30/09/14

La Grande Traversée, d'Agathe Demois & Vincent Godeau

IMG_1970

Grâce à la loupe à filtre rouge, rangée sagement dans sa pochette en début de livre, on part à la découverte d'une étonnante traversée faite par un oiseau, de la banquise à la forêt tropicale... On croit la lecture reposante, d'apparence monochrome et lisse, page après page, dans des décors sur fond blanc et quelques silhouettes rouges en premier plan.

Penchez-vous davantage, cette lecture est bel et bien touffue et surprenante ! Car les détails ne manquent pas, sitôt que vous glissez votre loupe sur la page, l'effet est formidable, et d'autres vérités apparaissent : devinez ce que cache le ventre d'une femme enceinte ou même les galeries souterraines du jardin qui seraient des niches à trésors ?!

Cet album est beaucoup plus loufoque, fantaisiste, drôle et poétique qu'on l'imagine de prime abord. Vrai de vrai. Le travail des illustrateurs est fabuleux. 

Seuil jeunesse, septembre 2014

IMG_1971

IMG_1972

IMG_1973

 

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Dans la peau d'un oiseau, de DanKerleroux

IMG_1893

« Un jour, je me suis réveillé dans la peau d'un oiseau, ou plutôt, en fait, dans ses plumes. 
Ça m'a fait un choc ! »

Cette petite histoire raconte une incroyable péripétie : vivre la vie d'un oiseau. C'est l'occasion pour le jeune héros de cette incroyable péripétie d'apprendre que l'oiseau dort debout sur une branche, qu'il mange des graines au petit-déjeuner, au déjeuner et au dîner (ça varie rarement), qu'il vit entouré d'une floppée d'amis et qu'ils aiment voyager ensemble pour se réchauffer aux rayons du soleil. Par contre, les amours sont des chasses gardées et il faut aussi se méfier des dangers environnants (comme les rapaces ou les chats). Et la pluie, non vraiment, ce n'est pas génial.

C'est dans l'ensemble mignon et joliment illustré, avec des répliques tordantes du héros de l'histoire. Un enfant y sera sensible et appréciera le ton intrépide de cette folle aventure ! (Et l'oiseau avec ses lunettes a une trogne absolument craquante...) 

La Martinière J., août 2014

IMG_1894

IMG_1895

IMG_1896

IMG_1897

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

25/09/14

La Tour Eiffel est amoureuse, d'Irène Cohen-Janca & Maurizio A.C. Quarello

IMG_1947

Paris vous fascine, vous éblouit, vous fait rêver ? Alors revisitez les plus beaux bâtiments de la capitale avec cette histoire attachante.

La Tour Eiffel fait grise mine, car elle est malade d'amour. Les mouettes font un tour d'horizon auprès de l'Arc de Triomphe, la colonne Vendôme, le Génie de la Bastille et le temple des Buttes-Chaumont qui, tous, prétendent être l'élu de son cœur. Ils font fausse route. Car celui que la Tour Eiffel aime est un phare. Il domine la mer, elle domine la terre. Il protège les marins, elle distraie les enfants. Tout les oppose. Leur amour est impossible.
Vraiment ?

Album très beau, très élégant dans des tons de bleu et de rouge qui déclinent la passion amoureuse, les petits matins câlins, le soir qui se couche, les saisons qui passent, les feuilles qui roussissent, les ombres et les lumières... À réserver à tous les passionnés de Paris ! 

Milan, septembre 2014

IMG_1948

IMG_1949

IMG_1950

IMG_1951

 

Paris toujours, encore plus sensationnelle, à croquer en Pyjamarama !!

Paris en Pyjamarama

Découvrez le Moulin Rouge, les bateaux mouches, l'Institut du monde arabe, le centre Georges Pompidou et la fontaine Stravinsky... qui s'animent avec magie au simple passage d'un rhodoïd rayé.  STUPÉFIANT !

par Frédérique Bertrand & Michaël Leblond (Rouergue jeunesse, 2014)

 

La Boîte à images, d'Emmanuelle Houdart

Dans le registre des petites curiosités, voici un minuscule coffret de la taille d'une paume de main. Une drôle de boîte à images, conçue par Emmanuelle Houdart, qui excelle à créer « un univers graphique hybridant l'animal et l'humain, le merveilleux et le monstrueux ». Un imaginaire foisonnant, pour une lecture souvent décalée et trèèès originale. 

IMG_1879

Au programme, on trouve quatre petits livres tout-cartons, sur quatre thématiques proches du monde enfantin : 
Areuh ! évoque le quotidien du bébé (le pot, la purée, les bulles de savon, les jouets...).
Argh ! fait le tour des peurs ordinaires, qu'elles soient fantasmées (sorcières, fantômes, dragons...) ou tirées de la réalité (blessures, orages...).
Grrr ! présente toutes sortes d'animaux, fantastiques ou réalistes.
Miam ! offre plein de bonnes choses à boire et à manger, de l'apéritif au dessert, sans oublier le goûter !

