10/09/21

L'été où j'ai dit oui, de Lindsey Roth Culli

L'été où j'ai dit ouiAu lendemain de la cérémonie de remise des diplômes, Rachel prend amèrement conscience des quatre années de sacrifice effectuées. Quatre ans à bosser comme une dingue et à éviter toute interaction sociale pour ne pas perdre de temps (ou d'énergie) inutilement. C'est en louchant depuis sa fenêtre sur la soirée de sa voisine qu'elle réalise combien sa vie est pathétique !

Un bouquin de développement personnel va aussi lui mettre un coup de pied aux fesses - apprendre à dire oui. Saisir les opportunités. Faire de cet été un laboratoire aux nouvelles expériences. Rachel dit banco et se lance à fond. Et ainsi elle renoue avec une ancienne copine et craque pour le beau gosse du lycée (entre autres). Elle tente TOUT. Mais au risque de se perdre elle-même.

Ma foi, quelle chouette lecture ! J'ai été séduite par le ton frais, positif et plein de bon sens. Rachel est adorable dans son désir de changement. Elle veut être audacieuse mais commet quelques erreurs de parcours. L'histoire va néanmoins lui laisser le champ libre de mener une vie différente le temps d'un été puis de lui permettre de rétropédaler en douceur (en ayant bien appris de ses erreurs).

Au final, c'est un roman léger et sans prise de tête, au schéma classique mais appréciable. Par contre, l'apprentissage demeure trop basique et l'évolution de Rachel est un peu rapide. M'enfin, ça reste une lecture correcte et tout bonnement radieuse !

Hugo New Way / 2021 - Traduit par Pauline Vidal

⭐⭐⭐.5

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


08/09/21

La charmante librairie des flots tranquilles, de Jenny Colgan

J'avoue, cette nouvelle histoire de Jenny Colgan m'a inspirée quelque déception. La tournure des événements m'a semblé plus lourde et surtout les personnages ont été moins attachants que dans La charmante librairie des jours heureux.

La charmante librairie des flots tranquilles

Dans ce roman, nous retournons donc en Écosse où l'héroïne précédente (Nina) avait élu domicile en trouvant l'amour et un boulot formidable. Mais des soucis de santé la contraignent à lever le pied. Elle doit donc embaucher Zoe de Londres pour assurer sa tournée sur les routes de campagne.

Cette nouvelle héroïne est au bout du rouleau. Maman célibataire et sans le sou, elle vient de trouver un poste de nounou dans ce trou paumé de Kirrinfief. Elle débarque dans une grande demeure respectable où vivent des enfants turbulents avec leur père (Ramsay, très grand et très peu présent). La maman semble avoir disparu des radars car nul n'a le droit de l'évoquer. 

D'où un tableau brinquebalant car la famille Urquart est plus désespérée que polissonne.

Zoe va ainsi mettre un peu d'ordre dans ce foyer qui refuse d'être cadré (pas d'école, pas de repas potable, pas de vêtements à la bonne taille). Elle va en baver mais elle n'a pas d'autre choix que de rester. En particulier pour son fils, Hari (qui ne parle pas). Après tout, Zoe sent que ce changement d'air ne peut que leur être bénéfique.

Vous l'avez compris : ce roman n'est pas une suite mais un livre-compagnon. On croise quelques-uns des personnages de La charmante librairie des jours heureux (Zoe est l'ex-copine du frère de la coloc de Nina). On passe vite fait par Kirrinfief. Et puis c'est tout.

En fait, on s'enterre principalement dans la grande demeure des Urquart (figée dans le temps, avec ses pièces verrouillées ou ses tonnes de bouquins interdits d'accès). On va donc dépatouiller leurs conflits familiaux, nombreux et pas anodins (dépression, déni de parentalité, harcèlement, scarification, mutisme) etc.

Que de problèmes ! On sent que l'histoire sera plus poignante et dramatique. Au détriment de l’ambiance écossaise dont le folklore et les autochtones sont plus en retrait. Là, vous sentez ma frustration. J'avais adoré les décors et les gens dans La charmante librairie des jours heureux.

Cette nouvelle lecture est donc moins légère et tellement peu crédible. Vous dire que Super Nounou retrousse ses manches pour relever TOUS les défis ? Ça me fait lever les yeux au ciel mais passons.

Pour le coup, le format audio n'a pas aidé car la voix de la comédienne est larmoyante et s'engouffre dans un tunnel d'émotions gnangnan. Qu'est-ce que j'ai pu soupirer. Franchement, ce titre est moins bon que La charmante librairie des jours heureux.

Enfin, pour moi, il n'y a pas assez d'Écosse ou de Kirrinfief, trop de drames hélas ! 

