21/12/09

Préparer Noël #8

Les souliers de Jacob ~ Agnès de Lestrade
illustrations  de Tom Schamp

souliers_de_jacobJacob est un coordonnier hors du commun, c'est un magicien de la chaussure, il taille, pique, coupe, sculpte, cloue le bois, le cuir et le caoutchouc. Dans sa boutique, on trouve forcément chaussure à son pied ! Un jour, une jolie rousse se prénommant Margot se présente et lui demande une paire de chaussures pour faire le premier pas. Le coeur de Jacob s'affole et ses ennuis commencent. Pour la première fois, le coordonnier peine à dessiner LES souliers de rêve. Son monde s'effronde, comment va réagir la belle ? Au début, elle sera dépitée... et puis, fixant Jacob de ses grands yeux clairs, son regard fera gling gling, bang bang, clap clap.
C'est un merveilleux album, riche en illustrations et en expressions qui jouent avec les mots et donnent le sourire. On connaît le proverbe : « Les cordonniers sont les plus mal chaussés » et Jacob est un coeur à prendre. Il sait contenter les timides, les poètes, les étourdis, les gourmands, les impatients, il leur sert les chaussures qui ne reculent devant rien, celles qui prennent le mot au pied de la lettre, les souliers pour garder les pieds sur Terre, les chaussures qui mettent les pieds dans le plat, celles qui font les cent pas....
Vraiment riche et savoureux, cet album est aussi ravissant par sa palette de couleurs (chaudes, douces, réconfortantes) avec une explosion des détails (l'atelier du coordonnier, la rue, ce qu'on peut voir par les fenêtres, aussi, de l'intérieur ou l'extérieur).
J'ai beaucoup aimé !

Sarbacane, 14,90€

******

Au bout des rails ~ Manuela Salvi
illustrations de Maurizio A. C. Quarello

au_bout_des_railsMonsieur Victor est le conducteur d'un train aussi beau qu'une voiture de course. Les voyages avec lui se passent toujours sans souci. La contrôleuse, Magda, le certifie. C'était à craindre que le ciel sans nuages allait se couvrir. Cette fois-là, parmi la joyeuse pagaille (une castafiore qui chante pour payer son billet, un contortionniste qui refuse de s'installer sur son siège et un représentant en pots de peinture), le train fait halte en rase campagne. Victor n'en croit pas ses yeux : il n'y a plus de rails ! Impossible de poursuivre le voyage.
Magda et lui décident alors de tracer eux-même les rails, avec deux pinceaux et de la peinture. Or, leur chemin aussi se sépare car ils ne sont pas d'accord sur la destination à suivre. Victor trace droit devant lui et il va finir par décoller du sol. Entre ciel et mer, à dos de cheval ou sur un vélo, en deltaplane ou en sous-marin, Victor va voir du pays, s'affranchir des limites et sortir des rails.
Dernières escale : Paris, la tour Eiffel. A son sommet, ce sera une autre rencontre qui attend notre conducteur de train, qui s'en remettra alors au destin pour décider le chemin à suivre !
Fabuleux.
Comme souvent, j'adore la réunion des talents que sont Manuela Salvi et Maurizio A. C. Quarello. L'histoire est singulière, pétillante, décoiffante. Les illustrations, belles à couper le souffle, proposent un monde qui n'existe plus et dont le charme rétro me séduit instantanément.
Je vous le recommande chaudement !

Sarbacane, 14,90€

Au gré de mes balades musicales, j'ai même découvert une chanson de Joe Dassin (!) dont voici un extrait des paroles qui collent parfaitement avec notre histoire... 

Tous les deux, on se ressemble
On a besoin de bouger
De temps en temps
Contre le vent
De changer de gens
De prendre le temps
Si on veut le refaire le monde

Viens, là-bas au bout des rails
Jusqu'à ce que le train s'arrête
Viens, il faut que l'on s'en aille
Il faut le faire ce fameux voyage

:))

=) deux albums également conseillés par Gaëlle ICI et ICI

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,


12/12/09

Préparer Noël #6

Versailles, par Viviane Bettaïeb
illustré par Bruno Fourure
Gallimard jeunesse, Giboulées, 2009 - 12 pages - 18€

