20/02/13

Ouvre ce petit livre, de Jesse Klausmeier & Suzy Lee

IMG_8586

Cette lecture recèle un pouvoir magique insoupçonnable. C'est l'histoire d'un livre rouge, qui parle d'une coccinelle, qui ouvre un petit livre vert, qui parle d'une Grenouille, qui ouvre un petit livre orange, qui parle de ... A vous de découvrir la suite ! C'est qu'on continue d'aller encore loin à ce rythme-là. Et franchement l'effet est saisissant, on se prend au jeu avec une curiosité enfantine (qui laisse présager le plaisir que prendront eux-mêmes les futurs lecteurs).

Graphiquement vous ne serez pas déçus du voyage car c'est un festival de couleurs et de formats. Plus vous tournerez les pages du livre, et plus vous vous enfoncerez dans un monde de plus en plus minuscule. Le plus drôle, c'est que les personnages, eux, ne cessent de grandir (on finit tout de même avec une géante, incapable de tourner les pages de son livre, alors il faut lui venir en aide !).

Enfin bref, c'est un principe ingénieux et délirant, qui en surprendra plus d'un. La virtuose Suzy Lee a encore frappé fort et donne un sacré coup de main à l'auteur débutant qu'est Jesse Klausmeier. Ce duo fait des étincelles en nous offrant cet album, qui est un petit moment d'enchantement. A découvrir !

Ouvre ce petit livre, par Jesse Klausmeier & Suzy Lee (Kaléïdoscope, 2013)

IMG_8587

IMG_8588

IMG_8589

IMG_8590

 

Formidable hymne à la lecture, à la passion des livres et au plaisir de partager. ♥

Posté par clarabel76 à 10:00:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,


16/02/13

Zaza va sur son pot ☺

Cette histoire est dédiée à un petit Tom, deux ans et au sourire de brigand.

IMG_8561

Comme Zaza, grandir ça veut dire abandonner la couche. Aller sur le pot. Un trône de seigneur, s'il vous plaît. Mais rien n'y fait : on mouille ses culottes et on n'a même pas honte. Cela viendra quand ça viendra.

Alors, quand un grand qui passe par là et vous traite de gros bébé, du matin au soir, en version chansonnette stridente, il faut se résoudre à accomplir son miracle. Oui, victoire ! Et bravo Zaza (et Tom !).

A tous les enfants qui grandissent et doivent passer par le cérémonial du *pipi sur le pot, hey* (clin d'œil à un vieux film ringard), Bénédicte Guettier vous offre cette histoire rigolote et mignonne avec en héros l'indécrottable âne Trotro.

Suis fan, vous dis-je. Chut !

L'âne Trotro : Zaza va sur son pot - Bénédicte Guettier (Gallimard jeunesse, coll. Giboulées, 2013)

IMG_8562

IMG_8563

IMG_8564

IMG_8565

IMG_8566

IMG_8567

Posté par clarabel76 à 11:15:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

14/02/13

Le Voyage extraordinaire de Petit Pierre

IMG_8516

Découvrez comment le chemin vers l'école transforme un paysage ordinaire en un voyage extraordinaire aux yeux d'un petit garçon.

Petit Pierre et sa grand-mère se tiennent par la main, pour ne pas tomber dans la rivière qu'ils sont en train de longer. Là, un autobus ressemble à un grand crocodile qui a avalé tout plein de gens. Là encore, les automobiles sont des poissons qui nagent en doublant et en faisant pimpon bruyamment ! Là aussi, le feu tricolore est en fait un soleil rouge, invitant l'enfant à traverser la rivière sur un pont (le passage protégé). Et là enfin, c'est la banquise où marchent des pingouins avec un cartable dans une main et un téléphone dans l'autre.

On approche du but et on découvre une cour d'école qui contient des petits singes turbulents, derrière la grille. Ces derniers grimpent, courent, sautent et s'attrapent en hurlant. Il y a même un gros singe barbu pour surveiller tout ce monde ! Petit Pierre, lui, lâche la main de sa grand-mère, il n'a plus peur et sa mamie peut faire le chemin inverse, en glissant sa main dans la poche de son manteau, pour avoir plus chaud.

