16/03/12

And they ALL got stuck !

Un petit garçon veut récupérer son cerf-volant coincé dans un arbre. Le cerf-volant est récalcitrant mais le petit garçon est très persévérant, et surtout, il est doué d’une imagination phénoménale, exubérante…et joyeusement délirante.

IMG_6948   smileyc002  

problème : le cerf-volant est coincé dans l'arbre
solution : lancer la chaussure pour qu'il tombe
problème #2 : la chaussure est coincée dans l'arbre 
réaction : huh ?! 

Les solutions ne vont pas manquer face aux tentatives de faire tomber le cerf-volant de l'arbre, hélas les problèmes vont s'accumuler et la problématique number one va perdurer ! Quel dilemme. Le jeune héros d'Oliver Jeffers est un garçon têtu, qui ne manque pas de ressources, j'en ai encore les yeux ronds comme des billes rien qu'à me souvenir de certains recours pour le tirer de son mauvais pas. C'est tendrement saugrenu (le coup de la scie, par exemple), complètement fou, un peu absurde, et plus l'histoire avance, plus elle s'enfonce dans l'exagération (les pompiers, le phare, et même la baleine !). La façon dont Oliver Jeffers a voulu interpréter la ténacité des enfants alors qu'ils s'attaquent à leurs problèmes est désopilante, c'est une interprétation qui part dans tous les sens, et parce qu'elle est extravagante, elle plaît énormément.

Une lecture qui procure beaucoup de plaisir, et qui est toujours aussi magnifiquement illustrée. 

Coincé, par Oliver Jeffers (Kaléidoscope, 2012)

-) l'album est lu par l'auteur himself en vidéo  


Salon du livre de Paris 2012 : le Japon à l'honneur

Ma première nuit ailleurs, par Chiaki Okada et Ko Okada (Seuil jeunesse, 2012)

C'est la première fois que Lapin ne dort pas dans sa maison. Il doit passer la nuit chez Haruchan. Il emmène avec lui son crocodile en peluche, mais loin de chez lui et sans sa maman, Lapin est effrayé et ne veut pas jouer. Et puis, au matin c'est la catastrophe : Lapin fait une chute et la patte de sa peluche se déchire un peu. Heureusement, Haruchan lui fait un pansement...

IMG_6672  IMG_6673

L'histoire est toute simple, mais adorable. Les illustrations sont empreintes de douceur, dans la plus pure tradition japonaise. Un thème classique, indémodable, qui séduira les petits lecteurs. 

Dix petits amis déménagent, par Mitsumasa Anno (Ecole des Loisirs, 2012)

Dans ce livre, il y a deux maisons. La maison de gauche et la maison de droite. La maison de gauche est habitée par dix enfants, mais ils vont partir l'un après l'autre dans la maison de droite. On ne peut voir qu'un intérieur de maison à la fois. Dans quel ordre les enfants déménagent-ils? Et combien se cachent? Pour savoir si le compte est bon, il suffit de tourner la page.

IMG_6951  

L'originalité de l'album veut que le lecteur ne va pas se contenter de lire (album sans texte, au passage), ni de feuilleter les pages, ni d'admirer les illustrations, non, il va devoir compter. Il y a mêmes des ouvertures dans les pages pour apercevoir les petits amis, comme s'ils passaient leurs têtes à travers la fenêtre. C'est fort d'un sens de l'observation à toutes épreuves que le lecteur s'armera donc avant d'ouvrir ce livre pas comme les autres. 

