19/04/12

Un souhait d'amour s'impose tandis que la pâte repose...

Peau d'Âne, c'est MON histoire de quand-j'étais-petite, pas loin d'être mon histoire préférée, surtout parce que j'aimais le film avec Catherine Deneuve d'un amour candide. En vieillissant, j'ai relu l'histoire d'un oeil différent (cette histoire de père qui veut épouser sa fille... brrr !) mais je reste attachée à ce joli conte. 

IMG_7291

Un veuf éploré jure sur le lit de mort de son épouse de ne jamais se remarier, sauf si sa nouvelle femme est plus belle et plus sage que la défunte. Les années passant, le roi réalise que seule sa douce fille répond aux critères exigés, lui vient donc la lubie d'épouser sa progéniture. La princesse est effrayée, sa marraine la fée hurle par tous les saints que ce mariage est impossible, mais pour ne pas effaroucher l'homme à l'orgueil piqué, mieux vaut adopter une rebuffade en souplesse. C'est ainsi que la jeune fille passe commande de plusieurs robes, des robes qui doivent répondre à ses désirs les plus fous, comme une robe couleur du temps ou couleur de lune, mais le tailleur du roi accomplit tous les miracles. En dernier recours, la marraine suggère de sacrifier l'âne du roi (celui qui proute de l'or) afin de se parer de sa peau. Erk ! 

Face aux accomplissements de tous ses caprices, la princesse panique et décide de fuir le château. Elle devient une souillon dans une ferme où elle s'occupe des cochons. Un jour, un jeune prince aperçoit son charmant minois et tombe fou amoureux d'elle. Il se languit d'amour et brûle de la revoir, il demande alors qu'on lui confectionne un cake d'amour, manque d'avaler un anneau d'or spécialement glissé dans la pâte par Peau d'Âne elle-même, puis il convoque toutes les donzelles du royaume pour trouver sa promise...

Ce qui me ravit dans cette nouvelle édition, ce sont les illustrations de toute beauté de Charlotte Gastaut, avec un pantone doré sur chaque page (je viens d'apprendre ce nouveau terme, je ne connaissais pas). Cela rend l'histoire encore plus précieuse et l'album plus luxueux. C'est fascinant et apporte une véritable portée poétique à l'histoire (texte adapté par Kochka, une valeur sûre).

IMG_7292  IMG_7293

Les robes de Peau d'Âne correspondent à merveille à notre imaginaire ! C'est splendide, parfaitement réussi. Je ne peux que vous recommander cette lecture.

Peau d'Âne, adapté par Kochka d'après Charles Perrault, illustré par Charlotte Gastaut
Père Castor, 2012 

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,


16/04/12

Emile est un enfant comme les autres. Presque comme les autres.

Joli coup de coeur pour la nouvelle série de Vincent Cuvellier, illustrée par Ronan Badel - le duo de choc !

C'est décidé. Aujourd'hui, Emile est invisible. À midi, plus personne ne pourra le voir ! Pourquoi à midi ? Parce qu'à midi, maman fait des endives. Des endives ! Mais c'est horrible, les endives !

IMG_7200

Qu'est-ce que j'ai pu rire en lisant cette histoire ! Emile est un petit garçon avec des idées farfelues, qu'il met toujours en application. Après tout, pourquoi se priver ? Il a, par exemple, décidé de devenir invisible et de n'en faire qu'à sa guise. Le plat d'endives ? Peuh, très peu pour lui. Il est invisible, cela veut dire que personne-ne-peut-le-voir ! Mais zut, sa maman possède des rayons X à la place des yeux, rien ne lui échappe mais Emile a plus d'un tour dans son sac. Sûr qu'il croit en son potentiel d'invisibilité... non mais ! 

La fin est absolument désopilante, j'étais bidonnée et je me suis payée le luxe de relire l'histoire plusieurs fois. C'est facétieux, avec un chouette personnage, dont la bouille me donne déjà envie de l'adopter. On croirait un mauvais bougre qui sourit lorsqu'il se brûle... franchement, c'est une lecture extra ! Juste pour rire et en redemander.

Et cela tombe bien, puisque ce sont deux albums de la même série qui viennent de paraître. *bonheur*

IMG_7202

Emile laisse aux autres enfants l'envie d'avoir un chat, un chien ou bêtement un poisson rouge, lui veut une chauve-souris. Et ce n'est pas pour de rire. Ses parents font cependant grise mine et Emile doit négocier. Une chauve-souris, avec ses ailes toutes bizarres, ses yeux noirs, ses petites dents, ses petites griffes, ne représente-t-elle pas une bestiole sympathique ? Ou à la place, il a bien une autre suggestion en tête...

L'histoire, encore une fois, surprend agréablement et nous ravit avec sa fin rigolote. Emile rejoint ainsi le club fermé des héros fétiches, bravo ! 

Emile veut une chauve-souris !  &  Emile est invisible par Vincent Cuvellier et Ronan Badel 
Gallimard jeunesse, coll. Giboulées, 2012.  