Cet album se lit comme une poésie, puisque tout n'est allégorie, et c'est tout simplement fabuleux. On plonge dans un monde de rêves et d'imagination, on en prend plein les yeux. C'est joli, quoi.

Le voyage extraordinaire de Petit Pierre, par Jo Hoestland - illustrations de Charles Dutertre (Nathan, 2013)

IMG_8520

IMG_8521

IMG_8522

Posté par clarabel76 à 12:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

08/02/13

Girafe

IMG_8531

Au réveil la girafe est un peu en vrac, complètement démantibulée, elle tente de reprendre forme en rassemblant ses morceaux éparpillés, et là ... stupeur, ce n'est pas une girafe ! Flûte alors, c'est un bonhomme. Mais non, quelques pages plus loin, on découvre que c'est une maison. Et plus loin encore, on retombe sur une autre découverte ! 

Préparez-vous à retourner votre album dans tous les sens ! Le principe est astucieux. Jean Gourounas joue avec les formes dans le délire le plus total. (Et les petits commentaires en marge des illustrations valent aussi le coup d'œil.) Dans cette histoire, l'auteur s'amuse à décortiquer sa girafe livrée en kit et à jouer avec les formes pour montrer qu'on peut dessiner ce que l'on veut, suivant le sens que l'on a envie de donner.

C'est un joyeux bazar, un habile fourre-tout, une manière décomplexée d'approcher la maîtrise des formes et les différentes interprétations d'une construction. C'est encore plus pratique qu'un puzzle, car on peut chambouler les pièces sans que ça coince. On dénature le dessin original, mais après tout on a droit aussi de raconter plusieurs histoires ! Encore un album de Jean Gourounas qui m'enchante pour son originalité et son intelligence (après l'histoire du mille pattes).

Girafe, par Jean Gourounas (Rouergue jeunesse, 2013)

IMG_8532

IMG_8533

IMG_8534

IMG_8535

IMG_8537

Posté par clarabel76 à 09:45:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

07/02/13

La famille Ohé : Le nouveau pull-over, d'Oliver Jeffers

IMG_8545

La famille Ohé a ceci de particulier qu'ils sont tous exactement pareils. Jusqu'au jour où Rupert se mit à tricoter un pull, puis l'enfila et défila auprès des siens en crânant, les Ohé en furent tous choqués et scandalisés !

Mais Rupert était fier de sa différence. Gillespie décréta à son tour qu'être différent était intéressant. Alors lui aussi se mit à tricoter un pull-over assorti à celui de Rupert.

Fantastique, génial, chic idée ! Maintenant ils sont deux à être différents. ^-^

De ce fait, être différent devint à la mode (et tout le monde se mit à porter des pulls) !

Cet album est extrêmement drôle, et pas seulement parce que l'humour d'Oliver Jeffers est fin, irrésistible, incomparable. Cet album montre avec subtilité les travers de notre société qui cherche à créer une mode, dans le but de se distinguer ou simplement pour qu'on le remarque (c'est courant), et voilà que cet effet de mode crée l'envie, la jalousie et l'imitation. Du coup, tout le monde copie tout le monde et finit par se ressembler.

C'est drôle, parce que la situation est tournée en ridicule. Il faut cultiver sa différence, c'est certain, mais cela ne veut pas dire qu'il faut se comporter comme un mouton (qui suit la tendance en broutant bêtement).

Le style minimaliste et en apparence simple d'Oliver Jeffers me séduit encore une fois. J'aime, j'aime, j'aime. Prochain album à paraître fin mars 2013 : Cet élan est à moi. ♥

La famille Ohé : Le nouveau pull-over, par Oliver Jeffers (Kaléidoscope, 2012)

Posté par clarabel76 à 12:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


06/02/13

Nouveautés : Actes Sud junior

IMG_8538

IMG_8539

IMG_8540

Raoul, c’est le nouveau de la classe. Mais il est bien trop grand pour aller à l’école. Et puis, il fait un peu peur, mieux vaut ne pas se moquer de lui. Un jour, il crie sur la maîtresse et se fait renvoyer. C’est un peu triste mais c’est comme ça.

