30/06/21

Au théâtre ce soir (Agatha Raisin enquête #25), de M. C. Beaton

Au théâtre ce soirHeureusement, ça reste sympa à écouter en livre audio - Françoise Carrière est géniale. L'histoire n'est plus qu'une énième version réchauffée d'une intrigue déjà lue. Ça devient lassant. Les personnages ne se renouvellent plus. 

Du moins, j'espère qu'on finira sur un pacte coquin entre Agatha et Charles !

Description

Quelle mouche a piqué Agatha d'accepter la proposition de son amie Mrs Bloxby d'assister au spectacle de fin d'année de la troupe de théâtre locale ? La mouche tsé-tsé sans doute, car la mise en scène est si mauvaise qu'Agatha s'endort dès les cinq premières minutes.

Mais un cri retentissant la réveille : happé par une trappe, un des acteurs est retrouvé empalé quelques mètres plus bas ! Loin d'être une jeune première, Agatha monte aussitôt sur les planches pour mener l'enquête.

Entre chamailleries et querelles d'artistes, difficile de discerner le vrai du faux. Il y a pourtant urgence, car l'assassin est aux aguets, prêt à donner la réplique à Agatha... 

Nota Bene

La vie sentimentale d'Agatha sera de nouveau florissante car notre anglaise s'estime pleinement heureuse dès qu'un mâle entre en orbite. Encore une fois, le casting s'avère plutôt cocasse !

©2020 Albin Michel (P)2020 Audible Studios

⭐⭐⭐


Indécise (Thoughtless #1), de C. S. Stephens

IndéciseEh bien, je ne m'étais pas attendue à lire ce roman aussi vite ! Surtout que c'était plutôt mal parti en connaissant l'histoire : une nana en couple qui craque pour un autre et qui traîne sur 500 pages son indécision entre l'un et l'autre.

Au secours ! je voyais d'ici les signaux Alerte Rouge clignoter à fond les ballons. Mais le résultat s'est révélé moins pire que prévu, ou disons que j'étais tellement préparée à râler que j'ai préféré en glousser. Promis. Le personnage de Kiera tient effectivement toutes ses promesses : la fille est passive et soumise. Elle s'accroche à ses mecs et ne vit qu'à travers eux. C'est désolant.

Tout d'abord, elle forme un joli couple avec Denny (palme d'honneur du garçon transparent) jusqu'à ce qu'elle s'amourache de son colocataire hyper sexy. Pour sa défense, Kellan est un chanteur de rock irrésistible (parfois lunatique) mais il a un charme fou. C'est bon, j'avoue, ce livre n'aurait pas la même saveur sans lui ! Hahaha.

Quid du trio amoureux ? de l'adultère et des longues valses d'hésitation ? Ça se tient. On nous vend surtout une histoire d'attirance et de désir qui devient incontrôlable, qui va braver les interdits et donc qui va briser des cœurs. C'est assez intense, les sentiments entre Kiera et Kellan sont forts et explosifs. Leur relation vaut toutes les montagnes russes du monde. Préparez-vous à un rodéo émotionnel, pfiou.

En fait, j'ai bien aimé ! Ce n'est pas parfait, ça grouille d'incohérence et de bêtise. Par contre, c'était addictif et limite obsédant à suivre. Car j'avais beau vouer aux gémonies la jeune femme prise entre deux feux, j'étais également intriguée par le Schmilblick, ou comment allait-elle se dépêtrer de toute cette affaire. Tsss. Me suis sentie franchement très indiscrète pour le coup.

©2014 Hugo Roman (P)2017 Collection Absinthe

  • Lu par : Lucile Delanne
  • Durée : 14 h et 59 min
  • Éditeur : Collection Absinthe
  • Pour la partie technique, le travail de production aurait pu atténuer les bruits de déglutition de la comédienne qu'on perçoit au fil de la lecture. Sinon, jolie voix et interprétation tendance neutre, ce qui me convient tout à fait (marre des voix qui imitent les filles cruches ou les garçons virils). 