Ha, ha ! je ne peux pas m'en empêcher... smileyc219

 IMG_7203

Posté par clarabel76 à 17:30:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

ABC bestiaire

IMG_7207

Antonin l'âne, Barbara la baleine, Didier le dindon, Florimond le flamant rose, Léon le lapin, Marcel le mouton, Sophie la souris, Théodora la tortue, Victoire la vache, Zadig le zèbre... ce sont une partie des 26 animaux présents dans cet abécédaire particulièrement original : par son choix des prénoms et des espèces parfois peu répandues (qu'est-ce qu'un jabiru ? un narval ? un quetzal ? un unau ou un xérus ?). De prime abord, les jeunes lecteurs risquent d'être décontenancés par cette approche, mais il ne faudrait pas sous-estimer leur curiosité. Et puis la lecture est amusante, elle se présente sous la forme d'une partie de cache-cache au cours de laquelle il faut retrouver les animaux (et les lettres) au fil des pages. Ajoutez les illustrations de Janik Coat et vous obtenez un univers doux et ludique où il fait bon se balader.  

ABC Bestiaire, par Janik Coat (Autrement, 2012)
Gaëlle nous dévoile de très beaux extraits, ICI

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

14/04/12

« Ma tache à moi… »

Dans la famille Ours de Fadélie, de père en fils et de mère en fille, on a 54 taches, pas une de plus, pas une de moins. Sauf pour le petit frère… Bélem, 53 taches. Avec sa tache en moins, il va à l’école le matin seulement. L’après-midi, c’est pour les oursons qui ont toutes leurs taches. Les autres, les « moins-une-tache » et les « taches-en-trop » rentrent chez eux ou se retrouvent dans les squares quand il fait beau.

IMG_6945

Encore un album magnifique, écrit par Céline Sorin et illustré par Célia Chauffrey. C'est une histoire sur la différence, sur l'amour des parents, sur le handicap et sur la tolérance. De façon très poétique, cela nous raconte que notre place dans le monde dépend aussi du regard qu'on pose sur lui. Dans l'histoire le petit Bélem sait qu'il n'est pas comme les autres, mais il sait aussi que sa tache manquante est partout, dans ce qui brille autour de lui, dans ce qu'il aime et dans ce qui est bon. C'est une histoire subtile, attachante, où l'on peut y lire ce qu'on a envie d'y trouver entre les lignes. J'aime beaucoup cette finesse dans l'écriture, et surtout les illustrations sont un pur enchantement !

le blog de Célia Chauffrey : http://celia-celiachau.blogspot.fr/

Matachamoua, par Céline Sorin et Célia Chauffrey (Pastel, 2012)
également à l'origine de : Hibiscus   

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10/04/12

La Soupe magique

Fanny et sa soeur Mélanie sont deux petites lapines qui ont ouvert un restaurant de soupe dans la forêt. C'est un vrai succès, tout le monde se régale. Elles n'hésitent pas non plus à venir en aide à Henri, le vieil ours qui est en train de mourir de faim au pied de l'arbre Fantastique, dès lors qu'une perruche arc-en-ciel vient leur en informer. Une pleine marmite de soupe plus tard, et le voilà requinqué ! Pour remercier les deux lapines, il leur offre en cadeau les baies magiques de l'arbre, des baies multicolores qui font naître l'idée d'une nouvelle recette pour le lendemain...

IMG_7213

Voilà une petite histoire toute mignonne, évoquant l'amitié et l'entraide, illuminée par la simplicité des traits purs et raffinés des illustrations typiquement japonaises. C'est ravissant, avec en bonus la recette de la soupe spéciale aux légumes de la forêt.

La soupe magique, par Hiroyuki & Nami Adachi (Autrement, 2012)

Posté par clarabel76 à 10:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


06/04/12

Mais enfin, nous sommes grands maintenant !

IMG_7036

UNE PETITE HISTOIRE MIGNONNE ET RIGOLOTE pour tous les enfants qui veulent être considérés comme des grands, mais qui s'estiment juste trop petits pour dormir seuls dans leur grand lit. C'est tellement mieux dans le lit des parents, mais eux ne sont pas contents du tout alors ils insistent pour que chacun reste dans sa chambre. Après les colères et les tempêtes, c'est heureusement le calme qui vient cueillir Benny et Teddy, reposés après une petite histoire et enfin bercés dans leur nid douillet. 

Les illustrations sont tout aussi ravissantes et pleines de tendresse. Pour les plus jeunes lecteurs. 

Benny & Teddy : Comme des grands ! par Emmanuelle Eeckhout (Pastel, 2012)

Posté par clarabel76 à 12:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

05/04/12

Yok-Yok et la tulipe

La tulipe rouge est la fleur préférée de Yok-Yok, elle ressemble à son chapeau. Pour faire partager sa passion à Noire la Souris et Josée la Chenille, Yok-Yok va leur raconter l'extraordinaire histoire de cette fleur venue des confins de l'Himalaya jusqu'en Turquie, puis en Hollande. C'est dans ce pays que la folie des tulipes a atteind des sommets : un oignon rare pouvait être aussi cher qu'une belle maison ! Depuis, la Hollande est toujours le pays des tulipes et en ce doux mois de mai Yok-Yok invite ses amies à le visiter.

