27/01/16

Literary Life, Scènes de la vie littéraire, par Posy Simmonds

Literary Life

Ces chroniques, parues chaque samedi entre 2002 et 2005 dans The Guardian Review, évoquent le charmant milieu littéraire, de l'édition à la librairie, de l'auteur à l'illustrateur, du critique au lecteur, non sans une certaine férocité. L'auteur passe, en effet, tout au crible, du libraire indépendant qui se débat pour survivre face à la concurrence déloyale du monstrueux médiastore, de l'écrivaillon en souffrance, qui rêve de gloire et de reconnaissance, de l'auteur imbu de sa personne, qui s'imagine être la coqueluche du public et de la presse, des séances de dédicace désertes, des cocktails pour lancer tel ou tel livre, de l'inspiration, de la page blanche, des ennemis cachés, des louanges et des propos assassins. Oui, la vie littéraire est digne d'un roman policier. C'est grinçant, c'est mordant, cela vous poignarde ci et là, ça vous flingue une réputation, un nom, un titre, un rêve, un désir. C'est assez criant de vérité, et les plus concernés en riront jaune. Posy Simmonds épingle les travers de ses semblables, torpille les clichés (la littérature jeunesse, le mythe du cottage anglais et son charme bucolique, Jane Austen confrontée à notre époque... no way !). C'est une lecture drôle, sarcastique, proposée avec un certain flegme britannique très appréciable.  Une chouette découverte.

Folio BD / Novembre 2015 ♦ Trad. de l'anglais par Corinne Julve et Lili Sztajn

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


26/01/16

Quatre Sœurs, 3. Bettina, de Cati Baur (d'après Malika Ferdjoukh)

heart red

IMG_5661

Place, place au troisième tome de la génialissime série des Quatre Sœurs, dans son excellente adaptation en bande dessinée par la brillantissime Cati Baur ! 😍 Et je n'exagère pas. 

Aaaah, qu'est-ce que c'est bien ! Au risque de me répéter, et gazouiller niaisement des mots d'amour, cette lecture est mon instant doudou par excellence. On trouve tout dans cette série : de l'humour, de la tendresse, des frangines extras, des colères, des larmes, des gratins, des coups de cœur, des gamins turbulents, des vacances, des garçons, et des filles, des premières amours, des ruptures, des fantômes, des lettres, des robes, des chansons et des danses, des coups de fil, des coups de déprime, des câlins, des cafards, des bisous, des poireaux, des cigarettes, des cerises et des nuits blanches...

C'était sensationnel. Merci mille fois. 

Les filles Verdelaine ont donc du souci à se faire pour entretenir la grande maison familiale. L'argent manque. Charlie lance l'idée de louer la chambre des parents à un inconnu. Onde de choc et instant d'émotion chez nos demoiselles. Puis, toutes vont céder la bouche en cœur avec l'arrivée de Tancrède. Il est beau, mystérieux, charmant et différent de Basile. Lui, le grand frère attentionné. Le roi du couscous. L'amoureux de Charlie. « Ce pauvre Basile est amoureux de la Vill'Hervé et de son contenu. » Et Charlie en a assez de couver... elle veut sentir son corps vibrer, son cœur bondir hors de sa poitrine, elle veut être belle et désirable, briser ses chaînes de petite fille trop sage et grande sœur modèle. Go, Charlie ! Vis ton rêve. Et enflamme l'assistance, avec « une robe de festival de Cannes, une robe de bal chez l'ambassadeur, pas une robe de sœur » !

Et on vit à fond cette histoire naissante, cette passion amoureuse qui balaie tout sur son passage, tandis que d'autres traînent des petites mines chiffonnées et épongent avec peine leurs chagrins qui débordent de partout. Oh, que c'est douloureux aussi ! Une lecture qui donne autant de joie que de pincement au cœur. C'est si bon, et tellement fort. Je suis amoureuse de cette série, de son histoire fantasque, avec ses mots et ses expressions uniques et rigolotes, et fatalement je suis envoûtée par la bande dessinée, dont l'esprit, les couleurs, les illustrations correspondent trait pour trait à ce que j'avais en tête, je savoure chaque miette de ma lecture. Miam, miam. 

