28/10/16

Mais c'est un livre sans images ! de Sergio Ruzzier

Mais c'est un livre sans images

Au cours de sa promenade, un petit caneton ramasse un livre abandonné, puis rouspète peu après l'avoir ouvert. En effet, c'est un livre sans images ! Quelle mauvaise blague. Le caneton ne sachant pas lire pense ne pas être capable de tout comprendre mais continue de feuilleter le livre. Après tout, les mots peuvent être à la fois si difficiles et en même temps drôles ou très tristes, violents et si tranquilles. En y regardant de plus près, le caneton reconnaît aussi quelques mots ! Soudain, la lecture lui paraît encore plus belle, plus forte, plus symbolique, car les mots peuvent vous emporter loin de chez vous ou vous raccompagner à la maison, qu'importe, ils restent avec vous pour toujours.

Un bel album sur l'importance des mots et de la lecture, sur la portée des histoires et de l'imagination, dans un univers simple et joliment coloré. On reste cependant très loin de la subtilité du Livre sans images de B.J. Novak en reconnaissant que S. Ruzzier touche directement les plus jeunes et ouvre leur intérêt sur les secrets de la création tout en les questionnant sur le pouvoir de l'imaginaire.  

Seuil Jeunesse - Août 2016

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Pavor Nocturnus : L'histoire d'un petit garcon un peu trop parfait, de Letizia Iannaccone & Marilina Cavaliere

Pavor nocturnus

Pavor Nocturnus est un petit garçon chouchouté par sa maman, qui lui prépare de bons petits plats, l'oblige toujours à s'habiller chaudement et lui recommande aussi de ne pas s'approcher des autres bambins ou des animaux souvent porteurs de bactéries. Engoncé dans sa grosse écharpe, Pavor grandit dans une bulle ultra-sécurisée.

Et pourtant, malgré toutes ces précautions, l'enfant finit par attraper une drôle de maladie. Chaque nuit, Pavor est victime d'un phénomène étrange qui l'empêche de dormir. Consulté aussitôt, le médecin est perplexe mais recommande à Pavor de jouer en plein-air et de se lier aux autres copains. Selon lui, cet enfant souffre d'un excès de sérieux qui se traduit par un manque de prédisposition aux jeux, d'où son stress et ses terreurs nocturnes ! ^-^

Au revoir, le petit garçon un peu trop parfait ! Place à l'enfant qui fait du bruit, qui se roule par terre, qui est couvert de boue et qui prend tous les risques (les poux, la grippe, les léchouilles des chiens puants ne lui font plus peur). Et le résultat ne se fait pas attendre. Épanoui, Pavor fait enfin de beaux rêves.

Avis à toutes les mamans poules, cette lecture prête à sourire et tourne en dérision les petites manies qu'on reproduit malgré nous en surprotégeant nos enfants ! Le sujet est abordé avec beaucoup d'humour, de tendresse et de poésie. Par exemple, les conseils du médecin pour ouvrir l'enfant au monde sont assez prodigieux : rêver les yeux ouverts, contempler les choses d'en haut ou d'en bas, selon ce qu'on préfère. Et il y a aussi la liste des dangers autour de Pavor qui est aussi saugrenue qu'exagérée (des rhumes morveleux, la morsure du voisin ou la fièvre dévorante qui te brûle en un clin d'œil). De jolis excès farfelus pour nous rappeler de lever le pied et de moins étouffer nos enfants.

Une histoire attendrissante et aux illustrations savoureuses qui attirent le regard et la curiosité. Une super pioche. 

Seuil Jeunesse - Août 2016

 

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Les contraires font leur cirque, de Lee Singh & Tom Frost

IMG_6630

Gros coup de cœur pour cet album graphique très rigolo !

D'abord, je craque complètement pour ses illustrations dont le charme vintage n'est plus à démontrer. La suite de la lecture n'a fait que confirmer tout le bien que j'espérais et a donc nourri mes plus folles attentes. Youpitralala. Danse de la joie dans le salon. Bref. C'est donc sur la fabuleuse thématique du cirque, qui plaît toujours aux enfants, que les deux artistes Lee Singh & Tom Frost s'appuient pour évoquer la notion des contraires auprès de leur jeune public. Et c'est prodigieusement pensé, en plus d'être drôle. Car l'album ne se contente pas de recenser des situations basiques (haut/bas ; mouillé/sec ; peu/beaucoup ; froid/chaud...), il imagine aussi des situations cocasses et riches en nuances qui ne manqueront pas d'épater la galerie. C'est un véritable spectacle qui est mis en scène - une représentation inventive, ingénieuse, gourmande et acrobatique, où l'on s'éparpille de bonheur. ^-^

