04/02/17

Zoé Zizanie, dans Un chat dans la gorge, de Yann Walcker & Tristan Mory

zoe zizanie

Zoé Zizanie est une petite fille vive et intrépide, qui va découvrir que la vie est truffée d'expressions farfelues ! Qu'entend-on lorsqu'on dit avoir un chat dans la gorge, un appétit d’oiseau, des fourmis dans les jambes, la chair de poule ou être un vrai ours ? Dans la tête de l'enfant, forcément, il ne s'agit pas de simples images. Zoé prend toutes ces expressions au pied de la lettre (oui, elle a bien un chat au fond de la gorge et elle comprend qu'il faut maintenant lui donner du lait et le tenir au chaud en enroulant son cou avec une grosse écharpe en laine). C'est le début de cinq histoires rigolotes qui jouent sur les mots et  l'imagination débordante. La lecture est délicieuse, du fait de son héroïne turbulente et facétieuse. Zoé se prend ainsi pour un oiseau, parce qu'elle mange très peu, elle s'inquiète aussi de l'arrivée prochaine de son oncle, qu'on traite d'ours, même si elle trouve ça classe aussi... Avoir des fourmis dans les jambes, à l'école, alors qu'il faut se tenir à carreau, forcément ça ne plaît pas à la maîtresse (qui chausse du quarante-douze et qui fait la grimace quand la fillette sautille dans tous les coins). Et en réalisant qu'elle a la chair de poule en sortant du bain, Zoé se souvient de sa comptine et grimpe aussitôt le long de la baignoire en picorant du savon. Miss Catastrophe est dans la place !

Un chouette album pour expliquer ces expressions cocasses qu'on emploie dans la vie de tous les jours mais qu'il ne faut pas toujours prendre au sérieux ! Cette lecture est aussi une ôde à l'imagination, à la fantaisie, aux bêtises et à la naïveté enfantine. Très rigolo.

Milan, 2016

Posté par clarabel76 à 10:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


03/02/17

Pêle-Mêle : Boom Boom Boom - Un cœur qui bat - Le chat le plus mignon du monde

boom boom boom

Une petite fille décide d'accrocher au mur un tableau et se met à taper franchement avec son marteau, sans se douter des secousses provoquées chez son voisin. Celui-ci est justement en train de bouquiner en buvant son thé en toute tranquillité. Or, chaque coup résonne chez lui à grand fracas et le fait bondir de son fauteuil. La surprise fait place à la panique. Les coups redoublent de violence, quand soudainement c'est le Boom de trop. La fillette vient de passer à travers le mur, direct chez son voisin. C'est finalement plus simple pour lier connaissance sans passer par la case Départ. ☺

On sourit à la lecture de cette histoire drôle et savoureuse, qui se raconte par de simples onomatopées. C'est simple, efficace et ingénieux. On suit les personnages de chaque côté du mur, dont les expressions sont absolument désopilantes à découvrir. Tout texte serait superflu, car les détails sont exquis. Un petit album cartonné à croquer pour son plus grand plaisir.  

Boom Boom Boom, de Johan Troïanowski 

Éditions Thierry Magnier, 2017

 

un coeur qui bat

Cet album est une petite perle de douceur et de poésie. Préalablement paru en 2004, ce titre est remis au goût du jour pour son thème incontournable : attendre un enfant. Mais la lecture nous offre une perspective plus grande, puisqu'il est question d'univers, de la Terre qui tourne, d'un pays, d'un jardin, d'un immeuble et d'un appartement, puis d'un salon, avec un fauteuil où une maman assise cajole son ventre rond, dans lequel se niche bébé. Bref. C'est ce qu'on appelle un livre "zoom" et c'est vraiment très beau. Les illustrations de Joëlle Jolivet sont raffinées, cf. l'intérieur de l'appartement, absolument divin. Le texte est parcimonieux, mais invite juste ce qu'il faut à se pencher sur l'ouvrage en posant les bonnes questions.

N'hésitez pas à offrir cet album autour de vous ! Petits et grands lecteurs succomberont à son charme.

Un cœur qui bat, de Virginie Aladjidi & Joëlle Jolivet

Éditions Thierry Magnier, 2017 pour la présente édition

 

le chat le plus mignon

Grand moment de bidonnade droit devant ! Voici l'histoire d'une petite fille qui se rend en animalerie pour adopter un chat. Le choix est vaste, mais la fillette craque pour un petit chat vraiment trop mignon. Toute la famille est ravie et rentre à la maison. Seulement, le chat trop mignon est aussi très timide. Il est adorable, mais de dos. Les parents et l'enfant commencent à se poser des questions et cherchent à piéger le chat pour qu'il tourne enfin la tête vers eux. La bestiole déjoue toutes les ruses, alors tant pis. Il faudrait aussi lui trouver un nom... Et là, le chat trop mignon va enfin réagir et enchanter le public !

