05/11/21

Un hiver à pile ou face, de Kara McDowell

Sans le faire exprès, voici mon premier roman de Noël saison 2021 ! 🎄🎅🎁⛄

Un hiver à pile ou facePaige est secrètement amoureuse de son meilleur ami et décide de lui avouer ses sentiments dans une lettre, qu'elle lui confie en cadeau à ouvrir seulement le matin de Noël. Fitz aussi a une surprise pour elle et lui propose de l'accompagner en famille dans leur chalet de vacances.

Mais au même moment, sa mère lui offre un billet d'avion pour New York. La ville de ses rêves. Et pour Paige, c'est un choix cornélien. Sachant qu'elle souffre de troubles de l'anxiété et qu'elle est paralysée à l'idée de prendre des décisions, cette perspective est une vraie torture.

Puisse le sort lui être favorable ? En fait, un malheureux accident va arbitrer pour elle. Paige chute sur le sol glissant d'un supermarché et se cogne la tête. Plus de peur que de mal. Après quoi, petite parenthèse fantastique, la jeune fille va vivre deux destins, option 1 en s'envolant pour NY. Option 2 : en dévalant les montagnes d'Arizona avec son bien-aimé.

C'est une histoire déjà vue et néanmoins délicieuse à lire car c'est simple et adorable. Et surtout, il y a une ambiance hivernale dans laquelle on se sent à son aise. On lit ensuite deux histoires pour un roman. D'un côté, on explore New York et ses clichés de Noël. Paige avait tellement fantasmé cette aventure - la désillusion est parfois au tournant. Elle débarque chez un vieil ami de sa mère et se prend la tête avec son fils Harrison (rustre et prétentieux de prime abord).

Dans l'autre alternative, elle est également confrontée à une certaine amertume en se demandant si elle n'a pas fait une erreur en écrivant sa lettre, si sa place au chalet est légitime et si Fitz n'est pas encore amoureux de son ex. Ce garçon est connu pour être un grand romantique et un passionné de films romantiques qu'il décortique avec passion. D'ailleurs, il envisage de vivre sa vie comme une comédie romantique ! Voilà qui fait doucement sourire.

En bref, ce petit roman est profondément attachant même s'il n'est pas extraordinaire non plus. Il montre surtout une jeune fille qui souffre d'anxiété grave et qui a recours à la technique de l'ici-et-maintenant pour progresser du mieux qu'elle peut. Ma foi, c'était pas mal du tout ! Doux, tendre et attendu.

Milan, 2021 - Traduit par Sidonie Van den Dries / Titre VO : One Way or Another

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


04/11/21

Alma : L'enchanteuse, de Timothée de Fombelle

Alma l'enchanteuse

Encore une fois, quelle lecture fantastique ! Pour info : j'ai eu la chance d'écouter le livre audio en avant-première, en complément du format papier. Grandiose.

La version audio m'a fait planer - la voix du comédien, couplée au fond musical, sonne prodigieusement. L'incursion dans le livre est instantanée, l'ambiance retranscrite sans fausse note. Entre poésie et émotion, on a l'œil qui papillote.

Côté histoire, on ne s'ennuie pas non plus. Celle-ci nous attache aux périples des uns et des autres. Elle nous entraîne vers des quêtes impossibles - retrouver un trésor perdu ou une famille arrachée à ses terres pour devenir des esclaves. Elle nous fait voyager, entre Saint-Domingue, La Rochelle ou Versailles. Elle fait battre le cœur, de joie ou d'excitation, tant les événements tiennent en haleine. Et fatalement, elle trompe le monde et les personnages, en accentuant les rebondissements et glissant des rendez-vous loupés. Du grand Art !

Ajoutez que le format papier est un petit bijou lui aussi. La couverture et les illustrations de François Place mettent en évidence combien tout est beau et précieux. Sous l'emballage, le roman n'a pas à rougir. L'écriture est intelligente et juste, l'auteur raconte un épisode de l'histoire de France (la traite négrière) en soulevant les bonnes interrogations. Toutefois, cette œuvre de fiction met surtout en avant des personnalités fortes et attachantes, comme Alma, notre enchanteuse marquée du sceau de la Liberté.

