30/07/15

La Main heureuse, de Frantz Duchazeau

IMG_4477   IMG_4478

Apprenant que leur groupe mythique donne un concert à Bordeaux, deux potes parcourent 100 bornes, en mob, pour s'éclater sur la Mano Negra en live. Leur échappée est aussi belle que folle et décoiffante, avec des allures psychédéliques hallucinantes mais aux effets galvanisants ! J'ai été scotchée. Clairement. L'histoire vous tient aussitôt par la bride et vous embarque dans une frénésie juvénile, qui fait la part belle à la liberté adolescente, à la puissance des rêves et au pouvoir de l'absolutisme (quand on veut, on peut !).

On savoure alors l'ambiance insouciante et culottée, les délires exponentiels, les frasques et les rencontres des deux gamins dopés à un élixir décapant, celui de la « Main Noire », dégainé comme un sceau protecteur. Et c'est juste wahou. Tout ça sur fond des années 90, époque bénie du rock alternatif, des concerts désinhibés, de la joie partagée et du public jamais rasséréné. Adieu les galères et l'impossible, place aux idéaux et à l'aventure. 

En gros, cette lecture fait un bien fou, pour son incroyable nostalgie, son énergie débordante, son imaginaire, ses fantasmes et sa passion immortelle. On plonge dans de pleines pages en noir & blanc, au graphisme épuré, mais aux évocations saisissantes. Cela vous allume du début à la fin, c'est vif, fringant, exaltant. Logique pour une lecture qu'on vit à fond tant elle est revigorante, incongrue et définitivement éclatante ! 

Casterman / Professeur Cyclope - Mai 2015

IMG_4479   IMG_4480

IMG_4481   IMG_4482

IMG_4483   IMG_4484

IMG_4485

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


28/07/15

À l'école de Louisette (Compilation), de Bruno Heitz

A l'école de Louisette

Ce volume contient : Et un raton laveur ! / Mouton Circus / L'heure du Grimm

Demandez le programme ! ;-)

Louisette la Taupe a passé son enfance dans le terrier familial, sous une école. Elle adorait se faufiler dans la salle de classe pour apprendre à lire ou écouter de la poésie. Et puis, les aléas de la vie ont conduit notre héroïne vers d'autres sentiers. Seulement, aujourd'hui, l'occasion de retourner à ses racines se présente à elle : pour sauver son ami le raton laveur, piégé lors de son escapade vers l'extérieur, elle enfile son casque de mineur et sa pioche pour une opération de sauvetage insolite !  

Louisette est tombée malade et doit faire un cure d'air pur des montagnes pour guérir. Les petits lapins s'inspirent alors de l'Odyssée d'Ulysse pour lui concocter un moyen de locomotion pratique, et pas cher : sous un mouton. Mais son périple va devenir du grand n'importe quoi, quand des bergers l'entendent éternuer, puis parler, et pensent avoir trouvé la poule aux œufs d'or avec ce mouton exceptionnel. Ils partent alors en tournée, font des spectacles de rue et connaissent un gros succès. Louisette n'est pas prête de rentrer chez elle ! ...

Pour satisfaire la curiosité des petits lapins, Louisette leur lit tous les soirs une nouvelle histoire mais l'histoire d'Hansel & Gretel va fortement les impressionner. Pourtant, en se promenant dans la forêt, eux aussi tombent dans le panneau en découvrant une maison en pain d'épice et n'imagine même pas que la redoutable belette a épié sa voisine et s'inspire du conte de Grimm pour capturer les petiots (dans le but de les engraisser pour ensuite s'en délecter, en civet ou en brochette). Heureusement, Louisette veille.

Les aventures de cette chère Louisette sont donc pétillantes, pleines d'humour et truffées de références culturelles, qui font de cette lecture un rendez-vous savoureux et enchanteur. 

