02/05/16

Vu, lu & écouté, mon (bref) avis

Daisy Sisters

Daisy Sisters, par Henning Mankell

Interprété par Marie-Christine Letort

Sixtrid, Septembre 2015 ♦ Durée : 16h 18

RÉSUMÉ DU LIVRE AUDIO

Été 1941, en Suède. Deux amies, Elna et Vivi, dix-sept ans, de condition modeste, s’offrent une escapade à bicyclette à travers la Suède en longeant la frontière de la Norvège occupée par les nazis. L’aventure, d’abord idyllique ? l’été de toutes les joies, de tous les espoirs ?, est de courte durée : Elna, violée, revient chez elle enceinte d’une petite fille qu’elle appellera Eivor. 1960. Eivor, dix-huit ans, en révolte contre sa mère, veut devenir une femme libre. Elle s’enfuit du village avec un jeune délinquant. Que lui réserve l’avenir ? Réalisera-t-elle son rêve d’indépendance et de liberté, et à quel prix ? En s’attachant aux destins d’une mère et de sa fille entre 1941 et 1981 en Suède, Mankell brosse le portrait de ces générations de femmes (épouses, mères, ouvrières) qui ont dû lutter avec leurs propres désirs et renoncements pour exister et se faire une place au cœur d’une société où s’élaborait le modèle suédois. Daisy Sisters, premier roman de Henning Mankell, renferme déjà les idéaux sociaux et politiques qui sous-tendent l’ensemble de son œuvre.

MON (BREF) AVIS

L'histoire cherche à mettre à l'honneur les femmes et leur combat pour l'émancipation, depuis les années 40 à 80, à travers le parcours d'Elna, son amie Vivi, et sa fille Eivor. L'idée était alléchante, mais l'exécution manque de vigueur et se révèle une lente complainte, désabusée et déprimante. J'ai été un peu déçue par ce récit du grand Henning Mankell (dont je préfère les intrigues policières) et par l'interprétation très studieuse de Marie-Christine Letort, qui manque aussi de fantaisie ou d'entrain.

🌀🌀🌀🌀🌀🌀🌀

Au plaisir d'aimer CD

Au plaisir d'aimer, par Janine Boissard

Interprété par Marie-Christine Letort

Sixtrid, Août 2015 ♦ Durée : 6h 46

RÉSUMÉ DU LIVRE AUDIO

Papa est mort hier dans le château portant son nom, Fortjoie. Et maintenant, c'est à nous, mes sœurs et moi, de tout faire pour respecter son dernier vœu : conserver le domaine et, surtout, continuer à y accueillir des jeunes peintres. Pas facile avec des comptes en banque vides et un château qui tombe en ruine. Heureusement, on peut compter sur nos artistes pour nous aider en mettant leur talent à la disposition des belles et riches dames de Poitiers. Mais, dans le secret des ateliers, des intrigues se nouent... Scandale, vengeance : cette fois, est-ce la mort de Fortjoie ? Rire, insolence, plaisir de vivre et d'aimer sont au cœur de ce roman joyeusement libertin. Une bouffée d'air frais dans un monde triste et grincheux.

MON (BREF) AVIS

Un château en péril, quatre jeunes et beaux artistes, des dames disponibles et une pendule coiffée d'un Cupidon toujours en avance... Tel était le programme de cette comédie française un peu engoncée dans son époque. Au final, l'histoire est simpliste, le rythme plat. L'interprétation de Marie-Christine Letort est triste et morose. Je ne connaissais pas l'auteur - si ce n'est de nom - mais n'ai pas été convaincue par son univers, qui manque pour moi de modernité et se révèle quelque peu ronflant.

