20/05/19

Pêle-mêle Albums : Ma Sœur est une brute épaisse - Suzie - Les Oiseaux - La Sirène et les deux géants

Ma soeur est une brute épaisse

Avec une frimousse aussi décidée en couverture de cet album, nul doute que la lecture qui va suivre sera tout aussi déterminée et franche ! Ainsi, cette fillette est la petite sœur d'un grand frère au caractère diamétralement opposé... Lui si calme, si doux, si patient, si casanier, si prudent, si affable... Bref. La vie n'est pas rose quand votre frangine haute comme trois pommes déboule à grands cris pour imposer sa présence.

Ce portrait en parallèle est bien évidemment d'une grande tendresse et ne masque pas l'attachement profond et indéfectible entre les deux. C'est illustré avec autant d'aplomb et d'humour... dans un esprit pop et coloré qui fait du bien aux prunelles. On aime beaucoup, beaucoup. Quel joli coup. Bravo.

Ma sœur est une brute épaisse, par Alice de Nussy & Sandrine Bonini

Grasset Jeunesse, 2018

************************

Suzie Sophie Henn

Suzie est une fillette qui adore aider, du matin au soir, pas une minute à perdre, elle dédie son temps aux autres. Elle aide tout le temps. Pour réveiller la maison, pour faire du ménage, pour veiller sur ses grands-parents, pour chouchouter le chien, pour donner des couleurs aux murs du salon, pour organiser le bureau de maman... Vous pouvez compter sur elle pour mettre de l'ordre dans votre existence - c'est « la meilleur aideuse au monde ».

Ce qu'il faut comprendre, naturellement, c'est que Suzie est la reine des chipies. Et ses fameux coups de main, en vérité, donnent matière à réfléchir - aider ou mettre son grain de sel ? Résultat, elle compose son quotidien en prodiguant bêtise sur bêtise. Allez gronder une frimousse pareille, avec ses grands yeux candides et son air de ne pas y toucher. Suzie est définitivement trop adorable pour susciter notre courroux. Et on rit de tous les non-dits et des allusions qui agrémentent cette vie de famille joyeuse et sympathique. Coup de cœur pour les illustrations, déliciseusement vintage et aux couleurs acidulées.

Suzie, par Sophy Henn

Grasset Jeunesse, 2018

************************

Les oiseaux chloé almeras

Monelle vit dans une grande maison avec tous ses oiseaux recueillis au fil de ses nombreuses expéditions. Car Monelle est une grande exploratrice... qui aime aujourd'hui paresser chez elle en bouquinant sagement. Sauf ce matin-là, elle adresse à ses compagnons un tendre bisou et leur annonce qu'elle part pour une nouvelle aventure. À leur tour, les oiseaux décident de partir à la découverte du monde. Au départ, ils sont un peu rouillés : ils ne savent plus voler, ils ont un sens de l'orientation approximatif, ils ont peur de leur ombre... Bref. Cette échappée belle met à l'épreuve leur héroïsme et leur imagination.

Mais pour la première fois, nos douze oiseaux contemplent en vrai ce qu'ils ont coutume d'apprécier dans leurs livres. Enfin la réalité prend le pas sur leurs rêves... c'est inespéré ! Il ne faudrait toutefois pas prendre des paris car nos amis ont tôt fait de rentrer au bercail. Ceci dit, cette aventure leur a ouvert l'appétit et pas seulement. Installés autour du goûter, ils sont intarissables et ne peuvent plus s'arrêter de parler. Monelle aussi a des tas de choses à leur confier !

Dans cette étonnante maison, on déguste la lecture et les histoires avec un goût prononcé pour le partage et la subtilité. C'est d'une élégance folle... un album étonnant et savoureux !

Les Oiseaux, par Chloé Alméras

éd. Thierry Magnier, 2019

************************

La sirène et les deux géants

Océan et Montagne sont deux géants qui vivaient en paix jusqu'à l'arrivée d'une sirène qui leur fit perdre la tête. Car tous deux tombèrent fous amoureux de la créature et déployèrent des trésors d'ingéniosité pour l'appâter. Celle-ci aussi avait un sérieux penchant pour l'un et pour l'autre. Impossible de les départager. Alors ils continuaient de se chamailler. Et plus leur colère enflait, plus les éléments se déchaînaient. Lassée de cette querelle (qui mettait le pays sens dessus dessous), la sirène fit un choix radical.

En fait, cette histoire s'inspire d'une légende portugaise racontant l'origine d'une plage de l'Algarve réputée pour ses falaises et son sable blond. Le résultat donne un album resplendissant de couleurs et de chaos : c'est le choc des titans revisité au goût du jour avec un trait enfantin et des lumières chatoyantes. Sa poésie également nous imprègne et nous cueille page après page... dans une belle harmonie. Une trouvaille épatante, bravo.

La Sirène et les deux géants, par Catarina Sobral

La Joie de Lire, 2019

************************

Mini encyclopédie des cris des animaux

Un petit format bien pratique (16 x 16) avec des pages cartonnées pour réviser ou apprendre ses classiques : les cris des animaux. Et donc, la panthère feule, la chauve-souris grince, la belette belotte, le lapin clapit, le criquet stridule, le serpent siffle, le zèbre hennit, le chameau blatère, la rainette coasse (tandis que le corbeau croasse), le manchot brait, l'otarie bêle, le daim brame et le renard glapit.

Super simple et efficace ! Hop... on le range précieusement.

Mini encyclopédie des cris des animaux, par Adrienne Barman

La Joie de Lire, 2019

************************

 

 

 

 


Albums en fête : Une sieste à l'ombre - La nuit de Pinpin - La nuit parfois je rêve - Tout en rimes - Le Mystère de la basquette

Une sieste à l'ombre

Oh, cette merveille ! Avec son aspect japonisant et ses couleurs poudrées, voilà une lecture qui invite à l'évasion et à la poésie. Approchez, en silence. Prenez place, comme cette fillette qui étale sa couverture dans l'herbe, pour une petite sieste à l'ombre du pommier. Sa couverture, c'est toute une promesse - un bivouac, un donjon, une armure, un radeau, une montgolfière, un voyage, une nuit noire, un bout du monde...

On ne peut que s'extasier devant la richesse de cet album qu'on lit aussi comme un imagier original et fabuleux. On y découvre surtout l'étendue des histoires qui se créent dans la tête de nos enfants. Combien leur imagination peut être bouillonnante et exaltante. On applaudit très fort puisque c'est beau, c'est inattendu, c'est élégant et c'est d'un charme fou. Rien que la couverture donne envie de lire cet album. C'est adorable ! Et doux au toucher.

Une sieste à l'ombre, par Françoise Legendre & Julia Spiers

seuil jeunesse, 2019

===========================

 

la nuit de pinpin

Pinpin n'est pas fan de la  nuit, qui avale les couleurs et laisse la porte ouverte aux monstres, aux ombres et à l'orage. Pourtant, la luciole, le hibou ou le hérisson vont lui expliquer que ses angoisses n'ont pas lieu d'être. Après tout, l'orage, c'est les nuages qui se font des bisous. Les cauchemars sont piégés dans les toiles d'araignée. Ou il faut s'amuser des ombres en improvisant un spectacle sur les murs de la chambre. La nuit, en fait, c'est extra pour tout voir sans ses lunettes, pour respirer l'air frais, pour danser sous la lune.