Casterman / Juin 2015

Posté par clarabel76 à 08:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

06/07/15

Monsieur Bermutier, de Maarten Vande Wiele & Guy de Maupassant

IMG_4274

Prodigieuse adaptation de nouvelles de Maupassant, mettant en scène Monsieur Bermutier, juge d'instruction, dont la physionomie n'est pas sans rappeler un certain détective belge ! ... Monsieur Bermutier aime lui aussi briller en société et n'a pas son pareil pour captiver un auditoire. C'est pourquoi il revient sur les affaires les plus marquantes de sa carrière, dont certaines restent nimbées de mystère...

Cinq histoires composent ce recueil : Fantômes - La main - La mère - Un cauchemar - Un journal intime. Toutes ont pour particularité d'avoir su nous saisir par le col dès les premières notes d'introduction. Une jeune femme conteste avoir été déshéritée par son père, qui prétend agir sous l'impulsion de son épouse décédée. Une belle anglaise, récemment installée sur l'île corse, affirme être poursuivie par un individu dont elle garde en trophée la main enchaînée. Une femme enceinte n'hésite pas à martyriser son corps pour préserver son extrême minceur, quitte à donner naissance à des « monstres ».

Devant son auditoire avide de sensations fortes, Monsieur Bermutier livre des anecdotes palpitantes, sur lesquelles parfois viennent se greffer des éléments surnaturels. Mais ce sont surtout les deux dernières histoires qui vont nous épater au plus haut point : après la mort du juge, on découvre dans son secrétaire son journal intime où l'homme « incorruptible » dévoile une toute autre facette de sa personnalité ! Stupéfaction garantie. On boucle ainsi notre lecture sur une excellente appréciation, déjà grandement favorisée par l'atmosphère des aquarelles et la sensation de raffinement procurée !

 ♦♦♦♦♦

IMG_4275   IMG_4276

IMG_4277   IMG_4278

 Casterman / août 2014

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

29/04/15

Chaque soir à onze heures, de Camille Benyamina & Eddy Simon

IMG_3729

Pour avoir lu et beaucoup aimé le roman de Malika Ferdjoukh (Chaque soir à 11 heures), je me faisais une joie de découvrir son adaptation en bande dessinée.

heart red


Camille Benyamina & Eddy Simon, le duo performant de Violette Nozière, vilaine chérie, ont traduit à merveille l'ambiance veloutée et envoûtante, si caractéristique des livres de l'auteur, dont l'aura poétique trouve ici ses traits et ses couleurs pour un rendez-vous confondant, absolument charmant.

La lecture n'en est que plus fabuleuse et captivante ! J'ai adoré.

J'ai naturellement pris plaisir à renouer avec l'histoire de Willa, une jeune fille amoureuse, épanouie, mais contrariée par les absences répétées de son petit copain. Pour se consoler, elle trouve refuge dans l'imposante demeure de la famille Fils-Alberne, auprès de la jeune Marni, une passionnée de musique, qui vit entourée de chats, et son frère Edern, un séducteur énigmatique.

Mais des secrets planent sur cette famille et sur cette maison où la vie semble s'être figée dans le temps. D'ailleurs l'intrigue n'est pas sans rappeler la trame romanesque de Jane Eyre ou Rebecca, de quoi exacerber l'illusion d'une lecture au charme délicieusement suranné !

Camille Benyamina & Eddy Simon ont réussi une transposition quasi parfaite de l'univers de Malika Ferdjoukh. On y retrouve l'élégance, derrière l'enchantement, dans “la douceur des bleus, l'extraordinaire poésie des rues parisiennes, la grâce des obscurs” (dixit l'auteur herself). Impossible de nier l'évidence qu'on a sous les yeux. L'atmosphère guindée, mais ô combien ouatée, de Fausse-Malice est merveilleusement mise en scène. On meurt d'envie de se lover dans un canapé, auprès d'O'Brien, O'Poulos et O'Connor, à écouter de la musique, à parler bouquins et fantômes, à rêvasser au coin du feu, un verre à la main... Effet cocooning pleinement assuré. 

L'invitation est plus que chaleureuse, elle crie urgence et impatience. La lecture promet une débauche de lyrisme, dans une bulle de délicatesse, où les mystères pullulent, le danger rôde et les amours s'emmêlent. Mais cela reste avant tout une histoire d'ambiance, magique et ensorcelante, à parcourir sans plus attendre ! 