versaillesIl était une fois un petit pavillon de chasse qui appartenait à Louis XIII sur des terres réputées marécageuses et sablonneuses, à Versailles. Louis XIV, notre bon roi-soleil, a le goût de la chasse, du divertissement et de la grandeur. Il est passablement dégoûté du château de son surintendant des finances, Nicolas Fouquet, à Vaux-le-Vicomte, et brûle de jalousie de posséder un domaine aussi splendide, voire le plus beau et le plus magnifique de tous les châteaux. Il a vingt-trois ans, et ce que le roi exige, le roi aura.
Quelques suées froides plus tard, Colbert en mange son chapeau devant les sommes astronomiques à débourser, et quarante années défilent, les artistes de renom viennent tour à tour apporter leur pierre à l'édifice. Louis XIV et sa cour s'installent à Versailles dès 1682, au milieu des courants d'air et dans la poussière.
Mais le roi est content.
Ce fantastique ouvrage continue d'expliquer le déroulement de l'étiquette, la vie à la cour de Versailles, le protocole qui débute par le lever du roi, en prime la lecture nous offre la visite des jardins avec le Grand-Canal et ses gondoles vénitiennes, le bassin d'Apollon, le potager, etc.
Louis XIV s'éteint en 1715, son petit-fils lui succède. Pendant sept ans, le nouveau roi et la cour abandonnent Versailles pour Paris. A douze ans, Louis XV fait un retour sous le signe de l'extase : dans la galerie des Glaces, il s'allonge sur le parquet pour mieux admirer la voûte dont les peintures racontent l'histoire de son arrière-grand-père. Les courtisans, qui l'accompagnent, s'allongent aussi...
Durant le règne de Louis XVI et Marie-Antoinette, l'heure des dernières fêtes a sonné mais les monarques laisseront leur empreinte : le premier jardin à l'anglaise au Petit Trianon, le hameau de la reine, le petit théâtre où Marie-Antoinette aimait jouer la bergère ou la servante.
A votre tour de prolonger le plaisir de la découverte, des visites et d'admirer ce livre sous toutes les coutures. Je n'ai pas encore précisé qu'il s'agissait d'un livre-animé, de quoi vous offrir de superbes scènes comme celle-ci :

IMGP6992

L'ensemble est concis et magnifique, il divertit et instruit, de plus il est parfaitement accessible aux plus jeunes (sans limite d'âge).

Pour les amateurs, une autre idée de lecture pour rester dans l'ambiance versaillaise : Derrière la façade : Vivre au château de Versailles au XVIIIe siècle de William Ritchey Newton (Perrin, 19€).

derriere_la_facadeprésentation de l'éditeur : Versailles symbolise le faste et la puissance royale. Mais derrière l'or, les miroirs et le marbre, s'enchevêtrait un labyrinthe de 226 appartements où un bon millier de personnes devait trouver un lit, se nourrir, se laver et se chauffer. C'est cet univers où la promiscuité le dispute à la crasse et aux odeurs nauséabondes qu'explore William Ritchey Newton, spécialiste de la Cour de France. Il décrit la course aux logements, les aménagements de fortune pour les cuisines et les rares salles d'eau, la lutte quotidienne contre l'humidité, l'enfumage et les dangers d'incendie. Son livre fourmille d'anecdotes sur les embarras de ce gigantesque caravansérail, les plaintes ou les requêtes des courtisans, les travaux exécutés en urgence et l'inépuisable course au financement du tonneau des Danaïdes qu'était le château. En ressort une étonnante et vivante chronique de la vie quotidienne à Versailles, tenant plus du parcours d'obstacles que d'un séjour de rêve dans le palais du plus grand souverain d'Europe.

Posté par clarabel76 à 14:00:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

09/12/09

Préparer Noël #5

 

******

Bon anniversaire princesse ~ Chamo

bon_anniversaire_princesseCouverture hyper sucrée, couleurs acidulées, hmm attention à la dégoulinade de guimauve, pense-t-on. Et l'histoire de nous surprendre : Au coeur d'une contrée ravissante, dans une vallée verdoyante, vivait une princesse gracieuse à la chevelure soyeuse. Et blablabla. Un summum de niaiseries, soupire-t-on. C'est alors que des petites fenêtres magiques se découvrent et donnent lieu à une histoire tout à fait différente : la contrée est finalement répugnante, la vallée dégoûtante, la princesse crâneuse et sous la perruque se cache un maigre cheveu dressé ! Malheur à ceux qui pensaient lire un conte gentillet, potentiellement lisse et ennuyeux, car cette double lecture relance l'intérêt, fait sourire et déclare ouverte la chasse aux nombreuses surprises. Armez-vous d'un sens de l'observation affûté pour prendre d'assaut ce livre flip-flap au graphisme actuel et à l'humour décapant.