Toutes les terreurs nocturnes sont ainsi habilement épinglées dans ce joli conte aux illustrations tendres et délicates qui permettent un coucher en toute quiétude. On traque chaque point d'interrogation, on décortique et on balaie de la main en montrant bien que ce n'est qu'un détail. Franchement, c'est zéro complexe. Juste la garantie d'une nuit paisible et réparatrice. On dit merci !

La nuit de Pinpin, par He Zhihong

seuil jeunesse, 2019

===========================

 

La nuit parfois je reve

La nuit inspire les plus belles lectures ! Ainsi, dans cet album merveilleusement illustré par Clémence Pollet, nous aussi on se glisse sous la couette pour plonger dans le pays des rêves. La nuit, on revit sa journée, on s'imagine une autre vie, on se permet des tas de lubies, on apprend à voler, on fait des nuits blanches, on lit à n'en plus pouvoir, on fait des cauchemars, on cajole son animal et on cueille le lever du jour avec bonne humeur et dans la promesse d'un éternel recommencement !

Voilà encore une lecture enchanteresse, qui adoucit ce moment du coucher toujours synonyme d'appréhension. Avec cet album, on se réjouit de toutes les perspectives qui nous attendent - la nuit parfois je rêve mais surtout je deviens l'héroïne de mes propres aventures. Tout simplement formidable !

La nuit parfois je rêve, par Stéphanie Demasse-Pottier & Clémence Pollet

de la Martinière Jeunesse, 2019

===========================

 

Tout en rimes

Bruno Gibert propose de s'amuser avec les mots et les images grâce à des comptines avec des trous à compléter ! Comme les enfants apprennent très tôt à composer en rimes, ils font montre d'une aisance à participer à cet exercice. Ainsi, libre sera leur inspiration à imaginer une écrevisse perdue en Suisse, la bouche pleine de réglisse ou de cassis... et qu'on en finisse !

Chaque histoire est particulièrement cocasse, comme celle de la momie qui veut soigner sa carie avec une infusion de patchouli avant de partir en Californie sur le dos d'un colibri ! Vous pouvez vous éclater à l'infini en inversant les mots qu'on puise dans la réserve suggérée par l'auteur. Ça devient tellement rigolo de mettre le foutoir dans l'armoire, avec un drôle de loir qui sort du tiroir avec son air de suppositoire et qui court se cacher derrière la baignoire, ni bonjour ni au revoir ! Quel culot ! Passez-moi une bouilloire que je l'assomme !

D'autres histoires farfelues sont à découvrir, comme l'accident de l'éléphant ou la soupe de carotte à la hulotte... Bref. Cette lecture est à assaisonner à votre sauce ! Pimentée, acidulée, aigre-douce. On bidouille selon sa convenance (ou pas). C'est pas mal du tout, surtout pour les amateurs d'humour décalé.

Tout en rimes, par Bruno Gibert

seuil jeunesse, 2019

===========================

 

Le Mystère de la basquette bleue

Attention, enquête en cours ! Une basquette bleue est découverte sur le trottoir de la rue Hugo-Victor de la petite ville de Chiche-sur-Capon. Le mystère est entier. Cinq jeunes enfants sont penchés sur cette étude et cogitent dur. Et si c'était un bébé de géant ? ou un cas de panardite ? ou le coup d'un chouingue américain ? Prenez garde.

Toute dérision mise à part, cette lecture fait place à l'imagination débordante. Même le dénouement est stupéfiant. Je ne vous dis que ça. André Bouchard est un conteur génial et talentueux qui n'a pas dit son dernier mot. En effet, le lecteur lui aussi peut apporter sa pierre à l'édifice et - pourquoi pas - livrer son hypothèse sur le Mystère de la basquette bleue qui tient en haleine ! RDV sur la page Facebook de l'éditeur. ☺

Le mystère de la basquette bleue, par André Bouchard

seuil jeunesse, 2019

===========================

 

Journal d'un copain formidable

Si vous pensiez avoir fait le tour des aventures de Greg le dégonflé, penchez vous donc sur le cas de son meilleur pote, alias Robert Jefferson, le BFF rêvé. On devrait lui décerner une médaille pour tout ce qu'il supporte... Car Robert vit dans l'ombre de son ami. Jamais il ne doit se mettre en avant. Hors de question de lui voler la vedette. Le rôle de Robert dans la série ? C'est son souffre-douleur, son alibi, son boulet, son maillon faible.

Quand le garçon brandit fièrement son propre carnet à croquis, Greg n'est pas du tout content car il lui reproche de copier son journal. Pour Robert, il s'agit simplement de raconter sa version de leur amitié, avec des petits dessins gribouillés (sans les nez) et avec une spontanéité rafraîchissante. Car ce garçon est sans filtre - par sa gentillesse et sa naïveté. Il rapporte en toute transparence des anecdotes qui rappellent combien Greg abuse de sa bonhomie pour camoufler ses bêtises.

Bien évidemment, Robert n'en a jamais conscience. Toutefois, il y a un brin de dérision dans l'intention de rédiger une biographie à la gloire de Greg car ce carnet pointe justement ses nombreux défauts. Robert est certes perçu comme le pauvre bougre constamment abusé... enfin, jusqu'à présent. Cette lecture rétablit la vérité et renverse le rapport de force. Et si notre Dégonflé n'était RIEN sans son Robert attitré ? Allez... zou, filez découvrir ça. C'est beaucoup moins surprenant mais ça reste dans le même esprit rigolard.

Journal d'un copain formidable : Carnet de bord de Robert Jefferson, par Jeff Kinney

Trad. Rosalind Elland-Goldsmith / Seuil Jeunesse, 2019

===========================

 

15/05/19

Pêle-mêle : Le Yéti et l'oiseau - À l'école des abeilles - Graou n'a pas sommeil - De A à Z Abécédaire

le yéti et l'oiseau

Le yéti a coutume de vivre seul, dans son coin, dans une grande forêt. Son physique impressionne les autres animaux qui le redoutent en se planquant dès qu'il s'approche. Alors, ce petit oiseau qui débarque avec sa valise - plouf, sur la tête du yéti - ne peut être qu'un oiseau courageux et téméraire. Mais le yéti n'est pas content. Il n'a pas envie qu'on le dérange. Cet oiseau l'indispose avec son babillage incessant... Seulement, dans les albums, la vie est forcément plus douce et arrageante. On sort le banjo et on pousse la chansonnette en chœur. On devient des meilleurs amis pour la vie. Et on essuie sa petite larme à la fin de l'été, au moment de se quitter. 

Voilà un album émouvant et pas moralisateur, sous couvert d'aborder la peur de l’autre. Ça parle aussi d'amitié et de tendresse avec beaucoup d'éclat. Nadia Shireen a un talent fou ! 