Casterman ♦ Avril 2015 ♦ d'après le roman de Malika Ferdjoukh publié chez Flammarion (2011) -  ♥

IMG_3726   IMG_3727

Gros big-up pour cette citation qui a été judicieusement reprise : 

« Doucement sur les macarons. C'est juste du sucre et du blanc d'oeuf. Pas de l'amour. »

IMG_3728

Posté par clarabel76 à 18:00:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24/04/15

Alexandrine, de Thomas Priou & Michel-Yves Schmitt

Alexandrine 

Alexandrine n'est pas une fillette comme les autres, puisqu'elle ne s'exprime qu'en rimes et passe pour une excentrique auprès de ses camarades d'école. Souvent seule dans la cour, elle partage son désarroi avec deux adorables petites bestioles, Stokk et Mastokk, qui veillent sur elle et rouspètent lorsqu'elle fait preuve de légèreté (on ne se méfie jamais assez des vils flatteurs !). À force de regarder le monde qui l'entoure, et de mettre son grain de sel pour aider un balayeur à déclarer sa flamme à sa dulcinée, ou soulager l'âme en peine d'un papa déchiré par le départ de son enfant, Alexandrine a trouvé sa vocation : être une aide-poète, espiègle et drôle. 

Et c'est sûr que l'expérience ne manquera pas de lui donner du grain à moudre, au fil des rencontres, tantôt surprenantes, attachantes, amusantes ou perfides (eh oui, la nature humaine est ainsi faite). Alexandrine, en petite demoiselle réfléchie, se sentira mi-figue, mi-raisin à la fin du volume, car « mille questions me gênent, sans réponses qui viennent ». Mais les sages paroles de sa mamie lui redonneront espoir et la ramèneront sur le chemin de l'école qu'elle boudait à cause de la méchanceté de ses camarades. « Vivre avec les autres, c'est accepter leurs contradictions. Le plus beau des trésors, c'est de voir ce que chacun a d'important. »

Cette nouvelle série est prometteuse de lectures sensibles et adorables, débordantes d'enthousiasme et d'optimisme, même si l'héroïne au langage fleuri a pour le moment des difficultés à se faire accepter, elle ne manque pas d'entrain pour rebondir et mettre à profit son don. La poésie est mise à l'honneur, en tant que vecteur intelligent et raffiné, et pour une ouverture vers le monde et les autres. Le graphisme coloré et pétillant invite aussi les plus jeunes à ouvrir cette BD par curiosité. Gageons que l'histoire pleine de peps finira de les séduire ! ;-) 

Casterman ♦ Mars 2015

Alexandrine2  Alexandrine3

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


21/03/15

Pêle-mêle Clarabel #58

 

Avni : Animal Vraiment Non Identifié, de Romain Pujol & Vincent Caut (BD Kids)

IMG_2974  IMG_2975

AVNI est une créature rigolote, décrite comme étant un Animal Vraiment Non Identifié. Et justement, dans sa nouvelle école, il éveille la curiosité de ses camarades car il ne ressemble à aucun d'entre eux : il n'est ni un ours, ni un serpent, encore moins un poisson... Comme si cela ne suffisait pas, il possède des pouvoirs étonnants. Cela fait de lui la coqueluche de la classe, au grand dam de Léon le caméléon, jaloux d'être supplanté par le petit nouveau.

Comme tous les titres de la collection BD KIDS, celui-ci  promet une lecture distrayante et très amusante. Le casting est top, les dessins et les couleurs sont pimpantes, les histoires (une succession d'anecdotes en deux planches) sont tordantes. Bref, Avni rejoint cette écurie prestigieuse la tête haute, en arborant les mêmes préceptes qui font tout le succès de la collection. 

 

Les Aventures de Flip, de Morgan Navarro (Gallimard)

IMG_2976  IMG_2977

Les aventures de Flip parlent du quotidien d'un jeune adolescent, constitué des sorties entre potes, des descentes en skate, des bandes rivales, des premiers émois amoureux, mais aussi de l'école, des parents, des bandes dessinées et des projets secrets (écrire sa propre histoire).