La fin ne m'a pas surprise, mais elle est 100% hilarante ! J'adore l'humour de Vincent Pianina. Son univers est enchanteur, ses illustrations rondes et charmantes. L'histoire est également attendrissante et loufoque. C'est pour moi un album COUP DE C♥UR.

Le chat le plus mignon du monde, de Vincent Pianina

Éditions Thierry Magnier, 2017

 

Un rond, deux points : Le petit manuel qui t'apprend à dessiner, de Christophe Bataillon

un rond deux points

C'est une semaine spéciale, à l'école, puisqu'elle est entièrement consacrée aux matières artistiques. Pour la journée du dessin, le professeur est formel : tout le monde sait dessiner. Pour preuve, un simple rond et deux points donnent l'illusion d'un visage. Puis le professeur s'applique à démontrer qu'en changeant les points par des arcs-en-ciel, par exemple, on exprime la joie. Et de démontrer que tous les sentiments ont une expression type, une virgule sur le front, des larmes qui coulent, des Zzzz sur le front, et expriment soit la colère, la tristesse, la fatigue etc. Simple, mais ingénieux.

Celui qui se passionne pour les smileys trouvera d'ailleurs cette leçon hautement instructive ! ☺

La journée se décline donc en huit ateliers, au cours desquels le professeur élargit son étude. Il évoque ainsi les héros, reconnaissables à travers des symboles stéréotypés, il en va de même pour représenter un être fort ou un personnage féminin, comment on imagine  un type intelligent ou bêta. Nos dessins se basent sur des idées reçues, finalement. Mais n'oublions pas qu'un héros n'a pas de modèle par excellence, seul son créateur détient la formule magique et peut faire d'un champignon, d'une fleur ou d'une carotte le héros de nouvelles aventures !

Voilà un ouvrage pertinent, drôle et perspicace, qui propose aux enfants de comprendre le langage dessiné, tout en glissant les bonnes astuces et certaines règles basiques (la perspective, la ligne d'horizon, le loin et le près). C'est à la fois ludique et truffé de conseils précieux pour qui souhaite se lancer dans l'écriture d'une histoire ou d'une bande dessinée. Les enfants ne manqueront pas de relever le défi du mini-livre ! 

 Gallimard Jeunesse, coll. Giboulées, 2017

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

13/01/17

Pêle-Mêle : Bric à brac magique - La mer enchantée - Illuminature - Parades

bric a brac magique

Voilà un livre stupéfiant, qui lance le lecteur sur une piste de décryptage de feuilles (découpées au laser), lesquelles révèlent par le truchement de la superposition des mots... magiques ! 

L'histoire est simple, elle nous entraîne dans l'univers des magiciens et de leurs précieux accessoires, comme le balai, l'armoire, la baguette, la cape invisible etc. La prouesse, donc, consiste bien à deviner les outils en question. Certains sont plus faciles à deviner que d'autres, mais l'exercice est habile car il ne nous lâche pas d'une semelle.

Plus on tourne les pages de ce livre original, plus on se prend au jeu pour pénétrer les arcanes d'un monde fabuleux ! Rien que pour la technique, le travail de patience et de précision, cet album vaut bien le petit coup d'œil ! ;-) La chute, d'ailleurs, est fabuleuse et cocasse. Quel est l'objet magique par excellence ? À vous de le découvrir. ^-^

Bric à Brac Magique, de Lysiane Bollenbach, Diane Boivin & Camille Von Rosenschild

Seuil jeunesse, 2016

 

la mer enchantee

Après La Forêt enchantée, On retrouve l'univers judicieusement enchanteur d'Aina Bestard dans ce fantastique album qui se découvre avec le support des trois loupes de couleurs différentes (rouge, bleu, vert) et offre ainsi une triple perspective de lecture ! 