Le Yéti et l'oiseau, par Nadia Shireen

Album Nathan, 2018

============================

à l'école des abeilles

Bernard est un ourson très gourmand, qui adore le miel. Il trouve judicieux de s'inscrire à l'école des abeilles en se faisant passer pour une ABEILLE GÉANTE. Ses camarades n'y voient que du feu... sauf Agathe, la première de la classe. Elle ira jusqu'à lui tendre un piège pour montrer à tous qu'elle avait raison ! En attendant, Bernard a fait son trou dans son école et son absence va peser lourd dans le moral des troupes. Face à une intrusion peu commode, nos abeilles doivent également s'avouer fort démunies. Mais Bernard n'est pas loin !

Hip-hip-hip hourra pour notre BOURSON (bourdon + ourson) qui a prouvé par sa valeur et son courage qu'il pouvait être un membre à part entière de l'école des abeilles. Autre récompense, pour notre glouton adoré, un énorme pot de miel. C'était si peu. Et on se marre tout du long car cette histoire est géniale. Encore un talent fou de Nadia Shireen... c'est dingue ! ☺

À l'école des abeilles, par Nadia Shireen

Album Nathan, 2017

============================

graou n'a pas sommeil

Graou n'est pas un ourson comme les autres. L'hiver approche, sa famille lui ordonne de rentrer dans la grotte et de dormir. Mais Graou n'a pas sommeil. Mais vraiment pas. Les heures passent. Les ronflements font trembler les murs de leur abri. Et Graou ne ferme pas les yeux. Toujours pas. GRAOU N'A PAS SOMMEIL. C'est désespérant. Alors, en toute discrétion, Graou va sortir son museau et découvrir ce qu'il se passe à l'extérieur... pour s'émerveiller face aux flocons de neige.

Et si Graou est un ours de l'hiver ? Quelle jolie fable racontée avec facétie et illustrée avec un éventail de couleurs... une palette merveilleuse et éblouissante. À noter qu'il existe une appli GRAOU à télécharger gratuitement. Puis, avec votre album, vous scannez les pages et le miracle aura lieu ! Un prolongement intelligent et original pour ce plaisir de la lecture.

Graou n'a pas sommeil, par Kaisa Happonen & Anne Vasko

Album Nathan, 2018

============================

Abécédaire de A à Z

A : En pleine averse, Anna l’ânesse mène son avion sur les anémones.
B : Sous un baobab bleu et blanc, Bertrand le boa boit une boisson à la banane.
C : Camille le crocodile croque dans un casse-croûte aux cornichons.
D : Dédé le dromadaire fait dodo dans les dahlias en djellaba.

Un abécédaire des animaux loufoque et décalé par PEGGY NILLE ! ♥

 

Posté par clarabel76 à 13:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Pêle-mêle : L'enfant et Grand-mère - Arno, l'âne qui rêvait de marcher sur la Lune - Cap de nous faire rire? - L'étoile de Robin

L’ENFANT ET GRAND-MÈRE

Durant les vacances, Noé se rend chez sa grand-mère qui vit sur une île isolée et battue par les vents. C'est une petite bonne femme solitaire et débordée par ses activités. Chez elle, Noé a un peu de mal à trouver sa place et tourne en rond. Un jour, il part explorer les environs mais se fait surprendre par la tempête et la marée. Sa grand-mère vole à sa rescousse. En chemin, tous deux vont également sauver des oiseaux à la dérive.

Beaucoup de charme, de tendresse, de complicité dans cet album merveilleusement illustré. On reconnaît la touche de Benji Davies et c'est adorable. Les décors sont fabuleux (je sors d'une lecture se déroulant en Écosse, mon cœur est encore ailleurs...). Résultat : j'étais transportée par ses pleines pages de mer, de côtes rocheuses et sauvages. C'est magnifique !

L'enfant et Grand-mère, par Benji Davies

Milan, 2019

==================================

 

Arno l'âne ximo abadia

Arno rêve de devenir astronaute et annonce à ses parents son intention de partir en ville pour aller à l'école. Mais la réalité est plus difficile : Arno doit travailler durement. Il se fait voler son argent et on se moque de lui. Finalement, il rencontre une famille bienveillante qui accepte de l'héberger et de l'aider à concrétiser son rêve. Pendant ce temps, ses parents se languissent de son retour car Arno a promis qu'il reviendrait...

Que de jolies couleurs dans cet album ! C'est très orangé, très chaud, très chaleureux. On s'y sent merveilleusement bien. Et puis l'histoire prête à sourire : imaginez un âne convaincu d'atteindre son but - marcher sur la lune - en ne renonçant jamais malgré les obstacles. C'est une belle leçon d'espoir ! Les jeunes lecteurs en seront convaincus.

Arno, l'âne qui rêvait de marcher sur la Lune, par Ximo Abadia

Milan, 2019

==================================

 

Cap de nous faire rire

On ne résiste plus aux albums sonores ni aux illustrations croquignolesques de Nathalie Choux ! Ici, on assiste à un défilé d'animaux qu'il faut chatouiller le plus possible pour les faire rigoler... l'un sur l'oreille, l'autre sur le museau, un autre encore sur le pied. Cela permet d'y aller mollo avant la confrontation finale avec le grand méchant loup. L'enfant est totalement dans le bain : décomplexé et enjoué. On sourit tout du long ! ENCORE.

Cap de nous faire rire ? par Nathalie Choux

milan, 2019

==================================

 

L'étoile de Robin

Contrairement à ses camarades bouquetins, Robin n'aime pas se bagarrer. Il préfère de loin se balader dans les montagnes, découvrir la faune et la flore, s'aventurer sur des sentiers perdus. Ses amis le taquinent mais Robin continue de communiquer avec les oiseaux et de s'extasier sur les fleurs. Jusqu'au jour où, bloqué par la neige, le troupeau de bouquetins doit finalement sa survie à Robin. Dès lors, il est intronisé chef de groupe. Sa gentillesse et sa douceur feront de lui un meneur naturel, respecté et très apprécié par tous. Au fil du temps, les années venant, Robin va se tourner vers les étoiles et faire un cadeau à sa montagne.

Une petite note finale assez triste mais qui n'enlève en rien le charme et la tendresse de cette histoire ! Cet album est grandiose et fascinant. Très poétique, il évoque la différence et l'entraide, mais aussi le départ et le deuil, avec une certaine virtuosité. J'ai tout dévoré avec beaucoup d'admiration. Quelle étonnante rencontre ! Bravo.

L'étoile de Robin, par Philip Giordano

Milan, 2019

==================================

 

Toutes ces émotions nous amènent à nous recentrer vers un petit moment de relaxation avec des

Comptines câlines à découvrir en famille !

Comptines calines

Ce sont 10 comptines douces et apaisantes, dédiées au bien-être des bébés, écrites et interprétées par Carole Serrat, sophrologue, et Laurent Stopnicki, musicien.

Chaque chanson participe à l’éveil sensoriel du bébé et constitue une première approche de la relaxation. C'est en effet très reposant et les illustrations sont franchement craquantes. Tout pour une expérience enrichissante !