Le ton est résolument moderne et gouailleur, même le graphisme est dépouillé et confère à la lecture une sensation exaltante et surprenante, car les histoires renferment beaucoup d'humour et de sensibilité et abordent l'adolescence avec fraîcheur et authenticité.

Cette édition réunit 2 titres de la série : “Flip” (éditions Bréal Jeunesse) et “Skateboard et Vahinés” (Bayou).

 

Les Poux, tome 1 : On a marché sur la tête ! de Ramadier & Bourgeau (Gallimard)

IMG_3002  IMG_3003

Il fallait oser inventer une histoire sur les parasites qui font leur nid sur la tête des bambins : les poux sont parmi nous et forment une famille sympathique, qui occupe son temps comme tout le monde, en travaillant, cuisinant, bêchant le jardin, barbotant dans la mer, en vacances, et prend les mesures nécessaires pour assurer sa survie (sic)... Gare au shampoing ravageur, rincé à grandes eaux ! 

C'est perturbant à lire, car on s'attache à ces vilaines bestioles qui pourrissent la vie des enfants en sachant qu'elles incarnent le Mal ! Et rien que pour ce décalage, on adore. Le ton est cocasse, avec des trouvailles géniales (le nec plus ultra : une grillade de grain de beauté !), le tout dans une ambiance conviviale et pertinente. La lecture prête naturellement à sourire, on ne sait plus s'il faut s'attacher à la famille Poux ou scruter leurs techniques de résistance... En somme, cette série s'annonce malicieuse et amusante. ;-)

 

07/03/15

Qui veut la peau du Yéti ? de Caroline Hüe & Yves Villette

Peau du yeti

Tout commence par un télé-crochet : un candidat, recalé, pète un câble et jure de se venger. Coincé sous les verrous, il engage un chasseur pour contribuer à son plan diabolique : trouver la peau du Yéti, pour avoir une force herculéenne. Au même moment, dans les montagnes, la petite Frangipane et son oncle conduisent la même expédition mais la maladresse du tonton va donner lieu à l'aventure en solo de la fillette.

Et quelle héroïne ! Poursuivie par des chiens de chasse, elle se réfugie dans une grotte où elle tombe nez à nez avec la créature mythique qui l'entraîne dans sa demeure. Là, ils vont passer la soirée devant le poste de tv à regarder leur émission préférée. ^-^ Pas un instant, ils ne se doutent qu'ils ont été suivis et qu'un individu s'est faufilé dans la maison.

Quelle bonne surprise que cette lecture drôle et pleine de rebondissements !

Bande dessinée à la couverture souple, elle introduit les plus jeunes dans un univers coloré, avec des personnages au nom rigolo (Thamer Ziva, André Cenfrapet), des anecdotes désopilantes (le yéti porte une peau zippée qu'il ôte avant de se coucher avec son doudou, le point faible du chasseur !) et des créatures tout aussi étonnantes (Georges le mouflon qui joue de la guitare).

Le scénario est original et inventif, truffé d'humour et de délicieuses réparties. J'ai beaucoup, beaucoup aimé. C'est une lecture extra, qui fait s'esclaffer de bonheur le plus grand nombre ! ;-)

Nathan, février 2015

IMG_2988  IMG_2989

IMG_2990  IMG_2991

Posté par clarabel76 à 13:30:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

06/03/15

Pêle-mêle Clarabel #57

 

IMG_2961  IMG_2953  IMG_2963

IMG_2962  IMG_2954  IMG_2964

 

J'ai craqué pour la couverture et les illustrations de Becky Palmer, qui nous convie dans une histoire fantasque autour d'une soupière magique et d'un porridge qui gargouille de plaisir et ne connaît plus ses limites. C'est démentiel, surprenant et joliment illustré. Avec une touche d'humour british aussi. 