Gallimard jeunesse, Giboulées, 15€

 

******

 

Un baiser à la figue ~ Raphaële Frier
illustrations de Clotilde Perrin

un_baiser_a_la_figueFestival de couleurs et de senteurs pour ce merveilleux album ! Au centre, monsieur Cyril souffre de solitude et ne sort jamais de chez lui car tout le monde se moque de lui à cause de son appendice nasal d'une longueur disproportionnée. Et pourtant, monsieur Cyril possède un talent caché : le temps d'un frisson, le nez baignant de ravissement dans un tourbillon de parfum (de café, pour commencer), les yeux brillent, les cheveux frisent, la peau frissonne et le coeur gonfle. Aussitôt, monsieur Cyril se sent inspiré et se met à peindre, peindre, peindre sans arrêter. Ses tableaux sont d'une beauté stupéfiante, il les accroche sur son balcon lorsque la jolie Roxane s'enhardit à toquer à sa porte. Elle désire connaître ce peintre exceptionnel, qu'importe son physique pas banal (de l'avis des badauds), Roxane est sous le charme. Elle découvre également le secret de monsieur Cyril, lui offre alors la chance unique de sortir de sa coquille et de trouver l'extase sous un figuier... Un baiser à la figue, rien que le titre, c'est déjà tout un poème !
L'histoire est vraiment très belle, admirablement écrite, presque sensuelle dans la description des sensations (olfactives ou visuelles). Les dessins de Clotilde Perrin complètent la fascination (finesse, élégance, tout y est !). Bref, l'opération séduction est bien en place. Impossible de résister... c'est beau, tout simplement.

Mango jeunesse, 12,50€

******

Céleste - Une étoile dans la nuit ~ Gaëlle Callac
illustrations de Marie Desbons

celesteCéleste est une allumette qui rêve de briller de mille feux.  Elle s'ennuie dans sa petite boîte auprès de ses copines, cela ne vaut pas les promesses d'un scintillement, d'une bravade, d'une exception, de la splendeur. Céleste a des envies incandescentes, elle s'imagine être une étoile dans la nuit, sauver les âmes en détresse, apporter de la chaleur et du réconfort, elle frémit de finir déchiquetée, cassée, piétinée sans même avoir flambé (c'est déjà arrivé à ses comparses !). Céleste attend que sa bonne étoile se mette à scintiller, tel un diamant ou une star de cinéma, elle aimerait briller pour l'éternité.
Hommage à la petite fille aux allumettes, bien évidemment. C'est néanmoins beaucoup moins triste, ouf, puisqu'on suit l'ambition secrète de la petite allumette avant sa rencontre avec la fillette. Et même la fin est toute belle, on sent le souffle d'espoir, la promesse d'une éternité.
Dans ce livre, place aux rêves de grandeur et aux douces illusions. Marie Desbons y apporte son grain de sel grâce à ses illustrations colorées et poétiques, en accord parfait avec le texte, ou qui le transcendent carrément, et puis les petites allumettes avec leur capuche rouge sont vraiment très mignonnes.
La suite, ça se passe en lecture... lisez, admirez, saoulez-vous de bonheur.

Le Buveur d'encre, 15€

******

L'orage magique ~ Gudule
illustrations de Caterina Zandonella

lorage_magiqueUn petit garçon est surpris par un orage alors qu'il se promène dans la forêt. Il trouve un abri sous un arbre, au même moment un éclair strie le ciel et le garçon se retrouve de la taille d'une fourmi. Lui qui rêvait se réfugier dans une coquille d'escargot trouve enfin son bonheur. Une coquille digne d'un palais de conte de fées, avec des gourmandises pour tuer le temps. C'est la belle vie, mais une visite impromptue brise cette tranquillité. Il est temps de sortir de sa coquille, et un nouvel éclair vient rendre la taille humaine du garçon. Il découvre alors une demoiselle qui faisait la cueillette des escargots, elle est aussi étonnée que lui de le découvrir, puis d'apprendre son aventure. Soudain, tous deux se surprennent de rêver à l'unisson pour s'isoler dans cette coquille, ils savent aussi qu'il suffit d'attendre... le coup de foudre !
Délicieux, délicieux, délicieux.
Et puis, charmant.
Je voulais compléter cette sélection avec cet album aux couleurs de guimauve. De plus, l'histoire de ce coup de foudre me rappelle d'autres petits couples, comme Sidonie et Marius ou Zazie et Max, et j'en oublie.

Mic_Mac, 9,90€

 

Kérity, La maison des contes

J'avais très envie de voir le film d'animation de Dominique Monféry, illustré par Rebecca Dautremer, en voici la bande-annonce :

 

 

... et c'est finalement grâce à l'album, sur un texte d'Anik Le Ray que j'ai découvert Kérity.