==================================

 

 

Posté par clarabel76 à 13:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Pêle-mêle : Gordilok - La prodigieuse Maïa - La Tarte aux Cornichons sauvages - Émile le crocodile - En voiture !

Gordilok

Prends garde à toi, lecteur, car Gordilok te scrute avec ses deux petits yeux noirs et méchants. Il attend son heure. Il sait déjà que tu vas lire à voix haute cette comptine qui va le faire sortir de son trou. Trop tard pour le lecteur. Gordilok jaillit comme une bête enragée et va tout croquer.

Oui, les enfants, vous pouvez pousser des cris de terreur. C'est le but. Gordilok est dans la place. Ou vérifie sous la cuvette des WC, là où il aime tant se planquer, faufile-toi le soir hors de ton lit, sans doute est-il installé devant la télévision à mater des films de zombis, ou surveille ta bibliothèque car il se glisse souvent entre deux bouquins pour croquer les petits doigts qui passent à sa portée.

Oh oui, Gordilok est un monstre malveillant et cruel. Mais l'histoire vous confiera aussi LE secret pour s'en débarrasser... une autre comptine, à répéter quatre fois à voix haute.

Quelle lecture rigolote, pour s'amuser à démystifier les monstres et les cauchemars, soit en exagérant leurs méfaits ou soit en inventant des contes pour roupiller en toute sérénité. C'est super drôle et décalé, avec les illustrations facétieuses de Christine Roussey. Ça fait peur pour de faux et ça revient comme une ritournelle entêtante qu'on aime partager en famille. Très sympa !

Gordilok, de Taï-Marc Le Thanh & Christine Roussey

de la Martinière jeunesse, 2019

===============================

 

La prodigieuse maia

En vrai, la couverture est magnifique et invite à la découverte. Le contenu est tout aussi époustouflant, avec des éclats de couleurs à chaque coin de page. C'est magique !

Pour l'histoire, nous faisons connaissance avec une petite fille, Maïa, fascinée par les exploits de ses tantes. Elle aussi rêve d'avoir un don prodigieux et part donc à l'aventure pour prouver son courage. La nuit promet d'être tumultueuse, mais Maïa va être épatante. Au petit matin, ses tantes sont surprises de retrouver leur fillette en dompteuse de choc et de charme. Toute la forêt est pétrifiée. Maïa aussi jubile car elle a enfin sa propre histoire à raconter.

C'est lumineux et extraordinaire ! Une lecture où bouillonne une belle énergie avec tendresse et bonheur. 

La prodigieuse Maïa, de Melissa Castrillon

de la Martinière jeunesse, 2019

===============================

 

la tarte aux cornichons

Vous connaissez la tarte aux cornichons sauvages ? Moi non. La boulangère non plus. Notre petit lapin, lui, insiste.

Antonin Louchard nous régale avec cette série hilarante, où l'expression de son héros est UNIQUE. La chute est franchement poilante. C'est à lire et à relire, pour la plus grande joie des petits et des grands.

La Tarte aux Cornichons sauvages, d'Antonin Louchard

seuil jeunesse, 2019

===============================

 

émile le crocodile

Émile est un petit crocodile tout noir. Comme il en a ras-le-bol d'être pris pour un lézard, il fait sa valise pour explorer le monde. Et s'installe dans une grande ville en espérant se faire une place au soleil. Que nenni. Les gens sont méfiants et s'acharnent contre lui. Malheureux, il décide de partir toujours plus loin. Au gré de ses rencontres, il sauve la mise d'un enfant en train de se noyer. Après quoi, Émile devient le meilleur maître-nageur de tous les temps !

Encore une histoire farfelue et néanmoins pertinente, puisqu'elle raconte le manque d'ouverture vis-à-vis de l'inconnu ou l'étranger. Cette lecture a bon goût de tourner le tout en dérision et d'offrir un dénouement qui en bouche un coin. C'est chouette ! Voilà un album qui rayonne d'espoir et de bonne humeur... ça fait du bien.

Émile le crocodile, par Benoît Debecker

seuil jeunesse, 2019

===============================

 

en voiture

Coup de cœur pour cet album ! C'est très, très drôle... mais surtout raconté en rimes et rondeurs (oui, oui) à partir d'une histoire toute simple : un surfeur monte en voiture pour se rendre à la plage. En chemin, il prend en stop une ribambelles d'individus aux motivations diverses et variées.

En plus de susurrer cette fable joliment écrite, on découvre les illustrations qui en disent long... Les détails grouillent dans cet album étonnant, avec une préférence pour notre surfeur, toujours lui, qui sera de moins en moins emballé par cette expédition pleine à craquer !

La lecture est TOP ! On croise aussi les grandes figures de la littérature enfantine, mais où on s'esclaffe à chaque page tant la surprise est GRANDE. J'ai été conquise par cet auteur débarqué du Brésil dont le ton et le style sont vraiment savoureux.

En voiture ! de Guilherme Karsten

seuil jeunesse, 2019

===============================

 

 

 


Pêle-mêle: Fantomelette - Le grand voyage - Massamba - Capitaine Rosalie - Le Grand livre des licornes

J01327

Fantomelette a un problème : elle ne fait peur à personne. Sa famille se moque, son médecin lui conseille la patience mais le temps passe et ses nombreuses tentatives se soldent sur des échecs. Vexée. Dépitée. Inquiète. Finalement, Fantomelette est paumée. Son destin de fantôme est fichu. Alors elle part vivre dans un manoir abandonné, planqué sous un drap gris. Elle ignore que ses proches sont morts de trouille car ils sont sans nouvelles ! Bingo. Fantomelette jubile de bonheur. En plus de ça, elle est désormais capable de faire mourir de rire ! Et c'est un talent bien plus rare.

On craque pour cette adorable héroïne jaune - surtout, évitez les sobriquets... la demoiselle est farouche ! C'est plein d'humour et de tendresse. Ou comment apprendre à s'accepter avec ses qualités et ses défauts. S"assumer sans vouloir rentrer dans le moule à tout prix. Une lecture gaie et pimpante ! On adore.

Fantomelette, par Charlotte Erlich & Marjolaine Leroy

Gallimard Jeunesse, 2019

=============================

 

J01707

Une petite fille ne quitte plus sa belle robe à fleurs que sa mère lui a confectionnée exprès pour elle. Ensemble, elles jouent, vont à l'école et rêvent d'une vraie aventure. Un jour, elles embarquent à bord d'un bateau en direction du nouveau continent. Mais dans la cohue générale, la fillette va perdre sa belle robe oubliée au fond d'une malle. Malheureusement, le temps va passer... La robe, pourtant, n'oubliera pas son amie et attendra patiemment son retour.

On applaudit fort cette lecture bouleversante, qui nous transporte dans un univers très loin du nôtre. L'histoire raconte comment la vie est un éternel recommencement avec ses promesses, ses rêves et ses espoirs. Il y a aussi une histoire de transmission familiale avec la robe offerte en cadeau entre mère et fille. C'est très doux, poétique et attendrissant. Un très bel album, au message précieux qu'on découvre avec émotion.