La mer semble bien tranquille et silencieuse, mais il ne faut pas s'y fier. Que peuvent bien dissimuler ses profondeurs ? Des trésors cachés sous les algues ou derrière les rochers, des habitants inattendus, comme les anémones, les crabes, les coquillages, mais aussi les baleines et les pingouins ! Pour sûr, le spectacle est partout ! Grâce aux trois loupes magiques, il n'aura plus de secret pour le lecteur. Cette manière d'aborder la lecture est excitante, car selon la couleur choisie, l'histoire met l'accent sur une atmosphère et donne l'illusion de lire une nouvelle histoire selon sa loupe !

Une découverte fascinante et ludique des fonds sous-marins.

La Mer Enchantée, d'Aina Bestard

Seuil Jeunesse, 2016

 

 

On retrouve cette superposition des couleurs dans ce magnifique album qui réserve également une lecture multidimensionnelle, selon le filtre sélectionné, et permet ainsi une meilleure exploration des différentes strates de la nature ! 

illuminature

On parcourt ainsi la jungle, les océans, la savane, en gros toutes les forêts du monde, pour observer les animaux dans leur habitat naturel et percer tous leurs mystères. La fresque est époustouflante, l'univers chatoyant et la lecture devient un jeu qui associe la connaissance au spectacle sensationnel. Une découverte toujours étonnante et magique !

Illuminature, de Rachel Williams & Carnovsky

Milan, 2016

 

 

parades

Pour boucler cette parade spectaculaire de la nature dans tous ses états, penchons-nous sur l'ouvrage de Frédéric Clément, qui avait su m'émerveiller l'an dernier avec son album Métamorphoses. Merveille parmi les merveilles.

C'est toujours un bonheur de retrouver son univers qui allie la beauté, l'élégance, la poésie et le lyrisme... sans jamais basculer dans l'emphase. Ce sont des albums délicats et d'une sensibilité unique. Je suis totalement subjuguée. Cette fois, l'auteur nous entraîne dans un documentaire qui raconte en mots et en images les parades amoureuses... de la luciole, du fugu, du paon, du paradisier, de l'hippocampe ou du jardinier satiné.

Ce sont autant de numéros de cabrioles, de prestidigitation, de majesté et de créativité qui se dévoilent sous nos yeux ébahis. Pour nous embarquer dans cette farandole, comptons aussi sur le maître de cérémonie, qui enthousiasme par son texte lumineux, les différentes parades nuptiales aux couleurs, aux émotions et aux sensations diverses. Une lecture impressionnante de finesse, de précision et de beauté. 

Parades, de Frédéric Clément

Seuil Jeunesse, 2016

 

 

29/12/16

Weepers Circus chante n'importe nawak !

Weepers Circus

16 chansons, 16 ambiances plus rythmées et colorées les unes que les autres !

Après le succès de leur premier livre-CD, Le grand bazar du Weepers Circus, le groupe strasbourgeois revient sur le devant de la scène avec une nouvelle série de rythmes endiablés pour honorer des chansons tendres et extravagantes. Cette énergie débordante comble aisément le lecteur qui n'aura que l'embarras du choix parmi les seize titres du disque. Rock-n-roll, hip-hop, rap, berceuse ou comptines folkloriques... L'harmonie générale est bariolée, enjouée, pétillante et pétaradante. De plus, chaque chanson nous emmène dans un univers original mais proche des enfants (Billy Cow-boy, Les Apaches, Le vieux MacDonald, Le Vampire des tropiques, ou Albert le monstre qui pue du bec...). Le ton ne manque donc pas d'humour, pour preuve Adolescent tu es un rebelle (mais tu aimes bien ta maman) ou Pipistrelle et Cacatoès, qui s'amuse avec ses allitérations pour un texte cocasse et du goût des bambins !

J'ai aimé piocher au hasard pour découvrir des mélodies malicieuses et des airs entraînants, sur lesquels viennent parfois prêter main forte des artistes comme Richard Gotainer, Anne Sylvestre, Debout sur le Zinc, Matskat et Gabriel Yacoub. Il règne une belle synergie au sein de cette composition talentueuse et créative, qui propose chansons  inédites mais aussi reprises de grands classiques, comme Ah les crocodiles ou Il court, il court, le furet... C'est un disque à l'ambiance conviviale et déjantée, auquel s'ajoute un album illustré par Clotilde Perrin qui apporte une touche espiègle et loufoque à la lecture. Encore une fringante réussite ! 

Gallimard Jeunesse - Collection : Hors Série Musique / Octobre 2016
Illustrateur de couverture : Clotilde Perrin

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


28/12/16

Simple comme bonjour : Domitille et Amaury chantent Jacques Prévert

Simple comme bonjour

Pour rendre hommage aux 40 ans de la mort du poète Jacques Prévert, Domitille et Amaury ont répondu à l'invitation de sa petite-fille, Eugénie Bachelot-Prévert, qui souhaitait consacrer un album familial célébrant l'œuvre de celui-ci.