Il s'agit plus vraisemblablement d'un accompagnement au film, car ce livre est une version illustrée en petit format et à petit prix de l'histoire, de quoi donner un aperçu pour ouvrir l'appétit. De vous à moi, j'ai néanmoins trouvé que c'était très frustrant ! Il serait préférable de connaître avant tout le film, puis de se tourner vers les livres pour prolonger la magie.

L'histoire : après  la mort d'Eléonore, le jeune Natanaël hérite de toute la bibliothèque de la vieille dame. C'est un lieu magique, où l'enfant a passé de longues heures à écouter les histoires lues à haute voix par Eléonore, mais ce présent aujourd'hui l'écrase car Natanaël ne sait pas lire, il ne se sent pas à la hauteur d'un tel don. Aussi, parce que sa famille a un besoin pressant d'argent, le garçon propose de vendre tous les livres de la bibliothèque. Peu de temps après, il découvre - trop tard - que les livres sont vivants, que tous les personnages des contes sont des compagnons charmants et farceurs et qu'ils sont désormais sous la responsabilité de Natanaël. Il faut qu'il lise une phrase magique pour maintenir la petite flamme, ou sinon toutes les histoires vont être effacées.

En comprenant que l'enfant vient de les vendre, les héros se rebellent, Carabosse lui lance un sort et N. devient haut comme trois pommes. De plus, Natanaël n'a pas été capable de prononcer la phrase magique, tous les espoirs semblent être perdus. Les livres sont condamnés, les histoires vont s'éteindre.

Le garçon et tous les héros des contes vont être emmenés chez l'antiquaire, à partir de là il n'y a plus d'autre issue que s'enfuir, retrouver la bibliothèque, sauver les livres, sauver les contes et retrouver sa forme humaine (et pourquoi pas, savoir lire aussi !).

Cette histoire possède de nombreux atouts pour séduire les lecteurs bambins, et savoir Rébecca Dautremer au générique ne peut qu'attirer les plus curieux (c'est vrai que c'est de toute beauté !). Mais cette version abrégée de l'histoire n'offre pas assez de place à la magie, aux rêves et à l'imagination... je vous conseille les albums ci-dessous, peut-être sont-ils plus consistants.

Flammarion, 2009 -  24 pages - 8,90€
Existe aussi Le grand album du film (13€) et Le grand album du film + 1CD audio, texte raconté par Julie Gayet (16€).

   kerity_1   kerity_2

 

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,

06/12/09

Préparer Noël #4

******

Tralali, la musique des petits bruits ~ Benjamin Chaud
musique de Laurent Sauvagnac

tralaliCe livre semble avant tout destiné aux plus jeunes lecteurs, et pourtant c'est aussi un réel plaisir pour tous de le découvrir. Benjamin Chaud a un ton très personnel pour dessiner rondement de chouettes personnages, ici des animaux et un ange qui défilent en faisant du bruit et donner naissance à une fanfare pleine de couleurs et de bruits.

Parmi les personnages, euh ... les animaux, j'ai aimé l'ours ensommeillé qui touille son thé (tiglitiglitigli), la souris qui trottine, clopine, cliquette et claquette (clac clic clac clac) et l'éléphant qui fait un saut de puce lorsque la petite souris se faufile derrière lui, enfin ce sont des détails racontés un peu maladroitement, mais l'impression sur papier fait franchement sourire. C'est un festival de couleurs, les illustrations ont un aspect naïf très touchant (enfin, à force on connaît, c'est le papa de la fée Coquillette et de Pomelo, pardi !), mais cette apparente simplicité n'en cache pas moins beaucoup de tendresse, de facétie, d'humour et de chaleur. En clair, feuilleter Tralali vous apporte un sentiment de félicité et d'apaisement. 

Un cd accompagne cette lecture, la musique de Laurent Sauvagnac correspond à 2 minutes de fanfare des animaux et 52 secondes de berceuse (du crapaud !). J'ai oublié de vous parler du crapaud, avec l'ange..., ils font partie des apparitions surprenantes et fort agréables qu'on découvre dans ce livre. L'écoute du cd est très courte, je ne vous le cache pas, mais cela se rattrape vite grâce au plaisir incalculable de lire et relire ce livre de Benjamin Chaud.   

