27/06/22

Bilan du mois : Juin 2022 ♪♫•*¨*•...•*¨*•♫♪

spring wallpaper

♪♫•*¨*•...•*¨*•♫♪

Mes lectures ayant eu toute ma préférence ce Mois-ci :

 

☼ C'est arrivé un été, de Tessa Bailey

☼ Private Lesson, de Samanthe Beck

☼ La liste qui a changé ma vie, d'Olivia Beirne

☼ Les Douze folies d'Emma, de Cécile Chomin

 ♪♫•*¨*•...•*¨*•♫♪

☼ La Gardienne des portes, par Ilona Andrews

☼ Les Enfants de L'éclipse, tome 1 de Marie M. Keller

☼ Kelleana - La Reine sans couronne - L'Héritière du feu - de Sarah J. Maas

 ♪♫•*¨*•...•*¨*•♫♪

En bref : un très joli mois riche en sensations Et comme les beaux jours s'annonçaient, j'ai glissé doucement vers des lectures légères et rigolotes.

 ♪♫•*¨*•...•*¨*•♫♪

Posté par clarabel76 à 17:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


C’est arrivé un été (Les soeurs Bellinger #1) de Tessa Bailey

Après avoir découvert le roman d’Emily Henry (Comme dans un roman d'été), Goodreads m’avait vivement recommandé Tessa Bailey. Quand j’ai appris que le roman serait traduit et disponible chez L’Archipel, je n’ai pas hésité. Ô joie. J’ai adoré : les personnages, l’ambiance, Brendan, l’alchimie du couple, les déclarations dingues, l’émotion, la tendresse, le vent de folie, les étincelles, l’humour. Tout ça, tout ça. C’était si bon. 

C’est arrivé un été

L’histoire débute de façon ordinaire. L’héroïne est une princesse des réseaux sociaux et mène une existence frivole à Los Angeles jusqu’au scandale de trop. Son beau-père décide de lui couper les vivres et l’expédie dans un village de pêcheurs près de Seattle. Sur place, Piper pourra mieux gérer son héritage paternel et apprendre à devenir plus responsable. Mais l’arrivée de notre californienne ne passe pas inaperçue. Surtout aux yeux du capitaine Taggart. D’humeur taciturne, l’homme aux manières bourrues est intimement effrayé par cette tornade blonde qui ne cesse de lui tourner la tête.

Et ça fait mouche ! Entre eux, ça pétille. C’est électrique. C’est vif, spontané. Ça franchit toutes les limites. La relation se construit doucement. L’un et l’autre résistent aux doutes, aux peurs, aux fantômes du passé. Mais l’idylle est forte. Le couple discute beaucoup et chasse rapidement les malentendus. On est vraiment dans une comédie romantique, qui fait du bien, sans sensualité débordante, même si le sex-appeal est bien réel. Oooh, le charme ténébreux du capitaine grincheux. J’ai complètement craqué. Piper aussi est une jeune femme incroyable. Bien au-delà de ses apparences superficielles. J’ai aimé qu’elle dévoile d’autres facettes, plus vulnérables et profondes. Son lien avec sa sœur Hannah. Sa fraîcheur. Ses ambitions.

L’ambiance à Westport donne également envie de tout plaquer pour adopter un nouveau style de vie - l’océan à perte de vue, le bar miteux, les larmes versées sur le quai, la communauté qui se serre les coudes, l’esprit familial à bord du bateau, cette communion d’esprit qui fait tout. C’est à l’opposé de l’existence pleine de paillettes de Piper, mais elle aussi va imposer son style et c’est étourdissant. N'hésitez pas, pour les vacances pour pour un moment de détente, ce roman est génial !

éditions L'Archipel, 2022 pour la traduction. Traduit par Séverine Quelet

Disponible le 7 juillet #CESTARRIVÉUNÉTÉ #NetGalleyFrance

⭐⭐⭐⭐⭐ ❤️

Posté par clarabel76 à 17:15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Les chagrins d'amour font de belles chansons, de Tamara Balliana

Les chagrins d'amour font de belles chansonsLe point fort des romans de Tamara Balliana ? Leur tendresse. Le confort entre chaque page. Les personnages. L'ambiance. Et cette fois, le cadre de l'Italie à travers la belle ville de Vérone et les îles Éoliennes. De quoi rêver et voyager en savourant du Prosecco sur son transat. J'adore.