Le grand voyage, par Camille Andros & Julie Morstad

Gallimard Jeunesse, 2019

=============================

 

J00633

Massamba a quitté son pays à bord d'une embarcation de fortune, bravé les dangers, la mer déchaînée, les tempêtes, et a échoué sur une plage avant d'être interné dans un camp entouré de barbelés. Le garçon rêve de Paris où l'attend une nouvelle vie. Pourtant la réalité aussi est plus amère : vendre sa marchandise à trois francs six sous sur le parvis de la Dame de Fer, éviter la police et les bandes. Bref. Le quotidien de Massamba n'est pas de tout repos. Jusqu'au jour où il voit un enfant traverser la rue alors qu'un bus roule droit sur lui. Massamba n'écoute que son courage et bondit pour sauver le bambin. De pauvre réfugié traqué et apeuré, il deviendra ange héroïque et admiré par tous. Comme quoi...

Amnesty International a salué cet album « magnifique et sensible » qui donne un nom et un visage aux exilés d'ici et d'ailleurs. Le travail d'Alexandra Huard est remarquable. Cf la vidéo : Massamba le marchand de tours Eiffel

Massamba le Marchand de tours Eiffel, par Béatrice Fontanel & Alexandra Huard

Gallimard Jeunesse, 2018

=============================

 

J01502

Admirez cette beauté. Ceci est en fait un album riche et complet, pour découvrir l'univers fabuleux des licornes (grâce à la Confrérie des Licornes Magiques SVP).

Il est donc question de légendes, de guides, d'infos indispensables, de folklores et j'en oublie. On peut même passer des tests pour connaitre son licorne-totem. Pour les accros du genre, c'est du pain beurré. Les illustrations sont également magnifiques - c'est d'ailleurs son esthétisme qui a attiré mon œil. Le contenu m'a semblé plus compact et moins attrayant en y regardant de plus près. 

Enfin bref. Tout sur les licornes ! Demandez LE livre incontournable des petits amateurs de licornes.

Le Grand Livre des Licornes (Manuel Officiel) Selwyn E. Phipps & Helen Dardik &  Harry et Zanna Goldhawk

Gallimard Jeunesse, 2019

Vient de paraître : Le grand livre des licornes L’album à colorier 

=============================

 

J01403

Hiver 1917. Rosalie a cinq ans et vit seule avec sa maman. Tous les matins, Rosalie se rend à l'école tandis que sa mère va à l'usine. La fillette attend sagement, au fond de la salle, parmi les manteaux et dans l'indifférence générale. Elle ne parle pas et se contente de dessiner dans son cahier tandis que le maître fait cours aux garçons. Le soir, elle rentre dans leur petite maison et écoute les lettres écrites par son papa, envoyé au front, que sa mère lit à voix haute. Ce sont des lettres qui racontent le printemps, le ruisseau et les truites. Des lettres pleines d'espérance et qui font écho à un jour lointain. La fillette ne dit rien. En fait, elle est investie d'une mission secrète. Appelez-la Capitaine Rosalie. Courageuse et déterminée, elle prépare en silence son plan d'action. Rien, absolument rien, ne devra la détourner de son objectif.

Timothée de Fombelle évoque l'enfance et ses combats avec une grâce qui n'appartient qu'à lui. D'où ce petit album pudique, sensible et bouleversant. Comment ne pas succomber à son atmosphère ouatée ? à son silence pesant ? au drame annoncé ? aux larmes qui viennent éclater cette bulle fragile ? J'ai tout reçu en plein cœur. C'est incroyable. Les illustrations d'Isabelle Arsenault apportent naturellement force et délicatesse à cette histoire qui rappelle aussi le devoir de mémoire et le sacrifice des soldats. Magnifique ! Poignant ! Indispensable.

Capitaine Rosalie, par Timothée de Fombelle & Isabelle Arsenault

Gallimard Jeunesse, 2018

=============================

 

Pêle-mêle : Chips et Biscotte - Hulot domino - La révolte des animaux moches - Mamie fait sa valise

Chips et biscotte

Chips et Biscotte sont les meilleurs amis du monde. Deux meilleurs amis, pourtant, très différents. L'un adore les glaces, le basket, les bottes et le cerf-volant, l'autre préfère la pastèque, le ukulélé et les mocassins. Pourtant, ils sont inséparables. Dès que le soleil darde ses beaux rayons, ils filent jouer au parc et dégainent leur sac. Dedans, on trouve tout et n'importe quoi. Surtout des solutions à tous leurs problèmes car l'entraide, c'est ce qu'il y a de vrai. En amitié, on donne à l'autre sans compter.

Cet album frais et pimpant assure la bonne humeur dans la maison. Sa lecture est guillerette, simple mais craquante. On aime ça : un ton juste et des super potes très attachants. Pour un premier album, c'est tout bon. Bravo.

Chips et Biscotte, par Mickaël Jourdan

Rouergue, 2019

========================

 

Hulot domino

David Merveille continue l'exploration de l'univers de Jacques Tati et son personnage iconique de Monsieur Hulot. Ses albums sont des prouesses de technique, de couleurs, de charme, d'élégance et de facétie. Pour les yeux, c'est du bonheur !

Avec ce Hulot domino, ce sont des découpes laser de la silhouette de Monsieur Hulot qui vont révéler bien des surprises. Là, un Hulot à la plage, ou en train de jouer au tennis, ou dégainant son parapluie, et aussi conduisant un bolide. Et l'instant d'après, c'est une autre réalité qui se découvre à nous... une poêle à frire, un bouquet de fleurs, un bain moussant. Cet album va au-delà des apparences et surprend le lecteur avec ses tours de passe-passe. Visuellement, c'est réussi. Le plaisir ressenti est également garanti - c'est cocasse et franchement génial. Je le conseille.

Hugo domino, par David Merveille (d'après Jacques Tati)

Rouergue, 2019

========================

 

La révolte des animaux moches

En 2018, les animaux ont revendiqué leur droit à l'émotion et l'intellect. Depuis, ils peuvent aller en cours ou travailler car ils ont acquis les mêmes droits que les humains. Enfin, une certaine ségrégation demeure car tous les animaux ne sont pas à la même enseigne. Certains ont ainsi des accès vip à des postes ou des statuts que d'autres non pas. Au nom de quoi ? D'un physique pas facile. Ainsi, Marie-Odile le crocodile, Issa le boa, Sven le hyène et Pascale la mygale décident de se bouger pour que ça change.

Ils créent le mouvement des bestioles indignées, bientôt rejoint par de nombreux sympathisants, et font le tour des plateaux tv ou des écoles. L'opinion publique reste encore sourde. Après tout, les chevaux sont portés aux nues. Nos animaux moches contre-attaquent avec le hip hop de Issa le boa. Les enfants en deviennent dingues et réclament des peluches. La tendance enfin s'inverse... mais suscite des jalousies - harcèlement en ligne, tentatives d'intimidation. Même son vieux pote Marcel le cheval cherche à influencer Issa le boa de cesser le mouvement. Mais bientôt le scandale va éclater.

