31/07/14

Cet été-là, de Jillian Tamaki et Mariko Tamaki

IMG_1466

Rose et Windy se connaissent depuis l’enfance. Elles se retrouvent chaque été à Awago Beach où leurs familles louent des cottages. Ensemble, elles partagent les baignades, les barbecues sur la plage, les paquets de marshmallow avalés au coin du feu, les films d’horreur visionnés en cachette, mais aussi les mille questions de l’entrée dans l’adolescence. Cet été-là, Rose suit avec beaucoup d’intérêt les démêlés d’un groupe d’ados plus âgés, tandis que Windy rêve de devenir la reine du hip-hop. 

Toutefois, chez Rose, l'ambiance n'est pas à la fête. Ses parents ne cessent de se chamailler, un secret plane au-dessus de leurs têtes. Au lieu de s'en libérer, la mère de Rose ressasse son amertume et s'enfonce dans la dépression. La jeune fille fuit le foyer le plus souvent possible pour se changer les idées, mais même son amie Windy ne la fait plus rire comme avant. C'est finalement le garçon du drugstore, celui que les filles surnomment le Dud, qui détournera son attention vers ses amourettes d'été particulièrement mouvementées. 

Cette histoire a le goût de l'enfance, des vacances, des espoirs et des désillusions, tout ça sur fond de désir d'enfant, de frustration, d'accident, d'abandon, d'adoption ... L'histoire est assez classique et se présente comme une chronique douce-amère - une tranche de vie qui capture parfaitement les miracles d'été et la période de transition. Mais cet été-là sera-t-il le cataclysme voulu pour tous les personnages ? la fin reste ouverte !

J'ai aimé le charme ouaté de cette lecture, sa délicatesse et sa simplicité, mais j'ai surtout été fascinée par l'art graphique de cet ouvrage, aux illustrations magnifiques et empreintes d'une grande subtilité. Une lecture charmante et débordante de sensibilité, à laquelle il manque néanmoins un petit souffle...

Rue de Sèvres, mai 2014

IMG_1467

IMG_1468

IMG_1470

IMG_1471

 


30/07/14

Mon chat fait ouaf ! de Sandrine Beau et Céline Decorte

IMG_1564

Les animaux de la ferme sont devenus fous ! Le chat fait ouaf, le chien fait cocorico, le mouton fait meuh, le lapin fait groin-groin, la vache fait miaouh... Le fermier n'en croit pas ses yeux, ni ses oreilles.

Il rassemble tout son petit monde, intrigué. Mais qu est-ce qui se passe par ici ? Sont-ils souffrants ? 

Non, non, c'est juste une blague ! Puisqu'aujourd'hui c'est CARNAVAL !!

Ah, ouf. 

Car le fermier, aussi, leur a réservé une petite surprise... hin-hin-hin. 

Cet ouvrage destiné aux tout-petits les invite de manière ludique à identifier les animaux de la ferme et à associer au mieux l'animal et son cri (le canard fait hi-han ?). La lecture est très, très drôle, elle offre aussi une mise en page très aérée (le texte, simplement à gauche), les illustrations sont adorables... et la chute, impayable. Elle vous réserve même une double surprise à la fin !

Une lecture efficace, pleine de fraîcheur et d'humour, comme je les aime. 

p'tit Glénat, avril 2014

IMG_1565

IMG_1566

IMG_1567

IMG_1568

IMG_1569

Posté par clarabel76 à 18:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Le monde t'appartient, de Ricardo Bozzi et Olimpia Zagnoli

IMG_1421

La liberté de jouer, la liberté de grandir, la liberté d’être triste, la liberté d’apprendre... 

IMG_1422

IMG_1423

IMG_1425

IMG_1426

IMG_1427

Cet album est incontestablement magnifique !

Depuis le graphisme épuré et légèrement rétro, la délicatesse du texte, son sens profond, l'invitation au rêve, à la réflexion, l'imagination débordante, la candeur, la poésie... bref, tout est simplement SUPERBE !

Ce n'est pas seulement un album à lire, c'est surtout un livre à contempler. Le texte, qui séduit par petites touches, se dévoile doucement et est encore plus appréciable à lire à voix haute. Les légendes ne sont que sensibilité et évoquent la liberté sous toutes ses formes, car « le monde t'appartient et tu appartiens au monde ».

C'est l'exemple parfait d'une lecture belle et intellligente, qui se distingue par son élégance et sa sobriété. L'impact n'en est que plus fort !! 