L'histoire se déroule dans les coulisses d'un opéra pendant les répétitions de La Traviata. L'annonce a fait sensation : c'est un ancien membre de boys band qui tient le rôle du ténor. Cillian McKee avait disparu des radars depuis dix ans. Son retour dans un registre à contre-courant de son image sexy et populaire est un moyen de booster les ventes. Or, Cillian n'est guère coopératif. D'humeur renfrognée, portant la barbe et ne décrochant jamais un mot, il n'attire guère la sympathie. Seule Ilaria Milazzo, la répétitrice, semble trouver grâce à ses yeux. C'est probablement parce qu'elle est belle et inaccessible. Ilaria a en effet décidé de tirer un trait sur les hommes (elle sort d'une nouvelle rupture). Elle en a marre de tomber amoureuse tous les quatre matins. Marre d'être déçue. Elle a besoin de faire peau neuve et de trouver le bonheur en solo. Cillian approuve totalement ce détachement. Même s'il ne cache pas son attirance, il choisit d'adopter un rythme tranquille pour la séduire.

N'espérez pas une folle passion mais une relation complice qui gagne en émotion. C'est adorable ! Il y a une vraie magie dans les livres de Tamara B. Une pudeur et une sensibilité qui font passer un doux moment. C'est aussi drôle et croustillant à petites doses. Enfin, moi je trouve ça hyper craquant. Sans drama superflu, la romance est jolie. Tout simplement, poétique et très touchante.

Hugo, coll. New Romance, 2021

#Leschagrinsdamourfontdebelleschansons #NetGalleyFrance

⭐⭐⭐⭐

Quoi qu'ils en disent, de Noémie Dani

Quoi qu'ils en disentBingo ! Encore une fois, cette lecture a transmis en toute simplicité de bonnes ondes positives et bienfaisantes. Miam, c'était bon. Et pourtant, ce n'était pas gagné au départ.

Quand je découvre l'héroïne de vingt ans, Louna, expédiée seule dans la maison de famille en Ardèche, avec ses manuels scolaires pour lui tenir compagnie, j'ai tiré la langue tellement ses bouderies étaient insupportables. Puis, bizarrement, ça passe. Ça fait même partie de son charme car Louna se montre obstinée et donc éclatante dans sa façon d'être. Sa voisine, une vieille tante d'humeur revêche, lui en fait baver en la traitant de citadine etc. Elle s'en moque et lui fait ses courses sans discuter. Le fermier, Gabriel, lui aussi la fait tourner en bourrique. Mais elle s'accroche. La nana est tenace - elle sait ce qu'elle veut. Et ce qu'elle donne est un tout : c'est spontané, sincère, généreux et sans filtre. Parfois c'est un peu immature mais c'est foncièrement bien intentionné. J'ai fini par le comprendre au bout de plusieurs chapitres. J'avais un peu de mal à digérer ce caractère trop vif de l'étudiante qui cherche sa place. A contrario Gabriel n'a plus ce luxe de musarder. Entre son job et son rôle de papa (divorcé), il a le poids des responsabilités sur ses épaules et n'a pas un caractère facile non plus. Lui a conscience de la différence d'âge - il a trente-trois ans - et du regard des gens. Il s'impose donc beaucoup de freins dans sa vie, d'où une relation assez tumultueuse avant de s'épanouir franchement. Mais quand ça lâche prise, ouf, qu'est-ce que ça fait du bien ! C'est doux, c'est coquin et super drôle (la cuite à la liqueur de verveine, purée, j'en ris encore 😂).

Cette lecture offre un avant-goût de la saison : été, campagne et vie à la ferme. Totale déconnexion. C'est franchement positif et très sympa. La romance est passionnelle mais attendrissante, une fois qu'elle se libère des banalités qui lestent le décollage. Petite bulle de bonheur droit devant. Let's go.