Cati Baur respecte la magie, la poésie et l'espièglerie de cette série avec son talent, sa simplicité, sa sensibilité et sa fraîcheur. Quel délicieux cocktail de talents. C'est idiot, mais j'appréhende la publication (l'an prochain) du tome 4. Ce sera comme dire au revoir, encore une fois, à des personnages devenus des proches amis, presque une deuxième famille (beh oui, moi aussi j'ai des frangines infernales, qui me vampirisent joyeusement). ;-) N'y pensons pas. Et puis la relecture est aussi un plaisir infini. 

Pour l'heure, lâchons la main de Bettina, de Hortense, d'Enid, de Charlie... et patientons jusqu'aux prochaines retrouvailles, avec une Geneviève secrète et pas si légère, qui aura aussi le tournis pour un beau et étrange garçon. Gnéééé... Cati Baur et Malika Ferdjoukh, vous êtes mes héroïnes ! 😘 😺

« Un centimètre de bonheur, de délices déraisonnables plutôt qu'un hectare de quiétude et de modération. Quelle audace, notre Charlie. Tout ça pour une baraque en ruine et quatre frangines qui ne valent pas un pet. »

Rue de Sèvres / Janvier 2016

IMG_5662   IMG_5663

IMG_5664   IMG_5665

smileyc002

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20/01/16

Astrid Bromure, Tome 1 : Comment dézinguer la Petite Souris, de Fabrice Parme

Astrid Bromure Comment dézinguer la petite souris

💛💛💛 Place aux aventures décapantes d'une héroïne qui cherche à tromper son ennui en inventant des histoires pas croyables et qui va se retrouver malgré elle au cœur d'une mutinerie singulière ! 💛💛💛

Astrid Bromure, en l'absence de ses parents, vit dans une grande maison bourgeoise, avec ses deux domestiques, son chat et son chien. Quand elle n'écoute pas son émission radio préférée (les histoires de Hercule Carotte contre Arlette Lapin), la fillette trouve le temps long et saoule son entourage en posant des tonnes de questions. Or voilà, son dernier sujet de conversation concerne le mythe de la Petite Souris, auquel elle ne croit pas du tout. Et comme elle vient de perdre une dent, elle entend prouver ses dires en mettant sur pied toute une flopée de plans astucieux pour faire éclater la vérité. Ha, ha... redoutable, notre Astrid ? Et encore, vous n'avez pas tout vu ! Car son histoire part dans un délire pas possible, du genre recevoir un tube de dentifrice à la place d'une pièce, découvrir que la Petite Souris est friande de parmesan, reconnaître avant tout qu'elle existe pour de vrai et qu'en plus elle parle comme vous et moi. C'est du jamais vu ! Hypnotisée par sa rencontre, Astrid a la sensation de planer sur un petit nuage et continue d'enchaîner les bonnes nouvelles (bingo! elle vient de recevoir une invitation pour participer à son émission radio fétiche). La lecture est ainsi une petite bulle de plaisir, agréable, drôle et rafraîchissante. Astrid est une héroïne attachante, un brin fantasque et intransigeante, avec des lubies rigolotes. Le tout baigne dans un esprit décalé et vintage, dont je suis complètement fan. Et puis c'est inventif, c'est coloré, joyeux et enlevé. Bref. C'est tout bon. Et la suite vient déjà de paraître (Comment atomiser les fantômes, janvier 2016).

Rue du Sèvres (BD JEUNESSE) / Avril 2015  

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Shaker Monster, Tome 1 : Tous aux abris ! de Mathilde Domecq & Mr Tan