Anne l'ânesse a mené se petite enquête dans l'école des pur-sang et a découvert que c'est une école de sape (encourager les étudiants à saquer les autres animaux). Tollé général. La presse met son grain de sel. Alfred le sdf vole au secours des opprimés. Et la police se jette dans la mêlée. Finalement, un ministre fait voter une loi pour obliger une parité entre animaux et autoriser les études pour tous. Nos animaux moches vont s'en tirer avec les honneurs et auront également une belle et longue vie durant laquelle ils vont tous concrétiser leurs rêves. Et on applaudit bien fort cette lecture mignonne et optimiste, qui fait un bien fou. Bravo. C'était drôle et totalement décalé.

La révolte des animaux moches, par Coline Pierré

dacodac du rouergue (2018)

======================== 

Mamie fait sa valise

Mamie débarque avec sa valise pour une histoire de papier peint à fleurs qu'elle ne supporte plus. Elle a quitté Papie et veut divorcer. Le seul à se réjouir de la situation, c'est Armand. À lui les crêpes et les soirées sans les parents sur le dos... Mamie le bichonne et ronchonne. Après tout, « l'amour n'est pas une équation » ! Armand est encore trop jeune pour comprendre le pourquoi du comment. Pour lui, papie n'a qu'à faire plaisir à Mamie en lui achetant des fleurs qui sentent bon. Celle-ci explique alors que l'amour se cultive autrement, en temps, en minutes, en secondes, en effort en application. Ce qu'elle veut, ce sont des lettres, des mots doux, des secrets de l'âme, des gentillesses pleines de poésie... Et ce n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd ! Armand, toujours complice, transmet l'info au concerné... et viva Italia ! Un petit roman d'une tendresse délicate et attendrissant par cette naïveté dont fait preuve notre jeune héros.

Mamie fait sa valise, par Gwladys Constant

dacOdac du rouergue, 2019

======================== 

 

 

07/05/19

Pêle-mêle : L'anorak rouge - Les enfants qui volent - Émile a la grosse patate - La princesse Caméléon - Un chien formidable

J01014 J01137

Depuis que Lucien a enfilé son petit anorak rouge, il se sent investi d'une mission. Écrire une histoire de zombis ! Ses premiers essais ne rencontrent pas le succès espéré mais qu'à cela ne tienne ! Lucien détient le scénario de sa vie en racontant le périple d'une feuille sauvage devenue mutante zombie et qu'une fillette rousse à lunettes va dompter avec ses super pouvoirs. En fait, il s'agit de Francette. Elle adore la poésie ET écrire des histoires. Ça tombe bien, entre Lucien et elle, c'est une belle aventure qui commence. Certes, la demoiselle a une préférence pour les poneys magiques et n'entend rien aux zombis. Lui, Lucien, ne veut pas la blesser et fait croire que... En vrai, une bourrasque a avalé le manuscrit de mille pages (mais chut !).

C'est une lecture super drôle. Une véritable ode à l'imagination et à la fantaisie. Avis aux adeptes du ton décalé et cocasse ! J'adore aussi ce format court et percutant, construit comme une bande dessinée, avec très peu de texte mais des illustrations qui font mouche. Les anecdotes filent à toute allure et donnent franchement le sourire. Jean-Luc Englebert a réussi là un coup de maître : c'est canon ! Encore.

L'anoral rouge : Le vaste monde (tome 1) & Le petit poney magique (tome 2) par Jean-Luc Englebert

Gallimard Jeunesse Giboulées, 2019

=================================

 

J01126

Dans une ville trop calme, où vivent des enfants beaucoup trop calmes, le ciel soudain est obscuri par des enfants qui volent ! Oui, qui volent. Je ne vous raconte pas la pagaille : ça crie, ça rit, ça pleure (de rire). À tel point que des flaques se forment, des flaques dans lesquelles on peut sauter et salir ses vêtements. Il  y a aussi du vent qui vient décoiffer les têtes et arracher les nattes. Et il y a des parents qui poussent des Oh ! et des Ah ! d'incompréhension. Dans le ciel, les enfants continuent de voler et de rendre ce monde un peu plus fou !

C'est tellement bien écrit, merci Vincent Cuvellier, avec cette histoire c'est aussi un acte pour la désobéissance et l'extravagance. Faire un rototo, c'est bête mais c'est rigolo. Après cette volée d'oiseaux - pardon, d'enfants qui volent - les bambins de cette ville insipide auront plaisir à tirer la langue et sautiller de bon cœur dans le dos des adultes. Et toc ! Ça fait du bien de lire un album aussi farfelu. Les illustrations d'Aurore Callias sont du même tonneau : en toute liberté ! Une chouette lecture débordante de folie douce. J'aime beaucoup.

Les enfants qui volent, de Vincent Cuvellier & Aurore Callias

Gallimard Jeunesse Giboulées, 2018

=================================

 

J00168

Non, Émile n'a pas mangé de lion. Il a juste la grosse patate. Enfin, ça c'est la version officielle. Car OUI Émile a bien mangé du lion ET du dentiste. Ça lui apprendra, à sa maman, de prendre rendez-vous les jours où il a la grosse patate. Voilà voilà.

Vous ne connaissez pas Émile ? Filez donc. Filez vite. Achetez tout le rayon en librairie. On en reparle après.

Émile a la grosse patate, par Vincent Cuvellier & Ronan Badel

Gallimard Jeunesse Giboulées, 2018

=================================

 

J01538

Cœur sur toi, Princesse Camélia, héroïne de cet album formidable et tellement drôle ! ♥

Tout commence par une rencontre : un roi tombe fou amoureux d'une bergère. Il l'épouse. Elle grossit mais rouspète. Pour la consoler, son mari l'entraîne sur l'île de Madagascar où la faune locale lui redonne le sourire. Sans doute, trop. Car quelques mois après, la dame accouche d'un bébé à la peau verte et à la langue fine comme un caméléon. C'est tout vu. La cour est estomaquée. La reine est éplorée. Le roi condamne tout le monde à se taire. Et l'enfant est caché dans les tourelles. La princesse Camélia doit également apprendre à tenir sa langue et à se plier à ses devoirs royaux. Lors de son bal de débutante, tous les prétendants sont fascinés par sa beauté et son intelligence. On s'amuse follement à se lancer des défis, comme toucher son coude avec sa langue. Essayez pour voir... vous m'en direz des nouvelles !

Hélas, Camélia a grillé sa couverture et file de honte se planquer dans la forêt. Son amoureux transi tombe en dépression. Sa famille boude. Le temps passe. Et les tourments broient toujours les pauvres âmes en détresse. Pourtant, « l'amour est une chose qui paraît très compliquée et qui est très simple, en vérité ». Et tout le charme d'une histoire se cache dans les détails. Vrai de vrai. Je ne vous dis pas la finesse de ce conte moitié romantique, moitié comique. C'est franchement différent de ce qu'on peut lire habituellement, différent de ce qu'on attendre. Et c'est tellement bon. Marianne Renoir écrit très bien : sa plume jubile à partir dans des délires. Ne lâchez rien ! J'ai trouvé ça extra et tellement drôle. C'était génial.

