l'attirance est électrique et les échanges jubilatoires. C'est très, très drôle également. Là aussi, on passe un super moment. L'ambiance est insouciante, coquine et primesautière. C'est adorable, et mignon comme tout.

En bref, cette brique de 750 pages n'est que gourmandise sans le moindre complexe. J'ai beaucoup aimé. ♥

HarperCollins Poche / Réédition 2021

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Trois mages et une margarita (Tori Dawson #1), d'Annette Marie

Trois mages et une margarita

Tori Dawson est une étudiante fauchée, qui squatte le canapé de son frère, policier à Vancouver, en attendant de trouver un petit boulot. Elle tombe par hasard sur une annonce pour être barmaid dans un pub où elle débarque au culot. Contre toute attente, elle décroche le poste.

Mais elle réalise rapidement que quelque chose cloche. Quand elle comprend que le Corbeau & Marteau est en fait le Quartier Général d'une Guilde de Mages, c'est un peu tard pour reculer. Le problème, en tant qu'humaine, c'est qu'elle ne doit pas être au courant de leur existence. Et il semblerait que ce détail ait échappé à ses nouveaux patrons. Oups.

L'étudiante obtiendra finalement une dérogation en bénéficiant de la protection de trois mages dont le charme et l'humour feraient fondre le cœur d'une reine des glaces. Enfin, c'est ce qui est prévu, dès leur apparition, Kai, Aaron et Ezra font un peu disjoncter les compteurs. On dirait presque les trois mousquetaires : unis par un lien solide et une amitié complice. 

Pour l'heure, Tori ne batifole pas avec eux. Elle ne perd pas non plus ses neurones. Séduite, oui. Mais curieuse avant tout de connaître les garçons et découvrir leurs secrets. Entre nous, je préfère une relation saine, stable et harmonieuse. Aucune ambiguité. L'ambiance est savoureuse ainsi, les mages sont intouchables, la nana les adore et ils vont ensemble se battre contre leurs ennemis.

En effet, après un début de roman assez creux et pas très original, on passe enfin à la vitesse supérieure. La lecture se révèle plus excitante, avec de bonnes surprises et du rythme soutenu. C'est top. Seule réserve : on accorde à Tori un rôle trop providentiel. Elle est par exemple capable de pulvériser un gang de méchants avec un simple parapluie. Voyez-vous ça.

Ceci dit, j'ai très envie de poursuivre l'aventure. Rendez-vous est pris avec “Magie noire et daïquiri” en juin. 

éditions Bookmark, collection Urban Fantasy, 2020 pour la traduction - Tori Dawson #1

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 18:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,