Lors d’une sortie à la campagne, un orage éclate. La maîtresse et les élèves se réfugient dans une grotte et tombent nez à nez avec Raoul, sa maman et son petit frère qui vivent là, modestement. La pluie s’arrête ; il est temps d’aller pique-niquer. Les enfants invitent Raoul et sa famille à partager leur repas. Et pour la première fois, ils voient Raoul sourire.

Au début le ton de l'histoire se veut drôle et enlevé, avant de laisser apparaître une autre réalité : celle de la pauvreté. Heureusement l'histoire n'est pas du tout triste, au contraire elle fait preuve d'optimisme et de solidarité. Hop, hop, quand on ne sait pas, on ne juge pas, on partage et on fait naître les sourires sur les visages.

Un titre bénéfique, avec des illustrations qui font souvent sourire d'ailleurs !

Le nouveau de la classe, par Isabelle Duval (Actes Sud junior, 2013)

 

IMG_8541

Crocolou est ravi de passer un après-midi chez ses grands-parents. Au programme : promenade dans le jardin et cueillette de fleurs pour égayer la maison avec mamie, séance de bricolage et construction d’une cabane avec papi.

Après s’être régalé de délicieuses crêpes, Crocolou a une surprise pour eux : un beau dessin ! Mais ce n'est pas tout car Crocolou aussi aura droit à une belle surprise de la part de son papi.

Le texte est facile et très accessible, les illustrations sont d'une pureté très appréciable. C'est une petite série qui aborde des thèmes qui sont proches des jeunes lecteurs et c'est ce qui la rend si sympathique et attachante.

Crocolou aime son papi et sa mamie, par Ophélie Texier
Actes Sud junior, 2013

Posté par clarabel76 à 09:35:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

23/01/13

Je m'ennuie, de Michael Ian Black & Debbie Ridpath Ohi

IMG_8478

C'est l'histoire, bien commune, d'une petite fille qui s'ennuie. Elle croise sur son chemin une patate. Tiens, celle-ci lui cause. La coïncidence veut qu'elle aussi s'ennuie comme un rat mort. A deux, ça pourrait être plus rigolo mais la patate n'aime pas les enfants. (Elle préfère les flamants roses.) Alors, la petite fille va s'échiner à lui démontrer qu'un enfant, c'est juste extra : ça fait des cabrioles, ça ne manque jamais d'idée ou d'imagination, ça court, ça danse, ça saute... Comment peut-on trouver un enfant ennuyeux ?! Non, vraiment c'est impensable.

Finalement, cette patate est une bonne thérapie. Sans le vouloir, elle va rappeler à la fillette toutes les choses cool et géniales qu'elle peut faire, et ainsi oublier la notion d'ennui. Enfin bref, cette lecture est jubilatoire et fait sourire d'un bout à l'autre. Les illustrations sont éclatantes, que de dynamisme et d'humour dans l'histoire, jusqu'à la fin ... proprement hilarante !

A découvrir, pour ce jaune pétant. :)

Je m'ennuie, par Michael Ian Black et Debbie Ridpath Ohi (Seuil jeunesse, 2013)

IMG_8479

IMG_8480

IMG_8481

IMG_8483

IMG_8484

IMG_8485

Posté par clarabel76 à 11:15:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

22/01/13

La Petite fille aux singes (l'enfance incroyable de Jane Goodall), de Patrick McDonnell

IMG_8465

Jane est une petite fille qui aime jouer dans son jardin en s'inventant des histoires en compagnie de son chimpanzé en peluche. Jane est passionnée par les animaux et la nature, elle s'imagine vivre des aventures incroyables dans la jungle, à l'image de Tarzan, et très vite elle décide d'en faire plus tard son métier.

Cette enfance joyeuse, rayonnante et incroyable nous est racontée sans tralala par Patrick McDonnell, à travers des illustrations qui sont de petites perles de beauté, j'ai été sous le charme, complètement enchantée.

