Le berceau des élusAttention, ce roman est au départ hyper brouillon.

Cela commence comme une histoire Young Adult. Gabrielle, dix-huit ans, se fait traiter de folle au lycée parce que son copain a répandu une sale rumeur sur sa façon d'embrasser. Et depuis, elle rase les murs en attendant de partir à l'université. Sauf que le jour de la rentrée, elle est soufflée par l'arrivée de deux frères d'une beauté renversante. Autre surprise : ils n'ont pas l'air insensible à son charme. La nana va donc craquer rapidement. S'ensuit une relation aussi soudaine que confuse. Bref, pas transcendante.

À ce stade de la lecture, j'avais encore du mal à accrocher. Une petite déception après deux bonnes pioches : Drewid et Bloody Black Pearl ? Argh.

Finalement ça s'améliore bel et bien car l'univers se développe et laisse entrevoir une intrigue plus croustillante. On apprend ainsi que Gabrielle fait partie d'une lignée de Natifs qui ont pour eux de convoiter le pouvoir et trahir leurs semblables depuis des siècles. Pour une fille qui se pensait ordinaire, le choc est rude. Ajoutez qu'elle se découvre des pouvoirs proches d'une succube (la nana suinte les hormones en folie et tous les gars veulent lui sauter dessus). Alors, ça peut paraître bizarre et parfois scabreux. Mais là aussi on s'habitue quand on a bien cerné l'histoire en général.

La deuxième partie du roman est mieux construite, plus captivante et diablement rythmée. Les événements se précipitent, de nouveaux personnages entrent en piste. Le ton durcit et certaines scènes sont brutales. Ça n'a plus rien à voir avec le commencement, c'est beaucoup plus adulte, plus cru. On pressent aussi que la suite réserve encore de bonnes surprises, ceci expliquant pourquoi je vais m'y plonger sans tarder !

©2013 Laurence Chevallier (P)2021 Audible Studios

  • Lu par : Ana Piévic
  • Série : Native, Volume 1
  • Durée : 9 h 18
  • Existe en ebook et papier

⭐⭐⭐.5