Hugo Poche, coll. New Romance, 2021

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 17:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Private Lesson, de Samanthe Beck

Private LessonQuelle bonne surprise ! Pourtant, l'histoire est a priori classique. Mais j'ai craqué ! Pour l'ambiance, qui m'a fait penser à Hart of Dixie. Pour le personnage de Tyler. Pour l'humour. Pour l'intrigue légère et coquine. Zéro prise de tête. Un roman de 300 pages qui offre du bon temps et donne le sourire tout du long. Je dis banco.

Au départ, certes, ça peut sembler bizarre. Ellie Swann est de retour dans sa petite ville de Bluelick, dans le Kentucky, pour ouvrir son cabinet de médecin. Après dix ans d'absence, elle entend enfin conquérir le cœur de Roger Reynolds - nouvellement célibataire. Les rumeurs vont bon train à son sujet. Ce gendre idéal serait en quête d'une partenaire audacieuse et gourmande. Afin de gagner ce titre, Ellie propose à Tyler Longfoot de lui donner quelques leçons privées. Haha. Ce dernier traîne une réputation de séducteur nonchalant et sans attache. C'est le meilleur deal de sa vie. D'ailleurs, il ne dit pas non. Mais leurs séances vont se révéler plus croustillantes et inattendues que prévues. En fait, ils ne vont pas se sauter dessus dès le premier soir en appliquant religieusement les conseils avisés du Guide sexuel pratique de la tigresse. Non, non. L'approche est plus lente, les techniques de séduction se faisant plus subtiles et tellement drôles. Et puis Ellie fait preuve d'une telle naïveté. Attention, ce n'est pas une vierge effarouchée non plus. Seulement, à force de se concentrer sur son objectif, elle ne s'attarde pas sur le feeling incroyable qui se noue entre Tyler et elle. Lui aussi est étourdi par ce qui lui tombe dessus, car on comprend vite qu'il a des sentiments pour Ellie et qu'il veut tirer profit de la situation pour qu'elle succombe à son tour. Tyler est un personnage irrésistible : il est sexy, il est charmant, il est attentionné, il est dominant. Il bouscule la routine de la jeune femme. Et le couple fonctionne très bien ainsi. Leurs cours particuliers ne sont finalement pas du tout vulgaires mais extrêmement sensuels. En plus, c'est vachement drôle.

C'est dommage que l'éditeur n'ait pas donné suite en traduisant les autres tomes de cette série. J'aurais adoré retrouver les personnages, comme Melody et le capitaine des pompiers, dans cette petite ville d'Amérique fidèle à ses clichés. Suis tentée par la VO, en attendant. Bonne pioche !

JC Lattès, coll. &moi, 2017 pour la traduction française. Traduit par Lucie Delplanque

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 16:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


24/06/22

Les douze folies d’Emma, de Cécile Chomin

Les douze folies d’EmmaJe poursuis ma cure de vitamines en refermant ce roman le cœur en joie. Qu'est-ce que c'était rigolo ! Simple. Spontané. Rafraichissant. Un tourbillon de folie douce.

On suit les chroniques d'une trentenaire, parisienne et célibataire, qui doit tester pour son boulot les lieux branchés, les expériences farfelues et mêmes les relations amoureuses avec le plus de transparence possible. Son but : décomplexer la lectrice qui ne se retrouve plus dans la presse féminine. Et tout de suite, Emma donne le ton avec son caractère fantasque. Ses copines seront aux premières loges pour l'encourager dans ses délires, car Emma a envie de tomber amoureuse mais se méfie des hommes. C'est sans doute lié à son histoire familiale, le divorce de ses parents, la dépression de sa maman, la nouvelle épouse de son père, le sentiment de n'avoir plus sa place dans sa vie. Ça mériterait d'en discuter entre quatre yeux mais la déception a creusé une distance. Depuis, Emma préfère prétendre qu'elle est plus heureuse sans eux. Juste deux, trois rendez-vous par an. Des remarques acerbes sur son allure et son style de vie. Merci, au revoir. C'est donc sur ce constat (navrant) qu'un Admirateur Secret entre dans le jeu des prétendants. Chaque mois, Emma reçoit des colis qui viennent toucher sa corde sensible. Ce sont de petites attentions pour l'inciter à reprendre confiance. Du moins, elle s'en rendra compte au fil du temps tout en s'amusant à deviner son identité parmi son entourage. En attendant, Emma butine copieusement : des soirées à boire des cocktails en gloussant, des rendez-vous galants à lui faire tourner la tête. Finalement, ce job est source d'épanouissement et de sursaut. Car des erreurs, oui elle va en faire. Après tout, Emma est romantique, elle croque la vie avec gourmandise et rêve d'avoir sa part de bonheur.