Au cœur de l'ouvrage, se trouve une double page de dessins et de jeux que Jane a créés, quand, petite fille, elle était à la tête de la Société des Alligators. L'ensemble des pages de ce livre donne aussi à voir des gravures ornementales datant du XIXe siècle et du début du XXe siècle, qui révèlent la passion que Jane a nourrie toute sa vie pour l'observation scientifique et attentive de la nature.

Cet album, non content de raconter l'enfance d'une femme à la destinée hors du commun, révèle ainsi qu'une passion peut transcender votre vie et la porter au-delà de vos rêves les plus fous. C'est beau !

La petite fille aux singes (l'enfance incroyable de Jane Goodall), par Patrick McDonnell
traduit par Nathalie Azoulai - De La Martinière Jeunesse, 2013

IMG_8466

IMG_8467

IMG_8468

IMG_8469

IMG_8470


Pour prolonger ce portrait, un autre conseil de lecture : "Ma vie avec les chimpanzés" chez L'Ecole des Loisirs. Avec en extrait cette fameuse scène avec la poule qui est égalemennt rapportée dans l'album.

Extrait

L'air était presque étouffant. J'étais accroupie, et la paille me chatouillait les jambes. Il faisait assez sombre aussi. Mais je pouvais quand même voir la poule sur son nid. Elle était à un mètre cinquante de moi, environ, et ne se doutait absolument pas de ma présence. Le moindre mouvement de ma part, et tout aurait été gâché. Je me tenais donc parfaitement immobile. La poule aussi. Bientôt, elle se souleva tout doucement. Elle me tournait le dos, et, en me penchant en avant, je vis un objet rond et blanc qui émergeait peu à peu des plumes entre ses deux pattes. L'objet grossit. Soudain, la poule remua son derrière et - plop ! - il atterrit sur la paille : je venais d'assister en direct à la ponte d'un oeuf. Avec des gloussements de victoire, la poule secoua ses plumes, déplaça l'oeuf à l'aide de son bec, puis sortit du poulailler en se pavanant. Malgré mes jambes engourdies, je me précipitai tout excitée hors du poulailler et courus jusqu'à la maison. Maman était sur le point d'appeler la police. Elle m'avait cherchée pendant des heures et n'imaginait pas que j'avais pu passer tout ce temps accroupie dans le poulailler. Ce fut là ma première observation sérieuse du comportement des animaux. J'avais cinq ans... et beaucoup de chance car ma mère était très compréhensive ! Au lieu de se mettre en colère parce que je l'avais effrayée, elle voulut que je lui raconte en détail la merveilleuse chose dont j'avais été témoin. Malgré mon très jeune âge à cette époque, j'ai beaucoup de souvenirs se rapportant à cette expérience. Je me rappelle ma perplexité au sujet des oeufs : sur une poule, où donc se trouvait-il une ouverture assez grande pour laisser sortir un oeuf ? Je ne sais plus si j'ai posé la question autour de moi. Si oui, personne ne m'a donné de réponse. J'ai donc décidé d'éclaircir ce mystère moi-même. Je me rappelle m'être dit un jour, en voyant une poule entrer dans le poulailler : «Ah, maintenant je vais la suivre, et je vais voir ce qui se passe.» Et je me rappelle aussi la fuite de la poule avec des caquètements d'horreur, lorsqu'elle m'a vue entrer à mon tour. De toute évidence, cette méthode n'était pas la bonne. Il me fallait entrer dans le poulailler la première et attendre qu'une poule se décide à venir pondre son oeuf. C'est la raison pour laquelle je dus rester si longtemps à l'intérieur du poulailler. Il faut être patient si l'on veut apprendre à connaître les animaux.
Traduit de l'anglais par Florence Seyvos  /  Première édition France: 1989                                        

Posté par clarabel76 à 18:30:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

Promenade en forêt

IMG_8493

Etienne Delessert nous invite à découvrir une forêt mystérieuse et secrète. Avec ses amies Noire la Souris et Josée la Chenille, Yok-Yok rencontre un ours gourmand de fraises sauvages, des abeilles, un martin pêcheur ou encore un grand papillon velouté. Mais la nuit tombe, une chouette aide les trois amis à regagner l'orée de la forêt.