Un goûter en forêt, par Akiko Miyakoshi (Syros, 2011)

IMG_6128 

Je vous invite également à découvrir l'album d'Akiko Miyakoshi parce qu'il saura à tous les coups vous surprendre ! D'abord c'est beau, gourmand, généreux, alléchant et simple. L'histoire est classique (une petite fille rejoint son père chez la grand-mère avec le gâteau qu'il a oublié). Il y a juste quelques petites touches de couleur, comme le rouge, pour rappeler le conte du Chaperon rouge... Cette fois, la petite fille va rencontrer des animaux qui vont la convier à partager un goûter. Et là j'ai fondu, le partage autour de la table est (comme je le soulignais) généreux et gourmand, c'est superbe, les dessins sont magnifiques, le réalisme est frappant... impossible de ne pas tomber sous le charme ! Un album à découvrir en toute confiance.

mais aussi, 

IMG_6960

Bien sûr, le papa de Kenji est très fort et capable de beaucoup de choses : remettre un gyrophare tombé d’une voiture de police ou redresser l’antenne tordue d’un robot. Mais dans certains cas, le papa de Kenji n’est pas le mieux équipé. Heureusement, tous les samedis, à la bibliothèque municipale, officient les champions de la clinique des jouets. Ils savent tout réparer. Devant leur comptoir, il y a une longue file d’enfants avec des jouets endommagés. Un peu de patience, quelques bons outils, et les jouets retrouvent une deuxième vie !

La clinique des jouets, de Yuichi Kasano (Ecole des Loisirs, 2011)

IMG_6959

La culotte de Kayo s’envole pendant qu’elle sèche au vent. Tous les animaux s’interrogent sur cet objet mystérieux : est-ce un bonnet ? Un drapeau ? Une couverture pour les petits ? Jusqu’à ce que Kayo arrive en courant et leur montre qu’il faut la porter « comme ceci ! »

Quelle culotte ! par Yumiko Imai (Pastel, 2011)

 

salon_du_livre2012

13/03/12

Julie Faulques et Olivier Latyk adaptent Jack et le haricot magique & Blanche Neige

Très jolie, cette collection Tam Tam des éditions Tourbillon. On reprend les classiques, avec une touche plus contemporaine grâce aux illustrations de Julie Faulques et Olivier Latyk dans le cas présent. 

IMG_7404    

Jack et le haricot magique, adapté par Camille Guénot & illustrations de Julie Faulques

IMG_7400      

Blanche-Neige, d'après les frères Grimm & illustrations de Olivier Latyk

-) des adaptations plus abordables pour les jeunes lecteurs, des albums aux couvertures cartonnées, des formats pratiques pour les petites mains, des illustrations rigolotes, surtout celles d'Olivier Latyk qui dépoussièrent la version classique des frères Grimm... de chouettes lectures, donc, pour les amateurs de contes traditionnels.

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Une histoire en vert

Cet album est tout simplement magnifique !  

IMG_6906 

Je sais, c'est un peu facile à avancer, mais avouez que Lane Smith a su une nouvelle fois époustoufler son lecteur. Rappelez-vous, c'est lui l'auteur du génial C'est un livre ! Cette fois, il nous invite à découvrir l'univers d'un grand-père passionné d'art topiaire, l'histoire est racontée par l'arrière-petit-fils, qui se balade dans le jardin où la vie de l'ancêtre est racontée : grand-père a grandi dans une ferme, il a attrapé la varicelle et tué le temps en bouquinant dans son lit, il a échangé son premier baiser au collège, il rêvait d'étudier l'horticulture mais il est parti à la guerre, il a rencontré sa future femme à Paris, il s'est marié, il a eu des enfants et des petits-enfants, aujourd'hui il a un peu perdu la mémoire... et c'est son jardin qui conserve les stigmates de sa vie, riche et passionnante. 

Les illustrations sont superbes, c'est une histoire en vert comme le souligne le titre (le feuillage laisse une impression stupéfiante, tellement proche de la réalité, le rendu est parfait !). C'est aussi et surtout une histoire d'amour, de transmission, de mémoire et c'est tout bonnement admirable. Magique et émouvant. J'ai beaucoup aimé ! 

IMG_6907 IMG_6908 IMG_6909 

L'histoire en vert de mon Grand-père, par Lane Smith
Gallimard jeunesse, 2012 - traduction de Catherine Gibert 

smileyc219

Posté par clarabel76 à 09:15:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

Fourmi

Une fourmi se promène sur un ours.
Il est blanc, elle est noire, il ne bouge pas, elle en fait le tour.
Petit à petit elle prêtera sa forme pour dessiner à l'ours ses griffes, ses sourcils, son collier, ses lunettes, etc.
La fourmi s'aventurera dans les endroits les plus dangereux.
L'animal blanc reste impassible...