La lecture est une conquête perpétuelle, pour preuve l'univers d'Emmanuelle Houdart : original, surprenant et pas toujours facile d'accès ... Pourtant, c'est riche de subtilités, de tendresse inavouée, de détails irrésistibles et parfois drôles. Car cet univers fantasque peut s'enorgueillir de proposer quelque chose de peu conformiste, voire complètement décalé. Une perspective excitante, et dans le cas présent particulièrement réussie. Et puis c'est tellement bon de sortir des sentiers battus !!  

éditions Thierry Magnier, août 2014

IMG_1880

IMG_1881

IMG_1882

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Hilda (série) de Luke Pearson

IMG_1975

Hilda est une héroïne craquante, avec ses cheveux bleus et son animal de compagnie, Brindille, mi-chien mi-faon. Elle nous invite tout naturellement dans son univers coloré, attachant et original. La fillette vit avec sa maman dans une maison en pleine campagne, qui constitue pour l'enfant un terrain de jeux inépuisable où elle y explore tous les trésors cachés. Intrépide, curieuse, débordante d'énergie, Hilda a aussi une imagination fertile : elle croit aux trolls, aux petits êtres invisibles, aux géants, à la poésie, au mystère de l'univers... 

C'est une série sincèrement enthousiasmante, très riche et captivante, avec des tas de petites aventures féériques. J'ai tout de suite été séduite. Les histoires sont simples, tendres et un peu puériles mais magnifiquement mises en scène, les adultes aussi vont adorer explorer ce monde décalé, un doux mélange de réalité et fantaisie, où l'on croise des géants, des oiseaux qui parlent, des êtres minuscules qu'on ne voit jamais à l'œil nu... et en même temps le duo mère-fille dans leur cocon douillet, le départ pour la ville (argh) etc. C'est un enchantement perpétuel, qui donne envie de sourire tout du long. 

Et puis l'édition est très soignée : de belles couvertures cartonnées, le dos toilé, finement brodé, des couleurs chaudes et une ambiance réconfortante. Bref, c'est une petite série avec beaucoup de charme, pleine de douceur, de peps et de chaleur ! J'ai aimé fort, fort, fort.

Hilda et le troll ♦ Hilda et le géant de minuit ♦ Hilda et la parade des oiseaux (Casterman, 2014)

Posté par clarabel76 à 08:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,



24/09/14

Oh non, George ! de Chris Haughton

IMG_1902

Le grand succès de Chris Haughton est désormais disponible en petit format cartonné ! 

George est un chien obéissant. Aussi, lorsque Harris le laisse seul à la maison, en lui faisant promettre d'être sage, il n'y a ABSOLUMENT aucune crainte à avoir.

N'est-ce pas George ?

C'est une lecture très drôle, qui plaît beaucoup aux enfants, car ils adorent l'expression du chien, mais surtout les bêtises qu'il enchaîne avant de les regretter en pleurnichant. George est de toute bonne foi, ce n'est pas sa faute s'il craque. La preuve, il s'en veut et cherche à se racheter. Comment voulez-vous le gronder ? 

C'est franchement de bon goût, très rigolo (pince-sans-rire) et aux couleurs éclatantes. Petits et grands ne peuvent qu'adhérer.

éditions Thierry Magnier, août 2014

IMG_1903

IMG_1904

IMG_1905

IMG_1906

IMG_1907

Posté par clarabel76 à 13:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

22/09/14

Les Pénates, de Vincent Sorel & Alexandre Franc

Les Penates

Pierre est passionné par son travail et les grandes catastrophes de l'Histoire. Marié et père de famille, il délaisse leur compagnie pour s'enfermer dans son bureau à rédiger son livre sur Titus. Un soir, il accueille chez lui son meilleur ami Simon, marqué par un drame personnel, et lui confie sa conception de la vie de couple : « Je suis comme un archéologue découvrant les traces d'une vie passée. » Et de fait, la symbiose conjugale s'est éteinte, laissant place à une routine écrasante. Véra est à bout de nerfs, elle se sent seule et aigrie. Enrôlée dans une existence qui la lasse, Véra réalise qu'elle « n'attend rien d'autre, maintenant ».

Cette représentation du couple en crise est saisissante d'authenticité : émotion à fleur de peau, sensation d'amertume, remise en question, fâcherie répétée et sentiment d'impuissance... bref, le portrait n'est pas joyeux mais pointe du doigt les petits travers qui grippent la belle mécanique. Ça sent le fatalisme désabusé !! Et pourtant, le dessin est agréable, simple, doux, aux couleurs tendres. On éprouve une totale empathie avec les personnages. Seul le scénario divague un peu, sur la fin, avec la rébellion des pénates de la petite Bérénice (ses peluches) et l'idée saugrenue de frapper Pierre d'une grave maladie.

Mais le scénario d'ensemble est très bon, exploité avec une grande justesse. On peut facilement se retrouver dans cette radiographie d'un couple en péril. C'est mi-figue mi-raisin, à l'image de notre société en constante insatisfaction. 

Casterman, coll. Professeur Cyclope, août 2014 ♦ Initialement créé dans le périodique numérique Professeur Cyclope, Les Pénates est ici proposé dans une version augmentée de 6 pages et spécialement retravaillé pour l'édition papier.