" La forêt est le poumon de notre planète, dit Yok-Yok, les champignons nourrissent les arbres, les oiseaux sèment des graines, ici on disparaît pour mieux renaître. "

Quelle belle promenade que celle que nous propose ce cher Yok-Yok, dans une forêt où l'on découvre la faune en gros plan. La forêt n'aura plus de secret pour le lecteur, qui apprendra à reconnaître la musaraigne, le pic épeiche, la sitelle et la fauvette à tête noire (pour ne citer qu'eux). Il pourra aussi tester ses connaissances, ou ce qu'il a retenu de sa lecture, en répondant aux quelques questions figurant en dernière page.

Cette série met toujours un point d'honneur à ne pas prendre son lectorat pour un public niais, les aventures sont simples mais riches en découvertes. La forêt offre un beau terrain de jeux et de connaissances à approfondir, avec des illustrations qui s'étalent sur chaque double page. Il y a autant de mystère et de beauté à parcourir dans cet album, lequel a su m'émerveiller en toute simplicité.

Yok-Yok : Promenade en forêt, par Etienne Delessert (Gallimard jeunesse, coll. Giboulées, 2013)

IMG_8494

IMG_8495

Posté par clarabel76 à 13:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21/12/12

Dreams are made for children

Sélectionnées par Misja Fitzgerald Michel, voici 15 berceuses à la beauté intemporelle, interprétées par les plus belles voix de l’âge d’or du jazz : Ella Fitzgerald, Billie Holiday, Sarah Vaughan, Nat King Cole, Chet Baker… Des standards incontournables, mais aussi des titres moins connus à découvrir, immortalisés par des voix chaudes et sensuelles, qui font de chaque chanson un moment d’une infinie douceur. Les traductions de Valérie Rouzeau nous révèlent des textes d’une rare poésie.

IMG_8432

IMG_8434

IMG_8436 

IMG_8437

Cet album me faisait de l'oeil depuis un petit moment... Je n'ai donc pas résisté longtemps à l'appel des sirènes, et je ne regrette pas un seul instant ! Cet album est plébiscité chez les libraires et même dans la presse, pour une fois c'est amplement mérité. Tout ce foin pour une quarantaine de minutes d'écoute, de bonheur, une dizaine de pages toutes plus merveilleusement illustrées les unes que les autres, des textes d'une délicatesse appréciable ...

Ce sont des berceuses old-school, au charme délicieusement suranné, pas seulement destinées aux enfants, ce sont avant tout des classiques du jazz à écouter, découvrir et écouter encore, croire un instant qu'on joue dans un film de Capra ou Fleming, rêver, bouquiner à côté, se détendre, apprécier ce moment-bulle, et appuyer sur la touche bis pour ne jamais se lasser. Oui, vraiment, cet album est une pépite à déguster sous toutes ses formes !

Les plus belles berceuses jazz, sélectionnées par Misja Fitzgerald Michel (Didier jeunesse, 2012)
illustrations d'Ilya Green - traduction de Valérie Rouzeau

1 / Russian Lullaby, ELLA FITZGERALD 2 / Lullaby of Birdland, SARAH VAUGHAN 3 / Once Upon a Summertime, BLOSSOM DEARIE 4 / Lullaby in Blue, DEBBIE REYNOLDS et EDDIE FISCHER 5 / Dreams Are Made for Children, ELLA FITZGERALD 6 / My Sleepy Head (Go to Sleep), NAT KING COLE 7 / Over the Rainbow, JUDY GARLAND 8 / Goodnight My Love, SARAH VAUGHAN 9 / My Funny Valentine, CHET BAKER 10 / Hit the Road to Dreamland, MEL TORMÉ 11 / Summertime, PEGGY LEE 12 / Lullaby of the Leaves, JUNE CHRISTY 13 / Looking for a Boy, CHRIS CONNOR 14 / God Bless the Child, BILLIE HOLIDAY 15 / Brahms’s Lullaby, FRANK SINATRA