Shaker Monster

Justin et Gwen sont comme chien et chat. Bien que frère et sœur, ils passent leur temps à se chamailler par principe. Les parents réclament un peu de répit, surtout pour leur grand-père qui vient de s'installer chez eux, pensant trouver du repos auprès de sa famille. Mais rien n'y fait. Ces deux-là se déchirent pour des broutilles et tout est prétexte pour râler, pester, se courser dans toute la maison, chouiner, geindre... bref, c'est usant. Certes, Justin est un petit bonhomme intrépide, curieux et infatigable, il a toujours besoin d'action et est partant pour taquiner sa frangine et rigoler dans son coin. C'est plus fort que lui. Le jour où ses parents lui demandent de ranger des affaires de papi dans le grenier, le garçon ne résiste pas à l'envie de jeter un œil dans ses cartons. C'est comme ça qu'il dégote un objet sensationnel : un Shaker Monster qui va sacrément bouleverser leur quotidien. Après une bonne nuit de sommeil, catastrophe dans la maison, de la morve gluante... partout, un petit monstre incontrôlable, une sœur au bord de la crise de nerfs et un papi complice qui va leur confier un grand secret. Ce Shaker Monster est un objet magique, dans lequel il suffit de déposer n'importe quel ingrédient, puis de le secouer pour donner vie à un petit monstre... Quel micmac ! La maison est sens dessus dessous, les parents vont criser en rentrant. Vite, vite, solidarité toute, il faut nettoyer ce champ de bataille et remettre les trublions dans le Shaker. Et là, ça se complique... ;-)

Cette lecture, idéale pour les plus jeunes (dès 6-7 ans), est bouillonnante d'énergie et procure une sensation euphorisante. L'histoire est aussi d'un humour très prout-caca de nez qui fera à coup sûr glousser les mômes, déjà sensibles aux couleurs acidulées et aux bouilles craquantes des personnages. Mais c'est clair que l'esprit feu follet, le rythme endiablé et l'aventure survitaminée font tout le charme de cette bande dessinée. 

Gallimard Bande Dessinée / Janvier 2016

Découvrez les 3 premières planches du tome 1, et suivez Shaker Monster sur facebook.Découvrez les 3 premières planches du tome 1, et suivez Shaker Monster sur facebook.

Copyright : http://shakermonster.tumblr.com/

11/01/16

#Hommage David Bowie (1947-2016)

« L'artiste est par nature un être insatisfait. Parfois il se surprend à connaître des moments de plénitude. Mais ce sentiment le quitte aussi vite qu'il est venu. »

Haddon Hall

Haddon Hall, c'est l'histoire d'une maison, à Londres, à la fin des années 60. C'est aussi et surtout LA maison qui a accueilli le couple David et Angie, et leurs nombreux amis artistes. David est encore un musicos à l'univers obscur, pas bien défini, qui pressent cependant un génie en puissance. Il crée, il bidouille, il tente de multiples expériences. Il essuie quelques succès d'estime, sans quoi il bute, il tâtonne, il mène une vie d'artiste incompris, entouré de ses potes, les Marc, John, Mick et compagnie... Sans oublier, Angie, son amoureuse, qui incarne le glamour, le désir, la passion, l'amour libre. Avec son look androgyne et une attitude équivoque, David succombe à l'effervescence hippie, période de recherche, de doute et d'insouciance.

Et découvrir, avec des yeux écarquillés, une lecture, nimbée d'une aura psychédélique fabuleuse, délicieusement décadente, parée de touches d'humour, qui balance avec nonchalance du rock-n-roll en déroute et de la pop qui explose, auréolant d'envie et de nostalgie une époque où tout était possible et attendu. Sous la plume de Néjib, on assiste avec fascination à la naissance d'un mythe. Ou quand David devint Bowie. Tout un art. ♥

Haddon Hall : Quand David inventa Bowie, par Néjib (Gallimard, 2012)  

IMG_6649

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


08/01/16

Dans les bois, par Emily Carroll

IMG_5640

Amateurs de lectures frémissantes, voici pour vous une anthologie qui ne manquera pas de vous surprendre ! 