Posté par clarabel76 à 17:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18/09/14

Les Orangers de Versailles, d'Annie Pietri, Nicolas Digard & Christine Circosta

Orangers

Adaptation réussie du célèbre roman d'Annie Pietri par Nicolas Digard,
avec les couleurs et illustrations de Christine Circosta. 

Marion est fille de jardinier et a été choisie pour servir la favorite de Louis XIV, madame de Montespan. Éblouie par sa beauté, Marion supporte sans broncher la jalousie des lingères lorsqu'elle décroche le poste d'Occupée (qui consiste à veiller le sommeil agité de la maîtresse royale) et se distingue aussi lorsqu'elle reconnaît savoir lire et écrire, en plus de posséder un odorat exceptionnel (parfois à son grand dam, les couloirs de Versailles dégagent des relents fétides). Elle connaît les plantes comme sa poche et est capable de créer des parfums. Mme de Montespan lui en commande aussitôt.

Étourdie par cette nouvelle existence, Marion ne prend pas garde des faux-semblants ni de la mesquinerie derrière les sourires mielleux de la favorite du roi. Car Mme de Montespan est hautaine, capricieuse et exigeante. Elle voue aussi une haine farouche pour la reine, qu'elle rêve de détrôner. Pour cela, elle ourdit des complots d'empoisonnement et se rend à des messes noires orchestrées par la Voisin. Marion surprend ainsi leur plan machiavélique et va se démener pour dénoncer leurs crimes.  

On retrouve dans cette bande dessinée la reproduction du cadre magnifique de Versailles et ses jardins coquets, mais l'histoire nous entraîne aussi dans les coulisses et les dortoirs des domestiques, On découvre tout un tas de petits détails non négligeables, comme le manque d'hygiène et les odeurs pestilentielles dans le château. On comprend pourquoi les jardiniers mettaient le paquet à l'extérieur pour oxygéner la cour royale !

Outre cette mise en scène et ces décors impeccables, l'histoire est basée sur des faits historiques authentiques (l'affaire des poisons) qui sert à raconter la destinée incroyable d'une jeune fille sensible et innocente, livrée aux intrigues redoutables de Versailles. Cette partie n'est pas très crédible, mais on se laisse duper avec plaisir car le récit est entraînant et baigne tout de même dans un cadre fascinant et hors du commun.

BD Kids Okapi, septembre 2014

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Trotte Souris, d'Anne Fronsacq et Anne Montel

IMG_1888

Une petite souris sème la zizanie dans la savane, en provoquant sans le vouloir une réaction en chaîne qui fait bien rire le lecteur ! Le gros éléphant a la trouille d'une minuscule bestiole, le rhinocéros n'est pas content, s'en plaint à la girafe, qui colporte l'information aux oreilles du rhino... et ainsi de suite. Ce bouche à oreille n'est d'ailleurs pas sans rappeler une autre lecture, La girafe en maillot de bain de Sandrine Beau et Maud Legrand, mais sans la même fantaisie.

Les illustrations d'Anne Montel, aux tons pastel très doux, accompagnent le propos de l'histoire qui consiste à démontrer aux enfants que nous avons tous nos peurs, petites et grandes, mais qu'il faut savoir aussi les canaliser et faire le tri dans toutes ces angoisses. Car certaines prêtent à sourire, même s'il ne faut jamais totalement les sous-estimer. Cette lecture permet donc d'apprendre à reconnaitre danger imaginaire et danger réel, sur un ton humoristique et agrémenté d'illustrations fort plaisantes.

Père Castor, septembre 2014 ♦ Une précédente version de ce texte a paru en 1975 sous le même titre.

IMG_1889

IMG_1890

IMG_1891

IMG_1892

Posté par clarabel76 à 08:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Clic, Clic, Danger ! de Jeanne Willis & Tony Ross

IMG_1865

Un petit poussin intrépide découvre les joies de l'internet et se rend tous les soirs, en douce, dans le bureau du fermier pour s'adonner à sa nouvelle passion. Et le voilà qui commande à tour de bras pour faire plaisir aux habitants de la ferme... Le fermier est perplexe, son épouse pense qu'il perd la tête. Bref. Notre poussin se dit alors qu'il pourrait pousser plus loin ses explorations. Il s'inscrit sur un club de rencontres, trouve l'âme sœur et est fou de joie. Il convient donc d'un rendez-vous pour se voir en vrai... Mais voilà, on ne se méfie jamais assez des mauvaises surprises du net ! 

Cet album de Jeanne Willis et Tony Ross se permet donc de mettre en garde les jeunes lecteurs : internet, c'est bien... mais attention à ne pas accorder votre confiance à tout-va !! On ne soupçonne jamais assez les faces cachées des écrans. L'histoire est bien rendue, car pas trop moralisatrice, elle est même très drôle et fantaisiste. Seule la chute fait effet de douche froide. Mais c'est suffisamment efficace pour faire réfléchir ! 

Gallimard jeunesse, coll. Giboulées, septembre 2014

IMG_1866

IMG_1868

IMG_1869

IMG_1872

IMG_1873

Posté par clarabel76 à 08:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,



  1  2  3  4  5    Fin »