⭐⭐⭐⭐

26/06/21

Instant Karma, de Marissa Meyer

Instant KarmaNouveau roman de Marissa Meyer. Changement de registre : on bascule dans du contemporain 100% jeunesse. Verdict : histoire sympa mais héroïne infernale (trop puérile).

En fait, Prudence est une obsédée du travail bien fait, sauf qu'elle vient de louper son dernier exposé en biologie car elle n'a pas réussi à s'entendre avec son binôme. Leur prof les a donc sanctionnés. De son côté, Quint est un mec plutôt cool qui traite les lubies de sa camarade avec désinvolture. Il a cherché à partager ses idées, seulement Prudence est restée sourde et aveugle. Ne digérant pas sa mauvaise note, elle cherche à tout prix à rattraper le coup et se rend dans le refuge pour animaux qu'il a à cœur de soutenir. Contre toute attente, Prudence accepte de s'y investir et déborde très vite d'idées pour sauver le centre au bord du gouffre - campagne de communication et collecte de fonds. Elle va même perdre de vue ses petits calculs hypocrites en se passionnant sincèrement pour son projet. Enfin, ça reste un travail de longue haleine. Soupire.

Au final, on sent le roman soucieux de toucher un point sensible auprès du jeune public (thèmes d'actualité, question écologique, écosystème en souffrance, tourisme vert etc.). Par contre, ça reste ciblé jeunesse et de façon tangible avec une intrigue sans surprise et ordinaire. Globalement, c'est pas mal du tout. J'ai aimé l'ambiance (petite ville proche de l'océan), le parfum de vacances et d'insouciance. Et la petite idylle est trop mignonne. Par contre, le concept du karma est assez bizarroïde, si ce n'est d'apporter sa touche fantastique à cette jolie comédie d'été. Pour moi, c'était bien mais ça n'égale pas l'excellence des Chroniques lunaires non plus.

PKJ (2021) - Traduit par Aurore Alcayde

⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 11:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

23/06/21

La Cour des Ténèbres (Vampyria #1), de Victor Dixen

La Cour des Ténèbres Vampyria

« Tu vas t'épanouir à Versailles telle une fleur exotique. Les vampyres du palais raffolent de tout ce qui sort de l'ordinaire. Mais attention : la Cour des Ténèbres a ses codes, ses pièges mortels, et le moindre faux pas s'y paye au prix du sang...»

Waouh, n'en jetez plus, c'était excellent ! L'histoire nous entraîne dans un univers vampirique (le Roy-Soleil a transmuté) dans lequel on suit le parcours d'une roturière au destin incroyable.

Après le massacre de sa famille, Jeanne Froidelac a réussi à se sauver en usurpant l'identité d'une noble, Diane de Gastefriche. Elle est ainsi devenue la pupille du roi et peut bénéficier d'une formation particulière en tant qu'écuyère. Dans son esprit, le plan est clair : s'approcher du souverain et le saigner à blanc.

En pratique, son immersion est compliquée car elle doit duper ses camarades et ses précepteurs, ne pas se planter aux épreuves (art courtois, art équestre, art de la conversation, art martial). Elle doit également soutenir une concurrence féroce au sein de la Cour.

Enfin, je ne vous raconte pas les tours et les détours, les pièges et les pirouettes de son périple. Au moins, on ne s'ennuie pas. Le roman se lit d'une traite, tant c'est palpitant ! Il y a pas mal d'imprévus et de rebondissements, une conduite maîtrisée et au suspense haletant, mais l'intrigue aurait encore pu prendre du galon en osant aller plus loin sur certains points.

Les personnages sont peut-être un peu fades et ne réservent pas de grosse surprise en comparaison du reste. Ou disons qu'on se retrouve avec un casting “dans la norme” - ce n'est pas bien grave non plus. Car j'ai franchement beaucoup, BEAUCOUP aimé ce début de série (qui promet encore de sacrés tours de passe-passe) ! C'était ... waouh. Tellement hâte de lire la suite maintenant.

