Esprits du Sud Verity LongAprès avoir annulé son mariage, Verity Long est acculée par son ex et doit maintenant rembourser tous les frais de la cérémonie. La ville entière est en pétard contre elle mais Verity est trop fière pour répliquer et se ruine pour défendre sa maison menacée de saisie bancaire. Seule, chez elle, alors qu'elle nettoyait un vieux vase, elle fait face au fantôme de Frankie l'Allemand, un gangster des années 20, et comprend qu'elle possède le don de médiumnité.

Par un autre concours de circonstances, elle va être embauchée par l'adjoint du shérif pour chasser les esprits qui hantent son domaine. Or, le type n'est autre que le frère de son ex et lui aussi est persuadé qu'elle est une croqueuse de diamants. Après tout, Ellis Wydell a assisté à son esclandre lors de sa soirée des fiançailles. Si son approche est d'abord froide et méfiante envers la jeune femme, il finit peu à peu par découvrir une personnalité avenante, courageuse et dévouée.

D'ailleurs, leur enquête va s'avérer plus flippante que prévue. Les esprits sont déchaînés sur sa propriété - un poltergeist sème la terreur, les fantômes sont martyrisés et la mort rôde non loin. Pas de stress. Il s'agit bel et bien d'un petit cosy crime sympa et qu'on aurait saupoudré de courtes séquences frissonnantes. Pile pour coller à la saison automnale !

On a aussi un joli cadre, ville du Sud, tranquille et folklorique, qui fait presque penser à Hart of Dixie. Et puis les personnages sont vraiment attachants - fantômes compris. L'énigme est bien conduite, sans fanfaronnade. Ellis et Verity forment un bon duo. Je trouve peut-être le rapprochement trop hâtif. Trop soudain. La connexion entre le couple se produit inopinément. Ça me frustre. J'ai envie que la romance ne s'installe pas trop tôt !

En somme, je ressors de cette lecture sur une note ultra positive et bien évidemment je vais lire la suite après cette alléchante entrée en matière. Tendresse pour Angie Fox et les clins d'œil à ma chère Scarlett ♥

Éditions Alter Real, 2019 pour la traduction. Traduit par Delhia Alby

⭐⭐⭐⭐

— On est en sécurité pour le moment, déclarai-je. — Quand tu récupéreras mon urne, on devra trouver une solution pour que je ne sois pas bloqué ici. — Très bien, acquiesçai-je en essayant de ne pas me mordre la lèvre. Quant au reste, on ferait comme Scarlett O’Hara, on y penserait demain.