Hélium, 13,90€

******

Arthur & Dagobert n'ont pas peur de la nuit ~ Christine Palluy
illustrations : Hervé Le Goff

arthur_et_dagobertArthur est un petit chevalier, Dagobert son cheval vert. Ensemble, ils viennent à la rescousse d'enfants qui ont peur du noir, ne veulent pas s'endormir ou ont perdu leur doudou. Cela paraît anodin, mais ce sont des missions qui demandent beaucoup de tact et de sérénité, lorsque la solution enfin est trouvée au terme d'un petit exercice de patience.
A dire comme ça, cela peut paraître présomptueux, mais c'est tout le contraire. L'album est riche en couleurs, les illustrations de Hervé Le Goff sont ravissantes, le charme est total et déjà feuilleter ce livre est un vrai bonheur, mais en cadeau bonus on trouve un cd où les 3 histoires trouvent un second souffle de vie (mise en scène impeccable, narration enlevée, bruitages et fonds sonores comme pour de vrai, bref j'ai beaucoup aimé !).
Une rafraîchissante découverte, joyeuse et tourbillonnante qui ne peut que ravir le lecteur ... encore une fois, il n'y a pas d'âge pour se faire plaisir !

Milan jeunesse, 18€

******

Tchou Tchou ! Un train pour jouer et voyager ~ Naokata Mase

tchou_tchouQuand je vous dis qu'il n'y a pas d'âge pour se faire plaisir et qu'il n'est pas obligé d'avoir des enfants pour parcourir le monde enchanteur des albums dits pour la jeunesse, je ne vous mens pas !

Rhaaa, en voici encore la preuve.
Tchou Tchou est un petit livre rigolo. Il n'y a pas de texte, c'est juste du bonheur pour les yeux, un voyage au Japon (hmmm) à bord d'un petit train qui vous fait voir du pays. Les décors sont classiques, mais qu'est-ce que je les aime ! Sous le soleil ou dans la neige, au bord de la mer ou dans les montagnes escarpées, le petit train suit son chemin. On ne sait plus qui regarde qui, chacun s'observe, et comme souvent, on trouve plusieurs petits détails à observer à la loupe.
Entre chaque paysage, le train entre dans un tunnel tout noir, grâce à un trou dans la page. Et une fois arrivé à la fin du livre, vous pouvez remonter dans le train et faire le voyage dans l'autre sens !
Bref, c'est un génial petit album qui ne paie pas de mine, mais c'est dans la richesse des broutilles qu'on constate que cette lecture offre mille perspectives, tout est observable, tout se découvre, rien ne se livre au premier coup d'oeil, je suis absolument fan de ce genre de cadeau !
A noter, si vous ouvrez bien l'oeil, vous pourrez même repérer l'illustrateur qui s'est lui-même représenté dans le wagon !
(Verdict de la Miss C : trop cool !)

Le Sorbier, 13,50€

 

Posté par clarabel76 à 10:00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,


03/12/09

Préparer Noël #3

*******

quelques choix, qui ont toute ma préférence ... (mais pas forcément dans l'ordre de MES préférences, bien entendu, même si le premier a été un vrai coup de coeur)

Les heureux parents ~ Laetitia Bourget - Emmanuelle Houdart

les_heureux_parentsJe ne suis pas toujours sensible aux illustrations d'Emmanuelle Houdart, mais force est de reconnaître que dans cet album elle s'est surpassée tant elle a su me charmer ! L'histoire, aussi, par Laetitia Bourget offre une perspective d'humour et de cocasserie très appréciable. Cela commence par un prince vaillant et une sublime princesse qui deviennent papa et maman. Cela débute comme un conte de fées, croit-on, mais c'est tout le contraire. Et avec l'air de ne pas y toucher !
J'ai adoré !
L'histoire montre ici la difficulté d'être parent au quotidien, avec une dérision délectable et salvatrice.
Beaucoup d'humour et de tendresse sont à espérer, Emmanuelle Houdart nous propose à sa façon un univers joliment coloré, en pointant le doigt sur les petits travers de la vie de famille qui donneront à tous les lecteurs une grande envie de sourire, en même temps qu'ils se rendront compte que c'est tellement vrai et qu'il n'est plus besoin de se sentir dépassés ou seuls au monde !
Magnifique. Je recommande !

Thierry Magnier, 16€

******

C'est comme ça chez moi ~ Martine Laffon - Fabienne Burckel

cest_comme_caUne petite fille nous présente ses jouets : douze petits coquins qui aiment s'amuser en se cachant dans la maison. Les mois passent, la maison nous est présentée pièce par pièce et à chaque fois il faut retrouver l'un des jouets de la jeune narratrice.
Décembre arrive, et une surprise attend !
Ce que j'ai surtout apprécié dans cet album, c'est son ambiance au charme nostalgique très bénéfique, pas du genre à dorloter dans le sens du poil, c'est beaucoup plus vivifiant et cela n'empêche pas d'aller de l'avant. Les illustrations donnent à la maison une touche rétro très séduisante, sans compter que ce sont toutes des compositions soignées riches en détails.
(J'ai même retrouvé mon scooter barbie !)
Bref, le texte est une comptine douce, qui plaira aux plus jeunes, en plus du fil rouge proposé (retrouver les douze jouets de la petite fille).
Un album riche en détails, je le rappelle, qu'il faut apprendre à scruter et même à lire et relire pour mieux cerner les petites subtilités, en somme une lecture dont la richesse n'éclate pas au premier coup d'oeil mais qui se révèle au fil du temps !
Sans âge, car chacun y trouvera son compte.