Sortie POCKET : 26 MAI 2016 Au plaisir d’aimer

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


13/02/16

Audiolib célèbre les amoureux ! 💘 💘

Quand on est comme moi accro aux livres audio, on ne peut que saluer l'initiative de l'éditeur Audiolib qui sort, cette année encore, son célèbre jukebox rempli d'extraits de ses récentes parutions, consacrant le sujet du jour. L'amour. Passez du rire aux larmes, des fadaises aux élucubrations enlevées et philosophiques, rêvez, évadez-vous, soupirez, grondez... il y en a pour tous les goûts ! ;-) 

La « love » sélection Audiolib est disponible en cliquant sur le logo ci-dessous :

Audiolib

Il paraît que l'amour rend bête... 
Dans cette comédie au fin fond de l'arctique qui réchauffe les coeurs (Ma vie de pingouin)

Quand l'amour d'une mère disparue vous permet de réaliser vos rêves de jeunesse (Demain est un autre jour)

Quand l'amour passion se confronte à l'amour raison...
Sara Lindqvist, jusque-là amoureuse des livres, va découvrir un autre amour... (La Bibliothèque des cœurs cabossés)

Chez Roland Barthes, l'amour se célèbre comme une fête,
laissez-vous le conter par Fabrice Luchini. (Fragments d’un discours amoureux)

Entre deux océans, quand l'amour provoque un dilemme entre un couple et le désir d'avoir un enfant.
Et si le destin s'en mêlait ? (Une vie entre deux océans)

Entre Elle & Lui, un baiser est un tremblement de terre...

Quand le temps semble s'arrêter alors qu'il est compté...
Un amour atemporel à écouter et à partager à deux. (Nos étoiles contraires)

Les amours mythiques et pimentés d'Héloïse et Abélard servis par Dominique Pinon... 
A ne pas mettre entre toutes les oreilles ! (Héloïse, ouille !)

L'amour entre Scout et Henry sera t-il plus fort que leurs visions de la société qui ne cessent de s’éloigner ?
(Va et poste une sentinelle)

On aimerait parfois que l'instant présent dure une éternité... (L’instant présent)


St Valentin site-Récupéré

Posté par clarabel76 à 12:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

11/02/16

Enquête au collège, de Jean-Philippe Arrou-Vignod

Sélection AUDIBLE

Partagez des moments de bonne humeur et de tendresse.
Des petits prix pour toute la famille vous attendent avec notre sélection Gallimard Jeunesse à 5,99 € !
Offre valable jusqu’au 7 mars 2016.

🍃🍂🍃🍂🍃🍂🍃🍂🍃🍂

J'ai donc relu le tome 2 de la série Enquête au collège avec Rémi, Mathilde et l'impossible P.P. Cul-Vert. Quel régal. 

Le matin d'une importante interro de sciences nat, la classe de Rémi se retrouve bizarrement devant la porte de la salle fermée à clef... mais au moment de l'ouvrir, c'est la stupeur générale : le corps de Monsieur Cornue, l'assistant du prof, gît sur le sol. La tension retombe aussitôt, car l'homme a juste pris un sale coup sur la tête et les élèves déplorent l'absence de crime. Cette agression ne peut cependant pas rester impunie. De plus, le directeur détient un témoignage crucial pour désigner le coupable - et c'est P.P. Cul-Vert qui s'avance, d'un pas solennel, pour pointer du doigt son soit-disant ami Rémi ! Menacé de conseil de discipline et de renvoi, le garçon doit à tout prix prouver son innocence, avec l'aide de sa bonne camarade Mathilde... et notre P.P. Cul-Vert tout contrit.

L'histoire est aussi pimpante, drôle et savoureuse à lire et écouter, de format court (seulement 2 heures), sur une interprétation convaincante et débordante d'enthousiasme. On prend un vrai plaisir à suivre les péripéties de nos trois amis dans cette intrigue pleine de suspense et de rebondissements. Et le personnage de P.P. Cul-Vert est franchement désopilant. C'est un garçon qui a toutes les caractéristiques de la parfaite tête à claques, et pourtant on ne lui en veut pas du tout tant il nous fait rire avec ses remarques suffisantes et toujours pleines d'exagération. C'est une série intelligente, écrite avec une verve délectable, à dévorer de toute urgence ! 