IMG_7196  IMG_7198  

Bizarrement je n'adhère pas toujours à la collection Yok-Yok, mais cet album-là a su remporter toute ma sympathie parce qu'il est question de tulipe (ma fleur préférée) et parce que les illustrations et les couleurs opèrent un charme radical. Je connaissais déjà l'histoire de la tulipe via une lecture plus ancienne (Le peintre des vanités, de Deborah Moggach). Aussi j'ai trouvé très intéressant d'apporter cette connaissance aux enfants, qui ne contempleront plus un champ de tulipes, ou un simple bouquet, avec le même regard. 

UNE LECTURE POETIQUE, AVEC BEAUCOUP DE CHARME ET UN PEU DE PEDAGOGIE, EN PLUS D'UN GRAPHISME RAVISSANT.

Yok-Yok et la tulipe, par Etienne Delessert (Gallimard jeunesse, coll. Giboulées, 2012) 

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

30/03/12

L'âne Trotro a trop chaud

Ce jour-là, le soleil brille très fort et Trotro a tellement chaud qu'il ne sait plus que faire... Il boit un verre d'eau, se met en maillot, se rafraîchit sous un jet d'eau et enfin déguste à l'ombre d'un arbre un délicieux esquimo.

IMG_7199

UN ALBUM RIGOLO ET COLORÉ POUR LES GRANDS FANS DU PETIT ÂNE TROTRO ! Moi, ce que j'aime par-dessus tout, c'est le générique de la série tv (et l'inspecteur Lapou, bien sûr). 

Bénédicte Guettier dessine et signe à la pointe de son pinceau. Elle a un trait incisif, dégingandé qui n'appartient qu'à elle. Quand Bénédicte trotte dans Giboulées, ça donne un personnage qui lui trotte depuis longtemps dans la tête, Trotro, le petit âne malicieux et turbulent.   (source : gallimard-jeunesse.fr)

L'âne Trotro a trop chaud, par Bénédicte Guettier (Gallimard jeunesse, coll. Giboulées, 2012)

Posté par clarabel76 à 17:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

La petite taupe et le parapluie

Taupek est né d’une commande au dessinateur tchèque Zdenek Miler d’un film d’animation sur la fabrication de vêtement. C’est ainsi que la petite taupe (en tchèque, taupe se dit “krtek”) a fait ses premiers pas à la recherche de la salopette de ses rêves (pleine de poches) et la fabriquant lui-même avec l’aide des animaux de la forêt…

IMG_7026  

Je recommande cet album pour tous les amateurs de nostalgie, parce que cette petite taupe a bercé bien des enfances et qu'elle doit continuer à accompagner les jeunes lecteurs. Les histoires sont simples, jolies, attachantes, elles évoquent l'amitié et la tendresse, sur des illustrations légèrement désuètes mais ô combien charmantes. En découvrant un parapluie cassé, Petite Taupe trouve en fait un nouvel objet pour s'amuser (en flottant sur l'eau ou en jouant au cerf-volant), mais aussi pour se protéger lorsque la pluie s'annonce ! Voilà une manière ludique et utile de sensibiliser les enfants sur la notion de recyclage et la protection de l’environnement. Une belle lecture à partager.

La petite taupe et le parapluie, par Zdenek Miler & Hana Doskocilova
Autrement / Arte éditions - 2012 pour la présente édition 

Posté par clarabel76 à 17:00:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28/03/12

Je vous écris cette lettre...

Presque chaque jour, le grillon écrit une lettre à la chenille. Mais il ne lui envoie jamais, car il la trouve toujours trop, ou pas assez. Pourtant, un matin pas comme les autres, il décide de l'inviter à dîner...

IMG_7028

Grillon est éperdument amoureux de Chenille, il aimerait lui envoyer une lettre mais les mots lui manquent. Alors il décide de l'inviter à dîner, de façon simple mais élégante. Il demande l'aide du castor pour lui mitonner une potée (ça ne lui dit rien du tout, mais le nom lui plaît !) et attend avec fébrilité l'arrivée de sa tendre amie. Chenille est coquette, bavarde et pas du tout intimidée, ce qui contraste avec les silences religieux de Grillon. 

Toute la délicatesse de l'album repose dans le traitement raffiné de la timidité en amour, en passant par la découverte de l'autre, la valse des hésitations et le jeu de séduction. Pour parfaire le tout, les illustrations de Nathalie Choux sont un bonheur pour les yeux, j'aime beaucoup la tendresse exprimée dans les traits des personnages, il y a un petit quelque chose de doucement poétique dans l'air ! Même l'écriture de l'histoire m'a paru subtile et recherchée, s'appuyant sur les silences et les soupirs. Une très belle réussite.

Le dîner du Grillon, par Astrid Desbordes & Nathalie Choux (Autrement, 2012) smileyc219

Posté par clarabel76 à 17:30:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,