Tout d'abord, je tiens à saluer Audible_fr pour la parution rapprochée (quinze jours). Cela permet aux lecteurs (impatients) d'écouter ce deuxième tome dans la foulée ! Au moins, les souvenirs sont encore frais dans la mémoire.

LE PRINCE MÉCANIQUE

Depuis son arrivée en Angleterre, la vie de Tessa Gray a connu moult retentissements (son frère a disparu, des créatures démoniaques veulent sa peau et une guerre se profile avec des armées de poupées mécaniques). La jeune fille a vite rangé dans sa poche ses doutes et ses craintes.

Désormais, elle vit au sein de l'Institut de Londres chez les Shadowhunters. Elle suit d'ailleurs des cours d'auto-défense en compagnie des frères Lightwood. Elle panse ses peines de cœur. Discute poésie et littérature. Se soucie des autres. Tous craignent, en effet, le retour du Magistère et la sentence de l'Enclave.

Bizarrement l'action est moins forte et pourtant on ne s'ennuie pas non plus. C'est tout le talent de Cassandra Clare de distiller ce parfum d'ambiance, subtil et accrocheur. Par contre, ce deuxième tome s'attarde peut-être sur le triangle amoureux.

Et là, j'avoue, mon cœur se serre face aux situations inextricables - je suis incapable de choisir entre la fougue rebelle de Will et la tendresse bienveillante de Jem. Mais je comprends le choix de Tessa ♥

Sinon le Magistère brille par son absence, même s'il continue de placer ses pions et ses espions au sein de l'Institut. Les révélations font frémir les murs de cette vieille bâtisse. Rien de surprenant non plus. L'avenir s'annonce indécis et déchirant !

Je n'ai donc fait qu'une bouchée de cette lecture, tellement le rythme est entraînant. Je l'écoute aussi en format audio (exclusivité audible) et j'aime beaucoup. Vivement la suite ☺

©2014 Cassandra Clare / Univers Poche. Traduction de Julie Lafon (P)2022 Audible Studios

⭐⭐⭐⭐