De toute façon, cette lecture a mon admiration sans bornes. Je ne peux que vous encourager à plonger vite au cœur de cette aventure, riche et intrigante ! Vivez cette histoire. Adoptez son rythme et écoutez ses chants de colère et de désespoir. Tentez cette expérience mémorable.

Quant à moi, je suis sous le charme. Littéralement conquise. Tellement impatiente de lire la suite.

©2021 Editions Gallimard Jeunesse (P)2021 Editions Gallimard Jeunesse

  • Lu par : Gaël Kamilindi
  • Série : Alma, Volume 2
  • Durée : 9 h 55
  • Disponible sur Audible.fr ou Parution en Janvier 2022

⭐⭐⭐⭐⭐❤️

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Pour me sauver, de Kalypso Caldin

Pour me sauverEh bien… quel revirement. Au départ, je n’étais pas du tout convaincue par la lecture et je trouvais l'héroïne insupportable. Puis, sans crier gare, je suis tombée sous son charme. Sydney n'est pas celle qu'elle prétend être. Et quand on le réalise, on craque pour son humour, son culot et sa sensibilité.

Cette histoire cache de gros et lourds chagrins qui entraînent les personnages dans des gouffres profonds, dont ils n'ont pas envie d'en sortir. Au contraire, ils se vautrent dans leur misère avec un art consommé de la dramaturgie.

Mais ouf ! Rien d'indigeste non plus. Vous savez combien je déteste les romances psychologiques qui font croire que des jeunes gens de vingt ans portent tout le poids du monde sur leurs épaules. Là, tout s'explique et c'est juste tout bien comme il faut.

Donc, d'un côté, nous avons une Sydney infernale et prête à tout pour conquérir le cœur de Nojan - un beau motard d'humeur grincheuse qui tient le monde à distance, notamment cette demoiselle très entreprenante. En effet, Sydney ne recule devant rien. Vraiment rien. Limite lourdingue, la meuf.

Pourtant, elle annonce très vite la couleur : elle aime les défis et prend son pied en lançant des paris fous. C'est comme ça qu'elle aborde Nojan dans un bar. Charme ténébreux. Regard intense. Danger imminent. Cible en action. Plouf, c'est touché.

Dès lors, elle n'aura de cesse de le provoquer en l'embarquant dans son jeu de séduction. Nojan n'est pas né de la dernière pluie et s'il accepte son délire, c'est pour d'autres raisons inavouées. Accrochez-vous, ce n'est pas simple. Les premiers pas sont tellement maladroits mais proposent un drôle de ballet intéressant. Je glousse comme une dinde, car c'est vrai que le couple est bancal mais très attachant.

Et puis voir ce grand gaillard, sexy mais taciturne, succomber tout doucement à cette cinglée de Sydney ! ... oui, ça vaut le coup. Ça a fait tilt chez moi - j'ai souri, j'ai vibré sous le coup des émotions, des drames, des révélations. Tête mise à l'envers et boule au ventre. Merci. Je ne me suis toujours pas remise de la cérémonie d'adieux.

En vrai, c'est bouleversant mais tellement bon. Sydney et Nojan irradient de désespoir mais dégagent aussi ce truc improbable qui rend leur relation forte et admirable ! Nul romantisme à deux balles. Moi, ça me convient parfaitement. Surtout quand il dit, « je ne suis pas le genre de mec qu'on voit dans les films à l'eau de rose ».

Cœur sur toi, Nojan chéri !

Hugo Poche, collection New Romance, 2019

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 11:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Playing with Fire, de L.J. Shen

Playing with fireCe roman rejoint ma liste des favoris de L.J. Shen ! Encore une fois, j'ai vécu ma lecture en mode fébrile et insatiable. Complètement accro à l'histoire entre Grace et West.

West a été embauché pour travailler avec Grace dans le food-truck de sa meilleure amie. Une situation qui la gonfle car elle déteste tout ce qu'il incarne : la beauté, l'interdit, le danger. Et elle a totalement raison ! West St Claire est un mauvais garçon. Du genre froid, distant et indifférent aux autres. Bagarreur. Sans attache. Des conquêtes faciles et éphémères. Le prétendant à fuir.