On craque aussi pour son entourage, Fred le restaurateur, Pablo le photographe, Alexandre l'avocat, Anthony le meilleur ami, Yann le confident, Evan le pansement, Coco, Jessica, Maëlys et Stéphanie, les terreurs. La tension avec l'oncle (par alliance) est torride. Le gars est arrogant, têtu et imperturbable - je dis banco. Tout ça pour dire que c'est très sympa à lire. Vraiment. On rigole, on mise sur son candidat, on voit venir le truc mais on fait semblant. Je vis l'été pour me gaver de telles lectures. Donc, merci.

J'ai Lu (2020)

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 19:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23/06/22

Les Imbéciles heureux, de Charlye Ménétrier McGrath

Les Imbéciles heureuxEncore une jolie découverte, avec ce roman qui traite de deuil, de reconstruction, d'amitié et de confidences.

L'approche est touchante et montre un groupe d'amis qui revient sur leurs rêves de lycéens en les confrontant à leurs vies d'adultes. Entre amertume et nouveau souffle, la démarche vient en aide à nos trois héroïnes (l'une a perdu son mari dans un accident de voiture, l'autre fait un burn-out et la suivante est en train de quitter son compagnon).

J'aime beaucoup la simplicité et la sincérité derrière la plume de Charlye Ménétrier McGrath. Il y a forcément un passage, dans cette histoire, qui vous parle ou qui trouve un écho particulier.

Concrètement, c'est une lecture douce et aérienne. Qui virevolte dans le ciel, vous effleure puis repart vers d'autres horizons.

Fleuve éditions, 2020

⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 18:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

La liste qui a changé ma vie, par Olivia Beirne

La liste qui a changé ma vieJe déclare ouverte la saison des lectures rigolotes et bienfaisantes ! En cette période des beaux jours, des vacances et de ♪♫ l'été sera chaud, l'été sera chaud, dans les tee-shirts dans les maillots ♪♫ j'avais donc envie de replonger dans mes petites comédies chéries. Ça commence bien, avec ce roman d'Olivia Beirne. Une lecture qui donne le sourire, tout en traitant de la maladie et des liens entre frangines. Je valide. C'était TOP.

En apprenant qu'elle est atteinte de sclérose en plaques, Amy s'effondre et convainc sa sœur Georgia de reprendre sa liste de choses à accomplir avant ses trente ans. En tout, ce sont dix activités qui vont bousculer son quotidien et l'obliger à sortir de sa zone de confort. Car les deux sœurs sont très opposées. L'une est sportive et dynamique, l'autre plus frileuse et discrète. Mais touchée par la souffrance de sa sœur, Georgia accepte de relever le défi. Pendant six mois, elle s'engage à cocher le plus de cases possibles et prouvera ainsi que rien n'est impossible.

Dans le fond, l'histoire n'est pas sensationnelle mais elle se révèle foncièrement attachante. C'est aussi grâce au personnage de Georgia, une éternelle optimiste et une travailleuse acharnée. Elle se dévoue pour sa sœur, devient plus audacieuse pour la distraire et n'hésite pas à se surpasser. J'avoue, j'avais la gorge nouée au moment de la course des dix kilomètres. Ça m'a fait un bien fou de lire cette histoire ! Car il y a beaucoup de moments délirants, de passages drôles, d'expériences cocasses et de rencontres désopilantes. Un cocktail british comme j'aime. ♥

City éditions, 2019 pour la traduction. Traduit par Karine Xaragai

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 18:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21/06/22

Une scandaleuse supercherie (Une enquête de Beatrice Hyde-Clare #2), de Lynn Messina

Ce deuxième tome confirme tout le bien que j'avais pensé d'Une insolente curiosité : de l'humour, de l'esprit, de l'impertinence et de la vivacité.