Thierry Magnier, 13,50€

******

Crazy Coloriage par Lili Scratchy

Un très, très grand coloriage pour les petits et les grands...

Chaque page est détachable et se transforme en poster quand tu l'accroches dans tes waters ! (c'est pour la rime, tu peux les mettre également dans ta chambre.)  -) dixit, Lili Scratchy ! :o)

crazy_coloriage  crazy_coloriage_2
Là aussi, il n'y a pas d'âge pour le conseiller ! Et pas de mot non plus pour décrire le cadeau que ce Crazy Coloriage représente. Des illustrations rigolotes, de l'humour surtout, bref la facétie de Lily Scratchy s'étale pour notre bon (et grand) plaisir ! Yalla. 

Thierry Magnier, 17,80€

Mel aussi est complètement fan !

Que du Thierry Magnier, je n'ai même pas fait exprès ! Mais comme le dit Gaëlle, tout est bon chez eux !!!

 

 

25/11/09

Préparer Noël #2

**********

le_grand_livre_dolgaOlga est adorable ! On craque devant cette petite fille décidée, intelligente et futée, à la répartie stupéfiante, bourrée de bonnes intentions, hélas souvent incomprise. D'abord, elle pense que son prénom est et restera celui d'une petite fille, que sa mère crie tout le temps alors qu'elle est très gentille, que son papa est beau mais écrit très mal, que personne ne l'écoute jamais (comme d'habitude), elle décide alors de trouver un remède miracle pour empêcher de faire ce qu'on n'a pas envie de faire !
Ce pavé (418 pages) est en fait un livre beau et simple, qui regroupe les douze aventures d’Olga, précédemment parues dans la collection « Mouche ». Geneviève Brisac a su créer un personnage des plus attachants, qu'on suit à travers ses multiples péripéties (Olga au ski, n'aime pas l'école, va à la pêche, s'inscrit au club, Olga et le chewing-gum magique, etc.). C'est beaucoup mieux que Martine, beaucoup moins cucul la praline, et les illustrations de Michel Gay sont comme des petits griffonnages qui participent totalement à l'esprit du livre.
C'est espiègle, il y en a pour tous les goûts et c'est une lecture qu'on apprécie lire et relire, jamais on ne s'en lasse !
Ecole des Loisirs, 22,00€

*****

les_petites_filles_modelesÉcrit par La Comtesse de Ségur
Illustré par Magali Clavelet

Les Petites Filles modèles fait suite aux Malheurs de Sophie parus dans la même collection des éditions Tourbillon. J'aime beaucoup les livres de cette collection, pour mémoire nous sommes tombées folles amoureuses d'Edouard Tulane, depuis notre découverte du catalogue va de surprise en surprise.
Avec cette édition, c'est aussi le plaisir des illustrations de Magali Clavelet, qui donne une touche contemporaine et plus affective au classique de la Comtesse de Ségur.
Camille et Madeleine sont deux petites filles délicieuses. Au château de Fleurville, elles font le bonheur de leur maman. Leurs amies, Marguerite et Sophie, plus jeunes, sont loin d’être aussi raisonnables...
Intemporel.
Tourbillon, 12,95€

******

la_grande_dame

Un petit monsieur et une grande dame s'aiment d'amour fort. Or, ce n'est pas facile de conjuguer ses différences, ce n'est pas impossible non plus.
On n'a pas besoin de se ressembler pour pouvoir s'aimer ! La grande dame et son petit monsieur l'ont bien compris, eux. Ils s'aiment infiniment ! Et leurs coeurs sont si grands qu'à l'intérieur il y a de la place... pour tous leurs enfants petits et grands.
Des couleurs douces, une histoire gentille, l'hymne de ceux qui s'aiment envers et contre tout... Les deux Sandrine (Lévy et Lhomme) réussissent encore à éblouir le lecteur grâce à ce livre qui ne manque pas de charme !
Un peu plus, pour les yeux...
Mic_Mac, 9,90€

******

doux_comme_un_souvenir

Annie va déménager, quitter son jardin où, au même instant, la neige est en train de tomber. Quelques flocons avalés, et aussitôt les souvenirs reviennent... Noël, la confiture de rhubarbe, la glace à la vanille, l'orange et la violette, les gaufres de Mamie, la pochette en papier peint qui contient tous les dessins, plonger son visage dans les draps qui sèchent au jardin, le premier plongeon, le matin de Pâques, la fée du printemps.
Les souvenirs sont doux comme les premiers flocons.
Cathy Delanssay, avec sa tendresse habituelle, nous raconte la douceur de grandir avec ses rêves et ses secrets.
Très joli.
Balivernes, 13,00€

 

Préparer Noël #1

dans un mois, c'est noël ; déjà la course aux cadeaux, les envies qui vont et viennent, commencent donc les petites listes des suggestions, pour glisser dans les chaussettes ou au pied du sapin.