C'est d'ailleurs la règle d'or de Grace Shaw.

Depuis quatre ans, elle s'est appliquée à être invisible. Casquette vissée sur la tête, masquant son visage. De gros pulls pour engloutir son corps frêle. La demoiselle a survécu à un incendie et affiche désormais de lourdes cicatrices. Exit son statut de reine de beauté populaire. Aujourd'hui elle inspire de la pitié ou du dégoût.

Et pourtant, elle cache aussi un tempérament de feu. West va vite s'en rendre compte. Car contrairement à son essaim de groupies, Grace est hermétique à son charme. Elle le snobe ou lui rabaisse le caquet. Lui s'en accommode et prend plaisir à la brusquer dans ses habitudes.

La relation entre eux est donc tendue et électrique. Comme j'aime ! Puis, de fil en aiguille, ils vont créer une bulle de confiance dans leur camion. Ils vont construire un truc à eux. Une complicité surréaliste mais vraie. C'est du petit lait à boire. Nul romantisme entre eux. L.J. Shen propose bien mieux et j'adore ça !

Que dire ? Je suis passée par une palette d'émotions au fil des pages. C'était bouleversant, drôle, sexy et excitant. J'ai vibré au gré des confidences, des rapprochements, des désirs, des angoisses et des faux-pas aussi. West et Grace ont en commun un lourd passif. Des démons qu'ils cherchent à fuir. Mais quand ils sont ensemble, c'est magique. « Pour une raison étrange, nous faisions ressortir l'un chez l'autre les personnes que nous étions avant et qui nous manquaient terriblement. » La romance sera lente, hasardeuse et néanmoins irrésistible. Youhou. J'ai peut-être déjà donné mon cœur à Penn Scully mais j'avoue que West St Claire m'a fait pas mal craquer.

Encore, SVP !

HarperCollins - Collection &H - New Adult - 2021 - Traduit par Tiphaine Scheuer

⭐⭐⭐⭐⭐ 🥰🥰🥰

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

01/11/21

Chercheur d'or, de Nathalie Sulivane

Chercheur d'orJ'ai lu ce roman en une soirée et j'ai aimé cette plongée en apnée. Découvrir une histoire se déroulant au beau milieu de l'Alaska, en plein hiver. Se réfugier dans une cabane coupée du reste du monde. Quelle expérience - c'était vertigineux ! C'est d'ailleurs LE détail qui compte beaucoup dans mon appréciation.

L'histoire est en soi assez ordinaire. Lia est une citadine dynamique et ambitieuse. Mais au cours d'un déplacement professionnel, son avion s'écrase sur un sol enneigé. Seule survivante, elle est secourue par un grand type barbu qui vit en ermite avec son loup. La demoiselle est en plein désarroi lorsqu'elle comprend qu'elle doit prendre son mal en patience, vivre chez lui et attendre les beaux jours pour regagner la civilisation.

Heureusement Stanford est un homme très prévenant, qui adore le chocolat chaud et qui connaît la nature sauvage comme sa poche. Auprès de lui, Lia va se sentir en confiance et découvrir un cadre de vie exceptionnel. Les conditions sont rudes (le froid, la solitude, le manque de repères, les risques aux alentours, les attaques des ours ou les avalanches).

Et pourtant, Lia tombe sous le charme. Des montagnes. De son compagnon. Du loup Alpha. Sa famille lui manque. Mais elle comprend également qu'elle ne conçoit plus sa vie ailleurs que dans ce cocon douillet. Reste à percer la carapace de Stanford. Son barbu a choisi de vivre sans attache et refuse de donner libre cours à ses désirs. D'où une promesse de romance lente, douce et pleine de pudeur.

Si l'histoire est certes touchante, assez chaste et très délicate, elle est avant tout servie dans un écrin de velours qui rend la lecture incroyable. C'est là son point fort. Une ambiance magique et tellement apaisante. C'est mon petit coup de cœur même si le roman seul n'est pas foufou non plus.

Hugo Poche, coll. New Romance, 2021 / bookshelves: winter

#Chercheurdor #NetGalleyFrance

⭐⭐⭐.5

Posté par clarabel76 à 15:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,