©2021 Prisma Media (P)2021 Audible Studios

⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 16:00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Duel au soleil, par Angie Hockman

Duel au soleilHenley Evans est pressentie pour un poste de direction marketing digital mais apprend qu'elle est en concurrence avec un collègue nouvellement embauché (Graham Crawford-Collins). Tous deux doivent d'ailleurs faire leurs preuves lors d'une croisière dans les îles Galapagos.

D'emblée, la jeune femme sort les griffes et aiguise ses couteaux en supposant être victime d'une solidarité masculine (son chef la fait tourner en bourrique). En retour, Graham se révèle extrêmement charmant. Attentif et bienveillant. Pas indifférent à ses sarcasmes, seulement perplexe.

Il faut dire que l'homme (sexy) a un sacré aplomb. C'est aussi un amoureux de la nature et des voyages. Il papillonne avec allégresse durant leur périple et ne manifeste aucune animosité particulière envers Henley. Ça vire presque à la parano tellement elle est vindicative et méfiante... dommage. La dynamique du couple est un peu fausse.

En fait, Henley est fatigante à suspecter Graham des pires entourloupes alors que le gars est adorable et sincère dans ses actes (et ses paroles). Certes, il sort d'un deuil compliqué et est assez secret sur ses sentiments. Mais tout de même ! Je n'arrive pas à expliquer ce petit truc qui coince.

Car la lecture est très plaisante (ensoleillée, dépaysante et exotique) mais je n'ai pas eu le déclic comme pour d'autres comédies romantiques du même genre.

L'Archipel, 2021 - Traduit par Danièle Momont

⭐⭐⭐.5

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Midnight Blue, de L.J. Shen

Midnight blueL'histoire d'Alex Winston est diablement complexe. Pfiou.

Le gars est une star du rock mais ce succès fulgurant lui a surtout causé des déboires (alcool, drogues, liaison toxique). Hanté par ses démons, il a été contraint à suivre une cure dont il ressort avec la rage au ventre. Il a également accepté de partir en tournée avec son groupe dans le seul but de se venger de son ex. Mais pour éviter qu'il cède à toute tentation, on lui colle une nounou aux cheveux bleus.

Cette fille s'appelle Indigo Bellamy. Elle aussi a un passé ombrageux. Ses parents ont été tués par un chauffard. Son frère a tout plaqué pour s'occuper d'elle. Mais il s'est mis à la boisson et galère pour joindre les deux bouts. En acceptant ce contrat en or, Indigo souhaite également sauver un autre ange déchu.

Ce roman raconte donc la rencontre de deux âmes brisées qui vont vivre une relation tumultueuse. Si j'ai eu un petit souci à me mettre au diapason, tant leurs rapports font fi de toute tendresse, j'étais incapable de leur tourner le dos. J'avais envie, besoin, de sentir le lien.

Clairement, cette romance rock-n-roll est plutôt rude. Et c'est bien parce que c'est du L.J. Shen que j'ai tout gobé.

Par contre, j'ai craqué pour la rédemption du Mâle en puissance. C'était long à venir mais ça en valait la peine ! Et pour moi qui aime les romances rocknroll, j'étais servie. Cette lecture n'a toutefois pas surpassé Rock qui reste ma préférée du genre. 🥰

Hugo Poche / New Romance (2020) - Traduit par Charline McGregor

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 11:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Morsure de sang froid (Les vampires de Chicago#6), de Chloe Neill

Morsure de sang froid

Dans ce sixième tome, l'action est au rendez-vous ! Tout de suite et tout le temps. Ce qui ne nous laisse guère de place pour souffler.

Tout d'abord, on part en road-trip jusqu'au Nebraska pour retrouver un objet magique et mettre un terme aux délires d'une sorcière devenue folle et d'une créature non identifiable (et qui sentait bon la tarte au citron).

On rencontre aussi des gnomes. Et c'était vraiment sympa !

Notre Sentinelle a également retrouvé son binôme. Est-il en un seul morceau ? Arrogant, sexy et désirable ? OUI. Autoritaire et versatile ? TOUJOURS.

Les pas de danse vont et viennent entre Merit et Ethan. Tu veux ou tu veux pas ? Attention, ce jeu deviendrait (presque) usant. Décide-toi. Ou place au Capitaine de la Maison Grey.

Soupire.

Ou sourire. #espiègle

Politiquement, l'héritage Catogan est menacé. Le Présidium ne décolère pas et veut rappeler qui commande les vampires d'Amérique. C'est malheureusement mésestimé la mutinerie du Maître revenu d'entre les morts (plus revanchard que jamais).

M'enfin, voilà une série qui ne déçoit pas. C'est l'une des plus distrayantes du genre : les personnages sont top, l'humour est présent, un peu de romance aussi et surtout le plein d'action. Sous vos applaudissements.

Encore une fois, le final est renversant. Je me procure la suite dans la foulée. Allez, zou... 😵‍💫

Milady (2014) - Traduit par Anne-Claire Payet
Titre VO : Biting Cold

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,