La Soupière Magique, de Becky Palmer (Sarbacane)

♦♦♦ 

J'ai également fait la connaissance de l'intrépide Cerise. ENFIN, penseront certaines. Cerise rêve de devenir écrivain. En attendant, c'est dans son journal qu'elle raconte le monde qui l'entoure, quitte à imaginer des histoires romanesques. Comment ne pas être sous le charme ? Ambiance, couleurs, histoire... tout me plaît et invite à découvrir la suite. 

Les Carnets de Cerise, tome 1 : Le Zoo Pétrifié, de J. Chamblain & A. Neyret (éditions Soleil)

 ♦♦♦

Pour finir, j'ai replongé avec délice dans les premières histoires d'Akissi, réunies dans cette édition spéciale au format sympa (couverture souple et couleur éclatante).  Je ne me lasse pas du charme exotique, des aventures casse-cou de la fillette, de sa bande de copains et du folklore local, cela vous met en joie pour la journée ! 

Akissi : Histoires pimentées, de M. Abouet & M. Sapin (Gallimard)

 ♦♦♦

04/03/15

Enigmus, tome 1 : Le Club des Assassins, de Paul Martin & Matthew Broersma

Pour les amateurs d'intrigues à résoudre et de lectures interactives, voici Les enquêtes du docteur Énigmus.

ENIGMUS

Qui a piégé les oeufs au chocolat ? Qui a volé la tiare de diamants ? Comment retrouver un héritage dissimulé ? Le Docteur Enigmus, accompagné de sa fidèle assistante Tatiana, va décortiquer les énigmes en moins de temps qu'il ne faut pour dire ouf.

Chaque histoire se décline en quatre planches, où on vous demande de participer à l'enquête : les faits sont exposés, les suspects présentés, les indices disséminés. Il suffit d'observer chaque scène et de pointer le doigt vers le coupable. Sinon, le docteur Énigmus se fera un plaisir de vous dévoiler la vérité à la façon d'un sémillant Hercule Poirot.

Le principe est génial, pas d'enquête au long cours, c'est bref, simple et toujours efficace. Un peu de réflexion et un bon sens de l'observation vous guideront dans cette lecture distrayante et placide. Seul regret, le rôle de plante verte octroyé à la jolie Tatiana... (encore une assistante qui répond aux courriers ou au téléphone et se contente d'écouter les déductions du grand détective !).

Heureusement le ton global est désinvolte et ne se prend pas au sérieux.

BD Kids, janvier 2015

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

27/02/15

Pages de Février

Quelques bonnes pages lues ces derniers temps... à partager allègrement.

On se retrouve dans le portrait hilarant d'une famille (couple avec deux enfants) qui décrypte à merveille l'ordinaire de notre vie, parents, ados, animal de compagnie y sont tous joyeusement épinglés ! Le bouquin a déjà fait le tour de la maison. Ricanements assurés.

IMG_2939  IMG_2940

Parents, mais presque... de Margot De Vigan (Vents d'Ouest)

 

J'ai dévoré la biographie d'Agatha Christie adaptée en roman graphique (jolis dessins et très belles couleurs), avec pour effet de donner envie de relire un de ses livres pour prendre des nouvelles de Hercule Poirot ou Miss Marple, ces beaux diables qui hantaient l'écrivain, et j'ai hâte de découvrir Partners in Crime la nouvelle série de la BBC avec le sémillant duo Tommy & Tuppence (incarné par David Walliams et Jessica Raine) ! 

IMG_2941  IMG_2942

Agatha : La vraie vie d'Agatha Christie, de Guillaume Lebeau & Anne Martinetti (MaraBulles)

 

Puis on finit par glousser en découvrant cet étrange livre issu du blog de l'américaine Allie Bosch, qui tape à l'œil avec ses illustrations bizarroïdes et nous raconte ses souvenirs d'enfance, ses angoisses existentielles, sa dépression et ses histoires absurdes avec les chiens. Une lecture sacrément tordue ! 

IMG_2943  IMG_2944

HYPERBOLE, par Allie Brosh (Les Arènes)

 

Bonne pioche !