IMG_6872 IMG_6873 IMG_6874 IMG_6875

Avec son look aux pages cartonnées, probablement destiné pour les plus jeunes lecteurs dans l'absolu, cet album ne manque ni de charme ni d'imagination. C'est à travers un jeu d'ombres et de devinettes que l'histoire se raconte, l'histoire d'un ours et d'une fourmi, il y a tout un travail de descriptions corporelles et d'accessoires, et puis cette petite fourmi qui se balade sur l'ours blanc, lequel ne réagit pas. Est-ce pour de vrai ou pour de faux ? Qu'est-ce que cela cache ? La fin est coquine, elle fait sourire. Les enfants apprécieront, moi j'ai adoré ! 

Fourmi, par Olivier Douzou (Rouergue jeunesse, 2012)

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,


28/02/12

Tout ça finira mal ... Adèle !

Je ne pensais pas prendre autant de plaisir à découvrir cette petite Adèle, mais définitivement j'ai beaucoup ri face à son effronterie et son humour noir ! 

IMG_6832

Adèle n'aime personne et prend un malin plaisir à traumatiser tout son petit monde, à commencer par son chat, Ajax, depuis qu'elle vient de découvrir que c'était un simple chaton à l'air bête et non un bébé lion. Il y a aussi son amoureux transi, Geoffroy, tellement gentil et serviable que c'en est écoeurant aux yeux de la fillette.

Elle a pour ambition dans la vie de réussir sa vocation de dictateur, alors elle s'entraîne auprès de ses parents, elle les martyrise comme ses petits jouets en plastique, mais heureusement le couple ne manque pas d'humour ni de répartie ! Ah, c'est vrai, Adèle ne cache pas son attachement pour sa grand-mère, peut-être parce que son père a un jour prétendu que c'était une sorcière, en attendant la fillette guette pour voir le masque tomber !

Pas plus d'une supercherie en famille, s'il vous plaît. Le coup d'Ajax lui reste encore en travers de la gorge... et pourtant, qu'est-ce qu'il est trognon, ce chaton ! Du début à la fin, son expression du visage est inchangé, il en bave, il ne moufte pas, et ça c'est génial. 

C'est fort d'un humour placé sous le signe du second degré que cette charmante série se présente à nous. On y découvre un chouette éventail de tout ce qui est interdit et immoral chez les jeunes enfants, et bien évidemment ça ne choque pas du tout. Adèle a une forte personnalité, elle n'aime ni la facilité ni la popularité, elle refuse les concessions et les politesses, elle abhorre la tendresse et les trucs cucul la praline, elle aime le trash, les trucs morbides, les expériences douteuses, briser le coeur des autres, jouer avec les nerfs de ses proches ... c'est une petite sadique qu'on aime pourtant avec tendresse ! 

Et parce qu'elle est insupportable, on craque pour elle. Il faut dire aussi que cette série a réussi la dose parfaite en cynisme, sans verser trop dans la caricature, et du coup on adhère totalement au ton décalé de cette lecture.

Mortelle Adèle, tome 1 : L'enfer, c'est les autres & tome 2 : Tout ça finira mal, par Tan & Miss Prickly
Tourbillon, 2012.
découvrir sur son site des planches rigolotes : http://www.mortelleadele.com/

À bientôt bande de nouilles !

IMG_6851

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11/02/12

Pas de ciel sans oiseaux

IMG_6884

IMG_6885

IMG_6887

IMG_6888

IMG_6889

Mais que fabrique donc Augustin Moisson tout seul depuis des années au fond de son grand atelier ?

UN ALBUM D'UNE RARE BEAUTE ET AU TEXTE TENDREMENT POETIQUE ! 