Une jeune fille passe les vacances chez son frère et sa fiancée, qui est d'apparence douce et attentionnée, avant de révéler une part plus sombre et effrayante. Durant son enfance, après s'être perdue dans la forêt, celle-ci a attendu seule dans une grotte pendant trois jours. Un drame non sans conséquence, dont la révélation vous fichera une frousse bleue et vous laissera également sans voix. Brrr... Les histoires qui suivent donneront également la pétoche, en vous racontant comment une écolière qui joue les apprentis spirites va être possédée par un esprit malin, ou le mystère de jeunes filles qui disparaissent la nuit, attirées par une cabane perdue dans la neige. Dans  une atmosphère terriblement oppressante, non sans évoquer l'influence des contes gothiques, à la Edgar Allan Poe, Neil Gaiman ou façon frères Grimm, Emily Caroll nous livre ici un sortilège de 5 contes horrifiques à faire dresser les cheveux sur la tête. La lecture est plus qu'angoissante, elle est carrément éprouvante, mais vous transporte dans un imaginaire fabuleux et fascinant. Les décors y sont sans fioriture, les couleurs neutres, seule une touche écarlate surgit sans prévenir, comme pour conforter cette sensation de malaise et d'épouvante. Alors que j'étais confortablement installée sous la couette, j'étais loin de me sentir en sécurité, hésitant même à éteindre les lumières pour m'endormir ! C'est vous dire si cette lecture est obsédante, frappée de folie, de passion, d'horreur et de tourment. Elle alimentera sans nul doute vos nuits de cauchemars préoccupants et continuera de vous hanter un petit bout de temps... ;-)

Casterman / Janvier 2016

IMG_5641   IMG_5642

IMG_5643   IMG_5644

IMG_5645

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

24/11/15

Ulysse Wincoop, Tome 1 : Le Dernier des Sioux, de Marion Festraëts & Benjamin Bachelier

Ulysse wincoop JBachelier

crédit photo : B. Bachelier

Bébé rescapé du massacre de Wounded Knee, survenu le 29 décembre 1890, Ulysse est confié à un couple de blancs, les Wincoop, par un soldat déserteur qui disparaît de la circulation sans plus donner d'explication. L'enfant grandit parmi les colons du Wyoming, heureux et insouciant, ne se doutant pas du secret de ses origines, malgré les nombreuses brimades de ses camarades. Après tout, sa maman est d'origine italienne... [sic] Mais notre soldat brisé est de retour chez les siens, dans un état pitoyable. Alcoolique, belliqueux, traumatisé par ses crimes, il entraîne les Wincoop dans un drame familial qui va briser la bulle de confort du jeune papoose...

Cette bande dessinée est une excellente introduction d'une série qui s'annonce palpitante, et qui traite d'un chapitre de l'histoire américaine peu glorieuse (la conquête de l'ouest, les guerres indiennes, l'extermination des tribus, le parquage des survivants dans des réserves où règnent la misère, la faim et la maladie). L'histoire ici s'attache au parcours d'un jeune garçon, divisé par deux cultures, au sein desquelles il tente de trouver sa place, tout en subissant constamment du rejet. Il y a des passages poignants, mais habilement racontés, si bien que la lecture est captivante et ne nous lâche plus avant la fin. Il me tarde - évidemment - de lire la suite ! 

Gallimard, coll. Bayou / Août 2015

Ulysse 1Ulysse 2

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23/11/15

Les Poux, Tome 2 : Tous à l'école ! de Vincent Bourgeau & Cédric Ramadier

Les poux 2

Contrainte de déménager (cf. le tome 1), la famille Poux vient d'atterrir sur une ravissante tête rousse, où réside une communauté bio, responsable et solidaire, qui va accueillir Papou et les siens avec de magnifiques colliers d'extraits d'eczéma du cou. C'est d'un chic. Notre chef de famille est aussitôt entraîné dans la déployante démonstration de leurs activités fourmillantes (culture des acariens, traite, tonte, compost et terreau). Poupouville vit donc au rythme de la nature et est fière de son école pour tous. Afin d'encourager le partage des expériences, et sur la base du bénévolat, tout le monde peut devenir professeur. M. Papou n'a pas d'autre choix que de se joindre aux écoliers... Il n'est pas dit que notre expert en relaxation résiste longtemps à ce nouveau régime !