Grasset jeunesse ♦ juin 2014

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

L'oiseau de papier, par Ingrid Chabbert et Maud Roegiers

IMG_1542

Une mamie fait cadeau à sa petite-fille d'une feuille de papier magique. Mais celle-ci a beau y regarder de plus près, elle ne lui trouve rien de magique à cette feuille ! La mamie lui montre alors quelques pliages, comme ci, comme ça, et pose une petite chose sur sa main.

Un oiseau ! ... Mais ce n'est pas tout, on lui souffle dessus et un autre miracle se produit : l'oiseau prend son envol et vole au-dessus des têtes. La fillette est émerveillée (le lecteur aussi).

Bien sûr, c'est triste de voir l'oiseau tout seul. Alors l'enfant a une idée : deux coups de ciseaux, de nouveaux pliages donnent vie à un couple d'oiseaux, avides de liberté.

C'est franchement une charmante histoire, racontée en toute simplicité et construite autour de la tendre complicité entre une grand-mère et sa petite-fille. Les illustrations de Maud Roegiers viennent s'y fondre à la perfection, dans de doux coloris pastel qui confondent le lecteur de plaisir. Il règne une belle et très attachante harmonie dans ce livre !

Alice jeunesse, avril 2014 

IMG_1543

IMG_1544

IMG_1545

IMG_1546

Posté par clarabel76 à 10:00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

Gilbert, intrépide nuage de mer par Gwendoline Raisson et Amélie Jackowski

IMG_1457

Gilbert est un nuage heureux. Entouré de ses amis et des goélands, il mène une vie paisible au bord de la mer...

Mais un jour, il tombe nez à nez avec un drôle de nuage noir. Intrigué, il se lance à la poursuite de ce curieux copain qui zigzague à toute allure sur un chemin. Et là... Zip, clac, zou ! Gilbert se fait capturer.

Triste périple pour notre Gilbert : il se retrouve sur l'étagère d'un riche collectionneur, mis sous cloche, il fait sensation, puis la mode passe... il se retrouve dans le salon d'une solitaire excentrique, puis abandonné sur un trottoir. 

Sa chance tournera lorsqu'il rencontrera un petit garçon aux pieds nus qui va le libérer de sa cage en verre. Pour le remercier, Gilbert arrosera les terres arides de son jardin, pour l'aider à faire pousser ses légumes. Après quoi, il a besoin de recharger ses batteries, de retrouver son bout de ciel bleu et son bord de mer où l'attendent tous ses copains. Promis, il reviendra !

Encore une très jolie histoire écrite par Gwendoline Raisson, entre poésie, facétie, douceur et sensibilité... le compte est bon ! L'harmonie est parfaite avec Amélie Jackowski qui peint des paysages magnifiques et nous fait craquer pour Gilbert dès la couverture !

« Quoi ! Les gens aux pieds nus dansent quand on leur pleut dessus ?
- Ici, les gens rouspètent pour la moindre gouttelette. »

Belin jeunesse, juin 2013

IMG_1458

IMG_1459

IMG_1460

IMG_1461

IMG_1462

IMG_1463

IMG_1464

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,



29/07/14

Cher Bill, par Alexandra Pichard

IMG_1501

Pendant toute une année scolaire, deux écoliers, Oscar la petite fourmi et Bill le poulpe, s'écrivent des lettres. Très vite, une vraie complicité se noue entre les deux correspondants, qui s'envoient des cadeaux (un coquillage, du sable, des moufles, des livres, etc.) et partagent aussi des goûts communs (le ping-pong, la lecture, les crêpes...). 

Quelle adorable histoire, toute simple, mais absolument charmante de bout en bout ! On craque pour cette amitié naissante, qu'on voit éclore en suivant l'échange de lettres. C'est doux, spontané, raconté sur un ton ingénu... Mais c'est tout sauf une lecture banale, car elle respire la générosité, le bien-être, la chaleur, le bonheur et l'amitié sincère ! La fin est géniale. 

Les illustrations d'Alexandra Pichard sont claires et épurées. J'avais adoré la couverture, rien que pour cette touche légère et très distinguée ! Une belle réussite. Charme, humour et simplicité en sont les clefs !