©2020 Éditions Robert Laffont, S.A.S., Paris (P)2021 Lizzie, un département d'Univers Poche

  • Lu par : Marie du Bled
  • Durée : 11 h 10
  • Découvrez en bonus du livre audio la danse ensorcelante de la Gigue sans repos mise en musique !
  • Un livre audio qui est d'ailleurs extraordinaire & passionnant : je recommande à 100%. 

⭐⭐⭐⭐⭐

En l'an de grâce 1715, le Roy-Soleil s'est transmuté en vampyre pour devenir le Roy des Ténèbres. Depuis, il règne en despote absolu sur la Vampyria : une vaste coalition à jamais figée dans un âge sombre, rassemblant la France et ses royaumes vassaux. Un joug de fer est imposé au peuple, maintenu dans la terreur et littéralement saigné pour nourrir l'aristocratie vampyrique.

Trois siècles plus tard, Jeanne est arrachée à sa famille de roturiers et catapultée à l'école formant les jeunes nobles avant leur entrée à la Cour. Entre les intrigues des morts-vivants du palais, les trahisons des autres élèves et les abominations grouillant sous les ors de Versailles, combien de temps Jeanne survivra-t-elle ?

Dans sa nouvelle saga Vampyria, Victor Dixen compose une uchronie baroque et horrifique, entre jeux de masques paranoïaques et frissons d'épouvante. Une plongée en apnée dans les ombres d'un Grand Siècle qui ne veut pas mourir. Une épopée palpitante aux confins de l'espace et du temps.

 

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Wolf Girl, tome 2 : La grande évasion ; par Anh Do

Wolf Girl, tome 2Je vous préviens : l'histoire fait suite au premier Wolf Girl et c'est sans temps mort. On plonge direct dans l'action. On ne musarde pas. L'heure est grave.

À partir de maintenant, je vous garantis quelques spoilers.

Souvenons-nous... Sa famille ayant disparu durant l'exode, Gwen a erré seule dans les bois jusqu'à sa rencontre avec une meute de chiens. Devenus ses fidèles amis, ils ont appris ensemble à survivre et à tenir le coup face à l'adversité.

Les années ont passé et les liens du groupe sont plus forts que jamais. Mais c'était avant de croiser deux individus au volant d'une camionnette. Gwen est enlevée manu militari, ses compagnons tentent alors de la secourir... en pure perte.

Gwen se replie aussitôt sur elle-même et se comporte comme une sauvageonne. Conduite dans un camp de travail forcé, elle est auscultée par un médecin, enfermée dans une cellule et privée de nourriture car elle refuse toujours de communiquer et tente sans cesse de s'échapper.

Désemparée (mais pas découragée), Gwen observe scrupuleusement ce lieu inconnu et échafaude déjà son plan d'évasion. 

Pendant ce temps, ses animaux n'ont pas renoncé à la retrouver, avec leur flair infaillible et leur foi aveugle en cette petite humaine qui ne les a jamais laissés tomber jusqu'à présent.

OUI !!! Ce deuxième tome est aussi bon et palpitant que le premier, cf. Wolf Girl : la vie sauvage. C'est toujours riche en émotion, action et folle équipée. Encore une fois, on se laisse vite surprendre et embarquer à fond.

Le livre est à mi-chemin entre roman d'aventure et dystopie. C'est également copieusement illustré, ce qui donne une dimension vivante et rythmée à la lecture. Et l'histoire valorise des notions importantes, comme l'instinct animal, la loyauté sans faille, le pardon et l'entraide.

Une chouette, très chouette série pour des lecteurs en devenir.

La Martinière J. / 2021 pour la traduction. Traduit par Christophe Rosson

⭐⭐⭐✨

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


22/06/21

Le Vrai Visage de Tulip Taylor, par Anna Mainwaring

Le Vrai Visage de Tulip TaylorEncore un roman qui colle à l'air du temps : une héroïne ordinaire, devenue une gloire sur internet en prodiguant des conseils beauté. Tulip Taylor n'a pas volé son succès, mais admet que c'est une course sans fin et un renouvellement permanent.