Petits et grands lecteurs apprécieront donc cette exploration et cette découverte des flaps sous lesquels se planquent tous les secrets du grand chapiteau. Les numéros rivalisent tous d'élégance et de facétie. On en prend plein les yeux et on a un sourire extatique sur les lèvres ! Superbe. ☺ 

Seuil Jeunesse - Avril 2016

IMG_6631   IMG_6632

IMG_6633   IMG_6634

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Mille et un bébés animaux, de Julie Colombet

Mille et un bébés animaux

Pour tout savoir sur les bébés de 9 espèces animales, du koala au poisson-clown, en passant par le chat et le suricate !

Voilà un passionnant documentaire avec effet pop-up pour découvrir tous les secrets des bébés animaux. Neuf espèces sont évoquées, du koala avec son bébé unique, du chevreuil aux deux bébés, souvent des jumeaux, du renard aux 4 bébés (parfois 6), du chat aux 5, 6 ou 7 bébés... pour terminer, plus loin, avec le poisson-clown et ses 1500 bébés ! Grands cris d'exclamation.

Parmi les autres espèces évoquées, on trouve aussi le suricate, l'autruche, le lapin de garenne et la souris. Chaque histoire explique la naissance des uns et des autres, avec leurs particularités bien distinctes, certains sont issus d'une portée unique et protégés par leur mère jusqu'à l'âge de 2 ans, d'autres peuvent avoir plus de 18 frères et soeurs, comme le souriceau, et grandir très vite sous la surveillance de leur mère.

Les enfants qui sont curieux et amateurs des animaux trouvent un plaisir fou à parcourir cet ouvrage, riche et instructif, au graphisme charmant et incontournable (le pop-up est une valeur sûre). C'est un univers familier et pourtant mystérieux qu'on découvre dans une mise en scène superbe. Une jolie trouvaille. 

Seuil Jeunesse - Octobre 2016

Posté par clarabel76 à 08:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

27/10/16

Mon ami Fred, par Eoin Colfer & Oliver Jeffers

Mon ami Fred

Combiner le pouvoir de l'imagination à celui de l'amitié, c'est tout le talent de cet album pastel et raffiné. Voici l'histoire de Fred, un ami imaginaire lassé d'aller et venir dans la vie des enfants, sans possibilité de s'attacher ou rester pour l'éternité. Fred entre dans la vie des mômes pour les divertir un bref instant, puis la réalité reprend ses droits et chasse Fred de la carte. Il redevient cette petite ombre si légère qu'un simple souffle de vent peut l'attraper et l'emporter dans le ciel. 
Un jour, enfin, Fred voit son rêve se concrétiser : un enfant, Sam, qui est tout comme lui, perdu dans ses lectures, la tête dans les nuages, passionné de musique et de plomberie... Ces deux-là étaient faits pour se rencontrer. Aussitôt les deux copains deviennent inséparables et partagent les mêmes délires : faire semblant d'être Français, étudier l'art du mime, fabriquer des masques japonais et écrire une BD. Leur signature : le Duo Super-Doué.
Hélas, de nouveau le drame s'annonce. Sam ne fait que parler d'une nouvelle copine, qui s'appelle Sammi. Il passe de plus en plus de temps avec elle, au détriment de Fred, seul, triste, résigné. Prêt à s'effacer. Et c'est là que la magie intervient. Le miracle de l'amitié ! Après tout, “ce n'est pas parce qu'un ami est imaginaire que l'amitié n'est pas réelle”. Oh yeah. 
Franchement, voilà une belle, belle lecture teintée d'humour, de fantaisie, de tendresse, de confiance et d'espoir ! C'est tout simplement féerique. Les mots d'Eoin Colfer sont d'une grande justesse à évoquer la place du fameux ami imaginaire, qu'on découvre animé d'une sensibilité propre et d'une nature fantasque. Lui aussi rêve d'un alter ego avec qui tout partager. Alors, pourquoi ne pas provoquer la rencontre entre deux amis imaginaires ? Avec un peu d'électricité, de chance et de magie, rien de plus facile, on peut tout obtenir ! ^-^
Comptez aussi sur la touche d'Oliver Jeffers pour raconter cette histoire de façon ludique et adorable : les silhouettes floues des personnages imaginaires, les petites notes de couleurs, les faciès sans pareil des amis réels, tous expriment l'exubérance et l'authenticité, au service d'une lecture éclatante et riche en subtilités. Un vrai régal pour cette coédition unique et exemplaire. ♥

Gallimard Jeunesse / Kaléidoscope - Octobre 2016

Afficher l'image d'origine

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


25/10/16

Mon premier livre de musique classique, par Emilie Collet & Séverine Cordier

Mon premier livre de musique classique

Cette collection chez Gründ est de grande qualité, car elle combine la touche enfantine par des illustrations charmantes & agréables à un propos judicieux, accessible aux plus jeunes, sans forcément tomber dans la niaiserie.