Au programme, ce sont ainsi 14 chansons (dont 9 reprises et 5 compositions originales) qui dévoilent l'univers à la fois sensible et engagé de l'auteur. On retrouve des titres aussi bien connus que Le Cancre, Les Feuilles mortes, Page d'écriture... que d'autres qui évoquent l'enfance, l'imaginaire, l'amour, l'amitié, la nature (Tournesol, La Fleur, Chanson Song...). Ce sont autant de poèmes qui appartiennent à la mémoire collective ou qui sont remis au goût du jour de manière un peu plus ludique et plus agréable (car apprendre par cœur la poésie dans un manuel scolaire est, ma foi, assez rébarbatif). 

Le disque, entre pop et jazz, est donc empreint de swing et nous invite à rêver les yeux ouverts en feuilletant les pages de l'album illustré par Séverin Millet. Son univers coloré et lyrique est idéal pour prolonger la féerie tout en finesse ! Ainsi, la lecture s'apprécie de plusieurs façons, par son joli emballage, par son contenu au graphisme éclatant et par son disque entraînant qui invite à un voyage poétique étonnant. ☺ 

Menu : Tant bien que mal ; Chanson bim-bam ; Les animaux ont des ennuis ; Inventaire ; Le Cancre ; Soyez polis ; Les Feuilles mortes ; Tournesol ; Chant song ; La Fleur ; Chanson pour chanter à tue-tête et à cloche-pied ; Page d'écriture ; Pour faire le portrait d'un oiseau ; Simple comme bonjour. 
Et un extrait du scénario original des «Enfants du paradis».

Gallimard Jeunesse - Collection: Hors Série Musique / Octobre 2016
Illustrateur de couverture : Séverin Millet

 

Afficher l'image d'origine

 

23/12/16

Il pleut à boire debout ! Chansons de chiens et de chats 🐶🐱

Illustrations : Marie-Ève Tremblay  
Interprètes : Daniel Lavoie, Enzo Enzo, Thomas Hellman, Emilie Clepper, Dumas, Paul Kunigis, Geneviève Bilodeau, Carmen Campagne, Jessica Vigneault et Florence K

Il pleut à boire debout - Chansons de chiens et de chats

À l'occasion de son 15e anniversaire, La Montagne secrète propose «Il pleut à boire debout !», une compilation de dix chansons irrésistibles, qui racontent les aventures drôles et craquantes de chiens et chats, toutes empruntées de sa collection de livres-disques.

Ce joli panel de mélodies guillerettes nous embarque dans une farandole colorée et joyeuse pour une écoute plaisante et parfois étonnante ! Elle s'accompagne d'un album aux illustrations charmantes, mettant en scène des enfants, des chiens et des chats (forcément). C'est très drôle à lire et à écouter, tantôt poétique, tantôt jazzy, tantôt rock-n-roll, tantôt groovy. On savoure ainsi des mélodies aux rimes amusantes et délicieusement absurdes, empreintes de tendresse et d'amour, faciles pour capter l'attention des enfants, qui fredonnent les airs avec bonheur. 

Chaque découverte donne le sourire et communique joie et bonne humeur. C'est là une chouette trouvaille comprenant des artistes québécois et un fabuleux sens de la dérision sur l'amour des bêtes. Ravissant ! 

La Montagne Secrète - Septembre 2016

source : La Montagne Secrète

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

22/12/16

Devine où j'suis ! par Richard Marnier & Aude Maurel

devine

En plus d'être adorable, cet album réserve une lecture pétillante, drôle et inattendue !

Pendant que sa mère prend le thé avec ses copines, le Petit Chaperon Rouge lui passe un coup de fil pour la prévenir qu'elle est dans le ventre du loup, mais celui-ci est également englué dans la panse de l'ogre, lequel est coincé dans le ventre du dragon, enfermé dans le vieux château à cause du chevalier... Cette ronde infernale est volontairement source de situations grotesques et farfelues, qui font aussi tout le sel de la lecture !

L'histoire n'en finit plus de tourner en bourrique, le téléphone passe de main en main, au bout du fil la mère est rose de colère (elle voudrait prendre son thé en toute tranquillité). Pendant ce temps-là, ses invitées sont toutes charmantes et écoutent avec attention les échanges de la maîtresse de maison avec son enfant. Mais pas que. Car la tournure des événements est cocasse et ingénieuse !