La princesse Caméléon, par Marianne Renoir & Karine Bernadou

Gallimard Jeunesse Giboulées, 2019

=================================

 

J01859

Un père et son fiston font le tour de la galerie ornée des tableaux de leur illustre famille. Le papa s'enorgueillit d'un tel patrimoine et s'extasie sur leur destinée époustouflante : policier,  pompier, peintre, astronaute... L'enfant trépigne. Lui aussi voudrait accomplir quelque chose de grand et de fort. Qui suscite l'admiration. Le père n'en doute pas, persuadé qu'il deviendra lui aussi un chien formidable et magnifique.

Ceci dit, il ne faut pas se fier aux apparences. Les plus grandes histoires ont aussi un calque, un voile, un dessous caché. Car il y a une double lecture dans cet album. Un côté pile et face. Et certaines révélations sont surprenantes ! En tout cas, cela ne manque pas de tendresse. C'est un album adorable, à manipuler avec précaution en raison des pages qui se plient et se déplient en toute anarchie, mais l'effet kiss cool est fabuleux. Très sympa.

Un chien formidable, par Davide Cali & Miguel Tanco

Gallimard Jeunesse Giboulées, 2019

=================================

 

Pêle-mêle : Jack - Un gâteau au goûter - On dit bonjour - Comment trouver un éléphant - Va-t'en Bébé Cadum - Un loup ?

JACK gabriel gay

Jack est un adorable petit chien qui adore faire des trous dans le jardin. Sauf que ça met en colère son papa et sa maman. Pour éviter d'être privé de caresses ou d'os à ronger, Jack préfère s'en tenir à un tout petit trou caché dans un coin. Ni vu ni connu. Mais le voilà pris en flagrant délit ! Des trous par dizaines parsèment le beau gazon et ont arraché les fleurs. Jack est puni. Renvoyé dans son coin. Mais il ne comprend pas car il est sûr de lui : ce n'est pas lui le coupable. Il décide donc de partir en quête du fautif pour que justice soit rendue !

Quelle histoire adorable... j'ai craqué pour la bouille de Jack ! C'est tellement ça, une expression pleine d'innocence et d'interrogation sur le monde qui l'entoure, les petits bonds par ci par là, les cachotteries pas bien méchantes, le flair infaillible et la détermination farouche. Bravo Gabriel Gay pour avoir rempli mon cœur d'une aussi belle émotion. J'ai adoré.

Jack, par Gabriel Gay

l'école des loisirs, 2019

===============================

 

Un gateau au gouter

Monsieur Anatole a invité mademoiselle Blanche pour le goûter et cherche une recette de gâteau du tonnerre. Aucune inspiration. Ses camarades lui viennent alors en aide. Le cochon dit que pour faire un gâteau qui épate, il faut des patates ! La souris dit qu'avec du navet, on se va régaler. Et le lapin ajoute qu'on met des carottes pour ne pas faire de la crotte. Misère de misère. Monsieur Anatole n'est pas convaincu par sa mixture... qu'il met sur le feu, avec un peu de lait, d'eau etc. Et déjà on sonne à la porte. Mademoiselle Blanche est ravie de découvrir les talents de cuisinier de son hôte !

Christian Voltz ne nous déçoit jamais avec ses bidouilles et ses créations qui racontent des histoires pleines d'humour et d'imagination. Cette fois, on redécouvre le potentiel d'une bonne soupe de légumes... de quoi ravir les papilles des petits et des grands. Un album au top et pour le moins surprenant.

Un gâteau au goûter, par Christian Voltz

Pastel de l'école des loisirs, 2019

===============================

 

On dit bonjour jadoul

Au réveil, Lapin prend plaisir à faire sa tournée en criant bonjour ! Bien entendu, le soleil, la feuille ou le vent ne peuvent pas lui répondre car ils ne parlent pas. Par contre, Ours, Coccinelle, Renard et son Petit pourraient être un peu plus polis. C'est qu'il est mécontent, notre Lapin. Car ON DIT BONJOUR le matin !

Et on dit merci pour cet album frais, primesautier et joyeux ! Ça fait un bien fou de démarrer sa journée avec une lecture aussi délicieuse et qui rappelle les règles élémentaires du bon-vivre ensemble. Très, très bien !

On dit bonjour ! par Émile Jadoul

Pastel, de l'école des loisirs, 2019

===============================

 

COMMENT TROUVER UN ÉLÉPHANT

En avant pour une aventure EXTRAORDINAIRE ! Mais vraiment. Cette histoire nous donne sans doute quelques bons conseils pour trouver un éléphant. On prépare son barda, son goûter, sa gourde... On choisit une météo clémente, un point d'ombre pour picorer, on scrute les traces de pas, on se réfugie en cas de pluie. Enfin, c'est épatant. J'ai dévoré chaque ligne, tourné les pages avec impatience. Les décors sont magiques, le suspense gentiment distillé... Et à bien y regarder, on aperçoit une silhouette familière. Fondue dans les décors. Sourire malicieux et clin d'œil complice. Alors, qui de l'enfant ou de l'éléphant trouvera l'autre en premier ? Forcément, on devine le dénouement. Sous vos applaudissements, bien évidemment.

Cet album est une pépite. À découvrir !

Comment trouver un éléphant, par Kate Banks & Boris Kulikov

Pastel de l'école des loisirs, 2019

===============================

 

va-ten bebe cadum stephanie blake

Entre Simon et Gaspard, l'entente est loin d'être une sinécure. Le plus grand est en train de construire un énorme garage pour ses voitures, le plus jeune s'en mêle. Et boum c'est la catastrophe ! Les deux frangins se lancent dans une bagarre titanesque. Ça hurle, ça tape et ça mord. Silence de plomb dans la salle. Une (petite) goutte de sang perle sur le doigt de Simon. Les regards sont braqués sur la blessure. On entend les cœurs battre la chamade. On retient notre souffle. Et de nouveau, les sirènes des pompiers sont en alerte.

Qu'est-ce que c'est bien raconté ! Stephanie Blake exagère à peine et reproduit avec exactitude les conflits fratricides (ha ! ha !) qui sont vécus comme des drames à échelle disproportionnée. C'est franchement tout bon. En plus, elle joue avec les caractères de police et les expressions de ses personnages, ce qui donne une autre dramaturgie à la lecture... forcément assaisonnée d'humour ! C'est excellent. Que vous dire d'autre... si ce n'est : FONCEZ !