Pas de ciel sans oiseaux, par Rémi Courgeon (Mango, 2012)

Posté par clarabel76 à 10:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

10/02/12

Babaleine, Kiwala, Morylette, Nandouille, Serpisson etc. etc.

Voilà un abédaire rigolo et original, parce qu'il associe deux mots (généralement issus du langage familier de l'enfant, à part deux, trois exceptions, mais c'est pour mieux élargir ses connaissances !) bref, à partir de là on invente donc un troisième mot (qui n'existe pas, et c'est pour ça que c'est drôle !). Les illustrations de Nathalie Desforges sont elles aussi amusantes, rondes et au trait naïf, de quoi ravir les yeux des jeunes lecteurs. Et même les plus grands apprécieront les trouvailles de cet ABC des drôles d'animots. Jugez plutôt: 

IMG_6748 IMG_6749 IMG_6750 IMG_6751

ORIGINAL ET LUDIQUE !

L'ABC des drôles d'animots, par Nathalie Desforges (Mango jeunesse, 2012)

Posté par clarabel76 à 19:45:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

La nuit, dans ma chambre, je rêve éveillée.

Pour passer une nuit de rêve, découvrez l'album de Laurent Moreau !

IMG_6742 IMG_6743 IMG_6744 IMG_6745 IMG_6747

Cet album a le pouvoir de percer le mystère du royaume des rêves, lorsque les lumières sont éteintes, lorsque l'enfant est blotti sous la couette, avec ses jouets autour et son paysage familier... Soudain, dans le noir, c'est un tout autre décor qui se profile, avec des ombres inquiétantes, des paires d'yeux qui surgissent de nulle part. Et puis les silhouettes apparaissent plus sympathiques, l'atmosphère devient chaleureuse, et c'est un autre terrain de jeux qui se révèle. Désormais la nuit s'apparente à une invitation à la découverte, à l'exploration et au voyage. C'est nettement moins effrayant ! Les illustrations foisonnantes de Laurent Moreau se passent bien de commentaire, d'ailleurs c'est un album sans texte. C'est au lecteur de se perdre, de réfléchir, d'imaginer et de s'évader. Une belle, belle lecture, précieuse et poétique, riche en détails, et qui souligne bien l'évolution de la nuit à travers ses lumières et ses couleurs. 

Nuit de Rêve, par Laurent Moreau (Actes Sud junior, 2012) 

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

Minucette ♥

Minucette est une petite fille rêveuse. Elle rêve qu'elle apprivoise une tortue géante et qu'elles deviennent des meilleures amies. Ensemble elles vont se balader et visiter un très beau pays, près des eaux tranquilles, où elles se baignent et prennent leur goûter au pied d'un arbre exceptionnel, le coulis-coulis, dont les fruits sont des glaces délicieuses qui ne fondent jamais. Après de telles émotions, elles ont bien droit à une petite sieste, bercées par le bruit de l'eau et les oiseaux chanteurs. Et quand le soir tombe, la tortue invite son amie à se réfugier sous sa carapace étoilée, bien au chaud, afin de prolonger ses jolis rêves.  

IMG_6726 IMG_6727 IMG_6728 IMG_6730

Magnifique, enchanteur, poétique, doux, un pur enchantement... voilà pour cet album ! Alice Bohl parle d'amitié et de rêve avec une simplicité étourdissante, et le charme opère. J'ai déjà relu plusieurs fois cet album, à chaque fois je lui trouve un truc en plus. Il est simple, oui, mais il est chaleureux. Il procure un sentiment de bonheur et de sérénité, à l'image de la ravissante Minucette qui repose en toute confiance sous la carapace de sa tortue. Adorable, tout simplement. Et les couleurs, aussi, sont splendides (la mer, le soleil, le crépuscule, la cascade, les glaces... et même le rose de la tortue). Un joli coup de coeur, pour moi.

Minucette et la tortue géante, par Alice Bohl  (Gallimard jeunesse, 2012)
son blog : http://alicebohl.blogspot.com/ 

Posté par clarabel76 à 08:45:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,