Gallimard jeunesse, coll. Giboulées, février 2014

IMG_1502

IMG_1503

IMG_1504

Posté par clarabel76 à 14:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

28/07/14

Ma maman est en Amérique, elle a rencontré Buffalo Bill, par Jean Regnaud et Émile Bravo

IMG_1505

Jean fait sa rentrée en cours préparatoire, avec un peu la trouille au ventre. Quand la maîtresse demande à chaque enfant la profession des parents, Jean s'inquiète et répond dans un souffle : "Mon père est patron, ma mère secrétaire". En vérité, cette dernière est depuis longtemps absente, car elle voyage. Et c'est à la petite voisine, Michèle, qu'elle envoie des cartes postales à faire lire au garçon. Très vite, Jean se prend à rêver... Buffalo Bill, les cowboys, les indiens, il en a des étoiles plein les yeux.

L'histoire de Jean est un fabuleux mélange d'innocence et d'émotion, ponctuée par les jeux d'enfant, l'insouciance, les rires, mais aussi les espoirs insensés. Sa maman lui manque, mais Jean n'ose pas se confier à son père ou à sa gouvernante (Yvette, la reine du chocolat glacé). Il compense plutôt par son imagination débordante, même si ça ne trompe pas le lecteur non plus ! C'est une histoire très belle et émouvante, qui respire aussi la tendre nostalgie des années 70 (ah, ces fameuses tirettes !). C'est dégoulinant de tendresse, sans être un bonbon trop sucré.

Cette petite merveille de bande dessinée raconte un aspect tragique de l'enfance de l'auteur, Jean Regnaud, entre rires et larmes. Les illustrations d'Émile Bravo, qui ont une apparente candeur, n'en sont pas moins chargées de délicatesse et ont su mettre en scène cette histoire poignante, sans sombrer dans le pathos. « Ma maman est en Amérique, elle a rencontré Buffalo Bill » a été adapté au cinéma par Marc Boreal et Thibaut Chatel. Et c'est une jolie réussite !! 

Gallimard, rééd. septembre 2013

IMG_1506

IMG_1507

IMG_1508

IMG_1509

IMG_1510

IMG_1511

 

À noter : des parents ont été vexés par la fin de l'histoire (eh oui, c'est un peu triste... et le père-noël, c'est que pour les enfants qui ont envie d'y croire). Pas besoin de sanctionner l'œuvre, mieux vaut prévenir... et accompagner les plus jeunes.

 

Posté par clarabel76 à 16:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

08/07/14

Les trois pires histoires de pirates, de Thomas Bretonneau et Perceval Barrier

Un jour, Perceval Barrier lance un défi à son ami Thomas Bretonneau : lui écrire des histoires de pirates. « Pourquoi de pirates ? - Parce que j'aime ça ! J'aime Stevenson, j'aime les îles, j'aime les trésors ! » déclare Perceval. En voici le résultat. 

IMG_1563

L'ouvrage s'ouvre sur l'histoire de Richard, « Le garçon qui n'avait pas de perroquet ». C'est bien le seul au village et tout le monde se moque de lui. Mais ça lui passe par-dessus la tête. C'est son choix, après tout, de ne pas avoir de bestiole sur l'épaule. Ce serait injuste pour le volatile qui n'a pas demandé pareille destinée (selon lui).

Richard est réellement un garçon généreux. En se promenant sur la plage, il croise un bernard-l'ermite, un iguane et un oustiti et il distribue à l'envi son chapeau, son cache-œil et son crochet. Toute sa parure de pirate ! Aussi, pour célébrer pareil altruisme, la grande déesse millénaire, Tara-Tama, le couvre de cadeaux. Sauf qu'au moment de choisir son perroquet, Richard décline l'offre. 

L'histoire suivante concerne « La chasse au trésor » de Pierric, un pirate qui n'a plus un sou en poche. Il se rappelle alors avoir enterré un trésor sur la plage, il y a bien longtemps. Il retourne sur les lieux, commence à creuser... et bing, il tombe sur une tortue. Bonne pâte, celle-ci propose de creuser avec lui, et cronch elle tombe sur une taupe des tropiques ! 

Puis bong, notre trio déterre un vieux sarcophage avec une momie à l'intérieur. Et voilà notre joyeuse bande en train d'unir leurs efforts, conjuguant blagues et coups de pelle dans l'attente du trésor. Car, finalement, le temps passant, une belle amitié s'est nouée entre ces énergumènes. Ils n'ont clairement plus envie de trouver le trésor, ... ils veulent continuer de le chercher à l'infini.

Cette histoire n'a pas manqué de me séduire ! Elle est excessive et incongrue, ce qui en fait tout le charme.