 

Enquête au collège

Enquête au collège de Jean-Philippe Arrou-Vignod

Lu par : Olivier Chauvel  (Durée : 2 h)

©1991 Éditions Gallimard Jeunesse (P)2004 Gallimard Jeunesse

>> Ce livre audio en version intégrale disponible sur Audible

Posté par clarabel76 à 14:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10/02/16

Vu, lu & écouté, mon (bref) avis

Pietra Viva

Pietra Viva, par Léonor de Récondo

Interprété par Lazare Herson Macarel

 Sixtrid / Juin 2015 ♦ Durée : 3h 54mn

RÉSUMÉ DU LIVRE AUDIO

Michelangelo, en ce printemps 1505, quitte Rome bouleversé. Il vient de découvrir sans vie le corps d’Andrea, le jeune moine dont la beauté lumineuse le fascinait. Il part choisir à Carrare les marbres du tombeau que le pape Jules II lui a commandé. Pendant six mois, cet artiste de trente ans déjà, à qui sa pietà a valu gloire et renommée, va vivre au rythme de la carrière, sélectionnant les meilleurs blocs, les négociant, organisant leur transport. Sa capacité à discerner la moindre veine dans la montagne a tôt fait de lui gagner la confiance des tailleurs de pierre. Lors de ses soirées solitaires à l’auberge, avec pour seule compagnie le petit livre de Pétrarque que lui a offert Lorenzo de Medici et la bible d’Andrea, il ne cesse d’interroger le mystère de la mort du moine, tout à son désir impétueux de capturer dans la pierre sa beauté terrestre. Au fil des jours, le sculpteur arrogant et tourmenté, que rien ne doit détourner de son œuvre, se laisse pourtant approcher : par ses compagnons les carriers, par la folie douce de Cavallino, mais aussi par Michele, un enfant de six ans dont la mère vient de mourir. La naïveté et l’affection du petit garçon feront resurgir les souvenirs les plus enfouis de Michelangelo. Parce qu’enfin il s’abandonne à ses émotions, son séjour à Carrare, au cœur d’une nature exubérante, va marquer une transformation profonde dans son œuvre. Il retrouvera désormais ceux qu’il a aimés dans la matière vive du marbre.

MON (BREF) AVIS

Poétique et bouleversant, ce roman, à l'écriture trop maniérée, ne m'a pas du tout séduite. L'œuvre, de courte durée, paraît cependant bien longue et l'histoire a fini par me lasser. Je n'ai pas réussi à embarquer à bord, malgré une lecture convaincante de Lazare Herson Macarel.

🌀🌀🌀🌀🌀🌀🌀

L'idée ridicule de ne plus jamais te revoir

L'idée ridicule de ne plus jamais te revoir, par Rosa Montero

Interprété par Hélène Lausseur

Sixtrid / Octobre 2015 ♦ Durée : 5h 14mn 

RÉSUMÉ DU LIVRE AUDIO

Chargée d’écrire une préface pour l’extraordinaire journal que Marie Curie a tenu après la mort de Pierre Curie, Rosa Montero s’est vue prise dans un tourbillon de mots. Au fil de son récit du parcours extraordinaire et largement méconnu de cette femme hors normes, elle construit un livre à mi-chemin entre les souvenirs personnels et la mémoire collective, entre l’analyse de notre époque et l’évocation intime. Elle nous parle du dépassement de la douleur, de la perte de l’homme aimé qu’elle vient elle-même de vivre, du deuil, de la reconstruction de soi, des relations entre les hommes et les femmes, de la splendeur du sexe, de la bonne mort et de la belle vie, de la science et de l’ignorance, de la force salvatrice de la littérature et de la sagesse de ceux qui apprennent à jouir de l’existence avec plénitude et légèreté. Vivant, libre, original, ce texte étonnant, plein de souvenirs, d’anecdotes et d’amitiés nous plonge dans le plaisir primaire qu’apporte une bonne histoire. Un récit sincère, émouvant, captivant dès ses premières pages. Le lecteur sent, comme toujours avec la vraie littérature, qu’il a été écrit pour lui. 

MON (BREF) AVIS 

C'est à la base un bel hommage à Marie Curie, qui finit en digression pour dévoiler le témoignage sincère et émouvant d'une femme endeuillée. Intime et très personnel, au risque de paraître un tantinet verbeux et trop affecté, ce texte ne m'a pas totalement touchée, même s'il est interprété avec beaucoup de talent et de pudeur par Hélène Lausseur.

Posté par clarabel76 à 08:00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,