En plus, sa mère ne cesse de la tanner en la poussant à alimenter son compte sans relâche. C'est connu : les étoiles sont éphémères. Il faut entretenir le mythe le (peu de) temps que cela dure. Sur ce point, Tulip et sa mère ne s'entendent plus. Ou ne se comprennent plus.

En fait, Tulip Taylor est une adolescente qui revient de loin. Elle a pris sa revanche sur des camarades qui la persécutaient et a construit sa carapace pour renvoyer une image forte. Elle a atteint son but en se badigeonnant de crèmes et autres produits de beauté. Elle est maintenant suivie par des milliers d'abonnés, sponsorisée par des marques etc.

Extérieurement, elle fait donc très fifille superficielle. Le nouvel élève de son lycée l'a cataloguée en un clin d'œil. Toutefois, Harvey McManus est lui aussi un vrai mystère. Le garçon est beau, charmant mais distant. Son arrivée n'est pas passée inaperçue (son père présente une émission de téléréalité sur la survie en milieu sauvage).

Mais Harvey affiche surtout une attitude hautaine et déverse des propos incendiaires dès qu'il s'agit du monde artificiel de Tulip. Celle-ci voit rouge et botte en touche. Sa revanche sera terrible. Ainsi, les débuts de notre couple ne volent pas haut, pense-t-on, car sans comprendre pourquoi, tous deux vont se retrouver propulsés dans le programme tv !

L'histoire va conduire avec intelligence la réflexion du lecteur. Après tout, il ne faut jamais se fier aux apparences. Tout est truqué, façonné, modelé pour plaire au public (et enrichir les annonceurs). En gros, cela signifie que Tulip va figurer pour la tête de linotte de service. La nana sans cervelle, accro à son téléphone et à ses cosmétiques. Harvey est a priori un rustre... et pourtant le garçon est prévenant, patient et sensible. Il va notamment réveiller la conscience de sa partenaire dont les envies sont loin d'être futiles. Contre toute attente, ils vont discuter et démontrer qu'ils baignent dans un univers pas si cool. Le regard des autres, le poids des attentes, le jugement hâtif et les contraintes qui rendent dingues. 

Au final, j'ai trouvé cette lecture totalement en phase avec les courants actuels. Elle pousse à méditer et à prendre du recul sur l'aspect moins glamour des blogs, des vlogs et des comptes instagram. Attention, les paillettes peuvent gratter ! La relation “meilleurs ennemis” vient également embellir le tableau - c'est adorable, touchant et attachant. Par contre, on ne passe pas assez de temps à exploiter l'expérience écossaise (et c'est bien dommage). Sinon ça reste un roman sympa et divertissant. Surtout pour ceux qui n'en peuvent plus de la pression digitale : go for it !

La Martinière J. / 2021 pour la traduction. Traduit par Frédérique Fraisse

⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Today, tonight, tomorrow ; de Rachel Lynn Solomon

Today, tonight, tomorrow

Rowan et Neil sont les meilleurs ennemis du monde. Ils ont passé toutes leurs années du lycée à se chamailler pour être devant l'autre, décrocher les meilleures notes et surtout devenir major de la promotion.

C'est le dernier jour du lycée, mais Rowan ne se sent pas dans son assiette. Comme si elle était à la fois nostalgique et chiffonnée par un détail qu'elle ne comprend pas. Peur du changement ? ou des adieux ?

En attendant d'y voir plus clair, elle participe avec entrain à la chasse au trésor de son école, qui se déroule dans les rues de Seattle. Elle compte bien entendu remporter la partie pour damer le pion à son insupportable concurrent.

De son côté, Neil relève lui aussi le défi. Toutefois, c'est en brandissant un semblant de drapeau blanc qu'il se présente à elle. Hum ? Peut-on décemment accorder sa confiance à l'adversaire et ainsi enterrer une lutte acharnée d'un revers de la main ? 