Cette approche est suffisamment convaincante pour séduire les parents et les enfants. On a, de plus, un large choix de registres musicaux (classique, opéra, jazz, rock, comptines, berceuses etc.). Dans ce grand volume avec intercalaires, on distingue quatre grands compositeurs de musique classique et quelques-uns de leurs morceaux les plus fameux.

Le CD regroupe 24 versions instrumentales, de Mozart et sa Petite musique de nuit ou L'air des clochettes, à Beethoven et son Hymne à la joie ou La Symphonie pastorale, de Vivaldi et ses Quatre saisons et de Chopin, on écoute La Valse du petit chien, Le Papillon ou Nocturne. C'est un voyage musical entraînant & coloré pour une initiation tout à fait concluante.

 

Mes premiers airs d'Opéra, illustré par Séverine Cordier

Mes premiers airs d'opéra

Ce dernier né des Petits Livres Sonores a pour ambition d'embarquer les enfants dans l'univers de l'Opéra !

Ce domaine souffre de son image trop élitiste ou rigoureuse, et c'est bien dommage. Au moins l'écoute de ce petit bouquin va en surprendre plus d'un : qui ne connaît pas La Traviata de Verdi, La Flûte enchantée de Mozart, Carmen de Bizet, La Belle Hélène d'Offenbach, Le Duo des chats de Rossini & Les Noces de Figaro de Mozart ?

Eh oui. Les airs d'Opéra font partie de notre quotidien, à travers la publicité honteusement, mais il est bon aussi de rappeler leurs auteurs et leurs histoires par quelques notes de présentation. C'est simple, adorable et très instructif. 

De toute façon, cette collection est aussi enthousiasmante que réjouissante. Elle fonctionne très bien auprès des enfants, qui la plébiscitent titre après titre. 

Gründ - Août 2016

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Le grand Rendez-vous, de Hubert Ben Kemoun

Le grand Rendez-vous

Un grand rendez-vous à ne pas manquer ! Un album qui se regarde... et s'écoute !

Les nouvelles technologies ne cessent de s'inviter dans la lecture, cf. aussi le très interactif Dessine-moi le vent ! Cet album également nous propose de nous évader à travers 24 histoires mises en scène et en musique par Hubert Ben Kemoun, Sébastien Pelon, Judith Gueyfier, Nicolas Duffaut & Marc-Olivier Dupin.

Pour les découvrir, il suffit de télécharger l'application Nathan Live, d'ouvrir le livre et de scanner l'illustration, puis d'écouter l'épisode sélectionné. Ou de vous rendre sur le site : http://grandrendezvous.nathan.fr/audio.php

Si toutes ces technologies vous dépassent, alors place à l'imagination en feuilletant cet album sans texte et composez vous-mêmes vos aventures ! 

Un violoniste à Sydney, trois enfants chanteurs de rue à Valparaiso, une flûtiste charmeuse de serpent à Bombay, des joueurs de banjo dans le bayou, une harpiste à Buckingham, et bien d'autres, reçoivent tous une invitation à un rendez-vous. Quel est ce rendez-vous si important qu'ils cessent leurs activités pour s'y rendre ? 

Voilà qui chamboule nos habitudes de lecture ! Appréciant le livre audio en général, l'idée qu'on me raconte une histoire me plaît beaucoup. Par contre, télécharger ou s'armer des outils comme un smartphone ou une tablette pour envisager la lecture du soir, j'avoue être un peu réfractaire. Il y a déjà trop d'écrans dans la vie des enfants... Je suis de la vieille école, et j'aime par-dessus tout le bon vieux livre papier ! ^-^

Nathan - Octobre 2016 / Raconté par Louise Grinberg et Emmanuel Lemire. 

NB : Toutes les histoires sont imprimées sur un livret qu'on retrouve sur la dernière page de garde de l'album. 

15/10/16

Mon premier livre batterie, par Emilie Collet & Sophie Rohrbach

Mon premier livre batterie

Un ouvrage ludique & divertissant, qui aura tout lieu de vous casser les oreilles, car la batterie propose un exercice approximatif (taper en rythme avec les mélodies des six comptines selon des codes de couleurs) mais justement le rythme est hasardeux et l'effet ne produit pas un son très agréable.