 

 

*********

quellescouleurs« Un jour je me suis rendu compte que je n’avais pas vraiment de couleur préférée.
Ce que je sais, c’est que si le monde était sans couleur, il ne serait pas noir et blanc comme dans les vieux films. Si le monde était sans couleur, il serait bêtement invisible à nos yeux.
Ce livre n’explique ni comment, ni pourquoi les couleurs existent.
Ce livre est un imagier, une suite d’illustrations, de photographies portée par les envies et les idées de raconter les couleurs à ma manière. »
Régis Lejonc

Un album à feuilleter, à lire à voix haute, rien que pour s'entendre énoncer la palette des couleurs, blanc vanille, opalin, argile, écru, laiteux, ivoire, platine, zinc, bulle, neige, arzel ou sable ... Rouge capucine, brique, framboise, cinabre, andrinople, amarante, groseille, sang, magenta, cardinal, cramoisi, tomette, alizarine, vermeil, cerise, tomate, écarlate, anglais, grenat, fraise, vermillon, ponceau, coquelicot, garance, carmin, ... Les illustrations, ou autres accompagnements, ne manquent pas d'idée ni de génie. Ce sont de belles découvertes et de la réflexion en douceur qui se glissent insidieusement dans cette lecture. Pour petits et grands.
Editions Thierry Magnier, 16€

*****

 

cest_bienC'est bien de ... lire un livre qui fait peur, acheter des bonbons chez la boulangère, faire ses devoirs sur la table de la cuisine, jouer au flipper, faire un volcan de purée, choisir un parfum de glace, être abonné à un journal, se lever le premier dans la maison, parler sous les étoiles, mouiller ses espadrilles, goûter après la baignade, regarder ses billes, sentir Noël, être malade, faire un feu d'artifice, s'asseoir dans l'herbe à la fin d'un match de foot, plonger dans un pot de confiture.
Et ceci n'est qu'un échantillon.
On fait du neuf avec du vieux, paraît-il.
En clair, il s'agit de la compilation des « C’est bien » de Philippe Delerm, en format album, illustrée par plein de gens (en fait, plusieurs illustrateurs jeunesse). 4 textes inédits sont venus compléter cette édition, en plus des illustrations très différentes les unes des autres qui renouvellent sans cesse l'ambiance et accentuent l'impression qu'on ne lit jamais le même livre. 
Delerm, ensuite, c'est l'assurance de la tranquillité, une valeur réconfortante, la simplicité de raconter les petits moments de la vie, lesquels sauront à un moment ou un autre toucher le lecteur, enfant ou adulte.
Quelques noms parmi les illustrateurs qui participent au projet : Marc Boutavant, Olivier Balez, Loïc Méhée, Barroux, Déborah Pinto, Vincent Bergier, Eric Gasté, Anne Simon, Nancy Ribard, Olivier Latyk ... et j'en oublie.
Milan jeunesse, 19,95€

*****

la_petite_sirene

Un artiste indien s'approprie le conte de "La Petite Sirène" : une version poétique et personnelle de cette histoire bien connue, qui conserve le caractère fabuleux du conte originel de Hans Christian Anderson.

L'édition est vraiment très belle, au toucher la couverture a un effet toilé et le texte à l'intérieur a été imprimé sur un beau papier épais. Les illustrations possèdent un certain charme (par contre, ma fille n'y est pas sensible), j'en retiens principalement une impression de passion chaude sur fond d'excentricité exotique. Le conte de La petite sirène est une histoire assez cruelle, pourtant l'interprétation ici est plus poétique, la fin offre une nouvelle perspective, elle n'est pas non plus un pendant de féérie à la disney, c'est une autre perspective qui me plaît beaucoup.
Un bel album original, avec une couverture-surprise grâce à ce petit poisson qui s'enlève pour révéler la petite sirène.
Feuilleter l'album.
Syros, 16€

 