Je vous laisse découvrir tout le mystère et tout le piquant de cette intrigue, qui est fabuleusement construite, drôle et surprenante. J'ai particulièrement aimé la personnification de la famille du Chaperon rouge en poupées russes. Les illustrations sont délicieuses, les couleurs chaudes, les petits détails charmants... J'avais un bon pressentiment avant d'ouvrir cet album. La lecture a confirmé tout le bien que j'en attendais ! 

Une belle déclinaison de devinettes pour un hommage peu commun à toutes les mères-grand. Devine où j'suis  ! ♥

éditions Frimousse - décembre 2016 

Devine où j'suis !

source : Aude Maurel

 

Posté par clarabel76 à 19:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

21/12/16

Shoes addict : Chronique familiale d'une accro de la chaussure, par Olivia Hagimont

Shoes addict

En véritable passionnée, Olivia Hagimont voue aux chaussures une sacralisation irrationnelle et en même temps légitime. Entre les bottines, les escarpins, les sandales, les ballerines ou les baskets, l'amour n'a pas de limites. En bonne accro de la chaussure, Olivia ne cache rien de ses lubies, de ses pulsions et de son abnégation. C'est donc avec délice et humour qu'elle nous plonge dans son univers moderne, branché et très contemporain. On découvre ainsi sa vie de famille, avec son mari hyper compréhensif, son ado bordélique et la benjamine insouciante, sans oublier le chien bouledogue, et les copains compatissants. Car tous contribuent à leur façon à cette formidable communion pour élever l'amour de la chaussure à un art suprême ! ^-^ On assiste sans surprise aux petits drames de la vie : le choix des chaussures pour partir en vacances ou le port obligatoire de tongs ou chaussettes de bain à la piscine (absolument rédhibitoire). Et il y a ces instants de grâce lorsque vous dénichez la perle rare, ou lorsque vous vous rendez pour la première fois chez des amis qui vous demandent de vous déchausser avant de rejoindre leurs invités... L'humour est cocasse, la lecture légère et distrayante. On retrouve en Olivia Hagimont la touche girly et facétieuse des illustratrices de son temps (Diglee, Margaux Motin). C'est lisse, frivole et déculpabilisant ! Ces tranches de vie découpées en saynètes se lisent avec le sourire aux lèvres et nous séduisent par leurs illustrations, leurs couleurs, le design et les bonnes idées de déco qu'on chipe sans rougir. Une lecture qui s'adresse à tout public, et notamment à vos compagnons qui ne comprennent rien à cette obsession féminine et qui pourraient en tirer des leçons ! ;-) 

De La Martinière / En partenariat avec San Marina - Novembre 2016

source : Olivia Hagimont

Posté par clarabel76 à 11:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

03/12/16

Berty, le plus cool des monstres, de Didier Lévy & Delphine Renon

Berty

Berty est un bon gros monstre sympathique, toujours dévoué pour venir en aide à ses petits camarades, qui lui donnent souvent du fil à retordre. Entre Bingo qui n'en peut plus de recevoir son costume de super-héros, Marius qui broie du noir, Tom le fantôme qui a perdu son drap et Marcel qui tourne de l'œil pour un petit bobo de rien du tout... la vie de Berty n'est pas de tout repos. 

Mais notre bon gros monstre ne manque jamais de ressources pour dépatouiller des situations inextricables : il recycle un colis pour en faire un super cerf-volant, il suggère de grignoter des petits gâteaux pour chasser des pensées amères, il propose aussi une reconversion en tant que Homme invisible, et n'hésite pas à enfiler la blouse de docteur pour couvrir les plâtres des malades avec des petits dessins pour rendre la vie plus commode !

En tout, ce sont quatre histoires charmantes, drôles et facétieuses qui croquent un portrait de monstre hors du commun. À vouloir soulager les petits soucis du quotidien et donner le sourire aux gens, Berty est aussi le docteur du bonheur. Sa prévenance est contagieuse, sa vision décomplexée des tracas est une belle leçon d'humilité et d'optimisme. Je ne peux que recommander cette lecture pour chasser toute morosité ambiante ! Son graphisme aéré, coloré et insolite est également une bouffée de fraîcheur. 

Une lecture qui donne résolument la pêche et le sourire ! Cela fait du bien. ☺

Grasset Jeunesse - septembre 2016

source : Delphine Renon

 

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,