Par contre, cela fait beaucoup rire à la maison ! 

Les illustrations sont mignonnes, aux couleurs acidulées et aux bonnes bouilles rondouillardes. Les puces sonores complètent la cacophonie ambiante. Au programme : Pomme de reinette - Il était un petit navire - Ainsi font font font - Dansons la capucine - Pirouette cacahuète - Mon beau sapin. 

Gründ - octobre 2016

Posté par clarabel76 à 10:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

08/10/16

Le Fantôme de l'Opéra, interprété par Domitille et Amaury

Le Fantôme de l'Opéra

L'œuvre classique de Gaston Leroux est revisitée dans cette version enfantine très pertinente. On y découvre une petite fille, Meg, qui adore danser et qui, grâce à sa mère, concierge à l'Opéra de Paris, obtient la chance d'être petit rat sur les planches mythiques de cette institution. Mais la fillette aime fureter dans les couloirs, suivre les conversations des adultes, surprendre les déclarations enflammées entre Christine, la cantatrice, et son fiancé Raoul, lequel est jaloux de son professeur de chant, qui n'est autre que le célèbre Fantôme de l'Opéra. Amoureux transi, mais exigeant, celui-ci s'emporte quand Christine refuse de l'épouser. Sa rage et sa douleur s'expriment avec violence. Et folie. Jamais les fiancés ne trouveront la paix en sa présence... Dans l'ombre, la petite Meg est ainsi le témoin discret de ce drame passionnel qui se joue en trois actes.

L'immersion dans cet ouvrage est tout simplement extraordinaire ! Les illustrations d'Hélène Druvert confèrent à l'ensemble un écrin fabuleux et raffiné, où le clair-obscur rivalise d'élégance et de mystère (la technique n'est pas sans rappeler la finesse de Sarah Gibb). De plus, la prodigiosité de la musique et l'interprétation talentueuse du duo Domitille et Amaury nous plongent à ravir dans l'histoire, fidèle à l’œuvre de Gaston Leroux, à travers une réécriture simple et imagée. La musique et les chansons allient le romantisme, la fougue et la fraîcheur entre générosité et grandiloquence, pour une harmonie parfaite et sans prétention. Car cet album reste accessible pour les plus jeunes, lesquels découvriront là un monument de la littérature fantastique du début du XXe siècle à leur mode. Plus généralement, cette lecture nous en met plein les yeux et les oreilles. Le spectacle y est ravissant, poignant et on adopte la splendeur incarnée par cette histoire ardente avec dévotion. Un album magnifique. ♥ 

De la Martinière Jeunesse - Novembre 2015

Librement adapté par Catherine Washbourne - Interprété par Domitille et Amaury

Sur une musique originale de Marc Demais

Illustré par Hélène Druvert

Histoire de Babar, le petit éléphant, de Jean de Brunhoff

Histoire de Babar, le petit éléphant

Babar naît dans la forêt et grandit auprès de sa maman dans la joie et l'insouciance, jusqu'au jour où un chasseur l'abat sous les yeux de l'éléphanteau qui court droit devant lui sans s'arrêter. C'est comme ça qu'il arrive en ville et découvre des hommes et des femmes vêtus de beaux habits, qui lui font envie. Sa rencontre avec une vieille dame très riche le tire alors de sa misère. Grâce à sa générosité, Babar peut se rendre au Grand Magasin et s'acheter un costume vert, une chemise, un chapeau melon et des souliers avec des guêtres. L'éléphant va se cultiver, apprendre à vivre parmi la bonne société, suivre des cours, faire de la gymnastique et même conduire une voiture. Parfois, il songe avec un pincement au cœur à son enfance dans la forêt. Et ce n'est pas l'arrivée impromptue de son cousin Arthur et de sa cousine Céleste qui va chasser son spleen... Il est temps pour Babar de rentrer au bercail ! L'ancien roi venant de casser sa pipe, c'est Babar qui prend la couronne au cours d'une cérémonie fastueuse et dansante. 

Ô nostalgie à la lecture de cet album qui reprend la partition créée par Francis Poulenc pour un accompagnement musical parfois trop marquant, mais où François Morel impose sa verve avec subtilité. L'histoire de Babar le petit éléphant fait figure de classique dans la littérature jeunesse, et c'est bien la première fois que je découvre l'album originel et ses illustrations au charme vintage indéniable. Une madeleine de Proust par excellence ! 

Gallimard Jeunesse, Hors Série Musique - Septembre 2015

Raconté par François Morel

Musique de Francis Poulenc - Réorchestré par Jean Françaix