Va-t'en, Bébé Cadum ! par Stephanie Blake

l'école des loisirs, 2019

===============================

 

un loup matthieu maudet

GROS COUP DE CŒUR pour cet album épatant ! Il est drôle, il est inattendu, il est cocasse, il est génial. Matthieu Maudet vous pose une devinette : qui suis-je avec mon long museau noir, mes oreilles pointues, mes yeux brillants et mes griffes aux pattes ? Non, non. Ce n'est pas ce qu'on croit. Ajoutez une corne magique et une queue multicolore, et là vous vous dites... C'est pas vrai ? Il l'a fait ! Eh oui, un album avec des cœurs et des bisous et du rose et des arcs-en-ciel ! C'est un rêve éveillé. Heureusement, la chute vient remettre les pendules à l'heure. MERCI ! C'est une lecture extra. On a adoré. ♥

Un Loup ? par Matthieu Maudet

Loulou & Cie chez l'École des Loisirs, 2019

===============================

 

le livre des qui fait quoi

Juste avant de se coucher, un petit garçon pose LA question à laquelle sa maman ne peut éviter : d'où vient le lait, et les tartines de pain, et le miel, et les bobos aux genoux (oui, oui !) et la couverture en laine... Le petit garçon est insatiable mais la maman n'en peut plus. Et puis l'heure tourne, c'est l'heure de dormir. Hop, on coupe le robinet des questions. Trop tard. On verra pour la suite demain. Bisous !

Soledad Bravi est mon héroïne. Son humour est renversant. Dans ce petit album, elle donne des réponses pratiques à des questions naturelles auxquelles les parents doivent répondre tous les jours ! C'est imparable et hyper efficace. À adopter d'urgence. Même les plus grands passent un bon moment - oui, car je n'ai pas vu venir le coup des bobos ! Bravo.

Le livre des QUI FAIT QUOI, par Soledad Bravi & Hervé Eparvier

loulou & cie chez l'école des loisirs, 2019

===============================

26/03/19

Pêle-mêle : Dans l'œuf - Dans une toute petite pomme - Léo & Lino - Bonjour Monsieur Froid - Un petit air de printemps

dans l'oeuf

Douze œufs sont prêts à éclore. À l'intérieur, douze bestioles attendent leur heure bien au chaud. Et crac boum hue... les bébés s'éparpillent sous nos yeux ébahis. Car il y en a vraiment pour tous les goûts : toutes les tailles, toutes les plumes, tous les styles. Pour la politesse, par contre, on repassera. Ahem, ahem. On n'apprend pas à dire bonjour ? Ravi de vous rencontrer. Puis-je ? S'il vous plaît. Merci. Au revoir. L'air de rien, le python se distingue du lot. Son corps se faufile, danse et ondule entre ses camarades. Quelques leçons plus loin, l'espace devient plus net. Notre ami python ne serait-il pas un peu gourmand ? Penchez-vous donc sur votre page : comptez les troupes. Froncez les sourcils. Vous avez tout compris ? Ce n'est pas bien de se servir sans demander la permission !

Cet album est FOU. Délicieusement cocasse et ingénieux : il évoque la transgression et la moralité avec beaucoup de complicité. Le lecteur est ravi du résultat : un peu filou et coquin. On apprend aussi à compter, au-delà de toute perspective. C'est inattendu et très réussi. Bravo. 

Dans l'œuf, par Emma Lidia Squillari

seuil jeunesse, 2019

 

dans une toute petite pomme

Beaucoup plus poétique, voici un album qui suit l'aventure d'un ver dans une toute petite pomme. Il se niche bien tranquillement entre deux pépins et attend que le temps passe. Les saisons aussi filent. Le ver grossit, se nourrit, voyage, devient chenille. Puis chrysalide. Et enfin... papillon ! La mésange qui guettait son retour s'en trouvera fort dépourvue.

Une vision sensible et très fine de l'art de grandir et du cycle naturel de la vie. Très contemplatif. Dans un écrin de couleurs et d'illustrations ravissantes : un album merveilleux. 

Dans une toute petite pomme, de Corinne Dreyfuss

seuil jeunesse, 2019

 

Leo et lino

Léo et Lino sont deux frères jumeaux : ils se ressemblent comme deux gouttes d'eau et font vraiment TOUT ensemble. Même à l'école, impossible de distinguer l'un de l'autre. C'est l'union sacrée. Du moins, c'est ce que pensait Lino jusqu'à l'arrivée d'Astrid dont son frère tombe amoureux. C'est bête, l'amour. Ça vous vole un frère et ça vous laisse tout seul dans votre coin. La belle osmose n'est plus. Et les deux frères sont finalement malheureux de cette distance entre eux. Une distance pourtant logique et naturelle... qu'ils vont combler à leur façon. Car Lino va également apprendre à développer ses propres activités et se lier avec d'autres copains. Autant de nouvelles aventures à raconter le soir à son frère. Et ainsi renouer avec leur connivence unique en son genre.

Cette histoire sur les jumeaux est pleine de tendresse et très touchante car elle relativise les hauts et les bas d'une relation parfois trop fusionnelle. Où l'on rappelle qu'il faut penser à soi, grandir pour soi, être fidèle à soi-même, se séparer pour mieux se retrouver, et ainsi de suite. Une lecture captivante et très instructive dans son cheminement.

Léo & Lino, de Bérengère Mariller-Gobber

de la Martinière jeunesse, 2019

 

bonjour monsieur froid

Retour sur les Contes de la Vallée ! Où l'on croise un étrange musicien - un trompettiste - incompris dans sa ville et forcé à s'exiler le plus loin possible. Oui, le monde est cruel. Maximilien trouve finalement refuge dans la forêt de la vallée secrète. Mais par ce temps glacial, il se couvre d'une tonne de vêtements - on croirait un monstre. Qu'importe. Il s'abrite dans le tronc d'un arbre creux. Puis tombe sur Yula qui s'évanouit de peur en le voyant. Ha, ha. Quelle histoire. La suite aussi est surprenante et très drôle. On assiste à une avalanche de quiproquos et de situations ubuesques, impliquant un corbeau, des lapins, un renne et même un petit oignon magique, dans une opération de sauvetage qui est excellente !

Cette série est un enchantement, album après album. Je suis amoureuse des dessins et des personnages. C'est très beau. Une lecture qui invite à rêver. On adore. ♥

Contes de la Vallée : Bonjour Monsieur Froid, de Carles Porta

 

Un petit air de printemps

Avec le retour du printemps, l'oiseau Ticky revient aussi dans sa maison située au cœur de la vallée secrète. Or, rien ne va plus chez ses amis : ils sont tous affairés chez son voisin, car Max vient de lancer une fête du tonnerre à laquelle il n'a pas été convié. Un vent de folie souffle sur la vallée. Max s'envole avec sa trompette, il joue à s'en époumoner et bondit jusque dans la forêt de l'Ogre redoutable. Oh-oh. Le danger est proche. Ticky aussi a été pris au piège : en train d'espionner, seul dans son coin. L'ogre a dit niet. Et voilà Ticky saucissonné à un arbre, plus désespéré que jamais.

Encore une bonne partie de rigolade en perspective : amitié, humour et fantaisie sont du lot. Ça virevolte à chaque coin de page, la lecture est entraînante, joyeuse et insouciante. Cette couverture printanière est, de plus, merveilleuse. Vraiment, c'est un plaisir à lire et relire !

Un petit air de printemps, par Carles Porta

seuil jeunesse, 2019

 

Disponible aussi : Les feuilles volantes