Comme pour la dernière histoire, « Le dernier pirate » alias Olaf le terrible. Après une dure vie de labeur, Olaf rêve de se poser sur une île déserte pour une retraite tranquille. Manque de bol, il rencontre une fillette intrépide, avide d'aventure. Elle est éblouie par les récits du pirate et rêve à son tour d'embrasser une telle carrière. 

Pressé de s'en débarrasser, Olaf lui confie son attirail et l'expédie sur les mers... avant un remords de dernière minute. Finalement, il ferait bien de l'accompagner quelque temps, histoire de lui enseigner les astuces du métier.

Cette lecture s'est révélée rafraîchissante et pleine d'humour de bout en bout. Elle cultive avec malice les clichés sur les pirates, quitte à les parodier gentiment, car c'est pour mieux nous les faire aimer. Les illustrations sont saisissantes et s'emparent parfois d'un petit détail pour déclencher le fou rire général. Perceval Barrier s'est déjà rendu coupable des 3 contes cruels (avec Matthieu Sylvander).

Bref, j'ai beaucoup aimé et vous suggère, en bonus, la présentation suivante : http://www.percevalbarrier.com/?p=2456

l'École des Loisirs, mai 2014

Posté par clarabel76 à 17:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Attention au crocodile ! de Lisa Moroni et Eva Eriksson

Attention au crocodile

« On y va ! On y va ! » Tora est impatiente de partir en vacances, seule avec son père. Mais celui-ci n'est pas drôle, il fait les courses, il traîne, il se balade dans la forêt sans soupçonner le potentiel magique de l'environnement. En effet, lui ne voit pas le boa, les girafes, les hippopotames ou les trolls de bois. À la place, ce ne sont que des racines, des arbres, des pierres ou des souches d'arbres à ses yeux.

Vraiment, quel papa ennuyeux, l'oreille collée à son téléphone, mais en quête de souvenirs d'enfance... définitivement perdus. Sa petite fille courageuse, à l'imagination débordante, va donc lui ouvrir les yeux et l'esprit à un univers fantastique, merveilleux, reposant et dépaysant...

Et quel doux mélange, en plus des illustrations pleines de délicatesse et au charme ouaté, une tendre et magnifique harmonie se dégage de la lecture. On sort complètement enchanté par cette rencontre !

Pastel ♦ février 2014

Posté par clarabel76 à 13:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Sam et Julia au cirque, de Karina Schaapman

IMG_1287

Sam et Julia s'apprêtent à passer un nouvel été dans l'insouciance de la Maison des souris. Mais un beau matin, le cirque arrive en ville. Le directeur Mr Roberti propose à Karine, la maman de Julia, un travail à plein temps dans le cirque pour toute la tournée d'été. Ils ont besoin de quelqu'un qui sache coudre et cuisiner et ça, Julia peut l'attester, sa maman est une spécialiste. Karine et Julia partent sur la route avec le cirque et pour la première fois depuis longtemps, Sam et Julia vont être séparés.

IMG_1288

Les deux amis promettent de s'écrire pour se raconter leurs vacances, mais même si Julia apprend plein de choses incroyables auprès d'Enrico le Clown ou de Sylvana la trapéziste et si Sam s'amuse à faire de la poterie et de la pâtisserie avec Ella, les deux amis ne tardent pas à se manquer terriblement. Heureusement l'été se termine bien vite et Sam et Julia se retrouvent avec tout un tas de secrets et d'aventures à se raconter.

IMG_1289

C'est le dernier rendez-vous en date des petites souris Sam et Julia dans leur incroyable univers imaginé et peaufiné par Karina Schaapman. Encore une fois, un régal pour les yeux ! Avec toujours des millions de détails et de longs moments de lecture pour les observer. Beaucoup de vie dans les mises en scènes, qui passionneront aussi les amateurs de loisirs et création (les illustrations sont des photos de maquettes). Bref, ce livre fait rêver. 

IMG_1290

Pour moi, une totale réussite de minutie et du sens du détail microscopique, avec toutefois un texte accessoire, mais qui interpelle les enfants, qui restent friands du merveilleux monde du cirque. Une valeur sûre. Karina Schaapman a elle-même vécu enfant avec sa mère dans un cirque, ce qui a très largement inspiré son travail. C'est donc à partir de son expérience et de ses souvenirs qu'elle a reconstitué en miniature les petites caravances, le chapiteau, les gens du voyage (le directeur, les clowns, les trapézistes, les animaux...). L'effet est saisissant et on reste admiratif des prouesses accomplies ! 

IMG_1291

Gallimard jeunesse, juin 2014

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,



  1  2  3  4  5    Fin »