Automne Les échos du temps

Oh, quelle bonne surprise ! J'ai débuté la lecture sans attente, en toute innocence. Et bim, j'ai accroché au bout de quelques chapitres.

Dans quel monde de fou ai-je atterri ? Autant le manoir de la veille avait l’air encore à peu près normal, mais là… j’ai la désagréable sensation de me retrouver coincé dans un remake de la Belle et la Bête. Les robes à taffetas, les grandes tuniques colorées, le vin servi dans une coupe de feu tout droit sortie de Harry Potter…

Tout commence lors d'une soirée de chasse, Shane s'enhardit à poursuivre une sorcière qui le prend à son propre piège en jetant un sort d'union. Elle l'entraîne dans son propre monde, provoque un séisme et est invitée à se joindre à la cour du roi. Son chasseur est évidement très fâché et néanmoins attentif à ce qui l'entoure pour servir sa cause.

Je pensais me jouer d’elle en voulant la séduire, mais désormais, j’ai peur de tomber dans mon propre piège.

Dans cet univers de magie divisé selon les quatre éléments, quatre royaumes sont à couteaux tirés. La tension est d'ailleurs à son comble. Attaques rebelles. Sourires en façade. Jeux de séduction et de trahison. Plus, un tournoi qui occupe les esprits. Des champions qui s'affrontent pour remporter un prix sans limite.

D'autres personnages viennent donc graviter dans l'orbite du couple. J'ai apprécié qu'il en soit ainsi, ça redistribue les cartes et ce n'est plus une histoire exclusive, une relation “ils se détestent mais s'aiment sans le savoir”. Et ça me plaît beaucoup.

L’amour, ça ne se décide pas, ça ne se commande pas, ça vous tombe dessus un beau jour et ça ne vous laisse pas le choix. Je ne crois pas à ceux qui font de longues déclarations

On se retrouve avec des promesses, des rapprochements, des doutes, des bisous, des sacrifices. Et puis il y a de l'action, du suspense, des rebondissements. Le rythme est parfois lent, puis soutenu. Une vraie bonne lecture. J'ai savouré cette atmosphère hors du temps, y'a encore d'autres surprises au programme, donc n'hésitez pas !

Il vaut mieux qu’elle commence à se faire à l’idée dès maintenant : ils la décevront tous, quoi qu’il arrive. Même moi, quand je retournerai dans mon monde, je lui laisserai le goût amer de la défaite.

Automne écrit par Juliette Pierce est un roman de 382 pages publié le 24/02/2021 dans la collection Onirique.

⭐⭐⭐⭐

Oui, je fais peut-être mieux de ne pas trop m’attacher à elle, en fin de compte. La douceur des lèvres n’est jamais éternelle.