La suite des aventures rocambolesques de la famille Poux mêle toujours aussi efficacement l'humour et la joie de vivre dans une configuration étonnante (l'art de vivre selon des parasites). On a donc des trouvailles géniales, des anecdotes cocasses, un Papou au bord du burn-out... bref, l'histoire grouille de séquences poilantes qui feront éclater de rire les enfants ! Ne vous demandez plus pourquoi ils jugent la moustache importante pour remplir un garde-manger ou s'ils vous réclament du lait d'acarien, à moins de l'adopter comme animal de compagnie... Vous voilà prévenus. ;-)

Gallimard / Bandes dessinées hors collection ♦ Octobre 2015

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

11/11/15

Les Aventuriers de l’Intermonde T. 1 : Mission Athènes, de Jérôme Erbin & Auren

Encore une très bonne découverte avec cette série alliant l'histoire, le fantastique, l'espionnage et les aventures menées tambour battant !

Les Aventuriers de l’Intermonde

Alex est un jeune parisien passionné d'histoire, qui est témoin d'une scène extraordinaire lors d'une visite au musée. Surgissant d'une faille temporelle, la délicieuse Nephti, esclave de l'Égypte Antique, court à perdre haleine pour échapper à ses poursuivants. L'instant d'après, un apprenti moine shaolin, Jie, jaillit d'une statue de pierre et leur apporte le coup de pouce salutaire. Mais les gardiens du musée ne sont pas loin et tentent de les arrêter à leur tour.

L'histoire ne cesse de nous brinquebaler de rebondissements en rebondissements, sans nous laisser le temps de souffler, et nous voilà sans prévenir en pleine Grèce Antique avec une mission de la plus haute importance ! C'est rondement joué et tout à fait entraînant. On ne fait qu'une bouchée de cette lecture au rythme endiablé, dont l'histoire ne manque pas d'intrigues politiques pimentées de complots et de danger. C'est passionnant.

Nos trois jeunes gens vont peu à peu assimiler la portée de leur mission et leurs rôles dans cette incroyable aventure, en comprenant qu'ils appartiennent à la famille des “veilleurs” - des défenseurs de l'équilibre du monde à travers le temps et l'espace, autrement appelé L'intermonde.  Il n'est plus besoin de rappeler que cette série est excitante et pleine de ressources (les lecteurs d'Astrapi le confirmeront) !

BD Kids / Novembre 2015

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Balez et Malina T. 1 : Un amour de mammouth, de Romain Pujol, Thitaume & Baptiste Amsallem

La collection BD Kids accueille dans son écurie une nouvelle série éclatante de joie et de bonne humeur.

Balez et Malina

L'histoire se passe au temps de la préhistoire, avec deux familles que tout oppose et qui ne se portent pas une affection débordante. Mais les deux enfants, Balez (de la tribu des Fort-Fort) et Malina (du clan des Malin-Malin) se rencontrent par hasard et deviennent de super potes. Tout commence avec un bébé mammouth abandonné qu'ils découvrent ensemble avant de se chamailler, puis de décider qu'ils vont s'en occuper tous les deux et ainsi partager leurs jeux.

Cela donne une série de séquences courtes mais très drôles (deux planches d'histoire) au cours desquelles les enfants révèlent aussi leurs particularités - Balez est costaud comme un ours, mais il n'est pas très futé. Malina est rusée comme un renard mais un brin hardie car elle démarre souvent au quart de tour. Ce duo fort sympathique réserve des tas d'aventures hilarantes (la bataille d'oreillers, l'astuce pour tromper les parents et s'échapper du lit ni vu ni connu, le concours de bonhomme de neige, les expressions prises au pied de la lettre «Sers-toi de ta tête !» ...).

Ce sont ainsi 17 histoires courtes à parcourir avec une fringale gourmande et jouissive, qui abordent des thèmes fédérateurs comme l'amitié et l’apprentissage de la différence, traité avec tendresse et humour. Le contexte préhistorique, même si peu exploité, est intéressant, original et instructif. Cette série a été créée par le dessinateur et le scénariste des Lapins Crétins (Romain Pujol, Thitaume) et dessinée par le papa de Monsieur Lapin (éditions Des ronds dans l'O, avec Loïc Dauvillier). Des aventures également disponibles tous les mois dans le magazine Wakou.

BD Kids / Novembre 2015

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,