Une scandaleuse supercherieNous retrouvons notre chère Beatrice, célibataire de vingt-six ans et résignée sur son sort, dans cette bonne société anglaise (qui veut que l'on se marie à tout prix). Mais avec son physique quelconque, et sa mauvaise foi légendaire, Beatrice fait tapisserie dans les salons. Qu'importe ! Elle vient de s'inventer une toquade pour temporiser les ardeurs de sa tante. Las, ce prétendant vient de trépasser et Beatrice a le cœur brisé. Sauf qu'en se rendant incognito jusqu'aux bureaux du journal, pour publier l'avis de décès, la jeune femme a été témoin d'un crime. Un homme s'est effondré à ses pieds. Impossible pour elle de reprendre le cours ordinaire de son existence. Elle doit résoudre cette nouvelle affaire et se rend au British Museum pour son enquête. Sur place, elle retrouve l'odieux duc de Kesgrave qui accepte d'entrer dans ses combines pour jouer les détectives. Car tout ce qu'elle entreprend doit être caché, mesuré, ménagé etc. Jamais elle ne doit attirer l'attention et surtout pas éveiller les soupçons de sa tante. Celle-ci ne se remettrait pas d'un scandale !

C'est franchement savoureux car charmant à lire. Les petites ruses de Beatrice pour conduire son enquête sont délirantes. Elle s'invente un soupirant, elle se déguise en homme, elle ne cesse de surprendre le duc sur son chemin. Et lui se montre moins dédaigneux. On sent une évolution dans leur relation qui prend parfois de court notre héroïne. Elle, inspirer des penchants amoureux ? Tsss. Pensez donc.

C'est donc une lecture légère et plaisante, dans la veine de Son Espionne Royale, Lady Georgiana, de Rhys Bowen. L'ambiance est élégante, le rythme alerte et enjoué. Les personnages sont attachants, les intrigues criminelles plus accessoires mais distrayantes. J'aime beaucoup cette découverte et je me réjouis de lire les prochains épisodes.

©2022 Les Escales (P)2022 Audible Studios

⭐⭐⭐⭐

Passions et trahisons (Les Enquêtes de Lady Rose #4) de M. C. Beaton

Au terme des quatre tomes des Enquêtes de Lady Rose, mon bilan est mitigé.

Passions et trahisons

Si j'ai été séduite par les prémices de l'histoire et la personnalité de l'héroïne, j'ai peu à peu déchanté en réalisant que son caractère était changeant (et imbuvable). Son caractère effronté avait un soupçon de charme au début, pour finalement tourner capricieux et exaspérant.

Dans cette histoire, Lady Rose voit rouge quand Dolores, une courtisane diablement séduisante, s'affiche au bras de Harry. Quel affront. Elle s'en va donc lui dire ses quatre vérités. Mais se fait surprendre auprès du corps sans vie de la demi-mondaine, l'arme du crime à la main !

Encore un scandale à fuir. Encore une mise au vert forcée. Encore des disputes avec les parents qui s'arrachent les cheveux tellement ils ne savent plus quoi faire de leur fille. Le capitaine Cathcart a tenté sa chance avant d'abdiquer face aux complications. Depuis, Rose et lui s'évitent ou ne se comprennent plus.

Daisy a rangé au placard son rôle d'entremetteuse. D'abord, parce qu'elle est elle-même préoccupée par son avenir sentimental, au point de céder au numéro de charme de son prétendant. Un mariage aura vraisemblablement lieu, escorté par son lot de déconfiture.

Quelle plaie. Heureusement, l'intrigue reste surprenante : meurtres, suspects, rebondissements, danger et suspense. Ça permet de compenser, même si le psychodrame autour de Rose est pesant à la longue. C'est dommage car la lecture est basique, divertissante et très sympa à écouter.

La découverte est adorable, sans être folichonne non plus, car le final est sans panache. 

©2021 Albin Michel (P)2021 Audiolib

⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 18:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,