L'histoire nous le dira. En tout cas, ça promet une chouette lecture. L'histoire est essentiellement légère, bavarde, intelligente. Elle interroge notamment les personnages sur les sentiments, l'amour, l'amitié, le temps, l'ambition, le futur et le destin. Enfin, l'amour occupe tout de même l'esprit de nos jeunes gens.

Rowan est une grande lectrice de romances - une passion qu'elle cache honteusement. Ses proches trouvent le genre dégradant et vulgaire. Sans compter qu'il lui est reproché de s'accrocher à des rêves inaccessibles et de sacrifier de vraies relations qui ne pourront jamais égaler ses lectures.

Au fil des pages, donc, on se pose de bonnes questions qui amènent des réflexions pertinentes et très actuelles. Les relations amoureuses ne sont jamais ce qu'elles prétendent. Les livres d'amour sont aussi des trésors insoupçonnés. Il n'y a pas de classement, pas de jugement qui compte dans la vie. Et les meilleurs ennemis forment aussi les plus beaux couples ! 

Bon point pour cette lecture trop mignonne et qui va égayer votre été gorgé de soleil & de douceur. En avant, toute ! Parés pour un nouveau départ, les amis ! 

« Je ne pensais pas que l'amour dont j'avais si soif ressemblerait à ça. Ça me monte à la tête et ça m'ancre à la fois. Ça me donne envie de rire sans raison particulière. Ça scintille, ça crépite, mais ça peut aussi être confortable. Quelque part, c'est encore meilleur que ce que j'avais imaginé. »

Milan, 2021 pour la traduction.

⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

21/06/21

Wilder (The Renegades #1), de Rebecca Yarros

WilderSi la romance ne m'a pas fait vibrer sur le moment, j'ai fini par glousser niaisement sur les derniers chapitres. Il faut dire que les personnages ont redoublé d'effort pour m'embarquer dans leur folle aventure !

La palme revient à l'incroyable Paxton Wilder. Champion des sports de l'extrême, il se lance comme défi de séduire l'incorruptible Leah. C'est avant tout sa tutrice, engagée pour le traîner en cours et réussir son trimestre. Si Paxton veut mener son documentaire jusqu'au bout, il doit jouer le jeu. Mais il a pimenté le deal en organisant une croisière géante et des escales à travers le globe.

Leah a saisi sa chance en montant seule à bord du prestigieux paquebot (sa meilleure amie a décalé son arrivée pour des problèmes de santé). Mais rien n'entachera sa bonne humeur et sa motivation ! Fuir les souvenirs et le traumatisme de son accident : l'étudiante est prête pour de nouvelles expériences. Paxton en fait peut-être partie, simplement elle ne compte pas céder à son charme et n'hésite pas à le recadrer à la moindre occasion.

Au départ, j'ai donc eu une petite crainte car la relation me semblait assez banale (ça toupine et ça bave sur la perfection physique, c'était pfff à la longue). Puis la séduction a opéré et j'ai fini par craquer pour notre tête brûlée. Wilder est sauvage et sexy. Miam !

Mais l'autre bon point est le cadre (vraiment top) de l'histoire : de l'audace, des sensations fortes, la virée en pleine mer et les nombreuses péripéties. Waouh. Comme c'est excitant ! J'ai beaucoup aimé les personnages aussi, Landon, Penna, Little John et Brandon (le frère).

Enfin bref. C'était une lecture parfaitement en phase avec la saison (vacances, soleil et besoin d'évasion). Mes envies du moment. Mes humeurs. C'était (clairement) tout bon !

Harlequin collection &H, 2017 pour la traduction française. Traduit par Barbara Versini

⭐⭐⭐⭐

Amour. Trahison. Adrénaline. Le plus addictif des cocktails. 

 

Posté par clarabel76 à 11:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

The play (Briar Université #3), de Elle Kennedy

The playÇa a été un vrai plaisir de lire l'histoire de Demi et Hunter ! Quelle belle complicité - une amitié amoureuse qui se construit doucement et avec le sourire. Franchement, j'ai passé un super moment.

