Cinq étoiles, sans hésiter. Car j'ai franchement été agréablement surprise par ce début de série, introduisant une sorcière sans pouvoir (Tammy Jo Trask) qui vit dans une petite ville du Texas en tant que pâtissière lambda.

“Je descends d’une lignée de 15 générations de sorcières, qui tirent leur pouvoir de la terre depuis plus de 3 siècles.”

Apprentie sorcièreAu cours d'une soirée déguisée, elle se fait voler son précieux médaillon - un legs familial - auquel le fantôme de sa grand-tante est lié. Prête à tout pour le récupérer, elle n'hésitera pas à toquer à la porte de son « ennemi » en se disant qu'elle règlera plus tard les conflits de quinze générations de sorcières.

Les ennuis ne vont cependant pas s'arrêter en si bon chemin ! Tammy est droguée par un vieux médecin ; son épouse défunte devient un zombie ; des loups-garous débarquent en ville ; sa meilleure amie est mordue par un vampire ; et elle reçoit en cadeau un leopardus pardalis très protecteur.

Sa vie personnelle part aussi en cacahuète : son ex-mari, adjoint du shérif, est convaincu qu'ils vont se remarier. Et il intervient, tout le temps. Tantôt prévenant et protecteur, tantôt autoritaire et intrusif. Au choix. Car un autre individu est en train de faire battre son cœur, même si son nom figure sur la liste des interdits et donc des inaccessibles. Même pas en rêve. Peu importe s'il est entreprenant, charmeur et opiniâtre.

Zach se racla la gorge, attirant mon attention.
— Est-ce que c’est quelque chose que tu veux ? Dormir chez Lyons, Tammy Jo ?
Bryn fit fi de la question et continua à parler.
— Ce n’est pas une situation où ton ex-mari peut t’aider. Ne laisse pas la colère affecter ton jugement.
— Oh, je ne le fais jamais. Ce sont mes cheveux roux qui interfèrent avec mon bon sens. Toute cette couleur à proximité de mon cerveau, ça me désoriente, la plupart du temps. Je vais rester chez moi, merci.


Miam, miam, miam. Je sens que je vais me régaler, car contrairement à ce que montre la couverture, ce n'est pas sexy, sombre ou mystérieux. C'est surtout rocambolesque et fantasque. Tamara est une héroïne comme j'aime : pas délurée, pas prétentieuse, pas débile non plus. Elle avance dans son histoire avec sang-froid (il lui en faudra) et assume ses moments de faiblesse (une petite robe avec des franges et des perles et youplaboum).

J'ai beaucoup aimé ce mélange de légèreté et de fantastique dans un univers qui se développe soigneusement. Enfin moi, ça m'a plu. Et je lis la suite dans la foulée ! ♥

Qu’était-il arrivé à ma paisible petite ville ? À une époque lointaine, seules quatre personnes possédaient des pouvoirs. Ils avaient tous été discrets au sujet de l’autre monde. Aucun habitant ordinaire n’avait eu la moindre raison de croire qu’il existait. Maintenant, des vagues de crimes et le surnaturel à Duvall. Cela ne ferait pas bonne impression dans la brochure touristique.

Éditions AdA, 2017 pour la traduction française. Traduit par Emilie Hendrick-Hallet

Titre VO : Would-Be Witch

⭐⭐⭐⭐⭐