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19/11/09

Love ~ Hélène Bruller

Drugstore, 2009 - 65 pages - 13,90€

«Love» est le nouvel album d'Hélène Bruller, à la couverture aussi colorée et pétillante qu'un disque de Mika. (copyright : lematin.ch)

LOVE_BRULLER

Grande première, Hélène Bruller a cessé de parler d'elle dans ses albums (Je veux le prince charmant  ; Je veux toujours le prince charmant ; Hélène Bruller est une vraie salope ; Les autres filles... et leurs mecs ; etc.). Du moins, c'est ce qu'elle nous annonce en préface où elle annonce qu'elle a de l'amour à revendre et souhaite attirer notre attention vers cette espèce rare et précieuse que représentent ses amis ! Mais à travers le portrait des uns et des autres, c'est aussi (et toujours!) un peu d'elle dont il est question. Et ça tombe bien, car j'aime beaucoup son humour.

Hélène Bruller a plutôt du souci à se faire après la publication de son album : ses amis, elle les aime beaucoup... surtout quand ils sont nuls (dixit la 4ème de couverture). Et ça balance pas mal, les petites vannes, les plaisanteries bien vaches, les tacles par derrière, les pointes d'ironie, l'humour gras, bienvenue à la soirée Petits Meurtres entre Amis. C'est autour d'un dîner que les présentations sont faites, du meilleur ami hype-gay, à la copine hyperactive ou karma-girl, qui a besoin de prier avant chaque bouchée de nourriture avalée... Je ne vais pas faire le tour de la galerie, car tous les personnages ont à tour de rôle leurs grands moments (mention spéciale pour testostérone man, l'homme qui dit non et l'homam).

En fait, le ton du livre se retrouve dans l'extrait avec la Wonder Woman, la femme trop parfaite qui, même en retard, arrive avec des bougies de votre parfum fétiche, souriante et pleine d'excuses, bref impossible de lui en vouloir d'être ce qu'elle est (juste parfaite !). Donc, il est dit ceci : On reconnaît bien le style d'Hélène : même ses compliments sont des saloperies.

J'ai déjà lu les autres albums d'Hélène Bruller, j'ai toujours pris grand plaisir à les découvrir (surtout celui du Prince charmant). Ce sont des retrouvailles sympathiques, pour qui n'a pas peur de la garce-attitude de la maîtresse de maison, et le ton délicieusement barré et graveleux lui donne juste ce qu'il faut de piquant. C'est bon de se détendre, puis de faire son propre tour de table et ricaner en pensant, welcome back mauvaise foi girl ou sors de ce corps, mère teresa ...

chez_les_filles_logo

Posté par clarabel76 à 17:45:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

02/11/09

1 seconde, 1 minute, 1 siècle... ~ Catherine Grive

illustrations de Muriel Kerba
Gallimard jeunesse, 2009 - 40 pages - 14€

1_seconde1 seconde.
Le temps de tomber amoureux. Le temps pour quatre enfants de naître quelque part dans le monde. Le temps pour le coeur d'une personne de battre au moins une Fois.

1 minute. Le temps d'hésiter entre vanille ou chocolat... et de choisir pistache. Le temps de se fâcher ou de se réconcilier. Le temps qu'on met normalement pour faire pipi.

1 siècle.
Le temps qu'il faut à un arbre pour repousser après avoir brûlé. Le temps qu'a dormi la Belle au Bois dormant. Le temps d'avoir des enfants qui ont eux-mêmes des enfants qui ont eux-mêmes des enfants.

Catherine Grive a su me faire battre le coeur avec son inventaire de réflexions ponctuées de photographies (de Carole Bellaïche), elle parvient maintenant à m'enchanter sur la question du temps.

1 seconde, 1 minute, 1 siècle... c'est le temps de quoi ?

Tour à tour espiègles et facétieuses, mutines et coquines, sensées et profondes, légères et cocasses, les idées ne manquent pas. On attend quelques secondes de trop devant l'ascenceur et c'est l'éternité. On va deux heures au cinéma et c'est déjà fini. C'est long comment une seconde, trois minutes, un siècle ? Contrairement aux apparences, les montres ne disent rien sur la question. Combien dure le temps ?

Chaque page est chaque fois plus étourdissante, plus enchanteresse grâce aux illustrations pleines de couleurs de Muriel Kerba.

IMGP6795 IMGP6796 IMGP6797 IMGP6800 IMGP6801 IMGP6803

C'est définitivement un album magnifique, avec beaucoup de poésie et de sensibilité, qu'on peut consulter à tous les âges !!!

Et notre quotidien nous apparaît alors plus gai, plus coloré, plus fantaisiste, plus imagé et plus éclairé !

J'ai adoré.

Posté par clarabel76 à 14:15:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,