Hunter avait eu le cœur brisé dans The Chase et enchaîné les excès dans The Risk. Dans The Play, c'est un garçon repenti qui prône la chasteté pour se concentrer sur son équipe de hockey. De son côté, Demi est en couple depuis toujours avec Nico.

Elle rencontre Hunter sur les bancs de la fac en devenant son binôme pour un devoir en psychologie. Elle se sent super à l'aise avec lui. Aucun malentendu sexuel ou autre. Leur relation est sans complexe et franchement rigolote.

Mais ça se complique quand Demi réclame son lot de consolation après une grosse désillusion car la tentation de franchir les interdits va devenir de plus en plus irrésistible. Heureusement c'est plutôt cocasse. Hunter se tient à sa ligne de conduite avec un stoïcisme admirable. Demi est en roue libre, carrément sans filtre. (Et que c'est drôle.)

Dans cette série, de toute façon, les filles ont beaucoup de caractère : elles décident qui elles veulent et assument leurs désirs. Les garçons sont également à la hauteur (ouf). Franchement, c'est moderne et sans tabou. Zéro prise de tête. Et j'adore.

©2019 Hugo Publishing pour la traduction française. Traduit de l'anglais par Robyn Stella Bligh (P)2021 Audible Studios

  • Lu par : Vanessa WarmeLionel Monier
  • Série : Briar Université, Volume 3
  • Durée : 10 h 38
  • Bémol (tout petit) sur la voix masculine quand il joue un personnage féminin, sinon c'était top. Très bonne lecture audio. Une série qui se découvre pour le fun & qui se révèle distrayante à souhait.

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 11:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18/06/21

Un manoir en Cornouailles, par Eve Chase

Un manoir en CornouaillesEst-ce que je pouvais résister à une lecture se déroulant dans un manoir défraîchi, au fin fond des Cornouailles et abritant une famille brisée par un enchaînement de drames ? Absolument pas.

Je suis également plus que ravie de ma lecture. D'abord, parce que l'histoire est passionnante : construite sur deux époques, brassant les narrations (Amber en 1968 et Lorna trente ans plus tard).

On fait donc connaissance avec l'éblouissante famille Alton en vacances dans leur grandiose demeure : ils sont beaux, insouciants, comblés d'amour. Mais un soir d'orage, le jeune Barney tarde à rentrer à la maison. Sa maman part à cheval le retrouver. Et c'est le drame.

Les enfants ne se remettront jamais de cette soirée. Leur père, brisé par le chagrin, néglige la maison. Les dettes s'accumulent. C'est alors que Caroline Shawcross débarque avec son fils Lucian. Son arrivée va plonger la fratrie dans une grande confusion. L'union sacrée va se déliter et chaucn va chercher à fuir ces lieux frappés d'une terrible malédiction.

Lorsque Lorna découvre Pencraw, trente ans après, au hasard de ses pérégrinations, elle tombe immédiatement sous le charme mais ne soupçonne rien de son passé. La vieille Mrs Alton lui propose alors de séjourner quelques jours, au grand dam de son fiancé qui rentre seul à Londres. L'emprise du manoir sur Lorna est d'ailleurs perturbante car elle lui fait ressentir des émotions inédites mais bouleversantes. Elle aussi va puiser dans ses souvenirs enfouis pour faire ressortir ce qu'elle n'imaginait pas.

Enfin, tout ce que je peux en dire, c'est que le roman est captivant ! L'intrigue est bien ficelée, pas démentielle mais riche en suspense car elle accroche le lecteur du début à la fin. Certaines révélations sont poignantes et parfois attendues. Et ça m'a bien plu ! Je prévois de lire Les Filles du manoir Foxcote (le nouveau roman d'Eve Chase) très prochainement.

©2015 / 2021 Titre original : "Black Rabbit Hall" / NiL éditions, pour la traduction française. Traduit par Aline Oudoul (P)2021 Lizzie, un département d'Univers Poche

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 16:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,